Ouvrir le menu principal

Jez Butterworth

dramaturge, réalisateur et scénariste britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Butterworth.
Jez Butterworth
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Influencé par
Distinctions
Laurence Olivier Award for Best New Comedy (en) ()
Prix Edward Morgan Forster (en) ()
Prix Paul Selvin ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Nadia, Jerusalem (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jeremy "Jez" Butterworth est un dramaturge, réalisateur et scénariste britannique né à Londres en mars 1969.

BiographieModifier

Jeremy "Jez" Butterworth né en mars 1969, à l’hôpital Saint Thomas de Londres[1], au sein d'une famille de catholique irlandais, il est le cadet d'une fratrie de cinq enfants[2]. Il grandit à Saint Albans dans le Hertfordshire. Après ses études secondaires, il entre au St John's College (Cambridge). Après ses études, il se fait connaitre dans un premier temps comme un dramaturge et un scénariste de la télévision. Après le succès de sa première pièce,Mojo (play) (en), au Royal Court Theatre de Londres en 1995, qui a remporté le prix Laurence Olivier, ainsi que le prix Evening Standard, il fait ses premiers pas au cinéma en la réalisant en 1997[3], [4].

ThéâtreModifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

ScénaristeModifier

RéalisateurModifier

ProducteurModifier

TélévisionModifier

  • 1993 : scénariste du téléfilm Night of the Golden Brain
  • 1994 : acteur dans deux épisodes de la série So Haunt Me
  • 1994 : acteur dans un épisode de la série Chandler & Co
  • 1995 : acteur dans un épisode de la série The Bill
  • 1996 : scénariste du téléfilm Christmas
  • 2017-18 : scénariste de neuf épisodes de la série Britannia[24], et producteur du pilote

Prix et distinctionsModifier

BibliographieModifier

  • The Theatre and Films of Jez Butterworth, par David Ian Rabey, éd. Bloomsbury, 2015

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) Emma Brockes, « All or Nothing », The New Yorker,‎ (ISSN 0028-792X, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  2. (en-GB) Emine Saner, « Jez Butterworth: playwright 'without equal' turns his gaze on the Troubles », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  3. « Jez Butterworth (Playwright) », sur StageAgent (consulté le 5 juin 2019)
  4. « Interview: Jez Butterworth, author of Jerusalem and The Ferryman », sur theartsdesk.com (consulté le 5 juin 2019)
  5. (en-GB) Guardian Staff, « Jez Butterworth », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  6. (en) « Mojo - Playwright Encyclopedia », sur sites.google.com (consulté le 5 juin 2019)
  7. (en-GB) « Theatre review: The Night Heron at Royal Court Theatre Downstairs », sur British Theatre Guide (consulté le 5 juin 2019)
  8. (en-GB) Michael Billington, « The Night Heron, London », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  9. (en-GB) Charles Spencer, « Pure poetry, and worth the wait », the Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  10. (en-GB) « Theatre review: The Winterling at Royal Court Theatre Downstairs », sur British Theatre Guide (consulté le 5 juin 2019)
  11. (en-GB) Michael Billington, « Theatre review: Parlour Song / Almeida, London », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  12. (en-GB) Charles Spencer, « Parlour Song at the Almeida, review », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  13. (en-US) Ben Brantley, « Parlour Song - Theater - Review », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  14. (en) « The River - Drama Online », sur www.dramaonlinelibrary.com (consulté le 5 juin 2019)
  15. (en) David Benedict et David Benedict, « The River », sur Variety, (consulté le 5 juin 2019)
  16. (en-GB) Matt Trueman, « Making a stink about the Royal Court's Jerusalem | Matt Trueman », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  17. (en-GB) Charlotte Higgins, « Jez Butterworth's Jerusalem: a vision of Englishness I'll happily sign up to », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  18. « Jerusalem - Playwright Encyclopedia », sur sites.google.com (consulté le 5 juin 2019)
  19. (en) « Jerusalem (play) | Project Gutenberg Self-Publishing - eBooks | Read eBooks online », sur self.gutenberg.org (consulté le 5 juin 2019)
  20. (en) SpotCo, « The Ferryman on Broadway | Now on Broadway », sur The Ferryman on Broadway | Now on Broadway (consulté le 5 juin 2019)
  21. (en-GB) Vanessa Thorpe, « Jez Butterworth: the visionary fast becoming a theatrical great | Observer profile », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  22. (en-US) Ben Brantley, « Review: A Thrilling ‘Ferryman’ Serves Up a Glorious Harvest Feast », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 5 juin 2019)
  23. (en) Adam Hetrick, « What Did Broadway Critics Think of Jez Butterworth’s London Hit The Ferryman? », sur Playbill, sun oct 21 21:11:22 edt 2018 (consulté le 5 juin 2019)
  24. Britannia (lire en ligne)
  25. « American Academy of Arts and Letters - Award Winners », sur web.archive.org, (consulté le 4 juin 2019)
  26. (en-US) William Russell, « Critics' Circle Theatre Awards 2017: The Winners », sur The Critics' Circle, (consulté le 4 juin 2019)

Liens externesModifier