Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Portail   Projet   Évaluation   Discussion

Portail du christianisme [modifier

La croix latine

Le christianisme est une religion monothéiste issue du judaïsme. La foi chrétienne se fonde sur la personne et les enseignements de Jésus-Christ de Nazareth. La Bible désigne les textes fondateurs du christianisme. Sur les plans historique et géographique, le christianisme est une religion et une foi importantes dans le monde depuis plus de deux millénaires et qui a gagné tous les continents. Avec ses 2,4 milliards de fidèles, il représente la religion la plus répandue de la planète, devant l'islam qui compte pour sa part 1,7 milliard de croyants.

En hébreu, Jésus se dit Yeshua ; ce qui signifie « Dieu sauve, Sauveur », et Il est aussi appelé Emmanuel, « Dieu avec nous, Dieu parmi les hommes » dans les évangiles. Les prophètes de l'Ancien Testament (la Bible hébraïque), et Jean le Baptiste annoncent la venue du Messie, soit le Christ (du grec χριστός, c'est-à-dire « oint »). Dans le judaïsme, le Messie vient sauver les hommes de leurs péchés. Le Nouveau Testament témoigne que Jésus est né miraculeusement d'une vierge, nommée Marie, à Bethléem. À l'âge de 30 ans, il se lance dans une campagne de prédication de Nazareth en Galilée à Jérusalem en Judée. À 33 ans, Jésus est arrêté par le Sanhédrin, le conseil religieux juif de Jérusalem. Il est crucifié à Jérusalem sous Ponce Pilate, le préfet romain de Judée. Selon les évangiles, des personnes, ses disciples, témoignent de sa Résurrection trois jours après sa mort, le jour de la fête juive de Pâques et de son Ascension. Le jour de la fête juive de la Pentecôte, les disciples commencent leur prédication à Jérusalem. Selon les chrétiens, Jésus est le sauveur du monde, la lumière du monde, le fils de Dieu. La croix est le symbole du sacrifice expiatoire des péchés. Le passage de Jean III, 16 est un résumé du message chrétien. Dieu, dont le nom Yahvé signifie l'Être, est dans le Paradis ; Il s'est fait chair en la personne de Jésus ; Il agit par son Saint-Esprit ; Il est à la fois un en trois personnes comme l'être humain qui est à la fois âme, corps et esprit (Trinité).

La foi en Jésus-Christ s'est développée par la prédication et l'enseignement des apôtres comme Pierre, Jean et Paul au Ier siècle, qui prêchent l'Évangile aux Juifs d'abord, puis aux païens. Les chrétiens sont ceux qui reconnaissent Jésus de Nazareth comme le Messie, le Christ, le fils de Dieu, annoncé par l'Ancien Testament. C'est à Antioche que pour la première fois les disciples du Christ sont appelés chrétiens (Actes des Apôtres, XI, 26). L'Église, du grec ecclesia « assemblée », désigne l'ensemble des chrétiens ainsi que l'institution. L'histoire enseigne que depuis l'Église primitive du Ier siècle des cités gréco-romaines, l'Église s'est divisée en différents schismes mais aussi diversifiée et multipliée. L'influence du judéo-christianisme dans la civilisation occidentale est majeure. Aujourd'hui, le christianisme se compose de plusieurs confessions en raison des divergences théologiques et de différentes traditions liturgiques. En règle générale, quatre grands courants et confessions sont distingués : l'Église catholique, l'Église orthodoxe, les Églises protestantes (anglicanes, luthériennes, calvinistes, méthodistes) et les Églises chrétiennes évangéliques (baptistes, adventistes ou pentecôtistes).


Ce portail contenant actuellement 55 595 articles est destiné à faciliter la navigation entre tous les articles consacrés à la religion chrétienne comme à ses différentes branches. Bonne visite !

Branches du christianisme [modifier

Principales branches du christianisme

    Évangélisme  Asie, Afrique, Amérique du Sud et du Nord
1609     1906  
Réforme XVIe siècle      Protestantisme  Europe du Nord, Amérique du Nord, Afrique du Sud
 
    Anglicanisme  Grande-Bretagne
  Arianisme 1517    1530  
  Église latine  Europe du Sud, Amérique du Sud, Amérique du Nord
 325   Catholicisme 
  Christianisme ancien  Grand schisme XIe siècle  Églises catholiques orientales  Europe de l'Est, Méditerranée orientale
431     451 Unions   dès 1595
      Églises des sept conciles ou orthodoxes  Europe de l'Est, Asie du Nord
   
    Églises des trois conciles ou orthodoxes orientales  Égypte, Arménie, Syrie, Éthiopie
 
  Églises des deux conciles ou nestoriennes  Irak, Iran, Inde

Lumière sur… [modifier

La Bible de Gutenberg (Vulgate), première Bible imprimée, Bibliothèque du Congrès, Washington.

La datation de la Bible consiste à déterminer la période de composition et de rédaction de chaque livre qui la compose, et si possible de chaque texte à l'intérieur de chaque livre. Cette recherche tente donc de déterminer quand la Bible a été écrite, par qui, et où.

La Bible se présente comme une compilation de textes rédigés à différentes époques. La Bible hébraïque comprend trois parties, qui se sont constituées progressivement. Ce sont, de la plus ancienne à la plus récente : la Torah, les Nevi'im et les Ketouvim. À cette liste s'ajoutent les livres deutérocanoniques des catholiques et des orthodoxes, ainsi que le Nouveau Testament, propre à tous les chrétiens.

Depuis le XIXe siècle, des fouilles archéologiques au Moyen-Orient ont fourni de nouveaux éléments sur le contexte dans lequel la Bible a pris forme. Ces découvertes permettent de mieux préciser l'histoire des royaumes d'Israël et de Juda, aidant à mieux comprendre la formation du texte biblique qui s'y inscrit. La tradition pseudépigraphe faisant de Moïse l'auteur de la Torah, de David l'auteur des Psaumes et de Salomon celui des Proverbes est ainsi démentie, et une nouvelle approche historique et critique s'opère, reposant sur une base plus historique et scientifique que proprement religieuse.

La datation des textes bibliques dépend de méthodes telles que la philologie, la paléographie, la comparaison avec d'autres textes antiques, et l'archéologie. Les dates de rédaction des textes originaux de la Bible hébraïque sont parfois difficiles à établir, et certaines datations font l'objet de débats entre les spécialistes. La majorité d'entre eux s'accordent toutefois pour situer son écriture entre le VIIIe et le IIe siècle av. J.-C., et celle du Nouveau Testament entre le milieu du Ier et le début du IIe siècle.

Le plus ancien manuscrit de la Bible hébraïque retrouvé à ce jour est probablement le fragment d'un rouleau des livres de Samuel, datant du milieu ou de la fin du IIIe siècle av. J.-C., et trouvé à Qumrân en Cisjordanie. Le plus ancien texte du Nouveau Testament retrouvé à ce jour est le papyrus P52 de la bibliothèque Rylands, contenant un fragment de l’Évangile selon Jean, qui date de la première moitié du IIe siècle. Les plus anciennes versions relativement complètes qui nous sont parvenues des écrits vétérotestamentaires en grec sont des copies de la Septante datant du IVe siècle : le Codex Sinaiticus et le Codex Vaticanus. Le plus ancien manuscrit complet du texte massorétique, qui sert de base aux éditions des Bibles modernes, est le Codex Leningradensis, datant du XIe siècle.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Christianisme

Articles fondamentaux [modifier

Confessions, Églises, mouvements [modifier



Théologie et pensée chrétiennes [modifier

Le saviez-vous ? [modifier

  • Que le livre le plus lu, vendu et traduit dans le monde est la Bible ?
  • Que dans les églises de rite byzantin, une iconostase sépare le clergé célébrant du clergé non célébrant et des fidèles ?

Christianisme et société [modifier

Le culte et les fêtes [modifier

Niederzell.jpg