Ouvrir le menu principal

Élections générales uruguayennes de 2019

Élections générales uruguayennes de 2019
Daniel Martínez.jpg Front large – Daniel Martínez
Députés sortants 50
Sénateurs sortants 15
Lacallepou.jpg Parti national – Luis Alberto Lacalle Pou
Députés sortants 32
Sénateurs sortants 10
Ernestotalvi.jpg Parti Colorado – Ernesto Talvi
Députés sortants 13
Sénateurs sortants 4
Pablomieres.jpg Parti indépendant – Pablo Mieres
Députés sortants 3
Sénateurs sortants 1
président
Sortant
Tabaré Vázquez
Front large

Les élections générales uruguayennes de 2019 ont lieu les 27 octobre et afin d'élire simultanément le président et le vice-président ainsi que les 99 membres de la chambre des représentants et les 30 membres du Sénat de l'Uruguay. Un référendum constitutionnel sur un ensemble de mesures sécuritaires est organisé simultanément.

Le président sortant Tabaré Vázquez n'est pas candidat à sa réelection, en accord avec la constitution qui ne permet pas les mandats présidentiels consécutifs.

Système électoralModifier

Article détaillé : Ley de lemas.

L'ensemble des scrutins se déroule simultanément, le seul vote de l'électeur pour un parti comptant pour ses candidats à la présidence, à la vice présidence, à la chambre des représentants, et au Sénat, selon un système électoral connu sous le nom de Ley de lemas.

PrésidentModifier

Le président uruguayen est élu en même temps que son vice-président au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de cinq ans non renouvelable de manière consécutive. Si aucun candidat ne remporte la majorité absolue des voix dès le premier tour, un second est organisé entre les deux candidats arrivés en tête. Celui recueillant le plus de suffrages est alors déclaré élu.

ParlementModifier

L'Uruguay est dotée d'un parlement bicaméral appelé Assemblée générale. Celle-ci est composée d'une chambre basse, la Chambre des représentants, et d'une chambre haute, le Sénat. Toutes deux sont renouvelées simultanément pour un mandat de cinq ans.

La chambre des représentants est dotée de 99 sièges pourvus au scrutin proportionnel plurinominal dans 19 circonscriptions correspondant aux départements du pays. Le nombre de sièges est attribué en fonction de leur population, avec un minimum de deux sièges par département[1].

Le Sénat est quant à lui doté de 30 sièges pourvus au scrutin proportionnel plurinominal selon la même méthode, mais au sein d'une unique circonscription nationale.

Une fois le décompte des suffrages terminé, la répartition des sièges se fait à la proportionnelle sur la base du quotient simple, et les sièges restants selon la méthode de la plus forte moyenne[2].

Les candidats doivent avoir au moins 25 ans pour être député, et 30 ans pour être sénateur. Le vice-président devient également le président du Sénat. Le nombre de sièges composant celui-ci étant pair, la voix du vice-président peut être déterminante pour départager les votes à la majorité absolue.

Forces en présenceModifier

Principaux partis en lice
Parti Idéologie Tête de liste Résultats de 2014
Front large
Frente Amplio (FA)
Gauche à centre gauche
Socialisme démocratique, Social-démocratie, Progressisme
Daniel Martínez 49,45 % des voix
50 députés
15 sénateurs
Parti national
Partido Nacional (PN)
Droite
Nationalisme, National-conservatisme, Libéralisme économique
Luis Alberto Lacalle Pou 31,94 % des voix
32 députés
10 sénateurs
Parti Colorado
Partido Colorado (PC)
Centre droit
Libéralisme, Social-libéralisme, battlisme
Ernesto Talvi 13,33 % des voix
13 députés
4 sénateurs
Parti indépendant
Partido Independiente (PI)
Centre à Centre gauche
Social-démocratie, Socialisme démocratique, Démocratie chrétienne
Pablo Mieres 3,20 % des voix
3 députés
1 sénateur

RésultatsModifier

Résultats des élections générales uruguayennes de 2019
Parti Candidats à la présidence
et colistiers
Premier tour Second tour Sièges
Votes % Votes % Chambre +/– Sénat +/–
Front large (FA) Daniel Martínez
Graciela Villar
Parti national (PN) Luis Alberto Lacalle Pou
Beatriz Argimón
Parti Colorado (PC) Ernesto Talvi
Robert Silva
Parti indépendant (PI) Pablo Mieres
Mónica Bottero
Unité populaire (UP) Gonzalo Abella
Gustavo López
Parti des travailleurs (PT) Rafael Fernández
Andrea Revuelta
Parti du peuple (PG) Edgardo Novick
Daniel Peña
Cabildo ouvert (CA) Guido Manini Ríos (es)
Guillermo Domenech
Parti écologiste radical intransigeant (PERI) César Vega
Andrés Chucarro
Parti vert animalier (PVA) Gustavo Salle
Enrique Viana
Votes valides
Votes blancs
Votes nuls
Total 100 100 99   30  
Abstention
Inscrit/participation

Notes et référencesModifier