Ouvrir le menu principal
Vue du siège de l'Église à Besançon, au 4 rue Larmet.

L'Église évangélique missionnaire de Besançon, ou Pentecôte de Besançon, est un nouveau mouvement religieux, fondé en France en 1963 par Aldo Benzi à Besançon, et principalement connu pour son activité missionnaire. L'Église, d'obédience principalement pentecôtiste et mennonite, entretient des rapports avec la Fédération protestante de France, bien que de nombreuses controverses et polémiques sur ses méthodes de financement et de culte l'aient parfois désignée comme une secte. Alors que deux rapports de commissions parlementaires et plusieurs associations considèrent le mouvement comme tel, les milieux protestants et universitaires l'analysent comme un groupe religieux classique, bien que plus fervent.

Dès sa fondation, elle suscite l'intérêt des fidèles comme des hommes d'Église, et son influence croît ainsi rapidement jusque dans les années 1980, l'Église s'installant dans de nombreuses villes en France et rassemblant entre 2 000 et 4 000 membres en 2005, dont 600 à Besançon, bien que l'on note une stabilisation de ce succès à partir des années 1990. Mais une affaire de mœurs[évasif] éclate en 2005, éclaboussant le mouvement et ses dirigeants et mettant fin à son activité globale, avec une division des temples et un brutal déclin du nombre de fidèles à partir de 2006. Néanmoins, l'Église de Besançon et bon nombre d'autres en France sont encore en activité, bien qu'aujourd'hui elles ne soient plus liées les unes aux autres, et que quasiment toutes n'aient plus la même importance que jadis…

Autres articles sélectionnés au sein du portail Christianisme