Portail:Monde byzantin

Monde byzantin
2 645 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés au Monde byzantin,
dont 25 articles de qualité et 31 bons articles.

Présentation
Justinien représenté sur une mosaïque à Ravenne
Théodora, détail de la mosaïque de San Vitale de Ravenne.

Empire byzantin est le terme historiographique créé en 1557 par Hieronymus Wolf et largement utilisé depuis le XVIIIe siècle pour décrire l'Empire romain d'Orient, appelé Romanie au Moyen Âge. De la fondation de sa capitale Constantinople en 330 jusqu'à sa prise en 1453 par les Ottomans, les Romées, que nous appelons Byzantins, développèrent une civilisation originale, mêlant l'héritage administratif et juridique romain à la culture grecque et à la religion chrétienne.

Lumière sur…
Histamenon du règne de Michel IV qui porte la couronne et le loros tenant à la main le labarum et le globe surmonté d'une croix (verso).

Michel IV (en grec : Μιχαὴλ (Δʹ) ὁ Παφλαγὼν), né vers 1010 et mort le , est un empereur byzantin qui règne du au . Originaire de Paphlagonie en Anatolie, son ascension doit beaucoup à son frère, Jean l'Orphanotrophe, qui devient l'un des personnages les plus influents de l'Empire sous Romain III Argyre et qui l'introduit à la cour. Là, il devient l'amant de l'impératrice, Zoé Porphyrogénète et il pourrait avoir provoqué la mort de Romain III, dont il devient immédiatement le successeur par son mariage avec Zoé.

Sous son règne, c'est surtout Jean l'Orphanotrophe qui s'affirme comme administrateur des affaires de l'Empire, aux côtés d'autres membres de la famille dite des Paphlagoniens. Sans réel soutien parmi les clans de l'aristocratie, Michel IV se repose donc sur son cercle proche et souffre de différents complots tout au long de son règne. L'interprétation de son pouvoir est contrastée car affecté par une épilepsie de plus en plus invalidante, il semble parfois en retrait, même s'il s'implique personnellement dans les affaires extérieures et militaires. Tenant d'une politique plus défensive en Orient, il fait face à des contestations de la domination byzantine dans les Balkans, en particulier de la part des Bulgares, dont il peine à vaincre la rébellion menée par Pierre Deljan. En Italie, il tente de reconquérir la Sicile mais finit par rappeler le général Georges Maniakès alors victorieux, tandis qu'un début de soulèvement des mercenaires normands fragilise les possessions impériales dans la péninsule.

Sur le front intérieur, le régime des Paphlagoniens est marqué par une pression fiscale accrue et un début de dévaluation de la monnaie byzantine, qui ne remet pas encore en cause la stabilité de l'Empire, alors à son apogée. Finalement, en 1041, affaibli par la maladie, Michel IV se retire et meurt presque immédiatement dans un monastère qu'il a parrainé. S'il a assuré sa succession en promouvant son neveu Michel V sur le trône impérial, celui-ci ne s'y maintient que quelques mois, démontrant la précarité de la position des Paphlagoniens à la tête de l'Empire. Dans le contexte de l'extinction à venir de la dynastie macédonienne, toujours incarnée par Zoé et Théodora Porphyrogénète mais sans héritier mâle, le règne de Michel IV tente d'inventer un nouveau système de gouvernement alors que les ambitions s'aiguisent parmi les prétendants au trône. S'il échoue, il préfigure certains traits qui se retrouvent dans la manière de gouverner de plusieurs de ses successeurs.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Monde byzantin

Le projet

Le projet

Le Projet Empire byzantin a pour but de coordonner les contributeurs qui veulent étendre ou créer des articles à propos du monde byzantin.

N’hésitez pas à créer un compte et à participer à la rédaction d'articles sur Wikipédia. La page d’aide vous indiquera comment procéder.

Articles récents

Les familles et personnalités
Aelia Zenonis - Anastasie (femme de Constantin IV) - Ino Anastasia - Constantina (impératrice) - Eudoxie Angelina - Gregoria Anastasia - Fausta (femme de Constant II) - Léon Diogène - Basile Hexamilitès - Théodore Styppéiotès - Marianos Argyre - Jean Chrysélios - Constantin Dalassène (duc d'Antioche) - Andronic Doukas (coempereur byzantin) - Eustathe Daphnomèle - Jean Chaldos

Les événements
Bataille d'Alexandrette - Bataille du Détroit - Siège de Raguse (866-868) - Siège de Syracuse (877-878) - Conquête musulmane de la Sicile

Les lieux
Mont Kyminas - Monastère du Christ Philanthrope - Monastère de Saint-Georges-des-Manganes - Quartier des Manganes - Mosquée Vefa Kilise - Malagina

Les thèmes
Apports byzantins à la Renaissance italienne - Poliorcétique byzantine - Objets de luxe à Byzance - Droit byzantin - Armée des Comnènes - Enluminure byzantine

Les titres
Nomophylax - Cubiculaire

Autre
Vigla - Allagion

Enluminure byzantine représentant l'évangéliste Luc, Xème siècle.
Index thématique
Collaboration du mois

Article collaboratif du mois

Chaque mois, les contributeurs au Portail Monde byzantin peuvent se pencher sur un sujet particulier et étendre un article sur un sujet donné. Ce mois-ci :

Voir aussi
Wikimedia-logo.svg
Commons
Commons
Médiathèque
Wikiquote
Wikiquote
Citations
Wikidata
Wikidata
Base de données
Wiktionnaire
Wiktionnaire
Dictionnaire
Wikisource
Wikisource
Bibliothèque
Wikinews
Wikinews
Site d'actualités
Wikibooks
Wikibooks
Manuels
Wikivoyage