Neufmaisons

commune française du département de Meurthe-et-Moselle

Neufmaisons
Neufmaisons
Oratoire au lieu-dit le Bon Dieu .
Blason de Neufmaisons
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Lunéville
Intercommunalité Communauté de communes de Vezouze en Piémont
Maire
Mandat
Claude Fischer
2014-2020
Code postal 54540
Code commune 54396
Démographie
Population
municipale
234 hab. (2017 en augmentation de 0,43 % par rapport à 2012)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 33″ nord, 6° 50′ 56″ est
Altitude Min. 271 m
Max. 534 m
Superficie 21,63 km2
Élections
Départementales Canton de Baccarat
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Neufmaisons
Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle
Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Neufmaisons
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Neufmaisons
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Neufmaisons

Neufmaisons est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

GéographieModifier

LocalisationModifier

La commune se trouve au débouché de vallons humides, entre le plateau lorrain et le massif vosgien[1].

Neufmaisons a une altitude minimale de 271 m et une maximale de 534 m, son altitude moyenne est de 403 m tandis que celle de sa mairie est de 300 m[2].

 
Carte de la commune.
Communes limitrophes de Serres
Veney Veney Pexonne
Veney   Pexonne
Bertrichamps Bertrichamps

ToponymieModifier

HistoireModifier

 
Plaque commémorative de l'incendie de la mairie-école.

Neufmaisons avait une enceinte sacrée de cromlech dans la forêt du Grand-Clos qui fut détruite en 1880, démontrant la présence de peuplades primitives sur le territoire[3].

L'auteur de la statistique départementale de 1838 prétend que le village est un ancien fonds qui appartenait aux évêques de Metz et dépendait de la seigneurie de Vacqueville[3].

Durant la Seconde Guerre mondiale, des moyens de transmission radio ont été installés par des résistants à la mairie école, après le repérage et l'investigation de celle-ci, les Allemands arrêtent toutes les personnes présentes et incendient la construction[3].

Politique et administrationModifier

 
La mairie-école.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1922 1929 Joseph Feys    
1929 1935 Joseph Chanel    
1935 1942 Alfred Beaudoin    
1942 1944 Léon Colin    
1944 1944 Émile Chanel    
1944 1945 Robert Dehay    
1945 1945 Joseph Mandra    
1945 1950 Adrien Jacquot    
1950 1967 Paul Mathieu    
1967 1977 Paul Idoux    
mars 1977 mars 2008 Gilbert Truer    
mars 2008 En cours
(au 16 avril 2014)
Claude Fischer    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2017, la commune comptait 234 habitants[Note 1], en augmentation de 0,43 % par rapport à 2012 (Meurthe-et-Moselle : +0,03 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
490519521591654704723699670
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
675686739752725699703658636
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
603550460413383367335378354
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2017
248179178175176218224233234
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Un ancien château « la Censé de Cœur » a été repris en 2002 par la fédération Naqshbandiyya de France, qui regroupe 14 associations turcophones. Rénové par des bénévoles, il accueille depuis début 2007 l'institut Buhara, école coranique destinée à instruire 80 lycéens et étudiants musulmans[8]. Cet établissement est ainsi le plus important centre soufi européen. Il tire son nom de la dénomination turque de la ville ouzbèke de Boukhara.

  • Mémorial de la Résistance du groupe Alsace-Vosges (1966).
  • Église Notre-Dame-du-Mont-Carmel XIXe siècle.
  • Chapelle du Bon Dieu.
  • Croix de cimetière.

  • Fontaine couverte.

  • Monument aux morts.

  • Oratoire.

  • Église Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

  • Fontaine sculptée.

  • Mairie et école.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blason
Détails

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. « NEUFMAISONS », sur neufmaisons.pagesperso-orange.fr (consulté le 7 décembre 2019)
  2. « NEUFMAISONS - Carte plan hotel village de Neufmaisons 54540 - Cartes France.fr », sur www.cartesfrance.fr (consulté le 7 décembre 2019)
  3. a b et c « NEUFMAISONS », sur neufmaisons.pagesperso-orange.fr (consulté le 7 décembre 2019)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  8. (tr) mastery, « Le sort de La Censé de Cœur change », sur Institut Buhara (consulté le 7 décembre 2019)