Kóstas Los

pilote automobile grec
(Redirigé depuis Costas Los)
Kóstas Los

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Nom complet Konstantínos Los
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Londres Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Nationalité Drapeau de Grèce Grec
Carrière
Années d'activité Depuis 1984
Qualité Pilote automobile en endurance


Kóstas Los (grec moderne : Κώστας Λως), ou Costas Los, né le , à Londres au Royaume Uni, est un pilote de course grec. Il a participe aux Championnat du monde des voitures de sport ainsi qu'au Championnat IMSA GT pour différentes écuries entre 1983 et 1993.

CarrièreModifier

 
l'Aston Martin AMR1 n°18 pilotée par Kóstas Los aux 24 Heures du Mans 1989

Après avoir débuté en Rallycross, il s'est tourné vers les Sport-prototypes et a participé au Championnat du monde des voitures de sport entre 1984 à 1990. En 1984, pour sa première année en Sport-prototypes, il a rejoint l'écurie britannique Lyncar Motorsport Ltd. mais les résultats ne furent pas au rendez car sur 5 participations, la voiture réussissa seulement à voir la ligne d'arrivée en une occasion mais son retard était tel qu'elle n'a pas été classée. À partir de 1985, avec Keith Greene en tant que manager, Kóstas Los créa sa propre écurie, le Cosmik GP Motorsport. Cette structure a été active durant 4 saisons et des voitures telles que la March 84G, la Tiga GC286 et une Spice SE87C ont participé à différentes manches du Championnat du monde des voitures de sport dans les catégories C1 ou C2. À l'arrêt du Cosmik GP Motorsport, il participé encore a quelques manches des Championnat du monde des voitures de sport pour des écuries tels que Spice Engineering, France Prototeam, Courage Compétition. Il a également fait partie du retour malheureux d'Aston Martin dans les courses de voitures de sport avec l'Aston Martin AMR1 aux 24 Heures du Mans[1],[2].

Au début des années 1990, Allard Holding a été créé par Chris Humberstone. Kóstas Los et Jean-Louis Ricci ont participé à cette aventure en y apportant des capitaux. Kóstas Los, à travers ses contacts, s'impliqua ensuite dans la structure en recherchant des partenaires financiers ainsi que l'intérêt d'un fabricant automobile.

C'est ainsi que l'Allard J2X fut créée. Cette voiture futuriste a été essayée par Kóstas Los en différentes occasions . L'objectif d'Allard Holding était de vendre des voitures à des écuries privées, mais comme le Championnat du monde des voitures de sport vécu sa dernière année en 1992 à la suite d'une mauvaise gestion de la FIA, cette objectif devint impossible et Allard Holding fut liquidé[3],[4],[5],[6].

La dernière sortie de Costas était aux 24 Heures du Mans 1993, où il conduisait la Venturi 500 LM GT de Stéphane Ratel qui ne vit malheureusement pas l'arrivée. Kóstas Los rapporta ensuite qu'il n'avait pas vraiment apprécié cette expérience car vu les voitures qu'il avait piloté précédemment, il était difficile d'apprécier autre chose[3],[7].

De nos jours, Kóstas Los travaille et vit à Monaco dans le monde de l'immobilier et des finances[3].

PalmarèsModifier

24 Heures du MansModifier

Année Écurie Coéquipiers Voiture Classe Tours Pos. Class
Pos.
1986   Cosmik GP Motorsport   Raymond Touroul
  Neil Crang
March 84G - Porsche C1 169 DSQ DSQ
1987   Cosmik GP Motorsport   Dudley Wood
  Tom Hessert (en)
Tiga GC287 - Ford C2 274 9e 3e
1988   Cosmik GP Motorsport   Wayne Taylor
  Evan Clements (de)
Spice SE87C - Ford C2 145 Abd. Abd.
1989   Aston Martin (  Ecurie Ecosse)   Brian Redman
  Michael Roe
Aston Martin AMR1 C1 340 11e 9e
1990   Courage Compétition   Hervé Regout
  Alain Cudini
Nissan R89C C1 300 22e 20e
1993   Stéphane Ratel   Johannes Bardutt
  Claude Brana
Venturi 500 LM C4 80 Abd. Abd.

Championnat du monde des voitures de sportModifier

Année Écurie Châssis Classe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Position Points
1984   Lyncar Motorsport Ltd. Lyncar MS83 IMSA
GTP
MON
Abd.
SIL
Abd.
LMS NÜR BHC
DSQ
MOS
Abd.
IMO
NC
FUJ KYA SAN 0
1985   Cosmik GP Motorsport March 84G C1 MUG MON SIL LMS HOC
Abd.
MOS
NC
SPA
7
BHC
7
FUJ
Abd.
SEL
8
35e 11
1986   Cosmik GP Motorsport March 84G C1 MON
13
SIL
Abd.
LMS
DSQ
NOR
Abd.
BHC
9
JER
9
NÜR
10
SPA
18
FUJ
18
70e 2
1987   Cosmik GP Motorsport
  Chamberlain Engineering
Tiga GC286
Spice SE86C
C2 JAR
Abd.
JER
Abd.
MON
NC
SIL
NC
LMS
9
NOR
DSQ
BHC
Abd.
NÜR
9
SPA
Abd.
FUJ
Abd.
37e 8
1988   Cosmik GP Motorsport Spice SE87C C2 JER
8
JAR
Abd.
MON
Abd.
SIL
Abd.
LMS
Abd.
BRN
Abd.
BHC
6
NÜR
16
SPA
Abd.
FUJ
16
SAN
Abd.
33e 26
1989   Spice Engineering
  France Prototeam
Spice SE89C C1 SUZ DIJ
14
JAR BHC
15
NÜR DON SPA MEX 0
1990   Courage Compétition
  Spice Engineering
Cougar C24S
Spice SE90C
C SUZ MNZ
Np.
SIL
16
SPA
20
DIJ NÜR
7
DON MON MEX 0

Championnat du Japon de sport-prototypesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Costas Los », sur historicracing.com (consulté le 23 mars 2020)
  2. (en) « Costas Los », sur autosport.com (consulté le 23 mars 2020)
  3. a b et c (en) Michael J. Fuller, « The Allard J2X – A Flash In The Pan? », sur dailysportscar.com (consulté le 23 mars 2020)
  4. (en) Michael J. Fuller, « The Allard J2X Story », sur mulsannescorner.com (consulté le 23 mars 2020)
  5. (en) Dylan Smit, « Cutting Edge - 1992 Allard J2X-C », sur drivetribe.com (consulté le 23 mars 2020)
  6. (en) Mike Cotton, « Radical Allard », sur motorsportmagazine.com (consulté le 23 mars 2020)
  7. Laurent Mercier, « Stéphane Ratel : “Le Mans, une expérience unique” », sur endurance-info.com, (consulté le 23 mars 2020)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :