Ouvrir le menu principal

7e étape du Tour de France 2012

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2012.

Tour de France 2012
7e étape
Image illustrative de l’article 7e étape du Tour de France 2012

Tomblaine à La Planche des Belles Filles (199 km)
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Royaume-Uni Christopher Froome h 58 min 35 s
(39,988 km/h)
2eDrapeau : Australie Cadel Evans + s
(39,984 km/h)
3eDrapeau : Royaume-Uni Bradley Wiggins + s
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : Espagne Luis León Sánchez
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Royaume-Uni Bradley Wiggins 34 h 21 min 20 s
(41,445 km/h)
2eDrapeau : Australie Cadel Evans + 10 s
(41,442 km/h)
3eDrapeau : Italie Vincenzo Nibali + 16 s
(41,440 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Slovaquie Peter Sagan 217 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Royaume-Uni Christopher Froome 20 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Estonie Rein Taaramäe 34 h 21 min 52 s
(41,435 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Royaume-Uni Sky 103 h 5 min 23 s
(41,436 km/h)
Chronologie

La 7e étape du Tour de France 2012 s'est déroulée le samedi . Elle part de Tomblaine et arrive à La Planche des Belles Filles, sommet d'une ascension inédite dans le Tour de France. Le Britannique Christopher Froome, de l'équipe Sky, s'y est imposé. Il devance de deux secondes l'Australien Cadel Evans (BMC Racing) et le leader de Sky Bradley Wiggins, qui s'empare du maillot jaune.

Sommaire

ParcoursModifier

Le départ est donné à Tomblaine, près de Nancy, en Meurthe-et-Moselle. Le parcours prend la direction du sud-est. Il entre dans le département des Vosges après 50 kilomètres de course. Le sprint intermédiaire du jour est disputé à Gérardmer, au kilomètre 104. Les coureurs abordent peu après la première ascension comptant pour le classement de la montagne. Le col de Grosse Pierre, classé en troisième catégorie, culmine à 956 mètres d'altitude, au kilomètre 112. La course se poursuit vers le sud, dans le massif des Vosges. La deuxième difficulté du jour est l'ascension du col du Mont de Fourche, à 633 mètres d'altitude au kilomètre 150. Ce col est le passage du département des Vosges, en Lorraine, à celui de Haute-Saône, en Franche-Comté. L'arrivée est située au sommet de La Planche des Belles Filles, à 1 035 mètres d'altitude. L'ascension y menant est classée en première catégorie, est longue de 5,9 kilomètres et présente une pente moyenne de 8,5 %. La pente du premier kilomètre est de 13 %. C'est la première fois que le Tour de France emprunte cette ascension[1].

Déroulement de la courseModifier

 
Passage des échappés au bas du col de Grosse Pierre.

Conséquence de la chute de la veille, huit coureurs ne prennent pas le départ, dont un des vainqueurs potentiels du Tour, Ryder Hesjedal (Garmin-Sharp), le vainqueur du Tour d'Italie 2012.

Après une vingtaine de kilomètres, une échappée de sept coureurs se forme. Elle comprend sept coureurs : Cyril Gautier (Europcar), Christophe Riblon (AG2R La Mondiale), Luis León Sánchez (Rabobank), Chris Anker Sørensen (Saxo Bank-Tinkoff Bank), Dmitriy Fofonov (Astana), Martin Velits (Omega Pharma-Quick Step) et Michael Albasini (Orica-GreenEDGE). L'écart est maintenu par le peloton à environ 5 minutes. Blessé la veille, Anthony Delaplace (Saur-Sojasun) abandonne au km 44. Derrière les échappés, Peter Sagan (Liquigas-Cannondale) remporte le sprint intermédiaire du peloton à Gérardmer (km 103,5) devant Matthew Goss (Orica-GreenEDGE). À 20 km de l'arrivée, l'avance des échappés n'est plus que de min 45 s puis min à 12 km. Les échappés sont finalement repris au pied de l'ascension finale de la Planche des Belles Filles.

Les coureurs de l'équipe Sky Edvald Boasson Hagen, Michael Rogers et Richie Porte imposent une vitesse élevé, de sorte que de nombreux coureurs sont distancés du groupe de tête. Le maillot jaune Fabian Cancellara est lâché à cinq kilomètres du sommet. À 4 km de l'arrivée, il ne reste plus que 9 coureurs à l'avant : trois coureurs de l'équipe Sky, Bradley Wiggins, Richie Porte et Christopher Froome, Cadel Evans (BMC Racing), Vincenzo Nibali (Liquigas-Cannondale), Denis Menchov (Katusha), Haimar Zubeldia (RadioShack-Nissan), Pierre Rolland (Europcar) et Rein Taaramäe (Cofidis). Porte et Froome mènent un train très rapide qui empêche toute attaque. À 1 km de l'arrivée, il ne reste plus que 5 coureurs : Wiggins, Froome, Evans, Nibali et Taaramäe. Peu avant l'arrivée, Evans attaque sans succès, il est contré par Froome qui remporte sa première étape sur le Tour.

Wiggins, troisième de l'étape à deux secondes, s'empare du maillot jaune aux dépens de Cancellara, vingtième à min 52 s. Au classement général, il devance Cadel Evans de dix secondes et Vincenzo Nibali de seize secondes. Jurgen Van den Broeck arrive dans le même groupe que Cancellara, après avoir été retardé par un problème mécanique à onze kilomètres de l'arrivée. Il est désormais treizième au classement général, à min 11 s.

Les vingt points attribués au premier de l'étape suffisent à Froome pour s'emparer du maillot à pois, porté jusque-là par Michael Mørkøv. Peter Sagan garde le maillot vert. Rein Taaramäe, cinquième de l'étape, prend la première place du classement du meilleur jeune. Tejay van Garderen, lâché en début d'ascension, perd trois minutes et passe à la 18e place du classement général[2].

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 7e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Christopher Froome   Royaume-Uni Sky   en h 58 min 35 s
2e Cadel Evans   Australie BMC Racing + s
3e Bradley Wiggins   Royaume-Uni Sky   + s
4e Vincenzo Nibali   Italie Liquigas-Cannondale + s
5e Rein Taaramäe   Estonie Cofidis + 19 s
6e Haimar Zubeldia   Espagne RadioShack-Nissan + 44 s
7e Pierre Rolland   France Europcar + 46 s
8e Janez Brajkovič   Slovénie Astana + 46 s
9e Denis Menchov   Russie Katusha + 50 s
10e Maxime Monfort   Belgique RadioShack-Nissan + 56 s

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
de Gérardmer (km 103,5)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Cyril Gautier   France Europcar 20
2e Dmitriy Fofonov   Kazakhstan Astana 17
3e Luis León Sánchez   Espagne Rabobank 15
4e Michael Albasini   Suisse Orica-GreenEDGE 13
5e Christophe Riblon   France AG2R La Mondiale 11
6e Martin Velits   Slovaquie Omega Pharma-Quick Step 10
7e Chris Anker Sørensen   Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 9
8e Peter Sagan     Slovaquie Liquigas-Cannondale 8
9e Matthew Goss   Australie Orica-GreenEDGE 7
10e Daryl Impey   Afrique du Sud Orica-GreenEDGE 6
11e André Greipel   Allemagne Lotto-Belisol 5
12e Yauheni Hutarovich   Biélorussie FDJ-BigMat 4
13e Brett Lancaster   Australie Orica-GreenEDGE 3
14e Baden Cooke   Australie Orica-GreenEDGE 2
15e Sandy Casar   France FDJ-BigMat 1

Cols et côtesModifier

Col de Grosse Pierre (km 112)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Chris Anker Sørensen   Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 2
2e Luis León Sánchez   Espagne Rabobank 1
Col du Mont de Fourche (km 150,5)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Chris Anker Sørensen   Danemark Saxo Bank-Tinkoff Bank 2
2e Luis León Sánchez   Espagne Rabobank 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Bradley Wiggins     Royaume-Uni Sky   en 34 h 21 min 20 s
2e Cadel Evans   Australie BMC Racing + 10 s
3e Vincenzo Nibali   Italie Liquigas-Cannondale + 16 s
4e Rein Taaramäe     Estonie Cofidis + 32 s
5e Denis Menchov   Russie Katusha + 54 s
6e Haimar Zubeldia   Espagne RadioShack-Nissan + 59 s
7e Maxime Monfort   Belgique RadioShack-Nissan + min 9 s
8e Nicolas Roche   Irlande AG2R La Mondiale + min 22 s
9e Christopher Froome     Royaume-Uni Sky   + min 32 s
10e Michael Rogers   Australie Sky   + min 40 s

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Peter Sagan     Slovaquie Liquigas-Cannondale 217 points
2e Matthew Goss   Australie Orica-GreenEDGE 185 pts
3e André Greipel   Allemagne Lotto-Belisol 172 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Christopher Froome     Royaume-Uni Sky   20 points
2e Cadel Evans   Australie BMC Racing 16 pts
3e Bradley Wiggins   Royaume-Uni Sky   12 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Rein Taaramäe     Estonie Cofidis en 34 h 21 min 52 s
2e Tejay van Garderen   États-Unis BMC Racing + min 37 s
3e Tony Gallopin   France RadioShack-Nissan + min 41 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Sky     Royaume-Uni en 103 h 5 min 23 s
2e RadioShack-Nissan   Luxembourg + min 37 s
3e Katusha   Russie + min 54 s

AbandonsModifier

À la suite d'une chute la veille au km 181, plusieurs coureurs abandonnent la course.

Notes et référencesModifier

  1. « Etape 7 - Tour de France 2012 », sur letour.fr (consulté le 5 juillet 2012)
  2. (en) « Froome leads double Sky success on La Planche des Belles Filles », sur cyclingnews.com, (consulté le 27 juillet 2012)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :