Championnats du monde de cyclisme sur piste juniors 2016

Championnats du monde de cyclisme sur piste juniors 2016
Généralités
Sport cyclisme sur piste
Organisateur(s) UCI
Lieu(x) Drapeau : Suisse Aigle
Date 20 au
Nations 43
Participants nés en 1998 et 1999
Épreuves 19[1]
Site(s) Centre mondial du cyclisme

Navigation

Le Centre mondial du cyclisme à Aigle
L'Allemande Pauline Grabosch (ici aux championnats d'Europe 2015) remporte deux titres et bat un record du monde.

Les Championnats du monde de cyclisme sur piste juniors 2016 ont lieu du 20 au au Centre mondial du cyclisme d'Aigle, en Suisse[2]. Les championnats sont réservés aux coureurs nés en 1998 et 1999 (17/18 ans).

Le président de l'UCI, Brian Cookson, a expliqué les raisons de la décision d'organiser ces mondiaux au siège de l'UCI. Pour encourager le cyclisme dans les pays en développement, les athlètes de ces nations sont invités au frais de la Fédération internationale quatre semaines avant le début des championnats, pour s'entraîner à Aigle. L'UCI fournit également des mécaniciens et des vélos de course et un hébergement local à un tarif abordable[2].

Pour la première fois dans un championnat du monde, une course à l'américaine féminine a lieu, en tant que discipline de démonstration. Cette discipline, l'une des plus anciennes du cyclisme sur piste est jusque-là réservée aux cyclistes masculins. Néanmoins, des championnats nationaux pour femmes existent dans cette discipline dans certains pays comme en Australie ou aux Pays-Bas. Ce sont les Australiennes Jade Haines et Ruby Roseman-Gannon qui se sont imposées.

300 cyclistes venant de 43 pays participent à ces mondiaux[3]. La piste se révèle être particulièrement rapide, puisque plusieurs records mondiaux et nationaux juniors sont battus durant ces championnats[4].

Le coureur mongol Batsaikhan Teshbayar qui s'est entraîné au Centre mondial du cyclisme depuis remporte la médaille d'or de la course scratch. C'est la première médaille dans un championnat du monde cycliste pour la Mongolie. Le pays participait pour la première fois à des mondiaux sur piste[5].

Podiums masculinsModifier

Épreuves Or Argent Bronze
Kilomètre   Stefan Ritter   Bradly Knipe   Na Jung-gyu
Keirin   Conor Rowley   Martin Cechman   David Orgambide
Vitesse individuelle   Bradly Knipe   Conor Rowley   Stefan Ritter
Vitesse par équipes   Russie
Mikhail Dmitriev
Pavel Rostov
Dmitry Nesterov
  Australie
Cameron Scott
Conor Rowley
Harrison Lodge
  Allemagne
Nik Schröter
Carl Hinze
Felix Zschocke
Poursuite individuelle   Stefan Bissegger   Rasmus Pedersen   Bastian Flicke
Poursuite par équipes   Nouvelle-Zélande
Campbell Stewart
Jared Gray
Thomas Sexton
Connor Brown
  Danemark
Rasmus Pedersen
Mathias Larsen
Julius Johansen
Kristian Kaimer Eriksen
  Grande-Bretagne
Matt Walls
Reece Wood
Ethan Hayter
Rhys Britton
Scratch   Batsaikhan Teshbayar   Daniel Babor   Moreno Marchetti
Course aux points   Szymon Krawczyk   Matt Walls   Li Wen-chao
Américaine   Suisse
Marc Hirschi
Reto Müller
  Nouvelle-Zélande
Campbell Stewart
Thomas Sexton
  Australie
Kelland O'Brien
Cameron Scott
Omnium   Campbell Stewart   Tomás Contte   Julius Johansen

Podiums fémininsModifier

Épreuves Or Argent Bronze
500 mètres   Pauline Grabosch   Guo Yufang   Kim Soo-hyun
Keirin   Sara Kankovska   Gloria Manzoni   Guo Yufang
Vitesse individuelle   Pauline Grabosch   Guo Yufang   Hetty van de Wouw
Vitesse par équipes   Nouvelle-Zélande
Emma Cumming
Ellesse Andrews
  Italie
Gloria Manzoni
Martina Fidanza
  Chine
Guo Yufang
Chen Shaoyue
Poursuite individuelle   Maria Novolodskaya   Jade Haines   Ellesse Andrews
Poursuite par équipes   Italie
Elisa Balsamo
Chiara Consonni
Letizia Paternoster
Martina Stefani
  Nouvelle-Zélande
Michaela Drummond
Emily Shearman
Kate Smith
Nicole Shields
  France
Pauline Clouard
Typhaine Laurance
Clara Copponi
Valentine Fortin
Scratch   Rebecca Raybould   Devaney Collier   Kristina Clonan
Course aux points   Letizia Paternoster   Jessica Roberts   Wiktoria Pikulik
Omnium   Elisa Balsamo   Michaela Drummond   Maggie Coles-Lyster

Tableau des médaillesModifier

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1   Nouvelle-Zélande 4 4 1 9
2   Italie 3 2 1 6
3   Allemagne 2 0 2 4
4   Russie 2 0 0 2
  Suisse 2 0 0 2
6   Australie 1 3 2 6
7   Royaume-Uni 1 2 1 4
8   République tchèque 1 2 0 3
9   Canada 1 1 2 4
10   Pologne 1 0 1 2
11   Mongolie 1 0 0 1
12   Chine 0 2 2 4
13   Danemark 0 2 1 3
14   Argentine 0 1 0 1
15   Corée du Sud 0 0 2 2
16   Espagne 0 0 1 1
  France 0 0 1 1
  Pays-Bas 0 0 1 1
  Taïwan 0 0 1 1
Total 19 19 19 57

Records du mondeModifier

Records du monde juniors battus
Date Épreuve Cycliste(s) Performance
500 mètres contre-la-montre féminin   Yufang Guo 34 s 571
500 mètres contre-la-montre féminin   Pauline Grabosch 34 s 023
Poursuite par équipes masculine
sur 4 000 mètres
  Nouvelle-Zélande
Campbell Stewart
Jared Gray
Thomas Sexton
Connor Brown
4 min 01 s 409
en finale
Poursuite individuelle féminine
sur 2 000 mètres
  Maria Novolodskaya 2 min 22 s 410
en série
Poursuite individuelle masculine
sur 3 000 mètres
  Stefan Bissegger 3 min 12 s 416
en finale

DiffusionModifier

L'UCI diffuse en direct les cinq jours de compétitions sur sa chaîne youtube[2].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier