Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
2009 2010 2011  2012  2013 2014 2015
Décennies :
1980 1990 2000  2010  2020 2030 2040
Siècles :
XXe siècle  XXIe siècle  XXIIe siècle
Millénaires :
IIe millénaire  IIIe millénaire  IVe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Astronautique Astronomie Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Élections Fantasy Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision TerrorismeThéâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Les événements par pays de l'année 2012 au Proche-Orient et dans le monde arabe.

Chronologie par pays au Proche-Orient

Sommaire

Tout le Proche-OrientModifier

Premier trimestreModifier

Deuxième trimestreModifier

Troisième trimestreModifier

Quatrième trimestreModifier

Drapeau de l'Algérie AlgérieModifier

Article détaillé : 2012 en Algérie.

Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saouditeModifier

Article détaillé : 2012 en Arabie saoudite.

Drapeau de l'Azerbaïdjan AzerbaïdjanModifier

Article détaillé : 2012 dans le Caucase.

Drapeau de Bahreïn BahreïnModifier

Article détaillé : 2012 à Bahreïn.

Drapeau de l'Égypte ÉgypteModifier

Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unisModifier

Les Émirats arabes unis (EAU) sont un État fédéral regroupant sept émirats mitoyens, Abou Dabi, Ajman, Charjah, Doubaï, Foudjaïrah, Ras el-Khaïmah et Oumm al-Qaïwaïn.

Article détaillé : 2012 dans les Émirats arabes unis.

Drapeau de l'Irak IrakModifier

Article détaillé : 2012 en Irak.
Article détaillé : Attentats de la guerre d'Irak#2012.
  •  : à Bassora, un kamikaze avec une ceinture d'explosifs cause 53 morts et 137 blessés parmi des pèlerins chiites[1].
  •  : l'Irak exécute 17 condamnés à mort en une journée. 34 personnes avaient été exécutées en janvier. Les motifs des condamnations sont le terrorisme, le vol à main armée, l'enlèvement et le meurtre[2].
  •  : selon un rapport publié par le Special Inspector General for Iraq Reconstruction (SIGIR), administration américaine chargée de la reconstruction de l'Irak, deux centres d'entraînement construits pour la police nationale irakienne, à Bagdad et à Bassora, pour une valeur totale de 206 millions de dollars, n'ont jamais été utilisés ; les autorités irakiennes les déclarent inutiles[3].
  •  : l'Irak exécute 21 personnes condamnées à mort pour activités terroristes[4].
  •  : l'ex-vice-président sunnite Tareq al-Hachemi, exilé en Turquie, est condamné à mort par contumace pour le meurtre de plusieurs personnalités[5].
  •  : le président de la République Jalal Talabani est victime d'un accident vasculaire cérébral et est hospitalisé à l'étranger dès le surlendemain. Il ne sera plus en mesure d'exercer ses fonctions jusqu'à son retrait en 2014.

Drapeau de l'Iran IranModifier

Article détaillé : 2012 en Iran.

Drapeau d’Israël IsraëlModifier

Article détaillé : 2012 en Israël.

Drapeau de la Jordanie JordanieModifier

Article détaillé : 2012 en Jordanie.

Drapeau du Koweït KoweïtModifier

Drapeau du Kurdistan irakien KurdistanModifier

Article détaillé : 2012 au Kurdistan.

Drapeau du Liban LibanModifier

Article détaillé : 2012 au Liban.

Drapeau de la Libye LibyeModifier

Article détaillé : 2012 en Libye.
  • 28 janvier 2012 : adoption de la loi électorale.
  • 7 juillet 2012 : élection du Congrès général national.
  • 8 août 2012 : première session du Congrès.
  • 14 novembre 2012 : Abdel Rahim al-Kib quitte ses fonctions de président du Conseil exécutif. Il est remplacé par Ali Zeidan.

Drapeau du Maroc MarocModifier

Article détaillé : 2012 au Maroc.

Drapeau d'Oman OmanModifier

Drapeau de la Palestine PalestineModifier

Drapeau du Qatar QatarModifier

Drapeau de la Syrie SyrieModifier

Drapeau de la Tunisie TunisieModifier

Article détaillé : 2012 en Tunisie.

Drapeau de la Turquie TurquieModifier

Article détaillé : 2012 en Turquie.
  • 5 janvier 2012 : arrestation du général İlker Başbuğ, ancien chef d'état-major général, accusé de complot contre le gouvernement de l'AKP.
  • 12 avril 2012 : arrestation d'une trentaine de militaires accusés d'avoir participé au "coup d'état post-moderne" qui avait renversé le Premier ministre Necmettin Erbakan en 1997. Huit autres militaires sont arrêtés pour la même raison le 19 avril.
  • 21 septembre 2012 : condamnation à de lourdes peines de prison de plusieurs hauts gradés de l'armée accusés de participation au complot Balyoz, lié au complot Ergenekon, contre le gouvernement de l'AKP.

Drapeau du Yémen YémenModifier

Article détaillé : 2012 au Yémen.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier