Littérature antique

La littérature antique désigne l'ensemble des littératures nées au sein des différentes civilisations antiques dans le monde, soit les œuvres orales ou écrites remarquables par leur esthétique durant l'Antiquité.

Tablette du Déluge de l’Épopée de Gilgamesh, la première œuvre littéraire connue au monde dont on ait le texte. Elle a été retrouvée dans les ruines de la Bibliothèque royale de Ninive.

Dans les premiers temps de l'historiographie européenne, la littérature antique se bornait bien souvent à celle des civilisations grecque et romaine. Depuis l'époque moderne cependant,[réf. souhaitée] et notamment depuis le XXe siècle, cette conception s'est élargie aux autres civilisations, comme celles de l'Inde, du Moyen-Orient, de l'Afrique et de l'Amérique précolombienne.

La littérature mésopotamienneModifier

La littérature de l'Égypte antiqueModifier

La littérature de l'Empire hittiteModifier

La littérature de la Perse antiqueModifier

Voyez les premières sections de Littérature persane.

Les littératures de l'Asie antiqueModifier

Littérature chinoiseModifier

Littérature indienneModifier

La littérature grecque antiqueModifier

Les plus anciennes œuvres conservées de la littérature grecque antique sont les épopées d'Homère, l'Iliade et l'Odyssée, datées du VIIIe siècle av. J.-C.. Elles marquent le début de l'époque archaïque, où apparaissent les poèmes d'Hésiode (la Théogonie et Les Travaux et les Jours), ainsi que les poètes lyriques, telles que Sappho ou Pindare.

Au Ve siècle av. J.-C. démarre l'époque classique, où se développe la tragédie grecque antique, dont nous n'avons conservés que les pièces de trois auteurs : Eschyle, Sophocle et Euripide. De cette même époque, Aristophane est le seul représentant de l'Ancienne Comédie qui nous soit parvenu. Les Histoires d'Hérodote constituent le premier récit historique, suivies par La guerre du Péloponnèse de Thucydide et les Helléniques et l'Anabase de Xénophon. La littérature philosophique se développe avec les dialogues de Platon, un élève de Socrate (qui n'a rien écrit lui-même), et les traités d'Aristote.

Majoritairement, c’est en vers que les textes de fiction (outre le roman) sont écrits, ainsi que certains textes didactiques (à l’exception de la majorité des œuvres philosophiques). Parler de « poésie » antique n’a aucun sens : ce n’est pas un genre en soi. On parlera alors de « poésie didactique », « lyrique », etc.

Les Romains se sont principalement inspirés des Grecs et l’on retrouve chez eux les mêmes genres principaux.

La littérature latineModifier

Littératures africaines antiquesModifier

Littératures de l'Amérique précolombienneModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :