Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
2009 2010 2011  2012  2013 2014 2015
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne les événements qui se sont produits durant l'année 2012 en Lorraine.

Éléments de contexteModifier

  • 24 160 emplois salariés à vocation touristique sont recensés en Lorraine, principalement dans l'hôtellerie et la restauration. S'y ajoutent 6 840 emplois touristiques non salariés. Ce secteur représente 4 % de l'emploi salarié régional total[1]. Un quart des emplois touristiques de la région sont concentrés autour de Metz-Amnéville, 19 % à Nancy et sa couronne.

ÉvénementsModifier

 
Z11500 TER Alsace n°11518 Strasbourg-ville
 
Hervé Féron
  • La bière Duchesse de Lorraine brassée par Les Brasseurs de Lorraine obtient une médaille d'argent (catégorie bière ambrée de haute fermentation) au concours général agricole à Paris[3].

JanvierModifier

  • 1 janvier : création de l'actuelle université de Lorraine issue de la fusion, débutée en 2005 des établissements d'enseignement supérieur de Lorraine (notamment les universités Nancy I et II, et l'université Paul-Verlaine de Metz).

MaiModifier

 
Centrale solaire de Toul-Rosières
  • 22 mai : importantes inondations dans l'agglomération de Nancy[6] suite à des précipitations record : Il tombe 82 millimètres en deux heures.
  • 25 mai : Claude Biwer, poursuivi pour « prise illégale d'intérêts », est initialement condamné en mars 2010 à six mois de prison avec sursis et 10 000 euros d'amende par le tribunal de Verdun. Il fait appel auprès de la Cour d'appel de Nancy, qui confirme le jugement et le condamne à deux mois de prison avec sursis, 10 000 euros d'amende et cinq ans d’inéligibilité. Le jugement est confirmé par la cour de cassation en mai 2012. Il est démissionné d'office de son poste de maire de Marville par le préfet, le [7].

JuinModifier

JuilletModifier

AoûtModifier

SeptembreModifier

  • 24 septembre au 31 octobre : procès de l'affaire des surirradiés de l'hôpital Jean-Monnet d'Épinal[16]. Le médecin Jean-Marie Simon affirme mardi 2 octobre devant le tribunal correctionnel de Paris que 12 personnes étaient décédées des suites des accidents[17]. Le verdict rendu le 30 janvier 2013 par la 31e chambre correctionnelle de Paris condamne les deux praticiens à 4 ans de prison, dont 30 mois avec sursis, soit 18 mois ferme, 20 000 euros d'amende et interdiction d'exercer pour homicides et blessures involontaires et non assistance à personne en danger mais les relaxe du chef de soustraction de preuves, alors que le physicien est condamné à la même peine mais pour homicide involontaire ainsi que soustraction de preuves, mais relaxé de non assistance à personne en danger. Les autres prévenus (directrice de la Ddass, directeur de l'ARS, directeur de l'hôpital d'Épinal) ainsi que le Centre Hospitalier, personne morale, sont relaxés du chef de prévention de non assistance à personne en danger[18].

OctobreModifier

DécembreModifier

NaissancesModifier

DécèsModifier

 
Stephan koziak

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier