Ilan Van Wilder

coureur cycliste belge
Ilan Van Wilder
Informations
Nom de naissance
Ilan Van WilderVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (23 ans)
JetteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Distinction
Équipe non-UCI
Équipes UCI

Ilan Van Wilder, né le à Jette, est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Soudal Quick-Step.

Biographie modifier

Carrière en junior et espoir modifier

Ilan Van Wilder est né la même année que Remco Evenepoel et termine plusieurs fois à la deuxième place de la catégorie junior derrière le futur champion du monde comme en 2017 à la Route des Géants et en 2018, lors des contre-la-montre des championnats d'Europe et des championnats de Belgique ainsi qu'au Giro della Lunigiana. Il remporte en solitaire la Nokere Koerse juniors le .

Lors des championnats d'Europe de cyclisme sur route 2020 disputés à Plouay, il remporte la médaille de bronze du contre-la-montre espoirs derrière le Norvégien Andreas Leknessund et le Suisse Stefan Bissegger.

Carrière professionnelle modifier

Sunweb et DSM (2020-2021) modifier

Le , il participe à Liège-Bastogne-Liège, sa première classique Monument et se classe à la 51e place.

En avril et mai 2021, il se classe cinq fois dans le top 7 lors d'étapes du Tour de Romandie et du Critérium du Dauphiné. Le , il termine au pied du podium du contre-la-montre des championnats de Belgique de cyclisme sur route organisés à Ingelmunster derrière Yves Lampaert, Remco Evenepoel et Victor Campenaerts.

Quick Step (depuis 2022) modifier

2022 modifier

Van Wilder n'est pas sélectionné pour disputer le Tour d'Espagne 2021. Il entre alors en conflit avec DSM qui aboutit à son départ en fin de saison. Il s'engage avec Quick Step-Alpha Vinyl pour deux ans[1].

En janvier 2022, il se classe à la sixième place du Tour de la Provence. Lors de Liège-Bastogne-Liège 2022, Van Wilder est impliqué dans une chute collective qui l'amène à abandonner ainsi que son chef de file Julian Alaphilippe. Il subit à l'occasion une fracture à la mâchoire[2] lors d'une course remportée finalement par son coéquipier Remco Evenepoel. Il reprend la compétition au Tour de Suisse mais ne termine pas la course, étant non partant lors de la dernière étape.

En août, il prend part au Tour de Burgos où il termine à la 6e place du classement général et à la 2e place du classement du meilleur jeune derrière Carlos Rodríguez. Il se classe dans le top 8 de trois des cinq étapes de cette course. Équipier de Remco Evenepoel lors de la Vuelta 2022 trois semaines plus tard, il aide celui-ci à remporter son premier Grand Tour en le secondant dans la plupart des étapes et surtout après l'abandon de Julian Alaphilippe. Il termine la saison par une 13e place au Tour de Lombardie.

2023 : Tour d'Allemagne et les Trois vallées varésines modifier

Lors de la 2e étape du Tour de l'Algarve 2023 avec une arrivée au sommet de l'Alto de Fóia, il lance le sprint aux deux cents mètres et pense franchir la ligne d'arrivée en vainqueur mais il est remonté in extremis par le Danois Magnus Cort Nielsen. Il termine ce tour à la troisième place du classement général derrière Daniel Martínez et Filippo Ganna. C'est la première fois qu'il monte sur le podium d'une course UCI ProSeries de catégorie 2.Pro[3].

Dans le final de Liège-Bastogne-Liège 2023, il est le dernier équipier à seconder Remco Evenepoel, menant un train d'enfer dans toute la côte de La Redoute avant qu'Evenepoel ne place l'accélération décisive dans les derniers mètres de cette côte pour s'en aller remporter la classique ardennaise.

Après les abandons au Tour d'Italie 2023 d'Evenepoel et de quatre autres équipiers, tous positifs au Covid-19, il court la seconde moitié de ce Giro sans pression ni contrainte tactique. Lors de la 12e étape, il se retrouve parmi les 30 échappés et termine sixième de l'étape à Rivoli. Il obtient aussi une belle sixième place lors de la difficile 16e étape avec une arrivée au sommet du Monte Bondone et termine ce Giro à la douzième place du classement général, avec un seul équipier : Pieter Serry. Il prolonge son contrat chez Soudal Quick-Step jusqu'à fin 2025 où il sera l'un des principaux lieutenants de Remco Evenepoel mais aura aussi la possibilité de jouer sa propre carte dans certaines courses.

Du 29 juillet au 4 août, il participe au Tour de Pologne. Classé dans le top 6 de trois des sept étapes, il échoue au pied du podium final en terminant quatrième du classement général, son meilleur résultat dans une course de l'UCI World Tour. Le 24 août, il gagne la première étape du Tour d'Allemagne à Merzig dans un sprint à trois devant Mads Pedersen et s'empare du maillot de leader du classement général qu'il conserve jusqu'à la fin de l'épreuve, remportant ainsi sa première course à étapes et les deux premières victoires de sa carrière professionnelle. Le 3 octobre, il gagne en solitaire les Trois vallées varésines, autre course du calendrier de l'UCI ProSeries. Parti seul en tête dans une côte à 9,5 km de l'arrivée, il maintient un écart constant d'une vingtaine de secondes sur un groupe de prestigieux poursuivants composé de Carapaz, Vlasov, Roglič et Pogačar. Il est le premier Belge à remporter cette course depuis Eddy Merckx en 1968. À l'issue de cette course, il fait part de sa désapprobation à propos de l'éventuelle fusion entre les équipes Jumbo-Visma et Soudal Quick-Step[4], fusion qui n'aura finalement pas lieu.

2024 modifier

En février 2024, il participe au Tour des Émirats arabes unis avec un statut de leader d'équipe. Il termine quatrième du classement général remporté par son compatriote Lennert Van Eetvelt.

Caractéristiques modifier

Van Wilder est considéré comme étant polyvalent[1]. Plus jeune de quelques mois que Remco Evenepoel et Mauri Vansevenant, il fait partie de la jeune garde de l'équipe Quick-Step de Patrick Lefevere. Alors que la Belgique en a cruellement manqué pendant des décennies, ces trois coureurs ont des profils de grimpeurs.

Palmarès modifier

Palmarès par année modifier

Junior et espoir modifier

Professionnel modifier

Résultats sur les grands tours modifier

Tour d'Italie modifier

1 participation

Tour d'Espagne modifier

2 participations

Classements mondiaux modifier

  Année20192020202120222023
Classement mondial466e809e574e305e54e
UCI Europe Tour363e646e461e246e43e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Récompenses modifier

Notes et références modifier

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :