Ménétios fils d'Actor

Ménétios fils d'Actor
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Père
Mère
Égine ou Damocrateia (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoints
Sthenele (d)
Polymele (d)
PhilomèleVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants

Dans la mythologie grecque, Ménétios ou Ménœtios (en grec ancien Μενοίτιος / Menoítios), fils d'Actor et, selon Pindare, de la nymphe Égine, est un roi d'Oponte[1].

Compté parmi les Argonautes, il est le père de Patrocle (l'identité de la mère est sujette à caution : le pseudo-Apollodore[2] avance les noms de Sthénélé, Polymèle et Périopis ; Hygin[3] cite Philomèle). Patrocle, pour avoir tué accidentellement son compagnon de jeu Clysonyme dans son jeune âge, est contraint de s'exiler avec son père. Ils trouvent refuge chez Pélée, en Phthie, où Patrocle se lie d'une amitié très forte avec Achille.

Ménétios est évoqué quelques fois dans l’Iliade[4]. À l'époque de l’Iliade, Achille dit à Patrocle que son père est toujours vivant. C'est également dans l’Iliade que sont rapportés les conseils qu'il donne à son fils avant le départ pour Troie[5] :

« Achille, par la race, est au-dessus de toi, mon fils ;
Mais il est ton cadet, même s'il t'est supérieur,
À toi de lui parler avec sagesse, de l'instruire
Et de le diriger : il verra bien ce qu'il y gagne. »

— (trad. Frédéric Mugler)

Ménétios, satellite de l'astéroïde (617) Patrocle, porte son nom.

NotesModifier

  1. D'après Robert Flacelière[Où ?], c'est Ménétios qui régnait sur Oponte tandis qu'Ajax fils d'Oïlée était le chef des Locriens.
  2. Apollodore, Bibliothèque [détail des éditions] [lire en ligne], III, 13, 8.
  3. Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne], XCVII.
  4. Homère, Iliade [détail des éditions] [lire en ligne], XII, 85-88 et XVI, 70 et suiv.
  5. Iliade, XI, 786-789.

SourcesModifier