Communauté de communes de Vezouze en Piémont

intercommunalité française de Meurthe-et-Moselle

Communauté de communes de Vezouze en Piémont
Communauté de communes de Vezouze en Piémont
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Forme communauté de communes
Siège Blâmont
Communes 51
Président Philippe Arnould
Date de création
Code SIREN 200069433
Démographie
Population 11 934 hab. (2014)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Superficie 444,99 km2
Liens
Site web ccvp.fr
Fiche Banatic Données en ligne
Fiche INSEE Dossier complet en ligne

La communauté de communes de Vezouze en Piémont (CCVP) est une communauté de communes française, située dans le département de Meurthe-et-Moselle dans la région Grand Est, faisant également partie du pays du Lunévillois.

Histoire Modifier

Le , la communauté de communes est créée par fusion de la communauté de communes de la Vezouze et de la communauté de communes du Piémont Vosgien[1].

Listes des communesModifier

La communauté de communes comprend 51 communes, toutes situées dans le canton de Baccarat :


Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Blâmont
(siège)
54077 Blâmontais 7,41 1 100 (2014) 148


Amenoncourt 54013 7,23 85 (2014) 12
Ancerviller 54014 12,34 266 (2014) 22
Angomont 54017 Angomontois 17,28 82 (2014) 4,7
Autrepierre 54030 7,75 85 (2014) 11
Avricourt 54035 Avricourtois 2,25 385 (2014) 171
Badonviller 54040 Badonvillois 21,95 1 566 (2014) 71
Barbas 54044 7,33 174 (2014) 24
Bertrambois 54064 18,46 334 (2014) 18
Blémerey 54078 Blumères 3,82 67 (2014) 18
Bréménil 54097 5,60 114 (2014) 20
Buriville 54107 Burivillois 11,44 71 (2014) 6,2
Chazelles-sur-Albe 54124 3,39 35 (2014) 10
Cirey-sur-Vezouze 54129 Les Loups 16,39 1 690 (2014) 103
Domèvre-sur-Vezouze 54161 14,78 290 (2014) 20
Domjevin 54163 Domjevinois 10,28 255 (2014) 25
Emberménil 54177 Emberménilois 14,39 268 (2014) 19
Fenneviller 54191 2,99 95 (2014) 32
Fréménil 54210 Fréménilois 3,04 229 (2014) 75
Frémonville 54211 Frémonvillois 13,65 179 (2014) 13
Gogney 54230 8,80 47 (2014) 5,3
Gondrexon 54233 2,49 36 (2014) 14
Halloville 54246 3,93 75 (2014) 19
Harbouey 54251 Harboisiens 10,14 110 (2014) 11
Herbéviller 54259 8,12 220 (2014) 27
Leintrey 54308 15,44 139 (2014) 9
Igney 54271 Hérédiens 4,71 130 (2014) 28
Mignéville 54368 Mignévillois 6,44 192 (2014) 30
Montigny 54377 6,11 139 (2014) 23
Montreux 54381 Montresiens 3,69 63 (2014) 17
Neufmaisons 54396 21,63 228 (2014) 11
Neuviller-lès-Badonviller 54398 Neuvillois 5,75 89 (2014) 15
Nonhigny 54401 5,75 135 (2014) 23
Ogéviller 54406 Ogévillois 3,54 292 (2014) 82
Parux 54419 4,38 70 (2014) 16
Petitmont 54421 17,60 333 (2014) 19
Pexonne 54423 Pexonnois 13,43 387 (2014) 29
Réclonville 54447 Réclonvillois 2,96 73 (2014) 25
Reillon 54452 4,39 71 (2014) 16
Remoncourt 54457 Remoncourtois 6,68 44 (2014) 6,6
Repaix 54458 Respaliens 4,86 90 (2014) 19
Sainte-Pôle 54484 Saints-Pélaginois 5,69 203 (2014) 36
Saint-Martin 54480 4,87 64 (2014) 13
Saint-Maurice-aux-Forges 54481 3,30 104 (2014) 32
Saint-Sauveur 54488 19,16 58 (2014) 3
Tanconville 54512 4,09 111 (2014) 27
Val-et-Châtillon 54540 18,57 613 (2014) 33
Vaucourt 54551 6,29 72 (2014) 11
Vého 54556 7,74 101 (2014) 13
Verdenal 54562 Verdunois 6,54 152 (2014) 23
Xousse 54600 6,13 123 (2014) 20

PrésidentModifier

Philippe Arnould, maire de Saint-Sauveur.

EnvironnementModifier

ÉnergieModifier

Dans le cadre du SRADDET du Grand Est, ATMO Grand Est tient à jour les statistiques énergétiques de tous les EPCI régionaux. Aussi pouvons-nous représenter l’énergie finale consommée sur le territoire[Note 1] annuellement par secteur, ou par source, pour l’année 2017. Cette énergie finale annuelle correspond à 28,1 MWh par habitant[Note 2].

Énergie finale par secteur en 2017[2]
- GWh par an[Note 3]
Industrie 21
Résidentiel 141
Tertiaire 18
Transport routier 130
Autres transports 2
Énergie finale par source en 2017[2]
- GWh par an
Électricité 53
Gaz naturel et produits pétroliers 199
Bois-énergie 66
Autres EnR (PAC, solaire thermique…) 19

La production d’énergie renouvelable (EnR) du territoire apparaît dans le tableau suivant, toujours pour l’année 2017 :

Énergie renouvelable en 2017[3]
- GWh par an
Éolien 43
Bois-énergie 153
Pompe à chaleur (PAC)[Note 4] 9
Biogaz 11

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'énergie grise n'est pas prise en compte.
  2. Cette énergie finale annuelle par habitant correspond à puissance moyenne de 3,2 kW par habitant. Remarquons que l'énergie finale annuelle par habitant dans le Grand Est s'élève à 33,2 MWh par habitant, ce qui correspond à une puissance moyenne de 3,8 kW par habitant.
  3. Remarquons que 1 000 GWh/a = 1 TWh/a
  4. Les valeurs correspondant aux lignes « PACs aérothermiques » et « Géothermie (chaleur) » sont additionnées. Les pompes à chaleur consomment de l'énergie électrique.

RéférencesModifier

  1. « SDCI de Meurthe-et-Moselle arrêté le 29 mars 2016 », sur Préfecture de Meurthe-et-Moselle
  2. a et b [PDF] Vezouze Plan Climat Air Énergie sur observatoire.atmo-grandest.eu; voir page 17.
  3. Ibid. p. 23

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier