Ouvrir le menu principal
Cet article traite uniquement de la compétition masculine. Pour les résultats de la compétition féminine, voir Flèche wallonne féminine.
Flèche wallonne 2011
Fleche wallonne route 2011.png
Généralités
Course
75e Flèche wallonne
Compétition
Date
Distance
201 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Équipes
25Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
197
Coureurs à l'arrivée
139
Vitesse moyenne
40,888 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Fleche wallonne route 2011.png

La 75e édition de la Flèche wallonne a lieu le mercredi . Il s'agit de la 11e épreuve de l'UCI World Tour 2011 et de la deuxième des trois classiques ardennaises, après l'Amstel Gold Race et avant Liège-Bastogne-Liège.

Comme il l'a fait trois jours plus tôt pour s'adjuger l'Amstel Gold Race, le Belge Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto) attaque sur la montée finale - le Mur de Huy - et accélère progressivement à mesure que l'arrivée se rapproche, pour finalement creuser un écart de trois secondes sur ses poursuivants et remporter sa troisième classique en l'espace d'une semaine (il a également remporté la Flèche brabançonne). Il devient ainsi le premier coureur à gagner ces trois courses dans la même saison. Gilbert devient également le premier Belge à remporter la Flèche wallonne depuis Mario Aerts en 2002. La deuxième place revient comme c'était déjà le cas lors de l'Amstel Gold Race à l'Espagnol Joaquim Rodríguez (Team Katusha), tandis que Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi) termine troisième à cinq secondes derrière Gilbert.

Avec cette nouvelle victoire, Philippe Gilbert prend la tête du classement World Tour au Suisse Fabian Cancellara et se place comme le favoris de Liège-Bastogne-Liège, dernière classique ardennaise qui manque à son palmarès.

PrésentationModifier

ParticipantsModifier

ÉquipesModifier

25 équipes participent à cette édition : les 18 équipes ProTeams et 7 équipes continentales professionnelles.

N. Code Équipe
1-8 BMC   BMC Racing
11-18 KAT   Team Katusha
21-28 SBS   Saxo Bank-SunGard
31-38 RSH   Team RadioShack
41-48 THR   Team HTC-Highroad
51-58 RAB   Rabobank
61-68 GRM   Garmin-Cervélo
71-78 LEO   Team Leopard-Trek
81-88 LAM   Lampre-ISD
91-98 MOV   Movistar
101-108 QST   Quick Step
111-118 SKY   Team Sky
121-128 OLO   Omega Pharma-Lotto
N. Code Équipe
131-138 LIQ   Liquigas-Cannondale
141-148 EUS   Euskaltel-Euskadi
151-158 ALM   AG2R La Mondiale
161-168 VCD   Vacansoleil-DCM
171-178 AST   Astana
181-188 COF   Cofidis
191-198 SKS   Skil-Shimano
201-208 FDJ   FDJ
211-218 LAN   Landbouwkrediet
221-228 SAU   Saur-Sojasun
231-238 VWA   Veranda's Willems-Accent
241-248 TSV   Topsport Vlaanderen-Mercator

FavorisModifier

Les favoris de cette édition 2011 sont les Espagnols Joaquim Rodríguez (Team Katusha), Alberto Contador (Saxo Bank-SunGard), Igor Antón (Euskaltel-Euskadi), les Luxembourgeois Andy et Fränk Schleck (Team Leopard-Trek) et le Belge Philippe Gilbert (Omega Pharma-Lotto)[1].

Parmi les outsiders on citera les Italiens Danilo Di Luca (Team Katusha), Rinaldo Nocentini (AG2R La Mondiale), Damiano Cunego (Lampre-ISD), l'Espagnol Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi), le Néerlandais Robert Gesink (Rabobank), l'Australien Simon Gerrans (Team Sky), le Russe Alexandr Kolobnev (Team Katusha), le Suédois Thomas Lövkvist (Team Sky), le Danois Jakob Fuglsang (Team Leopard-Trek), le Suisse Michael Albasini (Team HTC-Highroad) et enfin le Français John Gadret (AG2R La Mondiale).

ParcoursModifier

Le parcours est célèbre pour ses nombreuses côtes[2] :

Kilomètre Nom Longueur (m) Pente moyenne
70 Mur de Huy 1300 9,3 %
109,5 Côte de Peu d'Eau 2700 3,9 %
115 Côte de Haut-Bois 1600 4,8 %
140,5 Côte de Groynne 2000 3,5 %
146,5 Côte de Bohissau 1300 7,6 %
149,5 Côte de Bousalle 1700 4,9 %
160,5 Côte d'Ahin 2300 6,5 %
171,5 Mur de Huy (2e passage) 1300 9,3 %
190 Côte d'Ereffe 2100 5,9 %
201 Mur de Huy (3e passage) 1300 9,3 %

Résumé de la courseModifier

Dès le deuxième kilomètre, l’échappée du jour se crée et se compose de quatre hommes : Preben Van Hecke (Topsport Vlaanderen), Matti Helminen (Landbouwkrediet), Maciej Paterski (Liquigas-Cannondale) et Maxime Vantomme (Team Katusha). Les trois premiers quarts de la course se résument à la maîtrise de l’écart par le peloton qui atteindra les 17 minutes. Malgré de nombreuses attaques, l'équipe Omega Pharma-Lotto, à 32 kilomètres de l'arrivée, lance la chasse pour Philippe Gilbert. Une dizaine de coureurs profitent du deuxième des trois franchissements du Mur de Huy pour sortir mais l'équipe belge contrôle la situation. Il reste alors un peu plus de quinze kilomètres et se profile la Côte d’Ereffe qui permet de provoquer une sélection tant au sein de l'échappée que dans les rangs du peloton. À huit kilomètres de l'arrivée, l'échappée est reprise. Le regroupement profite à Jérôme Pineau (Quick Step) qui s'échappe, rapidement rejoint par Marco Marcato (Vacansoleil-DCM). Les deux hommes sont repris à mi-pente du mur de Huy. Gilbert contrôle alors la course, observe ses rivaux puis s'en va seul vers la victoire[3].

Classement finalModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Le mur de Huy décidera », sur lequipe.fr,
  2. « Le Parcours 2011 », sur letour.fr,
  3. « Flèche wallonne 2011: Compte-rendu et classement », sur velochrono.fr,

Liens externesModifier