Denis Dercourt

réalisateur français

Denis Dercourt, né le à Paris, est un réalisateur et scénariste français, musicien de formation.

Denis Dercourt
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

BiographieModifier

Licencié de philosophie, diplômé de Sciences-Po, il est également professeur d'alto [1] et de musique de chambre au conservatoire de Strasbourg.

Il a réalisé neuf films depuis 1997. Son premier long métrage Les Cachetonneurs a pour sujet un concert de musique classique[2],[3]. Son film La Tourneuse de pages a été projeté dans la section Un certain regard du Festival de Cannes 2006[4],[5]. Trois ans plus tard, son film Demain dès l'aube, était présenté dans la même section au festival de 2009[6],[7].

En 2013, Denis Dercourt s'éloigne de ses univers bourgeois et inquiétants, pour venir flirter avec le cinéma de genre et, plus précisément, le film d'horreur, en réalisant La Chair de ma chair[8],[9].

Le livre de Bernard Sachsé a inspiré Denis Dercourt pour son film En équilibre réalisé en 2015. Ce film parle d'un homme devenu paraplégique à la suite d'un accident sur un tournage[10].

Il dévoile au Marché du Film, dans le cadre de la 72e édition du Festival de Cannes, son 8e long métrage L'Enseignante qui est aussi son second film en allemand après Pour ton anniversaire[11].

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Denis Dercourt sur cinefil
  2. Didier Péron, « Un orchestre, ses accords, ses couacs, et un fil malin de Denis Bercourt. Bien joué! Les Cachetonneurs de Denis Dercourt, avec Pierre Lacan, Marc Citti, Serge Renko, Wilfred Benaïche, Philippe Clay; 1H30. », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. « «Les cachetonneurs» : en avant la musique... », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne)
  4. Brigitte Baudin, « Un certain regard : Dercourt, manipulation en sourdine », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  5. Thomas Sotinel, « "La Tourneuse de pages", de Denis Dercourt : duo d'actrices, récit d'une exécution. Catherine Frot et Déborah François s'opposent dans un conte cruel et vif. », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. Julien Welter, « Demain dès l'aube », L'Express,‎ (lire en ligne)
  7. Jean-Luc Douin, « "Demain dès l'aube" : un traitement glacé et contrôlé de la folie qui s'empare des adeptes des jeux de rôle. Le deuxième long métrage de Denis Dercourt, "Demain dès l'aube", est habité par le brouillage des notions de réel et de virtuel », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  8. « "La chair de ma chair" de Denis Dercourt », France Info,‎ (lire en ligne)
  9. François Rauger, « "La Chair de ma chair" : flirt avec le film d'horreur. Denis Dercourt s'approche du cinéma d'horreur moderne en décrivant la folie d'Anna, qui rencontre par hasard des personnes qui sont assassinées et atrocement dépecées », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  10. « Équitation de tradition française. Un patrimoine immatériel à découvrir », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  11. Fabien Lemercier, « CANNES 2019 Marché du Film : Reel Suspects mise sur L’Enseignante de Denis Dercourt », sur cineuropa.org,

Liens externesModifier