Ouvrir le menu principal

Registre national des enregistrements

collection d'enregistrements sonores

Le Registre national des enregistrements (en anglais : National Recording Registry) est une collection d'enregistrements sonores préservés par la Bibliothèque du Congrès, institution du Congrès des États-Unis.

Sommaire

HistoireModifier

Le registre est créé après l'approbation par le Congrès des États-Unis du National Recording Preservation Act en 2000[1]. L'objectif de la loi est d'attirer l'attention sur le besoin de conserver le patrimoine sonore américain. Michael Greene, CEO de la National Academy of Recording Arts and Sciences (NARAS), l'organisme professionnel américain qui organise la cérémonie des Grammy Awards, a soutenu le projet[2].

Les enregistrements sonores préservés sont sélectionnés par un comité consultatif de vingt membres constitué de musiciens, musicologues, archivistes et représentants de l'industrie du disque[3]. Ils ont été jugés significatifs selon des critères culturels, historiques et esthétiques, et/ou représentatifs de la vie aux États-Unis[1],[4]. Ils sont préservés par la Bibliothèque du Congrès[1].

La première sélection d'enregistrements sonores est annoncée en 2003 par le bibliothécaire du Congrès James Billington[3]. Cinquante sont ajoutés annuellement durant les quatre premières années, puis vingt-cinq depuis 2007 (sélection 2006)[5]. La sélection 2012, annoncée en mars 2013, porte le total à 375[6].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) Elizabeth Blair, « Preserving the Sounds of America's Culture », National Public Radio,
  2. (en) Bill Holland, « Senate OKs Song Preservation Act », Billboard, vol. 112, no 46,‎ , p. 12 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  3. a et b (en) Bill Holland, « First 50 Recordings Entered Into National Registry », Billboard, vol. 115, no 7,‎ , p. 4 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  4. (en) Matt Peckham, « Our Most Treasured Recordings Are Dying: Congress Has a Plan to Save Them », Time magazine,
  5. (en) Chris Richards, « Library of Congress’s National Recording Registry adds new picks », The Washington Post,
  6. (en) Randy Lewis, « 2012 National Recording Registry selections unveiled », Los Angeles Times,

Voir aussiModifier