Flotte de la mer Noire

La flotte de la mer Noire (en russe : Черноморский Флот, Tchernomorski Flot) est la flotte de la marine russe présente dans la mer Noire.

Emblème de la Flotte de la mer Noire.

HistoriqueModifier

Créée en 1783, son port d'attache principal est Sébastopol, en Crimée. Une autre base à Novorossiisk prend de l'importance dans les années 2010[1].

Lors de son second voyage dans la partie méridionale de l'Empire russe dans les années 1820, Jean-François Gamba décrit ainsi la flotte[2] :

« La flotte impériale russe de la mer Noire consiste en quinze à dix-huit vaisseaux de ligne, et un nombre proportionné de frégates et autres bâtiments légers (...). Indépendamment de beaucoup de Grecs, on compte parmi les officiers de la flotte un assez grand nombre d'Anglais, de Ragusais, de Danois et de Suédois. »

La flotte de l'Armée blanche fut le dernier vestige de la flotte de la mer Noire de la Marine impériale de Russie lors de la guerre civile russe : créée en 1920, elle cessa d’exister en 1924.

À la suite de la dislocation de l'URSS en 1991, une partie de la flotte dépendant de la marine soviétique est à l'origine de la formation de la nouvelle marine ukrainienne. Le 28 mai 1997, un accord avec la Russie partage la flotte de la mer Noire : l'Ukraine obtient 17 % de la flotte (soit 80 navires), et la Russie 83 % (soit 338 navires).

En 2010, son effectif est de 24 000 militaires.

En 2014, la flotte de la mer Noire compte 25 bâtiments de combat parmi les 171 totalisant les forces navales russes[3]. Il s'agit de la quatrième composante parmi les cinq (les autres étant les flottes du Nord, du Pacifique et de la Baltique, et la flottille de la Caspienne).

ImagesModifier

CommandementModifier

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :