Bienvenue sur le Portail de la Bible

Les dernières modifications des 2 345 articles de Wikipedia actuellement liés à ce portail.

La Bible est le nom français donné au regroupement de textes sacrés du judaïsme (24 livres), ou du christianisme (autour de quarante livres suivant les divers canons), en un seul Livre, bien que chacune de ces religions, voire chaque courant en son sein respectif, ait un rapport différent à ces textes fondamentaux. Le mot « Bible » désigne l’ensemble du corpus des textes religieux juifs (Bible hébraïque) ou judéo-chrétiens (Bible chrétienne). Il désigne, sous l’apparence d’un ouvrage unique, une collection d’écrits très variés (récits des origines, textes législatifs, récits historiques, textes sapientiaux, prophétiques, poétiques, hagiographies, lettres) dont la rédaction s’est échelonnée sur plusieurs siècles.

La Bible hébraïque se nomme TaNaKh, acronyme basé sur les noms de ses trois parties constituantes, la Torah est la loi, les Neviim sont les prophètes, les Ketouvim sont les autres écrits.

Les chrétiens nomment Ancien Testament la partie de la Bible qui reprend les textes canoniques du Tanakh et d'autres textes antiques non repris par la tradition judaïque. La Bible chrétienne contient en outre un Nouveau Testament qui regroupe les écrits relatifs à l'avènement de Jésus-Christ. Le mot « Testament » traduit du latin testamentum correspond au mot grec διαθήκη qui signifie « convention » ou « disposition écrite » (d'où « testament ») qui devint dans le contexte biblique « pacte » ou « alliance ». Les églises chrétiennes se réfèrent souvent à la Bible comme à la parole de Dieu.

Lumière sur...
La Bible de Gutenberg (Vulgate), première Bible imprimée, Bibliothèque du Congrès, Washington.

La datation de la Bible consiste à déterminer la période de composition et de rédaction de chaque livre qui la compose, et si possible de chaque texte à l'intérieur de chaque livre. Cette recherche tente donc de déterminer quand la Bible a été écrite, par qui, et où.

La Bible se présente comme une compilation de textes rédigés à différentes époques. La Bible hébraïque comprend trois parties, qui se sont constituées progressivement. Ce sont, de la plus ancienne à la plus récente : la Torah, les Nevi'im et les Ketouvim. À cette liste s'ajoutent les livres deutérocanoniques des catholiques et des orthodoxes, ainsi que le Nouveau Testament, propre à tous les chrétiens.

Depuis le XIXe siècle, des fouilles archéologiques au Moyen-Orient ont fourni de nouveaux éléments sur le contexte dans lequel la Bible a pris forme. Ces découvertes permettent de mieux préciser l'histoire des royaumes d'Israël et de Juda, aidant à mieux comprendre la formation du texte biblique qui s'y inscrit. La tradition pseudépigraphe faisant de Moïse l'auteur de la Torah, de David l'auteur des Psaumes et de Salomon celui des Proverbes est ainsi démentie, et une nouvelle approche historique et critique s'opère, reposant sur une base plus historique et scientifique que proprement religieuse.

La datation des textes bibliques dépend de méthodes telles que la philologie, la paléographie, la comparaison avec d'autres textes antiques, et l'archéologie. Les dates de rédaction des textes originaux de la Bible hébraïque sont parfois difficiles à établir, et certaines datations font l'objet de débats entre les spécialistes. La majorité d'entre eux s'accordent toutefois pour situer son écriture entre le VIIIe et le IIe siècle av. J.-C., et celle du Nouveau Testament entre le milieu du Ier et le début du IIe siècle.

Le plus ancien manuscrit de la Bible hébraïque retrouvé à ce jour est probablement le fragment d'un rouleau des livres de Samuel, datant du milieu ou de la fin du IIIe siècle av. J.-C., et trouvé à Qumrân en Cisjordanie. Le plus ancien texte du Nouveau Testament retrouvé à ce jour est le papyrus P52 de la bibliothèque Rylands, contenant un fragment de l’Évangile selon Jean, qui date de la première moitié du IIe siècle. Les plus anciennes versions relativement complètes qui nous sont parvenues des écrits vétérotestamentaires en grec sont des copies de la Septante datant du IVe siècle : le Codex Sinaiticus et le Codex Vaticanus. Le plus ancien manuscrit complet du texte massorétique, qui sert de base aux éditions des Bibles modernes, est le Codex Leningradensis, datant du XIe siècle.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Bible
Une image au hasard...
Gutenberg Bible, Lenox Copy, New York Public Library, 2009. Pic 01.jpg
Bible de Gutenberg, Un exemplaire de la Bible de Gutenberg conservé à la New York Public Library aux États-Unis.
la Bibliothèque nationale de France en possède trois exemplaires, dont un sur vélin.
(obtenir en poster)

Le saviez-vous?

Imperial Bible.jpg
Tirages de la Bible
  • Selon des estimations, environ 25 millions de copies de la Bible seraient vendues chaque année. On estime en outre que plus de 6 milliards de Bibles ont été imprimées. Aucun ouvrage à travers le monde n'a jamais eu un tirage aussi important et constant au fil des siècles.
Philistins
  • Les Philistins sont un peuple de l'Antiquité connus par différentes sources textuelles et archéologiques. Après leurs affrontements avec les Égyptiens, les Philistins se sont fixés sur la bande côtière du sud-ouest de la terre de Canaan, c'est-à-dire dans une région longeant la Méditerranée depuis l'actuelle bande de Gaza jusqu'à Tel-Aviv Jaffa. Ils apparaissent dans des sources égyptiennes au XIIe siècle av. J.-C. et sont présentés comme des ennemis de l'Égypte venus du nord, mélangés à d'autres populations hostiles connues collectivement sous le nom de peuples de la mer.
Traduire
  • Jérôme commence la traduction du Nouveau Testament en 382 et celle de l'Ancien Testament en 385. Faisant face à des difficultés d'interprétation, il se rend en Palestine pour consulter les docteurs juifs, spécialistes du texte hébreu. Son désir est de retrouver la veritas hebraica par-delà l'héritage grec. Il lui faudra plus de quinze ans pour mener son travail à bien. Il achève son œuvre vers 405.
Lieux de la Bible
Déportation des juifs

AshterotAï (Bible)BashânBeer-ShevaBéthanieBéthelBethléemBethsaïdeBeït-HoronPays de CanaanCapharnaümCédron (vallée)Désert de ParanEben EzerÉdenEin KeremEmmaüs (Bible)Galaad (Jordanie)Galilée (région)GathGethsémaniGezerGibeonGihonGog et MagogGolgothaGomorrheGuileadHavilahHébronMont HorebJaffaJérichoJérusalemKeren-HakarmelKidronKiryat ArbaKiryat-YéarimLac de TibériadeMegiddoMont HermonMont NéboMont SinaïMont SionMont SéïrNaïmNazarethNinivePenouelRama (ville)SamarieSebaSinaï (Bible)SodomeSuse (Élam)TarsisTemple de JérusalemTerre de NodTophet (lieu)TsoarVallée du JourdainVilles lévitiques

Versions ou traductions de la Bible
Version de la Bible

Apocryphes bibliquesBible SamaritaineBible d'AlbeBible atlantiqueBible de Charles le ChauveBible de JeffersonBible de KraliceBible de LübeckBible de LutherBible de MaciejowskiBible de MentelinBible de SchlachterBible de SouvignyBible du RabbinatBible du SemeurCanons de concordancesCodex SinaiticusCodex VaticanusCodex AlexandrinusCodex Ephraemi RescriptusCodex ClaromontanusCodex AugiensisCodex AmiatinusCodex ArgenteusCodex d'AlepCodex de LéningradDocument de DamasBible de GenèveHexaplesLa Bible de JérusalemLivre d'évangilesManuscrits bibliquesSeptanteS’Sint Evanjil s’lon Sin MatiuTafsir (Saadia)Traduction du Monde Nouveau des Saintes ÉcrituresTraduction œcuménique de la BibleTraductions de la BibleTraductions de la Bible en françaisVetus LatinaVulgate