Ouvrir le menu principal

Maria Giulia Confalonieri

coureuse cycliste italienne
Maria Giulia Confalonieri
2015 UEC Track Elite European Championships 384.jpg
Maria Giulia Confalonieri (2015)
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
GiussanoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes professionnelles

Maria Giulia Confalonieri (née le à Giussano) est une coureuse cycliste italienne. Spécialiste de la piste, elle court également sur route, où est elle une rouleuse-sprinteuse.

BiographieModifier

Maria Giulia Confalonieri est issue d'une famille de cycliste, elle est la cousine d'Allegra et Alice Maria Arzuffi, qui sont également des coureuses cyclistes.

Au Tour d'Italie 2016, elle est deuxième du sprint de la quatrième étape derrière Tiffany Cromwell[1],[2]. Sur la huitième étape, elle se classe troisième battue par Giorgia Bronzini et Marta Bastianelli[3]. Sur l'ultime étape, un groupe de neuf coureuses s'extrait du peloton en début d'étape. Il comprend notamment Maria Giulia Confalonieri. Le groupe compte jusqu'à cinq minutes d'avance et aborde la côte dans le final avec trois minutes trente d'écart. Thalita de Jong attaque dans la pente et passe au sommet avec six secondes d'avantage. Elle gagne en solitaire en consolidant cette avance. Ses poursuivantes, réduites à cinq, se disputent la deuxième place au sprint. Riejanne Markus se montre la plus rapide, devant Maria Giulia Confalonieri, une nouvelle fois sur le podium[4].

Lors de l'Open de Suède Vårgårda, un groupe de neuf coureuses avec les principales équipes représentées part à mi-course. Il est constitué de : Emilia Fahlin, Amy Pieters, Chantal Blaak, Lotta Lepistö, Maria Giulia Confalonieri, Hannah Barnes, Amanda Spratt , Julia Soek et Shara Gillow. Même si l'avance de cette échappée ne dépasse jamais deux minutes, la poursuite ne s'organisant pas, elle se dispute la victoire. Emilia Fahlin anticipe le sprint et s'impose seule. Derrière Maria Giulia Confalonieri est cinquième[5].

Palmarès sur pisteModifier

Championnats du mondeModifier

Coupe du mondeModifier

  • 2018-2019
    • Classement général de la course aux points
    • 1re de la course aux points à Saint-Quentin-en-Yvelines
    • 2e de l'américaine à Cambridge
    • 3e de l'américaine à Hong Kong
    • 3e de la poursuite par équipes à Saint-Quentin-en-Yvelines

Championnats d'EuropeModifier

Édition / Épreuve Poursuite par équipes Course aux points Scratch Course à l'élimination
Saint-Petersbourg 2010 (juniors)   Argent
Anadia 2011 (juniors)   Or   Or
Anadia 2012 (espoirs)   Bronze   Bronze
Anadia 2013 (espoirs)   Bronze   Bronze   Or
Anadia 2014 (espoirs)   Bronze   Argent
Berlin 2017   Bronze
Glasgow 2018   Or

Coupe du mondeModifier

Championnats d'ItalieModifier

Palmarès sur routeModifier

Palmarès en cyclo-crossModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Giro Rosa: Cromwell wins stage 4 in Lovere », sur cycling news (consulté le 9 juillet 2016)
  2. (it) « Giro Rosa, 4ª tappa: Cromwell batte Confalonieri. E ora arriva il Mortirolo », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  3. « Giro Rosa - Giorgia Bronzini l'emporte au sprint à Legnano », sur Cyclism actu (consulté le 9 juillet 2016)
  4. (en) « Guarnier wins 2016 Giro Rosa », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2016)
  5. (en) « Fahlin wins Crescent Vargarda WorldTour race », sur cycling news (consulté le 22 août 2016)
  6. « Résultats et classement final - Madison femmes », sur tissottiming.com (consulté le 26 avril 2017)
  7. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2012 », sur UCI (consulté le 29 septembre 2014)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :