Derbyshire

comté anglais

Le Derbyshire /dɑːbɪʃə(ɹ)/[1] est un comté rattaché à la région des Midlands de l'Est, en Angleterre. Réputé pour ses paysages attrayants, il comprend la plus grande partie du parc national de Peak District, la chaîne des Pennines dans sa partie nord et une partie de la forêt nationale. Alors que 13 villes dépassent les 10 000 à 100 000 habitants, il existe une grande quantité de terres agricoles peu peuplées : 75 % de la population habite 25 % du territoire. Il a des frontières avec le comté métropolitain du Grand-Manchester, le Yorkshire de l'Ouest, le Yorkshire du Sud, le Nottinghamshire, le Leicestershire, le Staffordshire et le Cheshire.

Derbyshire
Arms of Derbyshire County Council.svgDerbyshire flag.svg
Matlock - County Offices frontage.jpg
Géographie
Pays
Nation constitutive
Région
Chef-lieu
Superficie
2 624,79 km2 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Subdivisions
Cité de Derby (d)
Derbyshire (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Derbyshire UK locator map 2010.svg
Démographie
Population
1 053 316 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
401,3 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Économie
Economy of Derbyshire (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelage
Identité
ISO 3166-2
-Voir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau
Flag of Derbyshire (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Site web

Le gouvernement local est organisé à deux niveaux : le County Council basé à Matlock et huit District Councils. Avant 1998, le comté administratif incluait la ville de Derby. Derby est maintenant une autorité unitaire, bien que la ville garde son statut de capitale à titre cérémonial.

Bien que le Derbyshire soit rattaché au Midlands de l'Est, certaines zones, comme le district de High Peak, sont dans l'aire d'influence de Manchester et Sheffield, en Angleterre du Nord.

HistoireModifier

Ce qui est aujourd'hui le Derbyshire fut occupée probablement brièvement il y a 200 000 ans, durant la période interglaciaire d'Aveley. Des fouilles exhumèrent des preuves, comme une hache acheuléenne trouvée près d'Hopton, qui démontrèrent l'existence d'une vie dans cette zone pendant le Paléolithique moyen.

Une occupation plus tardive viendra avec le Paléolithique supérieur et le Néolithique, quand des chasseurs-cueilleurs du Mésolithique traversèrent la toundra. Des preuves confirmant l'existence de ces tribus nomades furent trouvées dans des grottes calciques, situées à la frontière de Nottingamshire. Ces dépôts datent cette occupation de 12 000 à 7 000 ans avant notre ére.

 
Le monument henge à Arbor Low.

Des tumulus d'habitants du Néolithique sont également disséminés à travers le comté. Ces tombes à chambre furent utilisées pour des enterrements collectifs et sont surtout situés au centre de la région. À Minninglow et Five Wells, deux collines comportant de nombreuses tombes, se trouvent des sépultures vieilles de 2000 à 2500 ans avant notre ère. À environ 3 kilomètres de Youlgreave se trouve le monument henge d'Arbor Low qui date de 2500 ans également.

Il faudra attendre l'âge bronze pour commencer à trouver des traces d'agriculture et de colonies stables. Dans les landes du district de Peak, après des fouilles archéologiques, furent trouvées des traces de terres arables et de fondations d'abris. Néanmoins, il n'y a que cette découverte et une autre à Swarkestone qui furent exhumées.

Pendant l'invasion romaine, les envahisseurs furent attirés dans le comté par les minerais de plomb se trouvant dans les sommets calciques du Derbyshire. Ils s'installèrent en édifiant des forts près de Brough, dans la Hope Valley et près de Glossop. Ils s'installèrent ensuite autour de Buxton, alors renommé pour ses printemps cléments, et bâtirent un fort près de la ville actuelle de Derby, fort qui est maintenant devenu Little Chester.

Plusieurs rois de Mercie sont enterrés dans la région de Repton.

Après la conquête normande de l'Angleterre, la quasi-totalité du comté est sujette à la loi dite "forêt royale". Au nord-est, la forêt de High-Peak était sous la tutelle de William Peverel et de ses descendants. Le reste du comté fut décerné à Henry de Ferrers, une région qui deviendra la Duffield Frith. Avec le temps, toute la zone fut octroyée au Duché de Lancastre. Pendant ce temps, la forêt de Derbyshire-est couvrit toute la partie est du comté, à partir de la rivière Derwent, du règne de Henri II à celui d'Edouard Ier.

SubdivisionsModifier

Le Derbyshire est subdivisé en huit districts et une autorité unitaire :

 
Carte des subdivisions du Derbyshire.
No  Nom Chef-lieu Superficie (km2) Population (est. 2011)
1 High Peak Buxton 539,2 91 000
2 Derbyshire Dales Matlock 792,4 71 100
3 South Derbyshire Swadlincote 338,1 94 900
4 Erewash Ilkeston 109,6 112 200
5 Amber Valley Ripley 265,4 122 500
6 North East Derbyshire Chesterfield 275,6 99 100
7 Chesterfield Chesterfield 66,0 103 800
8 Bolsover Bolsover 160,3 76 000
9 Cité de Derby (A.U.) Derby 78,0 248 700

ÉconomieModifier

La chocolaterie Thorntons s'est installée à Alfreton dans le Derbyshire dans les années 1980.

PolitiqueModifier

Le Derbyshire comprend onze circonscriptions électorales :

Nom Nombre d'électeurs
(2010)
Député
Amber Valley 66 406 Nigel Mills (Parti conservateur)
Bolsover 70 448 Dennis Skinner (Parti travailliste)
Chesterfield 71 299 Toby Perkins (Parti travailliste)
Derby North 71 311 Amanda Solloway (Parti conservateur)
Derby South 69 584 Margaret Beckett (Parti travailliste)
Derbyshire Dales 62 511 Patrick McLoughlin (Parti conservateur)
Erewash 68 934 Maggie Throup (Parti conservateur)
High Peak 68 061 Andrew Bingham (Parti conservateur)
Mid Derbyshire 64 939 Pauline Latham (Parti conservateur)
North East Derbyshire 71 580 Natasha Engel (Parti travailliste)
South Derbyshire 62 130 Heather Wheeler (Parti conservateur)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

 

Les coordonnées de cet article :