Ouvrir le menu principal

Tour d'Italie 2008

course cycliste
Tour d'Italie 2008
Giro d Italia 2008.png
Généralités
Course
91e Tour d'Italie
Étapes
21
Date
Distance
3 401,5 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Coureurs au départ
198
Coureurs à l'arrivée
141
Vitesse moyenne
37,817 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe
Giro d Italia 2008.png

Le Tour d'Italie 2008 qui s'est déroulé du 10 mai au 1er juin 2008 est la 91e édition du Tour d'Italie. Il a été remporté par l'Espagnol Alberto Contador qui remporte son deuxième grand tour, après le Tour de France 2007. Il est le premier coureur non italien à remporter le Giro depuis 1996.

ContexteModifier

Calendrier historiqueModifier

Le Tour d'Italie est une épreuve cycliste organisée par la société RCS Sport, l'un des trois organisateurs de courses en conflit avec l'Union cycliste internationale (UCI) au sujet du ProTour. Depuis 2005, le Tour d'Italie était intégré à ce calendrier, de même que Milan-San Remo, Tirreno-Adriatico et le Tour de Lombardie, également organisés par RCS Sport.

Bien que le conflit entre les organisateurs et l'UCI existe depuis le lancement du ProTour, il a pris un tour différent en 2008 : les organisateurs ont en effet décidé de retirer leurs courses du calendrier de l'UCI ProTour 2008. Certaines épreuves ont été versées au calendrier de l'UCI Europe Tour. Pour d'autres, l'UCI et les organisateurs sont parvenus à un accord en les intégrant à un « calendrier historique »[1] proposé par l'UCI en janvier[2].

Le Tour d'Italie 2008 est l'une des six épreuves de ce calendrier historique[3]. Par conséquent, il ne délivre pas de points pour le classement de l'UCI ProTour 2008.

Invitation des équipesModifier

En retirant ses épreuves du ProTour, RCS Sport s'est soustrait à l'obligation d'y inviter toutes les équipes ProTour. Ainsi, en février 2008, la société a annoncé une liste d'équipe invitées ne comprenant pas quatre des dix-huit équipes ProTour : Team High Road, Astana, Crédit agricole et Bouygues Telecom[4]. Angelo Zomegnan, dirigeant de RCS, dit s'être basé pour ce choix sur « l'éthique, la qualité, le caractère international et les relations historiques avec RCS », insistant notamment sur les cas de dopages en 2007 dans les équipes Astana et T-Mobile, devenue Team High Road. L'équipe italienne Acqua & Sapone ne fait pas non plus partie des équipes continentales professionnelles invitées, au regard de « son attitude à l'égard de la lutte antidopage »[5].

Quelques jours après cette annonce, High Road obtient son invitation[6]. L'équipe Astana qui n'a pas pu participer à Tirreno-Adriatico et Milan-San Remo est finalement également conviée au début du mois de mai, moins d'une semaine avant le départ du Giro[7]. Astana remplace l'équipe continentale professionnelle NGC Medical-OTC Industria Porte qui avait bénéficié d'une invitation dans un premier temps.

Principaux coureurs présentsModifier

Favoris et outsiders pour la victoire finaleModifier

Trois anciens vainqueurs du Giro sont présents au départ de cette édition. Le tenant du titre Danilo Di Luca peut compter sur la présence au sein de son équipe LPR Brakes du double vainqueur (en 2002 et 2005) Paolo Savoldelli. Il est désigné grand favori par Gilberto Simoni[8], leader de la formation Serramenti PVC Diquigiovanni, également vainqueur à deux reprises (en 2001 et 2003). Ces trois coureurs ont la particularité d'avoir quitté une équipe ProTour pour intégrer une équipe continentale professionnelle en 2008.

L'invitation tardive d'Astana provoque la venue de trois des meilleurs coureurs de grands tours : Alberto Contador, Levi Leipheimer et Andreas Klöden. Ce dernier a démontré sa forme en remportant le Tour de Romandie une semaine avant le départ du Tour d'Italie.

Le Russe Denis Menchov, vainqueur du dernier Tour d'Espagne, emmène l'équipe Rabobank pour sa première participation au Tour d'Italie.

Plusieurs autres coureurs sont cités comme éventuels outsiders. L'équipe espagnole Caisse d'Épargne compte ainsi dans ses rangs José Rujano, troisième de l'épreuve en 2005, et Vladimir Karpets. Sixième en 2007 et vainqueur de l'étape des Tre Cime di Lavaredo, le jeune Italien Riccardo Riccò (24 ans) a annoncé viser la victoire sur cette édition[9]. Il a notamment pour coéquipier le meilleur grimpeur de l'édition précédente Leonardo Piepoli. Le meilleur grimpeur du Tour de France 2007 Mauricio Soler est également présent, au sein de la formation Barloworld.

Les sprintersModifier

Alessandro Petacchi, vainqueur de 24 étapes sur le Tour d'Italie, a déclaré forfait en raison d'une bronchite[10]. Il fait également l'objet d'une suspension jusqu'au 31 août 2008. Son équipe Milram reste néanmoins bien disposée pour les arrivées groupées avec l'Allemand Erik Zabel et des coéquipiers spécialistes de ce type d'épreuves. Les autres vainqueurs d'étapes au sprint sur les grands tours présents au départ à Palerme sont Robbie McEwen, Daniele Bennati, Danilo Hondo, Paolo Bettini et Robert Förster.

Le jeune Mark Cavendish fait forte impression depuis 2007 et a remporté trois victoires au sprint en avril. Mirco Lorenzetto, Graeme Brown, Alexandre Usov, Koldo Fernández, Luciano Pagliarini, Alberto Loddo peuvent également viser de bons résultats en cas de sprint massif.

ÉtapesModifier

Étape Date Villes étapes km Vainqueur d'étape Leader du classement général
1re étape 10 mai Palerme 28,5 (CLM/E)   Slipstream Chipotle   Christian Vande Velde
2e étape 11 mai Cefalu - Agrigento 207   Riccardo Riccò   Franco Pellizotti
3e étape 12 mai Catane - Milazzo 221   Daniele Bennati   Franco Pellizotti
4e étape 13 mai Pizzo Calabre - Catanzaro-Lungomare 183   Mark Cavendish   Franco Pellizotti
5e étape 14 mai Belvedere Marittimo - Contursi Terme 203   Pavel Brutt   Franco Pellizotti
6e étape 15 mai Potenza - Peschici 231   Matteo Priamo   Giovanni Visconti
7e étape 16 mai Vasto - Pescocostanzo 180   Gabriele Bosisio   Giovanni Visconti
8e étape 17 mai Rivisondoli - Tivoli 208   Riccardo Riccò   Giovanni Visconti
9e étape 18 mai Civitavecchia - San Vincenzo 218   Daniele Bennati   Giovanni Visconti
10e étape 20 mai Pesaro - Urbino 39,4 (CLM)   Marzio Bruseghin   Giovanni Visconti
11e étape 21 mai Urbania - Cesena 199   Alessandro Bertolini   Giovanni Visconti
12e étape 22 mai Forlì - Carpi 172   Daniele Bennati   Giovanni Visconti
13e étape 23 mai Modène - Cittadella 177   Mark Cavendish   Giovanni Visconti
14e étape 24 mai Verone - Alpe Di Pampeago 195   Emanuele Sella   Gabriele Bosisio
15e étape 25 mai Arabba - Passo Fedaia 153   Emanuele Sella   Alberto Contador
16e étape 26 mai San Viglio Di Marebbe - Plan de Corones 12,9 (CLM)   Franco Pellizotti   Alberto Contador
17e étape 28 mai Sondrio - Locarno (SUI) 146   André Greipel   Alberto Contador
18e étape 29 mai Mendrisio (SUI) - Varèse 147   Jens Voigt   Alberto Contador
19e étape 30 mai Legnano - Pizzo della Presolana 228   Vasil Kiryienka   Alberto Contador
20e étape 31 mai Rovetta - Tirano 224   Emanuele Sella   Alberto Contador
21e étape 1er juin Cesano Maderno - Milan 28,5 (CLM)   Marco Pinotti   Alberto Contador

Classements annexesModifier

ÉvolutionModifier

Les cyclistes présents dans le tableau ci-dessous correspondent aux leaders des classements annexes. Ils peuvent ne pas correspondre au porteur du maillot.

Étape
(Vainqueur)
Classement général
Classement par point
Classement de la montagne
Classement du meilleur jeune
Classement par équipes
1re étape
Slipstream-Chipotle
Christian Vande Velde
non décerné
non décerné
Chris Anker Sørensen
Slipstream-Chipotle
2e étape
Riccardo Riccò
Franco Pellizotti
Riccardo Riccò
Emanuele Sella
Liquigas
3e étape
Daniele Bennati
Daniele Bennati
Morris Possoni
4e étape
Mark Cavendish
5e étape
Pavel Brutt
6e étape
Matteo Priamo
Giovanni Visconti
Giovanni Visconti
Astana
7e étape
Gabriele Bosisio
CSF Group Navigare
8e étape
Riccardo Riccò
Riccardo Riccò
9e étape
Daniele Bennati
Daniele Bennati
10e étape
Marzio Bruseghin
Astana
11e étape
Alessandro Bertolini
12e étape
Daniele Bennati
13e étape
Mark Cavendish
14e étape
Emanuele Sella
Gabriele Bosisio
Riccardo Riccò
CSF Group Navigare
15e étape
Emanuele Sella
Alberto Contador
16e étape
Franco Pellizotti
17e étape
André Greipel
18e étape
Jens Voigt
19e étape
Vasil Kiryienka
20e étape
Emanuele Sella
21e étape
Marco Pinotti

Classements finalsModifier

CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL
1.   Alberto Contador Astana en 89 h 56 min 49 s
2.   Riccardo Riccò Saunier Duval-Scott + 1 min 57 s
3.   Marzio Bruseghin Lampre + 2 min 54 s
4.   Franco Pellizotti Liquigas + 2 min 56 s
5.   Denis Menchov Rabobank + 3 min 37 s
6.   Emanuele Sella CSF Group Navigare + 4 min 31 s
7.   Jurgen Van den Broeck Silence-Lotto + 6 min 30 s
8.   Danilo Di Luca LPR Brakes + 7 min 15 s
9.   Domenico Pozzovivo CSF Group Navigare + 7 min 53 s
10.   Gilberto Simoni Serramenti PVC Diquigiovanni + 11 min 03 s
CLASSEMENT PAR POINTS
1.   Daniele Bennati Liquigas 189 pts
2.   Emanuele Sella CSF Group Navigare 138 pts
3.   Riccardo Riccò Saunier Duval-Scott 131 pts
4.   Mark Cavendish Team High Road 106 pts
5.   Paolo Bettini Quick Step 106 pts
6.   Franco Pellizotti Liquigas 96 pts
7.   Danilo Di Luca LPR Brakes 87 pts
8.   Alberto Contador Astana 86 pts
9.   Erik Zabel Team Milram 80 pts
10.   Vasil Kiryienka Tinkoff Credit Systems 76 pts
CLASSEMENT DE LA MONTAGNE
1.   Emanuele Sella CSF Group Navigare 136 pts
2.   Vasil Kiryienka Tinkoff Credit Systems 63 pts
3.   Fortunato Baliani CSF Group Navigare 48 pts
4.   Julio Alberto Pérez Cuapio CSF Group Navigare 20 pts
5.   Alessandro Bertolini Serramenti PVC Diquigiovanni 20 pts
6.   Antonio Colom Astana 20 pts
7.   Alexander Efimkin Quick Step 20 pts
8.   Gabriele Bosisio LPR Brakes 19 pts
9.   Félix Cárdenas Barloworld 19 pts
10.   José Rujano Caisse d'Épargne 18 pts
CLASSEMENT DU MEILLEUR JEUNE
1.   Riccardo Riccò Saunier Duval-Scott en 89 h 58 min 46 s
2.   Jurgen Van den Broeck Silence-Lotto + 4 min 33 s
3.   Vincenzo Nibali Liquigas 18 min 17 s
4.   Chris Anker Sørensen Team CSC 1 h 02 min 12 s
5.   Matthew Lloyd Silence-Lotto 1 h 03 min 55 s
6.   Francis De Greef Silence-Lotto 1 h 19 min 07 s
7.   Giovanni Visconti Quick Step 1 h 28 min 20 s
8.   Morris Possoni Team High Road 1 h 30 min 36 s
9.   Simon Špilak Lampre 1 h 37 min 49 s
10.   Johannes Fröhlinger Gerolsteiner 1 h 39 min 33 s
CLASSEMENT PAR ÉQUIPES (Fast Team)
1. CSF Group Navigare   Irlande en 268 h 52 min 44 s
2. Astana   Luxembourg + 43 min 48 s
3. Liquigas   Italie 1 h 00 min 42 s
4. LPR Brakes   Italie 1 h 06 min 45 s
5. Silence-Lotto   Belgique 1 h 38 min 13 s
6. Serramenti PVC Diquigiovanni   Italie 1 h 53 min 33 s
7. Team CSC   Danemark 1 h 57 min 53 s
8. Quick Step   Belgique 2 h 05 min 32 s
9. Caisse d'Épargne   Espagne 2 h 14 min 59 s
10. Rabobank   Pays-Bas 2 h 22 min 25 s
CLASSEMENT PAR ÉQUIPES (Super Team)
1. Liquigas   Italie 360 pts
2. Astana   Luxembourg 347 pts
3. CSF Group Navigare   Irlande 340 pts
4. LPR Brakes   Italie 267 pts
5. Team High Road   États-Unis 258 pts
6. Tinkoff Credit Systems   Italie 237 pts
7. Saunier Duval-Scott   Espagne 223 pts
8. Quick Step   Belgique 198 pts
9. Caisse d'Épargne   Espagne 188 pts
10. Lampre   Italie 187 pts
CLASSEMENT DES SPRINTS INTERMÉDIAIRES
1.   Fortunato Baliani CSF Group Navigare 23 pts
2.   Jérémy Roy La Française des jeux 19 pts
3.   Daniele Bennati Liquigas 18 pts
4.   Mickaël Buffaz Cofidis 14 pts
5.   Francesco Gavazzi Lampre 9 pts
6.   Paolo Bettini Quick Step 8 pts
7.   Giovanni Visconti Quick Step 7 pts
8.   Francisco Pérez Sánchez Caisse d'Épargne 7 pts
9.   Vasil Kiryienka Tinkoff Credit Systems 6 pts
10.   Matej Jurčo Team Milram 6 pts
CLASSEMENT DE LA COMBATIVITÉ
1.   Emanuele Sella CSF Group Navigare 75 pts
2.   Daniele Bennati Liquigas 51 pts
3.   Fortunato Baliani CSF Group Navigare 46 pts
4.   Vasil Kiryienka Tinkoff Credit Systems 34 pts
5.   Riccardo Riccò Saunier Duval-Scott 26 pts
6.   Paolo Bettini Quick Step 25 pts
7.   Mark Cavendish Team High Road 22 pts
8.   Jérémy Roy La Française des jeux 20 pts
9.   Alessandro Bertolini Serramenti PVC Diquigiovanni 18 pts
10.   Félix Cárdenas Barloworld 17 pts
CLASSEMENT AZZURRI D'ITALIA
1.   Daniele Bennati Liquigas 16 pts
2.   Emanuele Sella CSF Group Navigare 15 pts
3.   Mark Cavendish Team High Road 12 pts
4.   Riccardo Riccò Saunier Duval-Scott 9 pts
5.   Vasil Kiryienka Tinkoff Credit Systems 8 pts
6.   Gabriele Bosisio LPR Brakes 4 pts
7.   Marzio Bruseghin Lampre 4 pts
8.   Franco Pellizotti Liquigas 4 pts
9.   Jens Voigt Team CSC 4 pts
10.   Marco Pinotti Team High Road 4 pts
CLASSEMENT TROFEO FUGA CERVELO
1.   Fortunato Baliani CSF Group Navigare 466 pts
2.   Mickaël Buffaz Cofidis 464 pts
3.   Emanuele Sella CSF Group Navigare 386 pts
4.   Vasil Kiryienka Tinkoff Credit Systems 344 pts
5.   Jérémy Roy La Française des jeux 263 pts
6.   Yuriy Krivtsov AG2R La Mondiale 203 pts
7.   Félix Cárdenas Barloworld 201 pts
8.   Luis Felipe Laverde CSF Group Navigare 184 pts
9.   Johannes Fröhlinger Gerolsteiner 184 pts
10.   David Millar Slipstream Chipotle 184 pts
CLASSEMENT DU FAIR PLAY
1. Lampre   Italie 0 pt
2. Liquigas   Italie 20 pts
3. LPR Brakes   Italie 20 pts
4. Cofidis   France 20 pts
5. CSF Group Navigare   Irlande 25 pts
6. Team CSC   Danemark 25 pts
7. Team Milram   Allemagne 25 pts
8. Tinkoff Credit Systems   Italie 35 pts
9. Team High Road   États-Unis 40 pts
10. Rabobank   Pays-Bas 45 pts

Liste des participantsModifier

LPR Brakes 
AG2R La Mondiale 
Astana 
Barloworld 
Caisse d'Épargne 
Cofidis 
CSF Group Navigare 
Euskaltel-Euskadi 
La Française des jeux 
Gerolsteiner 
Team High Road 
Lampre 
Liquigas 
Quick Step 
Rabobank 
Saunier Duval-Scott 
Serramenti PVC Diquigiovanni 
Silence-Lotto 
Slipstream Chipotle 
Team CSC 
Team Milram 
Tinkoff Credit Systems 

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :