Portail:Grèce antique

Buste d'un hoplite casqué, peut-être le roi Léonidas, Ve siècle av. J.-C.

La Grèce antique est une civilisation ayant fleuri durant l'Antiquité en Grèce et dans une partie du bassin méditerranéen. Si des cultures préhelliniques élaborées ont existé en mer Égée puis en Grèce dès le IVe millénaire av. J.-C., la civilisation grecque proprement dite se développe et s'étend progressivement à partir de la fin du IIe milléraire, et jusqu'à la conquête par Rome des royaumes hellénistiques. La zone géographique balayée est vaste, allant de la Méditerranée occidentale (Marseille) et orientale (Asie Mineure et Grande-Grèce) jusqu'aux confins du Moyen-Orient et à l'Égypte ptolémaïque, dont la chute au Ier siècle av. J.-C. marque la fin du dernier état hellénistique indépendant.

La civilisation grecque a réalisé de nombreuses innovations politiques et culturelles qui ont influencé durablement la société occidentale.

Ce portail compte 7 232 articles dont 25 articles de qualité et 32 bons articles. Vous pouvez en consulter la liste.


Lumière sur... [modifier

Kylix, type de vase à boire le plus fréquent en Grèce antique, v. 500 av. J.-C., British Museum.

Le régime alimentaire des Grecs antiques se caractérise par sa frugalité, reflet de conditions difficiles pour l'agriculture grecque. Il se fonde sur la « triade méditerranéenne » : céréales (orge et blé), huile d'olive et vin. Complété par des figues, des légumes et fruits secs ou encore du poisson séché. La viande est l’apanage des plus riches ou la marque des jours de fête, occasion de vastes sacrifices religieux. Les goûts restent simples et la cuisine, une simple activité domestique.

Les Grecs font trois repas par jour :

  • un petit-déjeuner (ἀκρατισμός / akratismós) composé de pain d'orge trempé dans du vin pur (ἄκρατος / ákratos), éventuellement agrémenté de figues ou d'olives ;
  • un déjeuner (ἄριστον / ariston) sommaire, pris vers midi ou au début de l'après-midi ;
  • un dîner (δεῖπνον / deĩpnon), le plus important repas de la journée, qui a généralement lieu la nuit tombée.

Il peut s'y ajouter un goûter (ἑσπέρισμα / hespérisma) en début de soirée.

Cette austérité est revendiquée par les Grecs face à des Perses jugés décadents. Quant aux Spartiates, qu'ils ne mangent que « le gras du bœuf et le noyau des olives », ou non, en tout cas leur brouet noir ne peut pas être qualifié de grande cuisine... En réalité, les Grecs se montrent plus frugaux qu’ils ne le sont, et chez les Barbares, ils savent faire preuve d’un solide coup de fourchette. À l’époque romaine, ils pourront même rivaliser avec le fameux Apicius.

Autres articles de qualités sélectionnés au sein du portail Grèce antique


Accédez à tous les articles classés par thèmes au travers des catégories [modifier

Accédez directement à une sélection d'articles classés par thèmes
(Les titres donnent accès à l'article principal) [modifier

Histoire militaire

Générale

Cours d'eau

Astronomie

Géographie

Articles de qualité [modifier

Article de qualité Articles de qualité
AchilleAgathocle de SyracuseAlexandre le GrandAlimentation en Grèce antiqueAmphipolisAnaximandreArtaxiadesCivilisation mycénienneDodoneÉpave de MahdiaEsclavage en Grèce antiqueFrise du ParthénonGuerres médiquesHippalectryonHistoire de CorfouHypatieListe des vainqueurs du stadion aux Jeux olympiques antiquesLiturgie (Grèce antique)Métopes du ParthénonMines du LaurionNicopolis d'ÉpirePasionPégasePellaPhilon d'AlexandrieProstitution en Grèce antiqueVies parallèles
Ce portail a été reconnu comme bon portail le 13 juin 2011 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.