Ouvrir le menu principal

Pembroke (pays de Galles)

ville britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pembroke.

Pembroke
en gallois : Penfro
Pembroke (pays de Galles)
Centre-ville de Pembroke vu du château.
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau du pays de Galles Pays de Galles
Comté UnofficialFlagofPembrokeshire.svg Pembrokeshire
Code postal SA71
Indicatif 01646
Démographie
Population 6 677 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 51° 40′ 34″ nord, 4° 54′ 57″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pembrokeshire

Voir sur la carte administrative du Pembrokeshire
City locator 14.svg
Pembroke

Géolocalisation sur la carte : Pays de Galles

Voir sur la carte administrative du Pays de Galles
City locator 14.svg
Pembroke

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Pembroke

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Pembroke
Liens
Site web www.pembroketown.org.uk

Pembroke (en gallois, Penfro) est le nom de l'ancienne capitale du comté du même nom, ou Pembrokeshire, au sud-ouest du pays de Galles, célèbre pour son château commencé en 1093 et achevé pour sa plus grande part en 1296.

Sommaire

HistoireModifier

Après avoir pris le pouvoir en Angleterre suite à la bataille de Hastings en 1066, les Normands poursuivent leur conquêtes en Grande-Bretagne. En 1093, le comte normand Roger de Montgomery envahit l'ouest du pays de Galles et fait bâtir le premier château de Pembroke. Ce premier château était en bois. Son fils Arnulf fonde un prieuré de l'autre côté du fleuve.

Le roi Henri Beauclerc prend possession du château en 1102. La couronne le cède en 1198.

Le deuxième comte de Pembroke, Richard de Clare sera le principal artisan de l'invasion normande de l'Irlande qui partira de Pembroke en 1169-1170. Sa fille, héritière du titre, épouse le comte Guillaume le Maréchal, important personnage du royaume. Celui-ci, continué par ses fils, remplace les murailles en bois de la première enceinte (intérieure) par des murailles de pierre et fait construire le grand donjon cylindrique.

Au XIIIe siècle, Guillaume de Valence, seigneur de Pembroke de 1247 à 1296, ajoute au château une deuxième enceinte (extérieure) en pierre.

Tombé en ruine au cours des siècles, le château est restauré en 1929 par Sir Ivor Philipps (en).

GéographieModifier

  Haverfordwest (18 km) Cosheston (4 km)  
Angle (16 km) N Swansea (92 km)
Tenby (16 km)
Lamphey (3 km)
O    Pembroke    E
S
Stackpole (8 km)

DémographieModifier

Évolution de la population[1]
Année 2001 2011
Habitants 7 214 6 677

Notes et référencesModifier

  1. Données du recensement de 2011 - [PDF] « lire en ligne »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)

Articles connexesModifier