Ouvrir le menu principal

Présentation

Cette page est consacrée à l’organisation et à la maintenance du cadre Wikipédia:Lumière sur de la page d’accueil de Wikipédia. Celui-ci est rempli par l’appel de la page correspondante, dont le contenu est renouvelé quotidiennement de façon automatique. Lorsqu'un article est labellisé à la suite d'un vote AdQ ou BA, il faut créer une page « Wikipédia:Lumière sur/Nom de l'article labellisé ». Cette page comprend le résumé introductif de l'article (avec un maximum de 400 mots). Celle-ci sera ensuite affichée sur la page d’accueil le jour programmé.

Il n'y a pas de « sélection », tous les articles de Wikipédia apparaissent sur la page d'accueil lorsqu’ils sont labellisés.

Vous trouverez ci-dessous, l'ensemble des articles mis en lumière du mois.

Pour rédiger une Lumière sur un article, suivez les instructions de la page d'aide.

Aujourd’hui mercredi 18 septembre 2019

La Planète des singes (Planet of the Apes) est un film de science-fiction américain réalisé par Tim Burton, sorti en 2001. Le scénario de William Broyles Jr., Lawrence Konner et Mark Rosenthal est la seconde adaptation du roman La Planète des singes de Pierre Boulle.

L'histoire suit le capitaine Léo Davidson, un astronaute qui s'écrase sur une planète inconnue. Capturé par des singes évolués, il découvre que ceux-ci dominent la planète et réduisent en esclavage les humains qui s'y trouvent. Léo, lui aussi capturé par les singes, décide alors de s'enfuir pour reprendre contact avec la station spatiale sur laquelle il était stationné mais également pour retrouver la civilisation humaine qui domine les singes sur Terre.

Envisagé dès 1988 par la société de production Fox avec différents scénaristes et réalisateurs, un candidat définitif est trouvé en 1999. Contraints par une date de sortie pour l'été 2001, la préproduction, le tournage et la postproduction sont très rapides. Le tournage se déroule de novembre 2000 à mars 2001, principalement au studio de Sony Pictures à Culver City mais aussi sur les rives du lac Powell et dans le désert de Mojave. La musique du film est composée et dirigée par Danny Elfman.

Le film traite notamment de l'esclavage et du renversement des valeurs mais aussi de thèmes récurrents dans le cinéma de Tim Burton comme l’arrivée d’un étranger dans un monde qu’il ne connaît pas et la dynamique circulaire de la vie.

La Planète des singes est un succès commercial mais un échec critique. Il remporte quelques prix, notamment pour ses costumes et maquillages. Il sort en vidéo début 2002 et engendre plusieurs produits dérivés.

Programme du mois

Dimanche 1er septembre 2019

Le Canard de Vaucanson, également appelé le Canard digérant, digérateur ou défécateur, est un canard automate, créé par Jacques de Vaucanson vers 1734 et présenté au public en 1739, célèbre tant pour le naturel, la complexité et la diversité de ses mouvements que pour la manière réaliste dont il simule la digestion et la défécation. Cet automate impressionne vivement le public, assoit la renommée de Vaucanson et devient un symbole du rationalisme scientifique des Lumières. Il connaît une longue exploitation, jusqu'à la fin du XIXe siècle, les circonstances de sa disparition restant incertaines. Sa digestion par dissolution des aliments est généralement considérée comme étant le produit d'expédients plutôt que d'une réelle simulation du processus physiologique.

Lundi 2 septembre 2019

Phil Ochs /fɪl ˈoʊks/ est un auteur-compositeur-interprète américain né le à El Paso et mort le à New York.

Chanteur politiquement engagé, Phil Ochs participe au renouveau de la musique folk au début des années 1960 avec ses chansons engagées qui mêlent un humour sardonique et un profond humanisme, comme les hymnes anti-guerre I Ain't Marching Anymore et Draft Dodger Rag ou les plus poétiques Changes et There but for Fortune. Figure emblématique de la scène folk de Greenwich Village, celui qui se décrit comme un « journaliste chantant » (« topical singer ») participe à de nombreuses manifestations et concerts contre la guerre du Viêt Nam et en faveur des droits civiques.

Ses premiers albums, publiés par Elektra Records, sont des disques de folk inspirés de Woody Guthrie et Bob Gibson où l'accompagnement est presque toujours réduit à une guitare acoustique. Il diversifie sa palette musicale dans la deuxième moitié des années 1960 en s'inspirant davantage du rock pour ses derniers albums, publiés par A&M Records, sur lesquels apparaissent également des textes moins engagés et plus intimistes. Ochs ne connaît cependant jamais le même succès populaire que Bob Dylan, à qui il est souvent comparé.

Après des années 1960 prolifiques, Phil Ochs publie son dernier album de nouvelles chansons en 1970. Affligé de troubles mentaux, il sombre dans l'alcoolisme et se suicide en 1976, à l'âge de trente-cinq ans. Après sa mort, son souvenir est entretenu par ses fans les plus fidèles et plusieurs albums posthumes d'enregistrements inédits voient le jour. Il reste une inspiration pour de nombreux artistes engagés.

Mardi 3 septembre 2019

Harvey Comics est une maison d'édition américaine de comic books fondée en 1941 par Alfred Harvey. Tout d'abord, elle ne se différencie pas des autres éditeurs et suit les modes du moment (guerre dans les années 1940, horreur et romance dans les années 1950). Les années 1950 permettent à la société de se démarquer. Dans un premier temps, elle édite au format comic book des comic strips à succès, comme Joe Palooka ou Blondie et surtout, en 1951, Alfred Harvey signe un accord avec Famous Studios pour publier des adaptations des personnages de leurs dessins animés. Cet accord amène le succès des comics, qui se vendent souvent à plus d'un million d'exemplaires comme ceux de Casper le gentil fantôme ou de Richie Rich. Pour mieux assurer ses revenus, Harvey Comics rachète en 1959 les droits complets sur les personnages. De plus, des séries animées sont présentes régulièrement sur les écrans. Cependant, à partir de la seconde partie des années 1970, les ventes diminuent progressivement et, en 1982, la société cesse toute publication. Une relance est tentée en 1986 mais sans succès. La société est alors rachetée puis elle revient aux débuts des années 1990, sans plus de réussite. Elle disparaît définitivement en 1994. Cependant, son catalogue reste vivant car il a été racheté plusieurs fois et diverses œuvres en ont été tirées.

Bien que la présence des personnages Harvey dans des comics soit très limitée, il n'en est pas de même pour d'autres supports. Ainsi, Casper et Richie Rich ont été les héros de films et de séries d'animation. En 2019, un dessin animé mettant en vedette trois des personnages de Harvey — Little Dot, Little Lotta et Little Audrey — est encore diffusé sur Netflix. Il faut cependant noter qu'Harvey Comics a eu une production notable dans d'autres genres que le comics pour la jeunesse. Les comics d'horreur étaient remarquables dans les années 1950. Dans les deux cas, le rôle des auteurs (Joe Simon, Warren Kremer, Sid Jacobsonetc.) est évident. En effet, Alfred Harvey avait recruté des scénaristes et des dessinateurs de talent qui savaient s'adapter au genre demandé. Ainsi, Harvey Comics a marqué le monde des comics, surtout dans un genre qui est maintenant sous-représenté : le comics destiné aux enfants.

Mercredi 4 septembre 2019

La 48e édition du Festival interceltique de Lorient, qui se déroule du 3 au à Lorient, est un festival réunissant plusieurs nations celtes. Le Pays de Galles est la nation invitée, pour la troisième fois de l'histoire du festival, et celui-ci voit la venue du Premier ministre du pays de Galles Carwyn Jones.

Les principales têtes d'affiches de cette édition sont Yann Tiersen, Denez Prigent, Gilles Servat, ou encore Manic Street Preachers. L'avis sur la programmation est assez partagé dans les médias, considérée comme « dense » mais dans laquelle il n'y a « pas de grosse tête d'affiche qui claque ». Les médias relèvent par ailleurs la faible affluence de certains concerts, notamment celui de Manic Street Preachers pourtant tête d'affiche. Les prestations de certains groupes comme Rhiannon Giddens ou Hat Fitz & Cara sont, quant à elles, mises en avant. Plusieurs infrastructures du centre-ville de Lorient telles que le stade du Moustoir et le théâtre de Lorient sont utilisées pendant cet évènement tandis que des installations temporaires sont aussi montées pour les besoins du festival.

La fréquentation est estimée à environ 750 000 festivaliers, et la diffusion du grand spectacle du Festival interceltique de Lorient à la télévision enregistre 2 302 000 téléspectateurs. Au niveau de la sécurité, le bilan s'avère positif avec globalement peu d'incidents notables et de faits de violence, et un budget d'environ 830 000 € alloués par le festival, la ville de Lorient et le ministère de la Culture. Les retombées économiques pour le pays de Lorient sont estimées à plus de 23 millions d'euros. Le festival enregistre à l'occasion son quatrième exercice positif consécutif, ce qui lui permet de nouveau de disposer de fonds propres.

Jeudi 5 septembre 2019

Vampire: The Masquerade - Bloodlines (ou simplement Bloodlines, parfois abrégé VTMB) est un jeu vidéo de rôle développé par Troika Games et édité par Activision sur PC (Windows) en novembre 2004 en Europe et en Amérique du Nord. Ce RPG, aussi bien affiché à la première qu'à la troisième personne, est orienté narration et fait la part belle à l'action et à des phases d'infiltration. C'est la deuxième adaptation du jeu de rôle papier originel Vampire : La Mascarade, après Rédemption sorti en 2000.

L'intrigue prend place dans l'univers du Monde des ténèbres de White Wolf Publishing, et plus précisément du jeu Vampire : La Mascarade. Le joueur incarne un personnage masculin ou féminin transformé en vampire. Le jeu met en scène le parcours de ce débutant du monde vampirique dans un Los Angeles du XXIe siècle, qui se trouve contraint d'enquêter sur un mystérieux sarcophage récemment découvert contenant une relique, qui est censée provoquer la disparition de tous les vampires. Le joueur choisit le clan du personnage joueur, si bien que celui-ci se voit doté de pouvoirs et capacités spécifiques et uniques en fonction du choix, ce qui influence la façon dont l'avatar est perçu dans l'univers du jeu. Grâce à des points d'expérience gagnés en réalisant des missions, le joueur fait progresser ses capacités, aussi bien en combat, grâce à des caractéristiques comme la force ou la manipulation, que dans la persuasion, dans son aspect, dans son érudition, ou certaines techniques comme sa maîtrise de l'informatique ou l'effraction. En fonction des capacités de son avatar, le joueur use de méthodes violentes ou non-violentes, parfois avec intimidation, d'autres avec séduction. Le joueur peut avancer dans l'intrigue principale ou effectuer des quêtes secondaires en établissant des relations avec les personnages non-joueurs, en se déplaçant librement entre les différents quartiers ou banlieues de Los Angeles, que sont Santa Monica, Downtown, Hollywood et Chinatown.

Troika Games débute la production du jeu en , après s'être rapproché d'Activision avec l'idée de réaliser un jeu vidéo de rôle à la première personne. L'éditeur suggère d'utiliser la franchise Vampire: La Mascarade, puisque le jeu Rédemption développé par Nihilistic Software un an plus tôt connaît un succès suffisant pour mériter une suite. Troika Games obtient sous licence le droit d'utiliser le moteur de jeu Source auprès de Valve, alors en développement pour le jeu Half-Life 2 également en pleine conception. Le processus de création de Bloodlines s'avère tourmenté, puisque le projet initial dépasse les capacités de production de l'équipe et que cette dernière se retrouve sans producteur pendant presque une année, jusqu'à la nomination par Activision de David Mullich à ce poste. Au bout de trois années de développement avec dépassement de budget et un jeu non-terminé, Activision fixe une date butoir, conduisant à la publication du jeu inachevé en .

Lors de sa sortie, Bloodlines reçoit un accueil mitigé quoique globalement positif, les critiques appréciant la qualité de la narration et la palette de choix à disposition du joueur, mais soulevant des problèmes techniques. C'est un échec commercial, et le dernier jeu développé par Troika Games avant sa faillite en 2005. Par la suite, le jeu bénéficie d'une meilleure considération, vu comme un chef-d'œuvre imparfait et obtient un statut de jeu culte aussi bien auprès des joueurs que de la presse, grâce à un gameplay et une narration rarement imitée. Depuis sa publication initiale en 2004, Bloodlines a connu de nombreuses publications non-officielles réalisées par des fans, produisant des correctifs, des traductions et en rajoutant du contenu inutilisé. Une suite, Vampire: The Masquerade - Bloodlines 2, est prévue pour 2020.

Vendredi 6 septembre 2019

Jupiter, Neptune et Pluton est une fresque de Caravage peinte à l'huile en 1597 ou 1599, sur un plafond de l'un des pavillons de la villa Ludovisi de Rome.

Caravage entre à cette époque dans une période à succès : après avoir été repéré par des amateurs d'art qui commencent à acquérir ses tableaux de chevalet, il s'apprête à connaître la gloire avec les grandes commandes publiques des chapelles Contarelli et Cerasi. Il réalise cette fresque sur commande du cardinal del Monte, son mécène et protecteur d'alors, pour orner le plafond d'une petite pièce qui lui sert probablement de cabinet d'alchimie.

L’œuvre, dont la symbolique complexe évoque effectivement de nombreux principes alchimiques, représente les dieux romains Jupiter, Neptune et Pluton semblant flotter dans les airs, vus du dessous et encadrant une sphère céleste d'astronomie. C'est une œuvre inhabituelle dans le parcours du peintre, qui ne semble avoir réalisé aucune autre fresque dans toute sa carrière ; elle est particulièrement connue pour ses audacieux raccourcis anatomiques. Bien qu'elle ne présente pas un caractère révolutionnaire en termes de choix artistiques, puisqu'elle s'inscrit dans une pratique déjà installée dans l'Italie du nord au XVIe siècle, la fresque de Caravage se démarque toutefois par ses qualités esthétiques et l'efficacité de son effet de trompe-l'œil.

Peu remarquée à son époque — même si son biographe Giovan Pietro Bellori en fait amplement mention parmi les œuvres attribuées à l'artiste lombard —, la fresque du studio Ludovisi n'est pas particulièrement citée ni copiée par la suite. Elle n'est redécouverte qu'au début des années 1970, pour être ensuite progressivement réattribuée à Caravage par les historiens de l'art. Grâce à une restauration achevée en 1990, elle est dans un bon état de conservation.

Samedi 7 septembre 2019

Chiara 222 (née le à Bahrenfleth, morte le ) est une jument de robe grise, inscrite au stud-book du Holsteiner, montée en saut d'obstacles. Cette fille de Contender naît dans la région de l'Oldenbourg. Après des débuts fructueux sous la selle du cavalier irlandais Cameron Hanley, elle est récupérée par l'Allemand Ludger Beerbaum, avec qui elle décroche trois médailles d'argent, aux championnats d'Europe de dressage et de saut d'obstacles 2013 par équipes, en finale de la Coupe du monde de saut d'obstacles 2013-2014 en individuel, puis aux Jeux équestres mondiaux de 2014 par équipes. Elle est euthanasiée en avril 2019, à l'âge de 16 ans, des suites d'une crise de coliques, sans pouvoir bénéficier d'une retraite.

Chiara 222 se distingue par un style de saut atypique, avec un port de tête relevé et un passage d'antérieurs bas. Son caractère est réputé très doux, puisque Ludger Beerbaum laisse sa fille monter cette jument.

Dimanche 8 septembre 2019

Ballad of Sir Frankie Crisp (Let It Roll) est une chanson écrite, composée, interprétée et co-produite par George Harrison, publiée sur son triple album All Things Must Pass en 1970.

Elle rend hommage à Sir Frank Crisp, excentrique homme de loi britannique du XIXe siècle, bâtisseur et premier propriétaire de Friar Park, un manoir situé à Henley-on-Thames dans l'Oxfordshire, que George Harrison acquiert dans un état délabré au début de 1970. La chanson évoque une promenade dans cette propriété étonnante.

Sur ce morceau, l'ex-Beatles est entouré, entre autres musiciens, de Pete Drake, Billy Preston, Gary Wright, Klaus Voormann et Alan White. Co-produit par Phil Spector, il est décrit par le critique musical Scott Janovitz comme « offrant un aperçu du véritable George Harrison – à la fois mystique, plein d'humour, solitaire, malicieux et sérieux ».

Avec la photographie illustrant la pochette de All Things Must Pass, prise dans les jardins de Friar Park, Ballad of Sir Frankie Crisp identifie Harrison à sa propriété d'Henley-on-Thames, identification confirmée par d'autres titres comme Crackerbox Palace et qui perdure après son décès en novembre 2001. Des aphorismes excentriques de Crisp, que le chanteur découvre inscrits à l'intérieur et autour du manoir, l'influencent et lui inspirent ultérieurement d'autres compositions comme Ding Dong, Ding Dong et The Answer's at The End.

La chanson, qui donne lieu à de nombreuses interprétations, trouve une nouvelle notoriété en 2009 quand elle est choisie comme titre de la compilation posthume Let It Roll. Peu reprise en raison de ses paroles qui en font une œuvre très personnelle, elle est toutefois réinterprétée par des artistes comme Jim James et Dhani Harrison, le fils de George.

Lundi 9 septembre 2019

L'Oreillard montagnard (Plecotus macrobullaris), ou Oreillard alpin, est une espèce de chauves-souris de la famille des Vespertilionidae peuplant les massifs montagneux du sud-ouest et du centre du Paléarctique, des Pyrénées au Moyen-Orient. Il mesure autour de cinq centimètres du bout du museau à la base de la queue, pour un poids de 6 à 10 g et une envergure de 24 à 30 cm. Comme tous les membres de son genre, il possède d'immenses oreilles, mesurant les trois-quarts de la longueur de son corps. Il ressemble fortement à l'Oreillard roux (P. auritus), l'Oreillard gris (P. austriacus) et l'Oreillard des Balkans (P. kolombatovici), qui partagent en partie son aire de répartition, mais se distingue notamment de ces espèces par un petit triangle charnu sur la lèvre inférieure.

L'Oreillard montagnard se rencontre depuis le niveau de la mer jusqu'à 2 800 mètres d'altitude, mais s'il peut fréquenter les côtes et les plaines, il reste une espèce essentiellement montagnarde. Son régime alimentaire est presque exclusivement constitué de papillons de nuit, qu'il capture en milieux ouverts. Les colonies de reproduction sont situées dans les combles ou les clochers d'églises, dans d'autres bâtiments, dans des crevasses rocheuses ou dans des éboulis. Elles comptent de quelques femelles à quelques dizaines de femelles, qui mettent-bas en juin-juillet et qui restent avec leur jeune jusqu'en septembre.

Sa morphologie intermédiaire entre celle des oreillards roux et gris a fait que cette espèce distincte est demeurée non-reconnue comme telle jusqu'au début du XXIe siècle — avec l'essor des outils génétiques —, bien qu'un nom scientifique, publié en 1965, concernant les populations du Caucase russe ait été exhumé pour le désigner. Deux lignées mitochondriales majeures existent, avec une zone de contact dans les Alpes dinariques, et sont parfois traitées comme des sous-espèces distinctes, mais leur statut reste à être confirmé. Bien que la taille des populations et leurs tendances démographiques soient inconnues, l'Union internationale pour la conservation de la nature considère l'espèce comme de « préoccupation mineure ».

Mardi 10 septembre 2019

Death Star Interceptor (parfois Deathstar Interceptor, ou simplement Death Star) est un jeu vidéo sur ordinateur personnel de type shoot 'em up développé et édité en 1984 par System 3 Software sur Commodore 64, puis porté sur ZX Spectrum l'année suivante, uniquement au Royaume-Uni.

Le jeu adapte la séquence de la bataille de Yavin qui se déroule à la fin du premier film de la franchise Star Wars, Un nouvel espoir. Il propose trois phases de jeu différentes, un saut dans l'hyperespace, des combats à l'approche de l'Étoile de la mort et un raid dans la tranchée pour lancer une bombe et détruire la station spatiale.

Le jeu est d'abord développé sur Commodore 64 par Mark Cale puis porté sur ZX Spectrum. Case se rend aux États-Unis pour tenter d'obtenir une licence afin de distribuer le jeu sur le continent mais ne l'obtient pas. Il intègre des musiques du film composées par John Williams et des voix numérisées, sous licence auprès de la Fox. Le jeu est cependant adapté sans licence officielle.

Lors de sa sortie, le jeu est globalement bien accueilli par la presse spécialisée, qui relève la qualité de la programmation, de sa bande-son et un gameplay rapide et décent.

Mercredi 11 septembre 2019

Mathilde l'Emperesse est une princesse de la maison de Normandie née vers le , probablement à Sutton Courtenay dans l'Oxfordshire, et morte le à Rouen, en Normandie. Impératrice du Saint-Empire romain germanique, elle revendique le trône du royaume d'Angleterre contre Étienne de Blois. Leur lutte, une longue guerre civile surnommée « l'Anarchie », dure de 1135 à 1153.

Fille du roi d'Angleterre Henri Ier, Mathilde épouse le roi des Romains Henri V en 1114. Elle participe au gouvernement du Saint-Empire à ses côtés, notamment en assurant la régence en son nom en Italie pendant deux ans. Ils n'ont pas d'enfants et à la mort d'Henri, en 1125, le titre impérial revient à son rival Lothaire de Supplinbourg.

L'Angleterre est alors confrontée à une crise dynastique, car le seul fils d'Henri Ier, Guillaume Adelin, est mort noyé en 1120. Ne parvenant pas à avoir un autre fils, le roi choisit Mathilde comme héritière et la remarie à Geoffroy V d'Anjou, héritier du comté d'Anjou, afin de protéger la frontière sud du duché de Normandie. Néanmoins, à la mort d'Henri en 1135, c'est un cousin de Mathilde, Étienne de Blois, qui ceint la couronne grâce au soutien de l'Église et d'une partie des barons d'Angleterre.

Mathilde traverse la Manche en 1139 pour s'emparer de l'Angleterre avec l'aide de son demi-frère Robert de Gloucester. Ses forces parviennent à faire prisonnier Étienne à la bataille de Lincoln, en février 1141, mais elle ne peut être sacrée reine en l'abbaye de Westminster en raison de l'opposition violente de la population de Londres. Elle se contente du titre de « dame des Anglais » (domina Anglorum). Libéré à la suite d'un échange de prisonniers, Étienne assiège Mathilde dans le château d'Oxford durant l'hiver 1141, mais elle parvient à s'échapper de nuit.

Dans les années qui suivent, la guerre civile aboutit à une impasse : ni Mathilde, qui contrôle le sud-ouest de l'Angleterre, ni Étienne, qui domine le sud-est et les Midlands, n'est en mesure d'emporter un avantage décisif sur l'autre. L'Emperesse rentre en Normandie en 1148, laissant son fils aîné Henri mener le conflit. Par le traité de Wallingford, conclu en 1153, Étienne reconnaît le prince Henri comme son héritier, ce qui met un terme à l'Anarchie. L'année suivante, le roi meurt et le fils de Mathilde accède au trône.

Mathilde passe les dernières années de sa vie près de Rouen et se consacre au gouvernement de la Normandie, où elle représente l'autorité de son fils. Elle joue parfois un rôle de conseillère et s'offre en vain comme intermédiaire dans la querelle opposant Henri à l'archevêque Thomas Becket dans les années 1160. Elle est réputée pour sa piété et fonde plusieurs monastères en Normandie. À sa mort, en 1167, elle est inhumée sous le grand autel de l'abbaye Notre-Dame du Bec, mais ses restes sont ultérieurement déplacés à la cathédrale Notre-Dame de Rouen.

Jeudi 12 septembre 2019

Le Temple du Peuple (Peoples Temple) est une secte fondée par le révérend Jim Jones en 1953, à Indianapolis, aux États-Unis. La secte adhère en 1960 à la fédération d'Églises protestantes des Disciples du Christ, bien que Jones critique de plus en plus ouvertement le christianisme, rendant l'orientation de l'église plus politique que religieuse. Elle s'installe ensuite en Californie, d'abord à Ukiah puis à San Francisco. Dans chaque ville, Jones recrute des populations différentes : d'abord des familles majoritairement blanches, puis des étudiants blancs utopistes et ayant reçu une instruction poussée, enfin un grand nombre d'habitants noirs de milieux défavorisés, dont beaucoup d'anciens accros à l'héroïne traités dans le centre de désintoxication régi par le Temple du Peuple. La secte revendique également une inspiration communiste et antiraciste.

En 1974, le Temple du Peuple achète des terres au Guyana : elles servent de lieu d’établissement d'une communauté agricole appelée Jonestown. Le , Jim Jones y déménage avec l'ensemble de sa congrégation pour fuir une couverture médiatique de plus en plus négative, qui se concentre sur les abus physiques et moraux subis par ses fidèles. Jones alimente une théorie du complot visant à faire croire aux fidèles que la CIA persécute la secte et arrêtera toute personne qui voudrait la quitter, et que les articles de presse sont commandités par les chrétiens américains racistes.

Le , un membre du congrès américain, Leo Ryan, vient à Jonestown pour enquêter sur la secte après avoir reçu plusieurs plaintes de la part de déserteurs et de proches de fidèles. Il est assassiné lors d'une fusillade à l'aéroport de Port Kaituma, alors qu'il quitte le camp ; trois journalistes et une défectrice meurent aussi dans l'embuscade. Le soir même, Jim Jones force le suicide collectif d'environ 910 fidèles sur place, majoritairement par empoisonnement au cyanure de potassium, avant d'être abattu par balle, probablement à sa demande. On compte une vingtaine de survivants à Jonestown. Les morts sont moins nombreuses en dehors de Jonestown : une femme tue ses enfants puis se suicide à Georgetown, capitale du Guyana, et on ne compte aucun mort à l'antenne de San Francisco grâce à l'intervention téléphonique de Stephan Jones, un fils du révérend.

L'événement constitue la plus grande perte de civils américains en une seule fois jusqu'aux attentats du 11 septembre 2001. Le massacre de Jonestown donne lieu à des nombreuses reprises dans la culture populaire et fait naître une expression, « don't drink the Kool-Aid », qui fait référence à la limonade mélangée au poison et signifie « quoi qu'on vous dise, ne le croyez pas trop fort ». Il est aussi sujet à de nombreuses théories du complot, nourries par le peu d'informations disponibles sur l'histoire du Temple.

Vendredi 13 septembre 2019

Vatnahverfi, actuellement connu sous les noms de Tasikuluulik ou Qeqertaasaq en langue groenlandaise, est une ancienne colonie viking située dans l'Établissement de l'Est. Le nom de Vatnahverfi peut être approximativement traduit par « District des lacs ».

Le territoire de Vatnahverfi se découpe sous la forme d'une péninsule recouvrant une superficie supérieure à 500 km2 dont le centre est distant d'environ 150 km de l'extrémité sud du Groenland et de 500 km du fjord de Nuuk.

Quelques traces matérielles montrent que Vatnahverfi aurait été occupé par des peuples de la culture de Dorset. Durant la période viking, la colonie aurait probablement été un établissement disposant de terres pastorales et de fermes « riches et productives ». Les Vikings s'installent à Vatnahverfi vers la fin du Xe siècle et y pratiquent l'agriculture pendant près de 500 ans avant qu'ils ne disparaissent du district et de l'ensemble du Groenland, probablement au début du troisième quart du XVe siècle, vers l'an 1450, selon les sources écrites issues du Grœnlendinga saga — néanmoins les datations au carbone 14 effectuées sur des ruines groenlandaises mettent en évidence que l'île n'a été abandonnée par le peuple nordique qu'à la fin du XVe siècle, soit cinquante ans après la date indiquée par cette source littéraire norroise. L'ancien district de Vatnahverfi est également mentionné dans le Landnámabók (« Le Livre de la colonisation ») et la Saga d'Erik le Rouge. Bien que plusieurs hypothèses concernant la disparition des Vikings aient été suggérées, celle-ci reste inexpliquée. Elle est suivie de l'occupation du territoire par les peuples thuléens. Plusieurs expéditions sont menées au cours du XVIIIe siècle et la première campagne de fouilles est opérée durant la première moitié du XIXe siècle.

Pendant la première moitié des années 2010, un total de 124 sites archéologiques, prospectés, excavés, fouillés et comprenant chacun plusieurs vestiges de bâtiments, ont été inventoriés sur ce territoire. Les ruines mises au jour sont essentiellement des structures d'époque viking — shielings, église et cairns —, quelques vestiges d'époque thuléenne (sépulture et tente) ayant été également retrouvés. Les vestiges ont livré un mobilier essentiellement composé d'objet runiques, de vaissellerie, de pièces utilisées pour le tissage ainsi que de pièces employées pour les transports terrestres et maritimes. De nombreux écofacts (fauniques et palynologiques) ont été recueillis sur le territoire de Vatnahverfi, les restes végétaux ayant permis de dater les phases successives de trois sites archéologiques.

En 2017, une partie des terres de Vatnahverfi (environ 75,5 km2) sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce territoire est l'une des cinq composantes du bien patrimonial intitulé « Kujataa au Groenland : agriculture nordique et inuite en bordure de la calotte glaciaire ».

Samedi 14 septembre 2019

L'abbaye Sainte-Croix est une ancienne abbaye bénédictine située dans la ville de Quimperlé dans le département du Finistère, en France. La tradition indique qu'elle a été fondée en par saint Gurloës grâce à une donation du comte de Cornouaille Alain Canhiart ; en réalité, la fondation a probablement eu lieu dans les années -. Elle a été l'une des abbayes puissantes de Bretagne et possédait de nombreux prieurés et autres dépendances. Placée sous le régime de la commende en , l'abbaye décline quelque peu, jusqu'à sa reprise en mains par la congrégation de Saint-Maur en .

L'abbaye est supprimée lors de la Révolution française. Ses bâtiments sont conservés mais réaffectés : l'église abbatiale devient paroissiale, et les bâtiments conventuels sont transformés en édifices publics : ils accueillent le tribunal d'instance et la caserne de gendarmerie. L'église est classée monument historique par la liste de 1840 et le cloître inscrit en .

Cependant, le clocher construit au sommet de la rotonde par les Mauristes fragilise celle-ci, et les travaux de restauration ne peuvent empêcher son effondrement le à midi. Il détruit dans sa chute la plus grande partie de l'église, dont ne demeurent intacts que le chœur des moines et la crypte située en-dessous. L'édifice est reconstruit à partir de sur des plans d'Émile Boeswillwald par l'architecte diocésain Joseph Bigot.

L'église abbatiale, construite à la fin du XIe siècle, est un exemple rare d'église romane de plan centré ; en Bretagne, le seul autre cas est la rotonde de Lanleff. Ces plans s'inspirent de la rotonde du Saint-Sépulcre de Jérusalem. Cependant, la rotonde actuelle n'est qu'une reconstitution de l'édifice antérieur. Le chœur des moines et sa crypte témoignent de la qualité de l'architecture de l'église initiale. On peut encore y voir les chapiteaux d'origine, ainsi que, dans l'abside, le jeu d'animation du mur par des arcatures aveugles.

L'église dispose d'un riche mobilier, dont de nombreux objets protégés au titre des monuments historiques. Certains, comme la chaire ou le maître-autel, ont été fabriqués pour l'église nouvellement reconstruite, dans la seconde moitié du XIXe siècle ; d'autres, provenant d'ailleurs, y ont été installés ensuite ; d'autres enfin subsistent de l'édifice primitif : c'est le cas notamment du tombeau de saint Gurloës, situé dans la crypte, et du mobilier et des décors muraux de la sacristie.

Dimanche 15 septembre 2019

Les Mangeurs de Lotus, en anglais The Lotos-Eaters, est un poème de l'écrivain britannique Alfred Tennyson (1809-1892), édité en 1832 (avec la date de 1833) sous la rubrique « Mythes et Légendes » dans son troisième recueil lyrique (Poems).

Inspiré par le voyage accompli pendant l'été de 1829 en compagnie d'Arthur Hallam, son meilleur ami connu à l'Université de Cambridge, dans la partie occidentale des Pyrénées, où, malgré la rébellion qui fait rage, villages et fermes isolés rappellent le pays du « perpétuel après-midi » (always afternoon) (vers 4), il conte l'arrivée d'Ulysse et de son équipage chez les mangeurs de lotus.

Le poème comprend deux parties, d'abord un monologue dramatique dit par un narrateur hétérodiégétique non identifié, puis un chœur de marins et de mangeurs de lotus. Le premier mouvement se compose de cinq strophes spensériennes et le second de huit plus lâchement construites, où à chaque thème correspond un nouveau schéma rythmique.

À bien des égards, Les Mangeurs de Lotus est associé à Ulysse (1832), autre poème légèrement postérieur d'Alfred Tennyson, non seulement parce qu'ils illustrent la forme du monologue dramatique — au même titre que St Simeon Stylites et Rizpah, eux aussi inclus dans le recueil de 1842 —, mais surtout pour la raison que, doubles négatifs l'un de l'autre, ils incarnent deux aspects opposés de Tennyson, « l'abandon au rêve et le renoncement à la lutte ; […] la passion de l'action virile et de l'aventure, la survivance de l'espoir jusque dans la défaite et dans la mort » selon l'angliciste Madeleine Cazamian (1884-1979), auteure de la seule traduction du poème en français, publiée en 1937 chez F. Aubier.

Lundi 16 septembre 2019

Le sac de Dinant ou massacre de Dinant désigne les exécutions en masse de civils, le pillage et la mise à sac de Dinant, de Neffe et de Bouvignes-sur-Meuse, en Belgique, perpétrés par les troupes allemandes lors de la bataille de Dinant qui les opposait aux Français durant la Première Guerre mondiale.

Convaincu que des francs-tireurs se dissimulent au sein de la population civile, l'État-major allemand donne des ordres pour exécuter la population et incendier les habitations. Le et les jours qui suivent, 674 hommes, femmes et enfants sont exécutés par armes à feu en différents endroits de la ville. Deux tiers des habitations dinantaises sont la proie des flammes. La population civile, désarmée dès le , avait instamment été priée de ne pas s'impliquer dans le combat contre les envahisseurs.

La Belgique proteste vigoureusement et l'opinion internationale s'en émeut, parlant du « viol de la Belgique ». Ces atrocités ont longtemps été l'objet de déni ; il faut attendre 2001 pour que le gouvernement allemand adresse officiellement ses excuses à la Belgique et aux descendants des victimes.

Mardi 17 septembre 2019

Le retable de la chapelle de l'Immaculée Conception est un retable bâti entre 1480 et 1482, décoré entre 1483 et 1508 et démantelé au début du XIXe siècle.

Consacré à l'Immaculée Conception, il est exposé tout au long de son existence dans la chapelle dédiée à ce dogme catholique au sein de l'église milanaise Saint-François-Majeur (italien : Chiesa di San Francesco Grande), détruite en 1806.

Construit par le sculpteur sur bois Giacomo del Maino, il est surtout célèbre pour avoir comporté le tableau La Vierge aux rochers de Léonard de Vinci, aujourd'hui conservé à la National Gallery de Londres. Il inclut également deux panneaux latéraux, les Anges musiciens, peints par Francesco Napoletano et Giovanni Ambrogio de Predis. La décoration par dorure et peinture de sa structure et de ses parties sculptées sont confiées au frère de ce dernier, Evangelista.

Nonobstant la célébrité du tableau de Léonard, l'aspect du retable demeure encore sujet à débats entre les historiens de l'art, d'autant qu'au fil des siècles, il a peut-être subi des modifications au gré de ses déplacements dans l'église, de ses restaurations et des retraits ou de la vente de pièces le constituant.

Mercredi 18 septembre 2019

La Planète des singes (Planet of the Apes) est un film de science-fiction américain réalisé par Tim Burton, sorti en 2001. Le scénario de William Broyles Jr., Lawrence Konner et Mark Rosenthal est la seconde adaptation du roman La Planète des singes de Pierre Boulle.

L'histoire suit le capitaine Léo Davidson, un astronaute qui s'écrase sur une planète inconnue. Capturé par des singes évolués, il découvre que ceux-ci dominent la planète et réduisent en esclavage les humains qui s'y trouvent. Léo, lui aussi capturé par les singes, décide alors de s'enfuir pour reprendre contact avec la station spatiale sur laquelle il était stationné mais également pour retrouver la civilisation humaine qui domine les singes sur Terre.

Envisagé dès 1988 par la société de production Fox avec différents scénaristes et réalisateurs, un candidat définitif est trouvé en 1999. Contraints par une date de sortie pour l'été 2001, la préproduction, le tournage et la postproduction sont très rapides. Le tournage se déroule de novembre 2000 à mars 2001, principalement au studio de Sony Pictures à Culver City mais aussi sur les rives du lac Powell et dans le désert de Mojave. La musique du film est composée et dirigée par Danny Elfman.

Le film traite notamment de l'esclavage et du renversement des valeurs mais aussi de thèmes récurrents dans le cinéma de Tim Burton comme l’arrivée d’un étranger dans un monde qu’il ne connaît pas et la dynamique circulaire de la vie.

La Planète des singes est un succès commercial mais un échec critique. Il remporte quelques prix, notamment pour ses costumes et maquillages. Il sort en vidéo début 2002 et engendre plusieurs produits dérivés.

Jeudi 19 septembre 2019

Almace est l'épée légendaire de Turpin, archevêque de Reims, chevalier et un des douze pairs de Charlemagne dans plusieurs chansons de geste du cycle carolingien.

Ces œuvres très populaires en Europe entre le XIe siècle et le XIVe siècle participent à la construction du mythe de personnages tels que Charlemagne, Roland ou Turpin. Elles racontent leurs exploits militaires, essentiellement contre les Sarrasins, et sont donc amenées à présenter leurs armes.

Le fait qu'il soit donné un nom propre à Almace, comme à Durandal et Joyeuse, les épées de Roland et de Charlemagne, indique l'importance du personnage de Turpin dans ce corpus littéraire. Mais les chansons de geste médiévales n'évoquent que rarement cette épée et n'en proposent aucune description détaillée. La mention principale réside dans la Chanson de Roland où Turpin l'utilise à la fin de la bataille de Roncevaux alors qu'il est devenu clair que celle-ci est perdue et que l'archevêque va succomber à son tour sous les assauts des Sarrasins.

La Chanson de Gaufrey donne à l'épée une origine sarrasine. Des analyses onomastiques proposent d'ailleurs que le nom « Almace » soit issu de l'arabe. Ces études ne font cependant pas l'objet de consensus, certains romanistes préférant des sources plus conformes à l'idée d'une épée « bonne pour abattre les païens », selon l'expression prêtée à Charlemagne par la Karlamagnús saga après qu'il a éprouvé l'arme.

Les chansons de geste du cycle carolingien font de l'archevêque Turpin un héros de la foi chrétienne qui décime les païens, bénit les soldats sur le champ de bataille, baptise les infidèles convertis, et parfois même marie les chevaliers. Il n'est donc pas surprenant qu'une épée portant le nom de l'arme mythique se retrouve parmi d'autres reliques du Moyen Âge dans le trésor de l'abbaye de Saint-Denis, dont les différents inventaires réalisés entre le début du XVIe siècle et la fin du XVIIIe siècle fournissent une description succincte. L'arme finit par disparaître du trésor, probablement à l'époque de la Révolution française.

De nos jours, on retrouve Almace dans plusieurs jeux vidéo de rôle qui peuvent lui attribuer des pouvoirs magiques comme celui de geler les ennemis de son détenteur.

Vendredi 20 septembre 2019

Le Football Club de Mulhouse, couramment abrégé en FC Mulhouse ou FCM, est un club de football français fondé en 1893 sous le nom de FC Mülhausen 1893, dans la mesure où l'Alsace était alors sous administration allemande. Il dispute ses premières compétitions officielles à partir de 1903 au sein de la fédération allemande, avant de prendre son nom actuel et de rejoindre les compétitions françaises en 1919, après la reconquête de l'Alsace-Lorraine par la France. Le club emménage en 1906 au stade vélodrome de Mulhouse, puis déménage en 1921 au stade de Bourtzwiller, avant de s'installer définitivement à Dornach, où est construit le Stade de l'Ill.

Le club obtient le statut professionnel en 1932 et devient alors un des premiers clubs professionnels français. Il participa au premier championnat de France de Division 1, la même année. C'est pendant la Seconde Guerre mondiale qu'il réalise ses meilleures performances, avec trois titres en Gauliga Elsass entre 1941 et 1944. Redevenu amateur en 1946, il retrouve la Division 2 en 1970 puis le statut professionnel en 1981 ; il atteint à deux reprises la Division 1 en 1982 et 1989, puis stagne en Division 2 dans les années 1990.

Les résultats intéressants du FC Mulhouse s'arrêtent avec la relégation en championnat National, le troisième niveau du football français, en 1998. Les problèmes financiers récurrents du club aboutissent à un dépôt de bilan prononcé en 1999 et une relégation administrative en championnat de France amateur. Le club évolue depuis entre CFA / National 2 (1999-2004, 2005-2017, à nouveau depuis 2019) et CFA 2 / National 3 (2004-2005 et 2017-2019). Les ambitions de remontée en National et Ligue 2 n'ayant toujours pas été satisfaites.

Samedi 21 septembre 2019

Taumata­whakatangihanga­koauau­o­tamatea­turi­pukaka­piki­maungah­... est une colline de Nouvelle-Zélande située sur l'île du Nord et culminant à 305 mètres d'altitude. Elle est connue pour son nom qui est l'un des plus longs du monde avec 85 lettres pour le toponyme enregistré par le livre Guinness des records. Son étymologie repose sur une légende maori mettant en scène Tamatea, un ancêtre māori. Le lieu est signalé par un panneau dont la longueur est à l'échelle du nom de la colline, ce qui en fait une destination touristique.

Dimanche 22 septembre 2019

La participation du Maroc aux Jeux olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver au Canada, du 12 au 28 février 2010, constitue la cinquième participation du pays à des Jeux olympiques d'hiver. La délégation marocaine est représentée par un seul athlète, Samir Azzimani, en ski alpin, qui est également porte-drapeau du pays lors de la cérémonie d'ouverture de ces Jeux.

Le Maroc ne remporte aucune médaille durant ces Jeux olympiques, son seul sportif inscrit terminant 44e en slalom et 74e en slalom géant.

Lundi 23 septembre 2019

Le Dartmoor est l'une des neuf principales races de poneys britanniques. Il fait partie des mountain and moorland et provient de la lande du sud-ouest de l'Angleterre, nommée Dartmoor. Beaucoup croisé, il vit traditionnellement en liberté et au fil des époques, est bâté, monté ou encore employé dans les mines durant la révolution industrielle. La population semi-sauvage connaît un très net déclin au XXe siècle, tandis que l'utilisation de ce poney pour l'enseignement équestre des enfants et le sport se répand dès les années 1950 et permet sa sauvegarde.

Le Dartmoor est un poney de taille B considéré comme élégant, toisant environ 1,22 m. Sa petite tête racée et camuse est surmontée de minuscules oreilles, ses épaules et ses paturons sont d'excellente qualité. Il fait un bon poney de concours et d'instruction pour les enfants grâce à son caractère très égal. Il est apte à la majorité des disciplines équestres, particulièrement au saut d'obstacles, à la randonnée et à l'attelage. Depuis les années 1950, le développement de l'équitation sur poney lui a permis de gagner de nombreux pays, en particulier les États-Unis où il a donné le Dartmoor Sport Pony et la France où son élevage s'est beaucoup développé au début du XXIe siècle. Si les poneys issus de croisements sont très appréciés, participant notamment à la formation du poney de selle britannique et du poney français de selle, le cheptel en race pure est en diminution à l'échelle mondiale. Le Dartmoor est considéré comme rare. Ancré dans sa région d'origine, il participe à son identité culturelle : le poney Dartmoor est notamment statufié à Moretonhampstead et il apparaît dans différentes œuvres.

Mardi 24 septembre 2019

Miss Elizabeth Bennet est un personnage de fiction qui a été créé par la femme de lettres anglaise Jane Austen : elle est le protagoniste principal de son roman Pride and Prejudice (Orgueil et Préjugés), paru en 1813. Elizabeth Bennet est parfois appelée Miss Eliza ou Eliza par ses connaissances, mais toujours Lizzy par sa famille.

Deuxième d'une famille de cinq filles, affligée d'une mère sotte et d'un père qui se dérobe à ses responsabilités, Elizabeth Bennet est gaie, belle (pretty), intelligente et spirituelle. Elle observe d'un œil ironique la société étriquée et conformiste dans laquelle elle vit, celle de la petite gentry campagnarde de l'Angleterre georgienne. Alors qu'à cette époque et dans son milieu le mariage de convenance est encore la norme pour une femme de la bonne société, elle ne peut envisager pour elle-même, malgré son manque de fortune, qu'un mariage d'amour. Sa forte personnalité, son caractère indépendant, son intransigeance lui font commettre des erreurs, mais elle est déterminée à construire son bonheur : après avoir reconnu la fausseté de ses premières impressions, à l'origine du préjugé qu'elle a développé à l'encontre du riche et orgueilleux Mr Darcy dont elle a repoussé avec colère la première demande en mariage, elle trouve finalement l'amour en même temps que la sécurité financière.

Elle est généralement considérée comme l'« héroïne la plus admirable et la plus attachante » de Jane Austen, et l'un des personnages féminins les plus populaires de toute la littérature britannique.

Mercredi 25 septembre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Jeudi 26 septembre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Vendredi 27 septembre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Samedi 28 septembre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Dimanche 29 septembre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Lundi 30 septembre 2019

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.