Mouvement charismatique évangélique

Le Mouvement charismatique évangélique ou le néo-pentecôtisme est un courant du christianisme charismatique évangélique qui met un accent sur les dons du Saint-Esprit. Commencée dans le début des années 1960, aux États-Unis, la « deuxième vague » a influencé les Églises de toutes les confessions chrétiennes et a contribué à la création d'Églises évangéliques indépendantes. Le mouvement se distingue du pentecôtisme en ne faisant pas du parler en langues (glossolalie) une preuve nécessaire du baptême du Saint-Esprit, annoncé par Jésus et en accordant une place importante à la diversité des dons du Saint-Esprit.

HistoireModifier

Après le pentecôtisme et le début du mouvement charismatique de Pâques 1960, dans une Église épiscopale à Los Angeles, certaines églises évangéliques ont décidé de suivre les enseignements de ce mouvement et de quitter leurs dénominations chrétiennes pentecôtistes[1]. L'Église Calvary Chapel de Costa Mesa est l'une des premières congrégations évangéliques charismatiques en 1965, bien qu'elle se réclame du Christianisme non-dénominationnel[2],[3]. Au Royaume-Uni, l'Église Jesus Army, fondée en 1969, est un exemple de l'impact hors des USA[4]. Beaucoup d'autres congrégations ont ainsi été établies dans le reste du monde[5],[6]. Selon une étude du Pew Research Center publiée en 2011 sur les charismatiques qui regroupent tous les mouvements du christianisme charismatique, soit évangéliques indépendants, catholiques, orthodoxes et protestants, il y aurait 304 millions de charismatiques dans le monde[7].

CaractéristiquesModifier

Bien que proche de certains éléments théologiques du pentecôtisme, le mouvement charismatique évangélique ne fait pas du parler en langues (glossolalie) une preuve nécessaire du baptême du Saint-Esprit, puisqu'il est considéré comme un don spirituel parmi les neuf autres, sans supériorité[8],[9]. Il insiste davantage sur la diversité des 9 dons du Saint-Esprit énoncés en 1 Corinthiens 12 versets 8-10, à savoir; la Sagesse, Connaissance, Foi, Guérison, Miracle, Prophétie, Discernement, Parler en langues, Interprétation[10],[11]. Le mouvement a également favorisé une ouverture œcuménique entre les Églises, notamment avec des organisations interconfessionnelles comme Jeunesse en Mission, Communauté internationale des hommes d'affaires du plein Évangile et Teen Challenge[12].

Le mouvement est aussi appelé néo-pentecôtisme[13].

ControversesModifier

En 2013, le pasteur chrétien évangélique John F. MacArthur a reproché au mouvement charismatique l’appui majoritaire à la théologie de la prospérité qui a amené des scandales financiers et moraux, sa proximité avec le New Age où Dieu est présenté comme un serviteur des besoins du croyants, de fausses prophéties et des cultes désordonnés[14]. Le surintendant général pentecôtiste des Assemblées de Dieu USA, George O. Wood, a reconnu qu’il y avait eu des cas isolés de comportements et d’enseignements erronés dans des églises pentecôtistes et charismatiques, mais que le mouvement avait apporté une grande contribution pour l'évangélisation dans le monde[15].

Notes et référencesModifier

  1. Randall Herbert Balmer, Encyclopedia of Evangelicalism, Baylor University Press, USA, 2004, p. 149
  2. Ron Rhodes, The Complete Guide to Christian Denominations: Understanding the History, Beliefs, and Differences, Harvest House Publishers, USA, 2015, p. 340
  3. Douglas A. Sweeney, The American Evangelical Story: A History of the Movement, Baker Academic, USA, 2005, page 150-151
  4. Simon Cooper,Mike Farrant, Fire in Our Hearts: The Story of the Jesus Fellowship/Jesus Army, Multiply Publications, England, 1997, p. 169
  5. Serge Dewel, Mouvement charismatique & pentecôtisme en Éthiopie : identité & religion, l'Harmattan, France, 2014, p. 21
  6. Ed Stetzer,Understanding the Charismatic Movement, Christianity Today, USA, October 18, 2013
  7. Pew Research Center, Christian Movements and Denominations, 19 décembre 2011, USA : "Charismatics are members of non-pentecostal denominations — including Catholic, Orthodox and some Protestant denominations — who hold at least some pentecostal beliefs and engage in at least some spiritual practices associated with pentecostalism, including divine healing, prophecy and speaking in tongues. (…) The charismatic movement also finds expression in independent congregations that have formed their own networks of affiliated churches, similar to denominations."
  8. Walter A. Elwell, Evangelical Dictionary of Theology, Baker Academic, USA, 2001, p. 222
  9. Benjamin G. McNair Scott, Apostles Today: Making Sense of Contemporary Charismatic Apostolates: A Historical and Theological Appraisal, Wipf and Stock Publishers, USA, 2014, p. 7
  10. William H. Swatos, Peter Kivisto, Encyclopedia of Religion and Society, Rowman Altamira, USA, 1998, p. 81
  11. Sébastien Fath, Du ghetto au réseau. Le protestantisme évangélique en France, 1800-2005, Édition Labor et Fides, France, 2005, p. 219-220
  12. Sébastien Fath et Jean-Paul Willaime, La nouvelle France protestante: essor et recomposition au XXIe siècle, Édition Labor et Fides, France, 2011, p. 141
  13. Marie Malzac, Comprendre Les pentecôtistes, la-croix.com, France, 24 juin 2017
  14. Michael Gryboski, Excerpts From John MacArthur's 'Strange Fire' Book Suggest Flames of Controversy Over Charismatic Mov't to Still Burn, christianpost.com, USA, 24 octobre 2013
  15. Nicola Menzie, Assemblies of God Leader Acknowledges Some 'Strange Fire' Among Pentecostals, Charismatics, christianpost.com, USA, 29 octobre 2013

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier