Ouvrir le menu principal
Léonie Simaga
Naissance
Profession actrice et metteuse en scène

Léonie Simaga, née en 1978 est une comédienne et metteuse en scène française, ancienne sociétaire de la Comédie-Française de 2010 à 2016.

BiographieModifier

Après son baccalauréat obtenu à la Maison d'éducation de la Légion d'honneur, elle entre en hypokhâgne, puis en khâgne dans de prestigieux lycées parisiens, pour ensuite obtenir son diplôme de l'Institut d'études politiques de Paris[1] (promotion 2002[2]). Elle est aussi titulaire d'une licence d'histoire. Elle fait ses études théâtrales au Studio-théâtre d'Asnières, puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de 2002 à 2005.

Elle joue à la Comédie-Française dans Esther de Racine, puis en 2004, dans Papa doit manger de Marie NDiaye. Elle est engagée comme pensionnaire en 2005. Elle a notamment interprété le rôle de l'infante dans Le Cid de Corneille dans la saison 2005-2006 et interprète en 2007 le rôle de Chimène dans cette même pièce, en alternance avec le rôle de Lucietta dans la pièce de Goldoni Il campiello. Elle devient sociétaire de la Comédie-Française le .

Léonie Simaga réalise également plusieurs mises en scène comme, en 2007, Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute, pour la Comédie-Française.

Elle quitte la Comédie-Française en 2016[1].

Carrière à la Comédie-FrançaiseModifier

RôlesModifier

Mise en scèneModifier

Hors Comédie-FrançaiseModifier

ComédienneModifier

Mise en scèneModifier

Lors de ses études à l'Institut d'études politiques de Paris, elle met aussi en scène Quai Ouest de Koltès, en 2001, et Andromaque de Racine, en 2002.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Marion De Azevedo, « Léonie Simaga, être utile à un monde qui va mal », sur www.la-croix.com, (consulté le 13 avril 2016)
  2. http://www.sciences-po.asso.fr/profil/leonie.simaga02.
  3. Nicolas Bellet, « Le palmarès de la 20e édition du festival de la fiction TV de La Rochelle présenté par les lauréats », sur Première, (consulté le 21 octobre 2018).

Voir aussiModifier