Saison 2 des Petits Meurtres d'Agatha Christie

saison d'une série télévisée

Saison 2 des Petits Meurtres d'Agatha Christie
Série Les Petits Meurtres d'Agatha Christie
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 2
Diff. originale
Nb. d'épisodes 27

Chronologie

Cet article présente les épisodes de la deuxième saison de la série Les Petits Meurtres d'Agatha Christie, mettant en scène le trio Laurence-Avril-Marlène.

DistributionModifier

Personnages principauxModifier

Personnages secondairesModifier

  • Dominique Thomas : le commissaire divisionnaire Ernest Tricard (27 épisodes)
  • Christophe Piret puis François Godart : Robert Jourdeuil, rédacteur en chef de "La Voix du Nord" (12 épisodes)
  • Karine Dubernet : Paulette Everest, médecin légiste (1 épisode)
  • Cyril Gueï : Timothée Glissant, nouveau médecin légiste (13 épisodes)
  • Éric Beauchamp : Martin, policier (14 épisodes)
  • Natacha Lindinger : Euphrasie Maillol, médecin légiste (4 épisodes)
  • Marie Berto : Arlette Carmouille, secrétaire/policier (5 épisodes)

InvitésModifier

Personnages principauxModifier

Swan LaurenceModifier

Laurence est le commissaire du commissariat de Lille et l'un des personnages principaux. Froid et dur, il est cependant d'une grande intelligence et son charisme fait tomber beaucoup de femmes. Il est souvent forcé de travailler avec Alice Avril, qu'il trouve souvent insupportable et trop curieuse bien qu'il tienne beaucoup à elle. Sa secrétaire est Marlène, qui est folle amoureuse de lui, mais il est souvent rude avec elle, même s'il l'aime beaucoup. La femme dont il est vraiment amoureux est le premier médecin légiste, le docteur Euphrasie Maillol. Celle-ci meurt dans un accident d'avion. Lorsqu'il l'apprend, Laurence fait une grave dépression.

Alice AvrilModifier

Avril est une jeune reporter à La Voix du Nord et l'un des personnages principaux. Envahissante et curieuse, elle commence en écrivant les courriers du cœur et finit par vouloir participer aux enquêtes de Laurence qu'elle trouve souvent hautain et froid mais qu'elle apprécie. Toujours à la recherche d'informations sur ses enquêtes, elle passe beaucoup de temps au bureau de Laurence et devient très vite la meilleure amie de sa secrétaire Marlène.

Marlène LeroyModifier

Marlène est la secrétaire personnelle de Laurence. Féminine, attentionnée et gentille, Marlène est cependant très naïve et est souvent utilisée par Laurence, qui la sait amoureuse de lui. Son icône est Marilyn Monroe et elle passe souvent plus de temps à se faire les ongles qu'à répondre aux appels. Elle prendra de plus en plus d'importance au fil des épisodes. Marlène est secrètement amoureuse de Laurence et en dehors des heures de travail passe la plupart de son temps avec Alice Avril qui deviendra rapidement sa meilleure amie.

Liste des épisodesModifier

Épisode 1 : Jeux de glacesModifier

Numéro de production
12 (5-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Sylvie Simon
Audiences
  •   France : 4,636 millions de téléspectateurs (18,5 % PDA)[1] (première diffusion)
Invités
  • Catherine Mouchet : Rose-Marie Bousquet
  • Olivier Rabourdin : Étienne Bousquet
  • Stéphane Caillard : Juliette White
  • Guillaume Bienvenu : Antonin Lambert
  • Shane Woodward : Jimmy White
  • Solveig Maupu : Jacqueline Cassard
  • Vincent Londez : Léonard Jeandelle
  • Gérard Pinteau : Pierre Montauban
Synopsis
Le Dr Étienne Bousquet tient un centre de réinsertion pour les délinquants. Mais la présence de voyous perturbe sa famille. Lorsque deux meurtres sont commis, le nouveau commissaire, Swan Laurence, enquête avec, dans ses pattes, la trop curieuse journaliste Alice Avril. Si on y regarde d'un peu plus près, cette famille ne semble pas unie par les liens d'amours, et chacun des membres a un petit secret. Peut-être que ce ne sont pas les voyous les plus inquiétants...
D'après
le roman Jeux de glaces (1952)
Commentaires
Le nouveau duo tourne le premier épisode de la deuxième saison du 25 mai au [2],[3].

Épisode 2 : Meurtre au champagneModifier

Numéro de production
13 (5-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Sylvie Simon
Audiences
  •   France : 4,246 millions de téléspectateurs (16,8 % PDA)[4] (première diffusion)
Invités
Synopsis
L'actrice Elvire Morenkova est empoisonnée lors d'une soirée mondaine. Le commissaire Laurence soupçonne un meurtre alors que le suicide est la thèse la plus évidente. Alice, de son côté, passe des auditions pour remplacer la victime. Il s'avère rapidement qu'Elvire collectionnait les amants et que les mobiles ne manquent pas...
D'après
le roman Meurtre au champagne (1945)
Commentaires
Le deuxième épisode est tourné du 22 octobre au [5],[6].

Épisode 3 : Témoin muetModifier

Numéro de production
14 (6-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 3,927 millions de téléspectateurs (15,4 % PDA)[7] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Deux meurtres ont été commis et le seul témoin est un chien. Laurence enquête parmi les fantômes et les sombres secrets de la demeure familiale, et bientôt c'est sa propre mère, Alexina, qui se retrouve sur la liste des suspects. Celle-ci est d'ailleurs bien résolue à marier son fils à Alice...
D'après
le roman Témoin muet (1937)
Commentaires
Le tournage a eu lieu au château de Steene près de Dunkerque[8].

Épisode 4 : Pourquoi pas Martin ?Modifier

Numéro de production
15 (6-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Sylvie Simon
Audiences
  •   France : 4,3 millions de téléspectateurs (17,3 % PDA)[9] (première diffusion)
Invités
  • Alix Poisson : Suzanne Delavallée
  • Arly Jover  : Alma Sarrazin
  • Charlie Dupont : Roland Delavallée
  • Didier Vinson  : André Delavallée
  • Eric Caruso  : Philippe Sarrazin
  • Luc Samaille  : Alain Langevin
  • Laurence Flahault : Paulette Tourbier
Synopsis
En se promenant dans les falaises, Alice découvre un homme mourant qui, avant de rendre l'âme, lui glisse ces mots : "Pourquoi pas Martin ?" L'homme est iniditentifiable, et seule une photographie est retrouvée dans sa poche. La sœur du défunt se présente au commissariat, mais l'affaire s'annonce compliquée...
D'après
le roman Pourquoi pas Evans ? (1934)

Épisode 5 : Meurtre à la kermesseModifier

 
Steenwerck, la maison Decanter: un des lieux du tournage Meurtre à la kermesse
Numéro de production
16 (7-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 3,659 millions de téléspectateurs (15,0 % PDA)[10] (première diffusion)
Invités
  • Anne Loiret  : Catherine Dravignan
  • Nicolas Bridet : Xavier Tremens
  • Frédéric Épaud : Monsieur Milou
  • Jeanne Rosa  : Claire Arial
  • Maryne Bertieaux  : Miranda
  • Philippe Hérisson : Docteur Petit
  • Isabelle Goethals Carré : Geneviève Petit
  • Côme Levin  : Benoît
  • Almudena Ruiz Rey  : Maria Ortega
  • Bruno Buffoli  : Ophtalmologiste
  • Thomas Baelde  : Raoul Gredin
  • Saverio Maligno  : Flic Pagès
  • Madalina Quinchon  : Svetlana Navratil
  • Wladimir Sobocinski : Pablo Ortega
  • Salomé Hadzlik  : Luisa Ortega
  • Charlotte Magras  : Caroline
  • Jonathan Serrurier : Ami Benoît
  • Thomas Debeugny  : Éric
  • Maëlys Cabezon  : Sylvie
  • Jeanne Cauchy  : Amie Benoît
Synopsis
À la suite d'une agression, Laurence se retrouve temporairement aveugle ; il doit pourtant continuer à travailler, car une petite fille a été assassinée lors de la kermesse de son école. Elle aimait raconter des histoires, et elle avait prétendu dans sa dernière rédaction avoir été témoin d'un meurtre. Alice, malgré elle, sert de guide à Laurence.
D'après
le roman La Fête du potiron (1969)
Commentaires
C'est à partir de cet épisode que le duo devient un trio avec le développement du personnage de Marlène. Son interprète, Élodie Frenck, figure désormais au générique d'ouverture. La scène où Laurence recouvre la vue a été tournée à la Porte d'Aire à Cassel.

Épisode 6 : Cartes sur tableModifier

Numéro de production
17 (7-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Sylvie Simon
Audiences
  •   France : 3,793 millions de téléspectateurs (15,4 % PDA)[11] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Massud Shaïtana, un extravagant mécène, invite à dîner quatre personnes qu'il croit être des meurtriers impunis, ainsi que Laurence, Alice et Marlène. L'ambiance devient vite délétère. Rapidement, Shaïtana est poignardé au coin du feu, alors que les quatre mystérieux invités étaient plongés dans une partie de bridge.
D'après
le roman Cartes sur table (1936)

Épisode 7 : Le crime ne paie pasModifier

Numéro de production
18 (7-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 4,035 millions de téléspectateurs (16,7 % PDA)[12] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Le cabaret d'Éden est le théâtre de funestes événements : une serveuse est assassinée et le patron est porté disparu. Alice saisit cette occasion pour accomplir son rêve d'enfant : chanter sur scène. Laurence, lui, est soupçonné de corruption et l'enquête est confiée à un commissaire passablement incompétent.
d'après
le roman Le Crime du golf (1923)

Épisode 8 : Pension VanilosModifier

Numéro de production
19 (8-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Sylvie Simon
Audiences
  •   France : 4,16 millions de téléspectateurs (19,8 % PDA)[13] (Leader de la soirée) (première diffusion)
Invités
Synopsis
La sœur de Marlène, Solange Vanilos, dirige une pension pour étudiants. Celle-ci est la cible de menus larcins. Laurence juge ce délit dérisoire et refuse de mener l'enquête ; cependant, une des étudiantes du foyer est empoisonnée le jour même. Le commissaire découvre rapidement que la pension Vanilos couvre un important trafic de drogue. Alice emménage à la pension comme étudiante en dactylographie. Marlène, quant à elle, tente de convaincre Laurence de l'innocence de sa sœur.
D'après
le roman Pension Vanilos (1955)
Commentaires
L'épisode fut tourné à Douai dans la rue du four Saint-Amé (scène de la mort de Solange) à Wattrelos (le décor principal de la pension y fut tourné dans une maison d'un particulier) et à Tourcoing. Élodie Frenck joue deux rôles à la fois : elle interprète son rôle habituel de Marlène ainsi que celui de sa sœur Solange Vanilos. Lors d'un entretien téléphonique avec son confrère de Scotland Yard, Laurence donne le nom de l'inspecteur chargé de l'affaire de trafic de drogue, il s'agit de l'inspecteur Japp, l'un des personnages récurrents des aventures d'Hercule Poirot. C'est aussi au cours de cet épisode qu'on apprend que Laurence est véritablement polyglotte : il communique en anglais avec des confrères anglais, en turc avec des jeunes Turcs et et en chinois avec une femme de ménage chinoise.

Épisode 9 : Un meurtre est-il facile ?Modifier

Numéro de production
20 (8-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 4,34 millions de téléspectateurs (18.6 % PDA)[14] (première diffusion)
Invités
  • Philippe Nahon : Émile Deboucke
  • Anne Benoît  : Annick Devassène
  • Alexandre Steiger : Jean Castor
  • Emilie Wiest : Sabine Toulemonde
  • Marcelle Fontaine  : Josiane Lallin
  • Manon Petit-Lenoir : Ginette Hansel
  • Béatrice Courtois  : Françoise Loisée
  • Pierre Kiebbe  : Baptiste
Synopsis
Josiane Lallin, concierge à l'usine de filatures Deboucke, sollicite un entretien avec Laurence pour dévoiler le nom d'un assassin. Par un malheureux concours de circonstances, elle est elle-même tuée avant que Laurence n'ait pu l'entendre. Le commissaire est obligé d'enquêter. Il porte rapidement ses soupçons vers Émile Deboucke, qui avait d'excellents mobiles. Parallèlement, ce dernier demande Alice en mariage et la jeune journaliste accepte finalement cette union d'intérêt. Marlène décide de démissionner pour devenir l'assistante personnelle d'Alice.
D'après
Commentaires
Il est fait mention du nom de l'ancien mari d'Alice Avril qu'elle a quitté et qui s'appelle Robert Vasseur. On connait le nom de famille de Marlène qui est « Leroy ».

Épisode 10 : Mademoiselle MacGinty est morteModifier

Numéro de production
21 (8-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 4,33 millions de téléspectateurs (18,7% PDA)[15] (Leader de la soirée) (première diffusion)
Invités
  • Arnaud Perron  : Robert Vasseur
  • Serge Riaboukine  : Léopold Santini
  • Jeanne Bournaud  : Hélène Schmit
  • Gilian Petrovski  : Michael Doutremont
  • Eléonore Joncquez  : Régine Molon
  • Annette Lowcay  : Déborah Santini
  • Mélissandre Fortumeau : Béatrice Santini
  • Christine Brücher  : Louise Doutremont
Synopsis
Robert Vasseur, l'ex-mari d'Alice, débarque chez elle en pleine nuit, les mains en sang et sans aucun souvenir de ce qu'il s'est passé. Alice est bien obligée de garder ce poids encombrant lorsque Robert se retrouve accusé de meurtre de sa logeuse, Mme McGinty, et Alice, de complicité. Laurence est convaincu de l'innocence d'Alice et est bien décidé à prendre les choses en main, mais rien n'y fait : Robert est vraiment le coupable idéal...
d'après
le roman Mrs McGinty est morte (1952)
Commentaires
L'immeuble de Mlle McGinty est l'Ancienne Banque de France d'Armentières (25, rue Sadi Carnot).

Épisode 11 : Murder PartyModifier

Numéro de production
22 (8-04)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Sylvie Simon
Audiences
  •   France : 4,2 millions de téléspectateurs (17,4 % PDA)[16] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Un meurtre est prédit dans une petite annonce de journal. Marlène est épouvantée mais Laurence n'y voit qu'une mauvaise plaisanterie. Bientôt, dans la propriété de Laetitia Salvan, un cambrioleur s'introduit et est assassiné précisément à l'heure annoncée. Laurence accueille un nouveau médecin légiste, Euphrasie Maillol, dont les charmes ne le laissent pas insensible...
d'après
Commentaires
Le haras de la commune de Blingel, dans le Pas-de-Calais, a servi de décor pour cet épisode. L'action se déroule en 1960, ainsi que l'indique une date inscrite sur le tableau noir d'une salle de classe : « Jeudi 25 avril 1960 ». À noter que le 25 avril 1960 était un lundi et que le premier meurtre a eu lieu le 21 avril, quatre jours auparavant.

Épisode 12 : L'Étrange Enlèvement du petit BrunoModifier

 
Le château d'Antoing.
Numéro de production
23 (9-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 4,169 millions de téléspectateurs (21,1 % PDA)[17] (première diffusion)
Invités
  • Natacha Lindinger : Euphrasie Maillol
  • Valérie de Dietrich  : Éloïse Zennefort
  • Fabio Zenoni  : Hadrien Debaer
  • Vincent de Bouard : Gilles Vanberten
  • Victor Le Blond  : Gaspard Zennefort
  • Serge Dubois  : Gérard Kerner
  • Marylise Doctobre  : Régine Bouchon
Synopsis
Marlène et Alice assistent, éplorées, à l’enterrement de Laurence, mort sur le terrain... Huit jours plus tôt, le commissaire était chargé de surveiller le petit Bruno, fils de la richissime auteure de romans policiers Eloïse Zennefort. Mais l’enfant est kidnappé sous le nez de Laurence, malgré un grand dispositif de sécurité. Cette distraction est peut-être due à l'attirance grandissante du commissaire Laurence pour le docteur Maillol, ce qui exaspère Marlène et Alice. Mais attention, le ravisseur veut jouer avec les nerfs du commissaire, et ce jeu s'annonce dangereux, très dangereux...
d'après
Commentaires
Le château d'Antoing en Belgique a servi de décor.
Il s’agit du premier épisode avec Serge Dubois en invité, l'interprète du policier Ménard dans les épisodes avec le duo Larosière-Lampion (il rejouera l'homme au caniche dans Ding Dingue Dong).

Épisode 13 : Le Cheval pâleModifier

Numéro de production
24 (9-02)
Première diffusion
Réalisation
Olivier Panchot
Scénario
Sylvie Simon
Audiences
  •   France : 4,047 millions de téléspectateurs (17,9 % PDA)[18] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Une inquiétante voyante dit avoir le pouvoir de commander la mort à distance. Marlène, venue acheter un philtre d'amour pour Laurence, entend des menaces de mort. Le commissaire suspecte une supercherie, jusqu'à ce que la voisine d'Alice, une riche héritière, meure dans des circonstances floues. Le trio doit alors démanteler un gigantesque réseau criminel...
D'après
le roman Le Cheval pâle (1962)
Commentaires
Le décor de la fête foraine a été tourné à Pont-à-Vendin[19],[20]. La façade de l'immeuble du commissaire Laurence est au 45, rue Patou à Lille.

Épisode 14 : L'Affaire ProtheroeModifier

Numéro de production
25 (9-03)
Première diffusion
Réalisation
Olivier Panchot
Scénario
Pierre Linhart avec l'aide de Marc Angelo, Thierry Debroux et Daniel Saint-Hamont
Audiences
  •   France : 4,173 millions de téléspectateurs (18,7 % PDA)[21] (première diffusion)
Invités
Synopsis
Hélène Jouve, une secrétaire, est retrouvée pendue dans l'entrée de l'agence de publicité où elle travaillait. Laurence s'intéresse au patron de la société, Alexandre Protheroe, qu'il soupçonne de harcèlement sexuel envers ses jeunes et jolies employées. Alice Avril parvient alors à se faire engager comme secrétaire afin de servir d'appât. Elle ne tarde pas à subir à son tour les avances du directeur. Mais avant qu'elle n'ait pu découvrir le moindre secret sur lui, il est assassiné dans son bureau.
D'après
le roman L'Affaire Protheroe (Murder at the Vicarage) (1932)
Commentaires
Épisode tourné d'octobre à décembre 2015 en même temps que le treizième dans la Douai Business School.

Épisode 15 : La Mystérieuse Affaire de StylesModifier

Numéro de production
26 (9-04)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 4,553 millions de téléspectateurs (19,1% PDA) (première diffusion)
Invités
Synopsis
Émilie Beauregard, soixante ans, riche propriétaire d'un hôtel thalasso de luxe, a épousé Adrien, un jeune masseur de 30 ans beau comme un dieu. Mais Ève Constantin, son assistante, est persuadée qu'Adrien n'est intéressé que par la fortune d'Émilie et serait même prêt à la tuer. Sans prévenir le commissaire Laurence qui fête ses 50 ans, Marlène, tout émoustillée de pouvoir jouer les clientes, convainc Alice de l'accompagner à l'hôtel. La journaliste s'apprête à faire une rencontre tout à fait inattendue. En effet, elle retrouve sa mère, qui n'est autre qu'Émilie, qui l'avait abandonnée petite. Mais mère et fille n'auront pas le temps de discuter très longtemps, puisque Émilie meurt empoisonnée. Alice veut absolument venger sa mère et décide de mener son enquête tout en aidant Laurence. Tous soupçonnent le jeune mari, convaincus qu'il a pu trouver un intérêt financier à la mort de sa femme. Mais pour Laurence, cette solution semble trop évidente et commode. Le commissaire entend bien trouver le vrai coupable.
D'après
Commentaires
Le château de Tilques a servi comme décor de l'Institut de beauté.

Épisode 16 : Albert Major parlait tropModifier

Numéro de production
27 (9-05)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Bruno Dega et Jeanne Le Guillou
Audiences
  •   France : 4,147 millions de téléspectateurs[22] (17,6 % PDA) (première diffusion)
Invités
  • Cyril Gueï  : Timothée Glissant
  • Frédéric Pellegeay : Grégoire Vidal
  • Pierre Khorsand  : Paul Courelle
  • Mona Walravens  : Dany Courelle
  • Cédric Zimmerlin  : Édouard Bouchard
  • Beatrice Rosen  : Lucette Vidal
  • Laure Josnin  : Esther
  • Marie-Jo Billet  : Jacqueline
  • Roch Leibovici  : Raymond Rafil
  • Christian Joubert  : Albert Major
  • Patrick Brasseur  : Jojo le clochard
  • Nanou Harry  : Victoria
  • Cédric Le Maoût  : Ambulancier
  • Fanny Leurent  : la secrétaire
Synopsis
Alice, hospitalisée à la suite d'un accident de scooter, fait la rencontre d'Albert Major, un célèbre chroniqueur. Celui-ci lui annonce alors qu'il prépare un article sensationnel à propos d'un assassin méconnu. Peu après, Major est retrouvé assassiné dans sa chambre, une seringue plantée dans l'oeil. Alice décide d'enquêter elle-même, mais ce jeu pourrait s'avérerer dangereux. Laurence enquête parmi les patients et suspecte fortement Dany, une jeune femme perturbée aux tendances fortement psychopathes.
Commentaires
L'intérieur de l'hôpital est dans une aile désaffectée de l'EPSM d'Armentières. La façade est à Saint-André-lez-Lille au 76, rue Lambersart. Les jardins de l'hôpital sont à l'EPSM des Flandres à Bailleul.

Épisode 17 : L'Homme au complet marronModifier

Numéro de production
28 (10-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 4,659 millions de téléspectateurs[23] (20,6 % PDA) (première diffusion)
Invités
  • Thierry Gimenez  : Gilbert Loyson
  • Grégoire Oestermann : Alexandre Latour
  • Marie Celine  : Tatiana Pochenko
  • Alice Dufour  : Lisa Bonfanti
  • Mikaël Chirinian  : Patrick Mallet
  • Benjamin Gauthier  : Eustache Miller
  • Céline Cuignet  : Martine Touchard
  • Anton Yakovlev  : Sergueï Pochenko
  • Rodrigue Bauchet  : Jules Touchard
  • Gaëlle Fraysse  : Nadine Mercuret
  • Emmanuel Rausenberger  : le témoin
  • Sébastien Ricard  : le pianiste
  • Patrick Médioni  : Franck
  • Laurine Ristroph  : Doublure danse Tatiana
  • Stoyan Zmarzlik  : Jeune danseur
Synopsis
Un agent secret amie de Laurence, meurt dans ses bras. Elle était chargée de démanteler un réseau d'espionnage russe installé à l'opéra de Lille. Le commissaire décide alors de se faire embaucher... comme secrétaire. Il se transforme en Brigitte, sous les conseils de Marlène. Alice, qui n'est pas dans la confidence, se pose des questions ; Tricard, lui, compte bien passer un dîner avec Brigitte ! Mais rapidement, les meurtres continuent.
D'après
le roman L'Homme au complet marron (1924)
Commentaires
Le tournage a eu lieu au Théâtre d'Anzin, qui a aussi servi de décor pour le tournage du dernier épisode de la saison 1 Le Couteau sur la nuque. La façade est celle de l'Opéra de Lille. Épisode tourné après Le miroir se brisa, pour une diffusion avant.

Épisode 18 : Le miroir se brisaModifier

Numéro de production
29 (10-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Jennifer Have et Zina Modiano
Audiences
  •   France : 4,660 millions de téléspectateurs[24] (19,5 % PDA) (première diffusion)
Invités
  • Anne Consigny  : Blanche Dulac
  • Nicolas Briançon  : Marc Borel
  • Luc-Antoine Diquéro : Docteur Jacques Mentchikoff
  • Alice Vial  : Sylvia Franco
  • Camille Rutherford  : Frédérique « Fred » Dulac
  • Adeline-Fleur Baude  : Simone Maupin
  • Anthony Bajon  : Georges Maupin
  • Willy Delohen  : François Dulac
Synopsis
La célèbre actrice Blanche Dulac échappe à plusieurs tentatives d'assassinat sur le tournage de son prochain film. Bientôt, c'est sa doublure qui est empoisonnée à sa place. Mais Laurence, ébranlé par la mort du docteur Maillol dans un accident d'avion, peine à enquêter...
D'après
le roman Le miroir se brisa (1963)
Commentaires
Le site d'Arenberg Creative Mine, rue Michel Rondet à Wallers-Arenberg a servi de décor. Episode tourné avant L'Homme au complet marron pour une diffusion après.

Épisode 19 : Crimes haute coutureModifier

Numéro de production
30 (10-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Jennifer Have et Zina Modiano
Audiences
  •   France : 4,770 millions de téléspectateurs[25] (20,5 % PDA) (première diffusion)
Invités
Synopsis
Laurence et Alice enquêtent au sein de la prestigieuse maison de couture Paget, où un meurtre a été commis. Patricia, l'adjointe de Paget, une jeune femme très instable, s'accuse du meurtre ; le commissaire ne croit pas à sa culpabilité. Alice, elle, se fait engager comme ouvrière, et s'indigne des conditions de travail.
D'après
le roman La Troisième Fille (1966)
Commentaires
L'ancienne Banque de France de Roubaix a servi de décor pour la maison Paget. Pour la scène du défilé, ce fut le château de Condé-sur-l'Escaut qui fut emprunté. Le 10, rue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Lille a servi de façade à la Maison Paget. L'épisode se situe chronologiquement en 1962 : on l'apprend de la bouche même des protagonistes de l'histoire ainsi que l'affiche du défilé de mode. De plus, Laurence fête sa cinquième année de collaboration avec Marlène lorsqu'il lui offre un cadeau, on en déduit donc que le premier épisode de cette seconde saison commence en 1957. Or, le premier épisode de la saison 2 est clairement situé en 1959. Il s'agit alors d'une erreur scénaristique. Il s'agit du deuxième épisode incluant Emilie Wiest au casting, en plus de Un meurtre est-il facile ? où elle a joué le personnage de Sabine Toulemonde. Samuel Labarthe et Raphaëline Goupilleau ont déjà joués ensemble dans la pièce Très chère Mathilde en 2009.

Épisode 20 : Le Crime de NoëlModifier

Numéro de production
31 (11-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 6,063 millions de téléspectateurs[28] (25,3 % de PDA) (Leader de la soirée) (première diffusion)
Invités
  • Christiane Millet : Mme Hautin
  • Julien Bouanich  : Gaston Vernet
  • Franck Andrieux  : Max
  • Elina Solomon  : Louison Sauvage
  • Merlin Delarivière  : Rudy
  • Mathieu Maricau  : Bouboule
  • Julien Ledet  : Baptiste Sauvage
  • Éric Leblanc  : Hubert Dopagne/Père Noël
  • Loïc Legendre  : Geoffroy Dopagne
  • Zoé Schellenberg  : Mireille Dopagne
  • Sophie Bourdon  : Delphine Sauvage
  • Soizic Naeyaert  : Alice Avril enfant (souvenirs)
Synopsis
Louison et Baptiste, deux frère et sœur, s'échappent de leur orphelinat qui est dirigé par la tyrannique Mme Hautin. Ils sont témoins du meurtre du père Noël sur le marché. Louison parvient à s'enfuir et se réfugie chez Laurence, au grand désespoir de ce dernier qui, contrairement à Marlène, déteste les enfants. De son côté, Alice visite l'orphelinat où elle a autrefois vécu.
Commentaires
La façade de l'orphelinat a été tournée au 24/26 rue Alexandre Leleux à Lille. La Brasserie de Geoffroy Dopagne fut tourné, quant à elle, à Roubaix à la Grande Brasserie de L'Impératrice Eugénie.

Épisode 21 : Drame en trois actesModifier

Numéro de production
32 (12-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 4,537 millions de téléspectateurs (22,2 % de PDA) (Leader de la soirée) (première diffusion)
Invités
Synopsis
Le mois d'août s'annonce sinistre pour Avril. Ne pouvant pas partir en vacances pour cause de découvert à la banque, elle décide de s'inscrire aux cours de théâtre de Macha Semenoff. Herbert Michel, comédien en devenir, se trouve être le sosie parfait du commissaire Laurence. Mais lorsqu'un des étudiants meurt assassiné, tous les soupçons se portent sur Herbert. Laurence veut tout faire pour coincer son mystérieux sosie, le croyant capable de tuer. Mais l'irritation qu'il porte envers Herbert empire lorsque Marlène tombe follement amoureuse du comédien, démissionne, et l'épouse. Elle est alors remplacée par la très différente Arlette Carmouille. Mais attention, un assassin rôde dans les coulisses.
D'après
le roman Drame en trois actes (1934)
Commentaires

Le collège Saint-Paul à Lille a servi de décor pour le théâtre. L’église Saint-Vaast de Béthune a été utilisée pour le mariage de Marlène.

Cet épisode, tourné avant Le Crime de Noël, ne sera diffusé que 8 mois après la diffusion de cet épisode.

Épisode 22 : Meurtres en soldeModifier

Numéro de production
33 (12-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Catherine Hoffmann, Bertrand Lorel, Zina Modiano
Audiences
  •   France : 4,823 millions de téléspectateurs (23,5 % de PDA) (Leader de la soirée) (première diffusion)
Invités
  • Aurore Clément  : Elisabeth Krepps
  • Jacques Frantz  : Simon Krepps
  • Alexandre Labarthe  : Thierry Noël
  • Lara Guirao  : Mathilde Noël
  • Dorcas Coppin  : Francesca Rochetti / Viviane Vasseur
  • Alexandre Blazy  : Albert Krepps
  • Alexis Manenti  : David Krepps
  • Olivier Brabant  : Gaspard Carpentier
  • Philippe Rebbot  : Docteur Locart
  • Stéphanie Cliquenois : Cliente
Synopsis
Simon Krepps, pater familias autoriaire et propriétaire du grand magasin "Au bon temps", est assassiné chez lui dans des circonstances mystérieuses. Alice semble avoir des connaissances sur l'affaire, mais elle est assommée et devient amnésique. Laurence découvre avec surprise que son ancienne maîtresse, Mathilde, a eu un fils de lui...
D'après
le roman Le Noël d'Hercule Poirot (1938)
Commentaires
  • Il s'agit d'une seconde adaptation d'un même roman d'Agatha Christie, une première pour la série : en effet, ce roman avait déjà été adapté en 2006 pour la mini-série Petits meurtres en famille qui donna naissance aux personnages de Jean Larosière et Emile Lampion.
  • La façade du cinéma Les Lumières à Armentières a servi de décor pour la façade du magasin, et la Banque de France à Roubaix a servi d’intérieur au magasin.
  • La villa de la famille Krepps est en réalité la villa Cavrois.
  • Le rôle de Thierry Noël, le fils du Commissaire Laurence, est tenu par Alexandre Labarthe, le vrai fils de Samuel Labarthe.
  • Jacques Frantz, l'interprète de Simon Krepps, est connu pour être la voix française de Robert de Niro.

Épisode 23 : Mélodie mortelleModifier

Numéro de production
34 (12-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Jennifer Have et Anne Peyregne
Audiences
  •   France : 4,798 millions de téléspectateurs (22,7 % de PDA) (Leader de la soirée) (première diffusion)
Invités
  • Roxane Bret  : Nicole "Nicky" Marraux
  • Clément Moreau : Marlon
  • Natacha Lindinger : Euphrasie Maillol
  • David Ayala  : Franck Soler
  • Arthur Defays  : Michel "Mike" Passart
  • Pascal Vannson  : Tony Sibony
  • Nicolas Cornille  : Jean-François "Jeff" Bouillot
  • Camille Hersant  : Ray
  • Laure Josnin  : Chantal Lavigne
Synopsis
Le cadavre de Mike, le guitariste et fiancé de la chanteuse yéyé Nicky, est découvert par Alice elle-même. Il aurait succombé à une overdose. Sa mort a été prédite quelques minutes auparavant par la table tournante de Nicky. Franck Soler, le producteur de Nicky, est le premier sur la liste des suspects. Il repère rapidement Alice et l'engage pour remplacer Nicky, ébranlée par le meurtre de son fiancé.
D'après
le roman Cinq Heures vingt-cinq (1931)
Commentaires
Le tournage a commencé fin mars 2018. La Douai Business School, déjà utilisée pour L'Affaire Protheroe, a servi de décor pour la maison de disques.

Épisode 24 : Ding Dingue DongModifier

Numéro de production
35 (13-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Sylvie Simon
Audiences
  •   France : 4,533 millions de téléspectateurs (23,1 % de PDA) (Leader de la soirée) (première diffusion)
Invités
Synopsis
Marlène traverse une période d'intense dépression. Elle est internée dans la clinique psychiatrique des Lilas, dirigée par le Dr Louis Rodier. Mais rapidement, les choses se gâtent : un patient est retrouvé pendu dans sa chambre. Il aurait entendu des choses qu'il n'aurait pas dû entendre... Bientôt, c'est Clarisse, la très belle femme du Dr Rodier, qui est étranglée. Laurence a la surprise de constater qu'il est le principal suspect : il était en effet l'un des amants de Clarisse, la représentation parfaite de la femme fatale.
D'après
Commentaires
  • Il s’agit du deuxième épisode où figure en invité Serge Dubois, qui était auparavant l'interprète du policier Ménard dans les épisodes de l'époque Larosière-Lampion. Il jouait Gérard Kerner dans L'Étrange Enlèvement du petit Bruno.
  • Chloé Chaudoye, qui apparaît ici dans un rôle secondaire, incarne à partir de 2021, dans la Saison 3 des Petits Meurtres d'Agatha Christie, l'un des trois personnages principaux : la psychologue Rose Bellecour.

Épisode 25 : L'Heure zéroModifier

Numéro de production
36 (13-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Flore Kosinetz et Hélène Lombard
Audiences
  •   France : 4,546 millions de téléspectateurs (23,8 % de PDA) (Leader de la soirée) (première diffusion)
Invités
Synopsis
Alice démissionne de la Voix du Nord pour intégrer la chaîne de télévision TV Nord. Alors qu'elle rêve d'assister la première présentatrice du journal télévisé Audrey Fontaine, elle doit se contenter d'un poste d'observation auprès du chef Maxime Beaumont. Quand le patron de la chaîne est assassiné, Maxime est le principal suspect. Alice, qui entame petit à petit une relation avec lui, le défend des accusations de Laurence, mais Marlène fait tout pour au contraire l'inculper : il était son ancien fiancé qui l'a rejetée le jour de leur mariage.
D'après
le roman L'Heure zéro (1944)
Commentaires

Il s'agit du deuxième épisode de la saison 2 joué par Alban Casterman, en plus de Drame en trois actes. Il a également joué un autre rôle dans un épisode de la saison 1, Les Meurtres ABC.

Annette Lowcay joue également Déborah Santini dans l'épisode Mlle McGinty est morte.

Épisode 26 : Rendez-vous avec la mortModifier

Numéro de production
37 (13-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Sylvie Simon
Audiences
  •   France : 4,590 millions de téléspectateurs (23 % de PDA) (Leader de la soirée) (première diffusion)
Invités
Synopsis
Alors que le commissaire Tricard enterre sa mère, il a la mauvaise surprise de voir débarquer sa sœur Clémence à l'enterrement. En effet, cette femme est tyrannique et détestée de son entourage. Quand Clémence rencontre le commissaire Laurence, elle l'imagine déjà comme son troisième époux... Lorsque Mélie Lacour, la servante portant les habits de sa patronne est retrouvée morte dans l'hôtel défraîchi que possède Clémence, le commissaire n'a aucun doute : la propriétaire était la cible visée.
D'après
le roman Rendez-vous avec la mort (1938)
Commentaires
Le château de Beauregard à Tournai fut utilisé pour l'hôtel du Nord.

Épisode 27 : Un cadavre au petit déjeunerModifier

Numéro de production
38 (13-04)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Audiences
  •   France : 4,822 millions de téléspectateurs (20,1 % de PDA) (première diffusion)
Invités
  • Antoine Duléry : Maurice Larosière
  • Anouchka Vingtier  : Isabelle Grignan
  • Alain Duclos  : Arthur Grignan
  • Claudine Vigreux  : Madame Léotard
  • Anais Gheeraert  : Viviane Delorme
  • Justine Corrion  : Sharon
  • Ulrich Vanacker  : Simon Wurtz
Synopsis
Alice a la surprise de se réveiller avec le cadavre d'un inconnu dans son lit. Qui a voulu ainsi l'accuser ? Laurence, Tricard, Marlène et Glissant vont tous plonger dans l'illégalité pour débarrasser Alice de ce poids encombrant. Cette invraisemblable aventure sera l'occasion pour la journaliste de découvrir l'identité de son père.
Commentaires
  • Cet épisode est un spécial comédie musicale qui n'est pas adapté d'un roman d'Agatha Christie. Il a été tourné entre le 25 mars et le 24 avril 2019 dans Lille et ses environs, notamment à la Vieille Bourse de Lille.


  • Antoine Duléry, qui interprétait le commissaire Jean Larosière dans la première saison, joue ici le rôle du commissaire Maurice Larosière, nouveau commissaire de police de la ville, et neveu du précédent qui révère son oncle pourtant déchu. Ce personnage établit ainsi une continuité entre les deux époques des deux saisons de la série puisqu'il confirme qu'elles se déroulent bien dans le même univers. Cela reste cependant un clin d'œil car il n'a jamais été établi dans la première saison que le commissaire Larosière avait un frère qui aurait pu avoir un fils, Larosière ayant été présenté comme un enfant naturel de père inconnu élevé par sa mère et le mari de celle-ci. De plus, c'est la deuxième fois qu'un Larosière est présenté comme un assassin : Maurice Larosière s'avère être l'un des coupables à la fin de l'épisode, comme son oncle Jean Larosière dans la mini-serie Petits Meurtres en famille.


  • Le château de la famille Grignan utilisé dans cet épisode est le château d'Antoing, situé en Belgique, déjà utilisé pour l'épisode 12 de cette saison.


  • Il a été projeté en avant-première au Festival de la Fiction de la Rochelle le 12 septembre 2019.

De novembre 2018 à juillet 2019, l'épisode se nommait « Tout a une fin ».

  • Le 28 octobre 2019, il est annoncé par la productrice de la série Sophie Révil que cet épisode sera le dernier de la saison. La série sera renouvelée avec un nouveau casting et à une autre époque.

AudiencesModifier

Titre Date de diffusion Téléspectateurs Part d'audience
1 Jeux de glaces vendredi 4 636 000 18,5 %
2 Meurtre au champagne vendredi 4 246 000 16,8 %
3 Témoin muet vendredi 3 927 000 15,4 %
4 Pourquoi pas Martin ? vendredi 4 300 000 * 17,3 %
5 Meurtre à la kermesse mercredi 3 659 000 15,0 %
6 Cartes sur table mercredi 3 793 000 15,4 %
7 Le crime ne paie pas vendredi 4 035 000 16,7 %
8 Pension Vanilos vendredi 4 160 000 * 19,8 %
9 Un meurtre est-il facile ? vendredi 4 340 000 18,6 %
10 Mademoiselle McGinty est morte vendredi 4 330 000 * 18,7 %
11 Murder Party vendredi 4 200 000 17,4 %
12 L'Étrange Enlèvement du petit Bruno vendredi 4 169 000 21,1 %
13 Le Cheval pâle vendredi 4 047 000 17,9 %
14 L'Affaire Protheroe vendredi 4 173 000 18,7 %
15 La Mystérieuse Affaire de Styles vendredi 4 553 000 19,1 %
16 Albert Major parlait trop vendredi 4 147 000 17,6 %
17 L'Homme au complet marron vendredi 4 659 000 20,6 %
18 Le miroir se brisa vendredi 4 660 000 19,5 %
19 Crimes haute couture vendredi 4 770 000 20,5 %
20 Le Crime de Noël vendredi 6 063 000 * 25,3 %
21 Drame en trois actes vendredi 4 537 000 * 22,2 %
22 Meurtres en solde vendredi 4 823 000 * 23,5 %
23 Mélodie mortelle vendredi 4 798 000 * 22,7 %
24 Ding Dingue Dong vendredi 4 533 000 * 23,1 %
25 L'Heure zéro vendredi 4 546 000 * 23,8 %
26 Rendez-vous avec la mort vendredi 4 590 000 * 23 %
27 Un cadavre au petit déjeuner vendredi 4 822 000 20,1%

Légende :

  • Les plus hauts chiffres d'audience
  • Les plus bas chiffres d'audience
  • (*) : Programme leader de la soirée

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Julien Lalande, « Audiences : Les Enfants de la télé leader, Agatha Christie fait mieux que le NCIS, D8 en forme », sur PureMédias, .
  2. « Un nouveau duo dans Les Petits Meurtres d'Agatha Christie », sur le site du Nouvel Observateur, (consulté le ).
  3. « Tournage des Petits meurtres d'Agatha Christie : Nouveau duo, nouvelle époque », sur leblogtvnews.com, (consulté le ).
  4. « Audiences du 5 avril 2013 », sur fan2tv.com, .
  5. « Les Petits Meurtres... : ça tourne ! », sur le site de TV Magazine,
  6. « Petits meurtres d'Agatha Christie : tournage de Meurtre au champagne », sur leblogtvnews.com, (consulté le ).
  7. « Audiences du 22 novembre 2013 », sur fan2tv.com, .
  8. Ludovic Boutin, « Témoin du tournage d'un téléfilm », sur lepharedunkerquois.fr, (consulté le ).
  9. Marion Olité, « Les Petits Meurtres d'Agatha Christie : les enquêtes d'Alice et Laurence suivies par plus de 4 millions de Français », sur toutelatele.com, .
  10. « Audiences du vendredi 26 septembre 2014 », sur fan2tv.com, .
  11. « Audiences du vendredi 3 octobre 2014 », sur le site de Première, .
  12. Kevin Boucher, « Audiences du vendredi 10 octobre 2014 », sur PureMédias, .
  13. Benjamin Lopes, « Les petits meurtres d’Agatha Christie : France 2 en tête des audiences avec la saison 2 inédite », sur toutelatele.com, .
  14. Benjamin Lopes, « Les petits meurtres d’Agatha Christie : Marlène quitte le commissaire Laurence, nouveau succès d’audience pour France 2 devant Secret Story », sur toutelatele.com, .
  15. Benoit Daragon, « Audiences : France 2 bat TF1 avec Les Petits meurtres d'Agatha Christie, M6 et Arte en forme », sur PureMédias, (consulté le ).
  16. Benjamin Lopes, « Les petits meurtres d'Agatha Christie : France 2 résiste à la Coupe du monde de rugby », sur toutelatele.com, (consulté le ).
  17. Joshua Daguenet, « Audiences TV du vendredi 26 août 2016 », sur toutelatele.com, (consulté le ).
  18. Olivier Sudrot, « Audiences TV du vendredi 2 septembre 2016 », sur toutelatele.com, (consulté le ).
  19. Stéphanie Loeb, « Les Petits meurtres d'Agatha Christie : de nouveaux épisodes en tournage dans le Nord », sur culturebox.francetvinfo.fr, (consulté le ).
  20. « Les Petits Meurtres d'Agatha Christie : 2 épisodes en tournage », sur leblogtvnews.com, (consulté le ).
  21. Joshua Daguenet, « Audiences TV du vendredi 9 septembre 2016 », sur toutelatele.com, (consulté le ).
  22. Joshua Daguenet, « Audiences TV du vendredi 23 septembre 2016 : Koh-Lanta domine sur TF1, Les petits meurtres d’Agatha Christie au-dessus des 4 millions, RMC découverte frôle les 500 000 » sur toutelatele.com, 24 septembre 2016
  23. Joshua Daguenet, « Audiences TV du vendredi 1er septembre 2017 : Koh-Lanta redémarre bien, Les petits meurtres d’Agatha Christie résiste, Les routes de l’impossible fédérateur sur France 5 » sur toutelatele.com, 2 septembre 2017
  24. [1]
  25. [2]
  26. [3]
  27. [4]
  28. [5]
  29. « mondofox.it/guida-tv/foxcrime/… »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  30. (it) « Guida Tv giovedì 31 ottobre, programmi di stasera, Shining su Italia 1 », sur Dituttounpop.it, (consulté le ).
  31. « [[:Modèle:Meta.title]] », sur SBS On Demand (consulté le ).