Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
2009 2010 2011  2012  2013 2014 2015
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Les événements de L'année 2012 en Océanie. Cet article traite des événements ayant marqué les pays situés en Océanie.

2010 par pays en Océanie - 2011 par pays en Océanie - 2012 - 2013 par pays en Océanie - 2014 par pays en Océanie
2010 en Océanie - 2011 en Océanie - 2012 en Océanie - 2013 en Océanie - 2014 en Océanie

Sommaire

AustralieModifier

Article détaillé : 2012 en Australie.
  • 21 février : Kevin Rudd, ministre des Affaires étrangères, démissionne du gouvernement. Il estime ne plus avoir la confiance du premier ministre Julia Gillard, qui ne l'a pas défendu à la suite des rumeurs selon lesquelles il souhaiterait reprendre la tête du Parti travailliste et du gouvernement. Julia Gillard avait elle-même évincé Kevin Rudd de la tête du parti, et donc du poste de premier ministre, le 24 juin 2010[3]. Le 27 février, Gillard organise un vote des députés travaillistes afin qu'ils lui renouvellent sa confiance. Rudd se porte candidat à la tête du parti, mais Gillard conserve le soutien des députés (71 sur 102)[4]. Bob Carr est alors nommé nouveau ministre des Affaires étrangères[5].
  • avril : Décès de Greg Ham, né le , auteur-compositeur australien du groupe Men at Work, célèbre notamment pour la chanson "Down Under". Son corps est découvert à son domicile le 19 avril ; la date de décès est incertaine[7].
  • juin : L'Australie annonce le projet de créer un ensemble de réserves marines dans ses eaux territoriales, couvrant au total 3.1 millions de km2, ce qui en ferait « la plus grande réserve marine au monde »[9]. Le projet entre en application en novembre[10].
  • 1er juillet : La taxe carbone entre en application en Australie. Elle impose aux grandes entreprises les plus polluantes une taxe de AU$23 (≅18,5 ) par tonne, l'idée étant de les encourager à revoir leurs moyens de production[11].
  • 13 août : Sous la pression de l'opposition, et menacé de perdre les élections législatives de 2013, le gouvernement réintroduit la très controversée « solution du Pacifique » à l'encontre des demandeurs d'asile arrivés sans visa par bateau[12]. Le 14 septembre, les premiers demandeurs d'asile arrivés par bateau, trente Sri Lankais, sont transférés dans un camp de rétention à Nauru, et logés provisoirement dans des tentes militaires, l'objectif affiché étant de dissuader la venue de migrants dans des bateaux de fortune[13].
  • 29 novembre : Alors que le camp d'internement australien de demandeurs d'asile, à Nauru, fait controverse, l'un des détenus, en grève de la faim depuis sept semaines, est évacué vers l'Australie. À cette date, au moins dix-huit autres détenus poursuivent une grève de la faim[19].
  • 30 novembre : La mission RAMSI (débutée en 2003) touchant à sa fin, les soldats néo-zélandais et tongiens quittent les îles Salomon. Ils confient la relève à des soldats australiens et papou-néo-guinéens, qui devraient quitter le pays à leur tour mi-2013[20].

Îles CookModifier

  • mai : Les gouvernements des Tuvalu, des îles Cook et des Tokelau annoncent des objectifs précis en matière d'abandon des énergies fossiles et de transition vers des énergies renouvelables[21].
  • 9 juillet : Décès de Sir Terepai Maoate, né le , ancien Premier ministre (1999-2000)[23].

FidjiModifier

  • 29 septembre : Les Fidji sont élus à la présidence du Groupe des 77, organisation de 132 pays en développement au sein de l'ONU. C'est la première fois qu'un pays océanien prend la présidence de ce groupe fondé en 1964. La campagne fidjienne a été menée, avec l'appui d'États d'Asie et du Pacifique, par le ministre des Affaires étrangères Ratu Inoke Kubuabola, et par l'ambassadeur fidjien auprès des Nations unies, Peter Thomson[27].
  • 17 décembre : Le Cyclone Evan (en) frappe les Fidji, détruisant des maisons, mais aucun décès n'est signalé[28].
  • 21 décembre : La commission chargée de la rédaction d'une nouvelle Constitution, présidée par le Kényan Yash Ghai (en), remet le fruit se ses travaux au Président de la République, Ratu Epeli Nailatikau. Une assemblée constituante nommée par le gouvernement (issu du coup d'État de 2006) doit ensuite finaliser le document[29].

GuamModifier

 
Anote Tong, Président des Kiribati, réélu pour un troisième et dernier mandat en janvier.

KiribatiModifier

Îles MariannesModifier

  • 17 octobre : Pour la première fois de son histoire, la Chambre des Représentants des îles Mariannes du Nord (territoire américain) examine une proposition d’impeachment du Gouverneur Benigno Fitial, confronté à seize chefs d'accusations pour divers crimes et délits, notamment pour corruption[32],[33]. Cette procédure toutefois n'aboutit pas[34].

Îles MarshallModifier

MicronésieModifier

NauruModifier

  • 13 août : Sous la pression de l'opposition, et menacé de perdre les élections législatives de 2013, le gouvernement australien réintroduit la très controversée « solution du Pacifique » à l'encontre des demandeurs d'asile arrivés sans visa par bateau[12]. Le 14 septembre, les premiers demandeurs d'asile arrivés par bateau, trente Sri Lankais, sont transférés dans un camp de rétention à Nauru, et logés provisoirement dans des tentes militaires, l'objectif affiché étant de dissuader la venue de migrants dans des bateaux de fortune[16].
  • 29 novembre : Alors que le camp d'internement australien de demandeurs d'asile, à Nauru, fait controverse, l'un des détenus, en grève de la faim depuis sept semaines, est évacué vers l'Australie. À cette date, au moins dix-huit autres détenus poursuivent une grève de la faim[19].

NiueModifier

Nouvelle CalédonieModifier

Article détaillé : 2012 en Nouvelle-Calédonie.

Nouvelle-ZélandeModifier

Article détaillé : 2012 en Nouvelle-Zélande.
  • 30 novembre : La mission RAMSI (débutée en 2003) touchant à sa fin, les soldats néo-zélandais et tongiens quittent les îles Salomon. Ils confient la relève à des soldats australiens et papou-néo-guinéens, qui devraient quitter le pays à leur tour mi-2013[20].
 
Le général de brigade Francis Agwi, chef des forces armées de Papouasie-Nouvelle-Guinée, brièvement pris en otage le 26 janvier

PalaosModifier

Papouasie-Nouvelle-GuinéeModifier

Article détaillé : 2012 en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
  • 25 janvier : La Papouasie-Nouvelle-Guinée subit « l’un des pires glissements de terrain » de son histoire. Vers quatre heures du matin, des tonnes de boue et de pierre se déversent du mont Gigira, dans les Hautes-Terres méridionales, sur deux villages près de la ville de Tari, les enfouissant sous environ douze mètres de débris. Il y aurait plus de soixante morts ou disparus. Le glissement provient d'une carrière dans la montagne, et des survivants accusent les exploitants de n'avoir pas pris les mesures nécessaires pour éviter un tel événement. Le premier ministre, Peter O'Neill, se rend sur place[44],[45],[46].
  • 26 janvier : Le colonel Yaura Sasa (retraité) mène une action qualifiée de « mutinerie », dans le cadre du conflit politique et constitutionnel entre Michael Somare et Peter O'Neill. À la tête d'une vingtaine de soldats, il s'introduit dans un camp militaire, dont il prend le contrôle sans qu'un coup de feu ne soit tiré, et place le général de brigade Francis Agwi, chef des armées, en détention dans son logement. Sasa affirme avoir été nommé à la tête des armées par Michael Somare, qu'il reconnaît comme premier ministre légitime ; au nom du « respect de la Constitution et des tribunaux », il somme « le chef de l'État » de nommer Somare à la tête du gouvernement, faute de quoi il entreprendra « les actions qui seraient nécessaires ». Quelques heures plus tard, le premier ministre Peter O'Neill annonce que la mutinerie est terminée, et qu'Agwi a été libéré[47].
  • 2 février : Naufrage du ferry MV Rabaul Queen (en), de la compagnie Rabaul Shipping, lors d'une traversée entre les villes de Kimbe (Nouvelle-Bretagne occidentale) et Lae (Morobe) en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il y a 351 passagers et douze membres d'équipage à bord[48],[49]. La grande majorité des passagers sont des élèves ou étudiants rejoignant leur lycée ou leur université[50]. Le lendemain, il est annoncé que les secouristes ont pu porter secours à 246 rescapés. Aucun corps n'a été trouvé, mais une centaine de personnes demeurent disparues[51]. S'ensuivent cinquante-six heures de recherches infructueuses, au cours desquelles sont repêchés cinq corps, mais aucun survivant ; les secouristes estiment qu'il n'y aura pas d'autre survivant. Le bilan du désastre s'élève donc à cinq morts, cent-douze disparus et deux-cent quarante-six rescapés[49].
  • 21 mars : Le Parlement de Papouasie-Nouvelle-Guinée, sous l'impulsion du gouvernement O'Neill, crée une controverse en adoptant une loi (Judicial Conduct Act) lui permettant de suspendre tout juge de ses fonctions, et de le soumettre à l'examen d'un tribunal. La loi est vivement critiquée par le chef de l'opposition officielle, Dame Carol Kidu, et par le journal The National, qui dénoncent un manquement au principe de séparation des pouvoirs, et la subordination des juges aux pouvoirs législatifs et exécutif. Les opposants à cette loi suggèrent qu'elle vise à permettre au gouvernement de démettre le président de la Cour suprême, Sir Salamo Injia, avec lequel il entretient des rapports conflictuels[52],[53],[54]. Une manifestation contre cette loi rassemble des milliers de personnes à Port Moresby, dont de nombreux étudiants de l'Université de Papouasie-Nouvelle-Guinée, et une pétition est déposée au Parlement[55],[56]. Le 4 avril, le Parlement suspend deux juges de la Cour suprême, Sir Salamo Injia et Nicholas Kerriwom, perçus comme des opposants au gouvernement[57].
  • 20 mai : Un mois avant la tenue d'élections législatives, la Cour suprême ordonne à nouveau que Sir Michael Somare soit restitué au poste de premier ministre, au motif que sa destitution s'était faite de manière non-constitutionnelle[58]. Le vice-premier ministre Belden Namah réagit en faisait arrêter le président de la Cour suprême, Sir Salamo Injia, pour sédition, estimant qu'il était biaisé[59].
  • 29 mai : Le vice-président du Parlement, Francis Marus, ouvre une session parlementaire en reconnaissant le jugement de la Cour suprême. Somare, et non O'Neill, est le premier ministre, dit-il. Toutefois, ajoute-t-il, Somare ne peut être premier ministre, puisqu'il n'est plus député, ayant été disqualifié de cette fonction pour avoir manqué plusieurs sessions du Parlement. En conséquence, il n'y a pas de premier ministre en Papouasie-Nouvelle-Guinée. « Visiblement surpris », O'Neill, qui n'est pas sur place à ce moment-là, « se précipite » pour rejoindre le Parlement et s'entretenir avec les députés de sa majorité. Il annonce ensuite que le Parlement procèdera à l'élection d'un premier ministre le lendemain[60],[61],[62]. Le Parlement élit O'Neill premier ministre le 30 mai, l'opposition n'assistant pas à la procédure. Il est investi le jour-même[63].
  • 3 août : Lors de la première session du parlement après les élections, les députés confirment Peter O'Neill au poste de premier ministre. Dans un retournement de situation, il bénéficie du soutien de son ancien rival Sir Michael Somare. Theodore Zurenuoc est pour sa part élu président du Parlement, remplaçant Jeffrey Nape[64].
  • novembre : La Papouasie-Nouvelle-Guinée lève ses barrières douanières à la quasi-totalité des produits en provenance des trois autres pays du Groupe mélanésien Fer de lance. Ces trois pays (Fidji, Salomon, Vanuatu) avaient déjà établi un marché commun. Les pays membres s'accordent aussi sur la libre circulation des travailleurs qualifiés entre leurs territoires respectifs[65].
  • 30 novembre : La mission RAMSI (débutée en 2003) touchant à sa fin, les soldats néo-zélandais et tongiens quittent les îles Salomon. Ils confient la relève à des soldats australiens et papou-néo-guinéens, qui devraient quitter le pays à leur tour mi-2013[20].

Île de PâquesModifier

Polynésie françaiseModifier

Article détaillé : 2012 en Polynésie française.

Îles SalomonModifier

  • 9 février : Gordon Darcy Lilo, premier ministre des îles Salomon, limoge son ministre des Affaires étrangères, Peter Shannel Agovaka, pour avoir évoqué publiquement la possibilité que le pays établisse des relations diplomatiques officielles avec la Russie[67].
  • 16 novembre : Fin des consultations publiques dans la préparation d'une nouvelle constitution visant à faire des Salomon une république[74].
  • 30 novembre : La mission RAMSI (débutée en 2003) touchant à sa fin, les soldats néo-zélandais et tongiens quittent les îles Salomon. Ils confient la relève à des soldats australiens et papou-néo-guinéens, qui devraient quitter le pays à leur tour mi-2013[20].

SamoaModifier

  • 13 décembre : Le Cyclone Evan (en) frappe les Samoa, faisant au moins quatorze morts (dont dix pêcheurs perdus en mer)[76] et d'importants dégâts matériels[77].

Samoa américainesModifier

TokelauModifier

  • 29 octobre : La compagnie néo-zélandaise PowerSmart annonce que « 100 % » des besoins en électricité aux Tokelau sont dorénavant générés par l'énergie solaire, remplaçant le diesel et rendant le pays auto-suffisant en matière de production énergétique[80].
 
Tupou VI, devenu roi des Tonga lors du décès de son frère le 18 mars.

TongaModifier

  • 8 juillet : Le président du Parlement des Tonga, Lord Lasike, est reconnu coupable de possession illicite de munitions pour arme à feu ; il est condamné à une amende[81]. En raison de cette condamnation, il est expulsé du Parlement[82].

TuvaluModifier

  • mai : Les gouvernements des Tuvalu, des îles Cook et des Tokelau annoncent des objectifs précis en matière d'abandon des énergies fossiles et de transition vers des énergies renouvelables. Le vice-Premier ministre tuvaluan, Kausea Natano, explique qu'outre la question environnementale, ces mesures d'efficacité énergétique permettront des économies, qui pourront être investies dans le développement social[21].
 
Élections législatives d'octobre 2012 au Vanuatu

VanuatuModifier

  • avril / mai : Incident diplomatique entre l'Australie et le Vanuatu. Fin avril, alors que le Premier ministre vanuatais Sato Kilman transite par l'Australie lors d'un voyage en Israël, Kilman et sa délégation se voient contraints de patienter et de remplir les formulaires d'immigration australiens ; puis le chef de cabinet du premier ministre, Clarence Marae, est arrêté par la police australienne, soupçonné de fraude à l'encontre des autorités australiennes pour des faits antérieurs. Début mai, le gouvernement vanuatais expulse tous les policiers australiens qui se trouvent sur territoire vanuatais pour former leurs collègues de ce pays. Le gouvernement précise que la mesure est une réponse au « manque de respect » envers Kilman à l'aéroport, et non à l'arrestation de Marae[86]. Serge Vohor, chef de l'opposition au Vanuatu, critique cette décision[87].
  • 10 décembre : Décès de Harry Iauko (en), ministre vanuatais des Infrastructures et des Services publics (en exercice)[89].

Wallis et FutunaModifier

RéférencesModifier

  1. (en) "Australia Day shame", Sydney Morning Herald, 27 janvier 2012
  2. (en) "Julia Gillard 'rescued' amid Australia Day protests", BBC, 26 janvier 2012 (avec vidéo)
  3. (en) "Australia's Foreign Minister Kevin Rudd resigns", BBC, 22 février 2012
  4. (en) "Labor seeks to heal itself", The Age, 28 février 2012
  5. (en) "Bob Carr to be sworn in as foreign minister", Australian Associated Press, 5 mars 2012
  6. (en) "Australian musician Jimmy Little, iconic Aboriginal artist, dies at 75", Associated Press, 2 avril 2012
  7. (en) "Men at Work musician Greg Ham found dead in Australian home", AP, 19 avril 2012
  8. (en) "Artist and healer helped reinvigorate Yolngu culture", The Australian, 25 mai 2012
  9. (en) "Australia to create world's largest marine reserve", BBC, 14 juin 2012
  10. (en) "Australia declares world's largest marine reserve", BBC, 16 novembre 2012
  11. (en) "Australia's leaders go to the dogs over carbon tax row", BBC, 29 juin 2012
  12. a et b (en) "Work starts on new Pacific solution", AAP, 17 août 2012
  13. (en) "Australia flies first asylum seekers to Nauru camp", BBC, 14 septembre 2012
  14. Tableau des médailles par athlète, site officiel Londres 2012
  15. (en) "Freney's the next Phelps", The Âge, 9 septembre 2012
  16. a et b (en) "Australia’s parliamentary speaker resigns, weakening government’s hold on power", Associated Press, 9 octobre 2012
  17. (en) "Australia wins seat on United Nations Security Council", The Australian, 19 octobre 2012
  18. a b et c (en) "Diamond Jubilee: Charles and Camilla on Papua New Guinea tour", BBC, 3 novembre 2012
  19. a et b (en) "Kurdish hunger striker on Nauru airlifted to Australia after seven weeks without food", Radio New Zealand International, 30 novembre 2012
  20. a b c et d (en) "Mission of success for Kiwi contingent", New Zealand Herald, 3 décembre 2012
  21. a et b (en) "Pacific pledge to switch to renewable energy", Australian Broadcasting Corporation, 11 mai 2012
  22. (en) "Former Cook Islands PM Geoffrey Henry dies", AFP, 10 mai 2012
  23. (en) "Former Cook Islands PM, Sir Terepai Maoate, has died", Radio New Zealand International, 9 juillet 2012
  24. (en) "Ousted Fiji PM Laisenia Qarase sentenced to year’s mail", Radio New Zealand International, 3 août 2012
  25. (en) "Delana jumps into history", Fiji Times, 4 septembre 2012
  26. (en) "Sport: Fiji’s Iliesa Delana wins Pacific’s first ever Paralympic gold medal", Radio New Zealand International, 3 septembre 2012
  27. (en) "Fiji is chair of G77", Fiji Times, 30 septembre 2012
  28. (en) "Cyclone Evan leaves trail of destruction in Fiji", BBC, 18 décembre 2012
  29. (en) "Fiji Constitution Commission report handed to President", ABC Radio Australia, 21 décembre 2012
  30. (gil) "Results of the 2012 Presidential Election in Kiribati", Kiribati Online Community, 13 janvier 2012
  31. (en) "Tong wins third term as Kiribati president", Radio Australia, 13 janvier 2012
  32. (en) "History in the making: Impeaching a governor?", Islands Business, octobre 2012
  33. (en) "Historic impeachment vote today", Saipan Tribune, 17 octobre 2012
  34. (en) "We can’t trust Fitial", Marianas Variety, 19 octobre 2012
  35. (en) "New Marshall Islands parliament elects Loeak as new President", Radio New Zealand International, 3 janvier 2012
  36. (en) "Former senator elected Marshall Islands president", Pacific Daily News, 4 janvier 2012
  37. (en) "Marshall Islands' Parliament Elects New National Leadership", Yokwe, 3 janvier 2011
  38. "Climat : le Qatar arrache un accord à Doha, Moscou dénonce la méthode", Le Monde, 8 décembre 2012
  39. (en) "POLITICS:Palau: Toribiong vying for presidency again", Islands Business, août 2012
  40. (en) "Palau Election Results – Tommy Wins Presidency – Johnson Concedes", Oceania Television Network, 9 novembre 2012
  41. (en) "Inauguration ceremony, celebrations cancelled", Island Times, 6 décembre 2012
  42. (en) "Papua New Guinea political crisis ends as Governor-General changes mind", The Telegraph, 20 décembre 2011
  43. (en) "Goodbye 2011", Post-Courier, 30 décembre 2011
  44. (en) "Buried alive!", Post Courier, 25 janvier 2012
  45. (en) "PNG officials try to establish scale of landslide disaster in Southern Highlands", Radio New Zealand International, 25 janvier 2012
  46. (en) "Massive PNG landslide wipes out sleeping village", Sydney Morning Herald, 26 janvier 2012
  47. (en) "Soldiers oust PNG defence chief amid power struggle", BBC, 26 janvier 2012
  48. (en) "Passenger ferry sinks off Papua New Guinea", BBC, 2 février 2012
  49. a et b (en) "Papua New Guinea ferry victim search scaled back", Times Live, 5 février 2012
  50. (en) "PNG survivors battled for their lives", TVNZ, 3 février 2012
  51. (en) "Papua New Guinea ferry: Fears grow for 100 missing", BBC, 3 février 2012
  52. (en) "PNG votes for power to oust judges", Sydney Morning Herald, 22 mars 2012
  53. (en) "PNG 'turning into a dictatorship'", AAP, 22 mars 2012
  54. (en) "No to Judicial conduct legislation", The National, 21 mars 2012
  55. (en) "Papua New Guinea PM promises explanation", Special Broadcasting Service, 23 mars 2012
  56. (en) "New judge rules spark PNG outrage", AAP, 24 mars 2012
  57. (en) "Somare men try to stop judges' suspension", Sydney Morning Herald, 4 avril 2012
  58. (en) "PNG court undercuts PM's power From:", AAP, 21 mai 2012
  59. (en) "PNG charges chief judge with sedition", The Australian, 25 mai 2012
  60. (en) "PNG's top job up for grabs again", Sydney Morning Herald, 30 mai 2012
  61. (en) "PNG declares prime minister's office vacant", Australian Broadcasting Corporation, 29 mai 2012
  62. (en) "Papua New Guinea without a prime minister", The Telegraph, 29 mai 2012
  63. (en) "O'Neill sworn in as PNG PM - again", Sydney Morning Herald, 31 mai 2012
  64. a et b (en) "Peter O’Neill elected as PNG Prime Minister", Radio New Zealand International, 3 août 2012
  65. (en) "COVER REPORT: It’s Open!", Islands Business, novembre 2012
  66. Résultats de la compétition, site officiel
  67. (en) "PM Sacks Foreign Minister", Solomon Times, 10 février 2012
  68. (en) "Solomon Islands 'launders' exotic birds", BBC, 17 juillet 2012
  69. (en) "U.N. suspends 7 nations' wildlife trade", Associated Press, 26 juillet 2012
  70. (en) "Lusibaea is a citizen here", Solomon Star, 13 août 2012
  71. (en) "William and Kate in Solomons", The Star, 16 September 2012
  72. (en) "The founder of the Solomon Star newspaper Father John Lamani dies", Radio Australia, 10 septembre 2012
  73. (en) "Media: Shining star", Islands Business, septembre 2012
  74. (en) Quarterly Newsletter, Constitutional Reform Unit, décembre 2012
  75. (en) "Samoa takes Pacific rugby cup", Radio Australia, 18 juin 2012
  76. (en) "Fiji begins cleanup after Cyclone Evan rips through; Samoa death toll rises to 14", Associated Press, 18 décembre 2012
  77. (en) "Samoa cyclone death toll rising", Canberra Times, 15 décembre 2012
  78. (en) "CUC to lose its executive director", Saipan Tribune, 24 août 2011
  79. (en) Résultats officiels du second tour de l'élection du gouverneur des Samoa américaines, American Samoa Government Election Office
  80. (en) "Tokelau reaches self-sufficiency with solar power", Radio New Zealand International, 29 octobre 2012
  81. (en) "Tonga Speaker convicted for illegal possession of ammunition", Radio New Zealand International, 9 juillet 2012
  82. (en) "Tonga Speaker barred from Parliament following conviction", Radio New Zealand International, 18 juillet 2012
  83. (en) "Royal wedding causes royal divisions", One News, 12 juillet 2012
  84. (en) "Parliament rejects motion for vote of no confidence 13-11", Matangi Tonga, 8 octobre 2012
  85. (en) "Tuvalu Minister dies in Suva", Islands Business, 24 décembre 2012
  86. (en) "Vanuatu ejects Australian police amid diplomatic row", BBC, 10 mai 2012
  87. (en) "Vanuatu opposition criticises expulsion of Australian police", Radio New Zealand International, 11 mai 2012
  88. (en) "Sato Kilman elected Vanuatu PM", ABC Radio Australia, 19 novembre 2012
  89. (en) "State funeral in Vanuatu for Minister of Infrastructure and Public Utilities", Radio New Zealand International, 11 décembre 2012
  90. "Cyclone Evan : l'île de Wallis durement touchée, Futuna moins frappée", Le Monde, 16 décembre 2012