Col de la Chipotte

col français

Col de la Chipotte
Image illustrative de l’article Col de la Chipotte
Vue du col de la Chipotte.
Altitude 446 m[1]
Massif Vosges
Coordonnées 48° 22′ 15″ nord, 6° 46′ 54″ est[1]
PaysDrapeau de la France France
ValléeVallée de la Mortagne
(sud-ouest)
Vallée de la Meurthe
(nord-est)
Ascension depuisRambervillers Raon-l'Étape
Kilométrage10,5 km 6,5 km
AccèsD 159 bis D 159 bis
Fermeture hivernale aucune
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Col de la Chipotte
Géolocalisation sur la carte : Vosges
(Voir situation sur carte : Vosges)
Col de la Chipotte

Le col de la Chipotte est un col routier d'intérêt local dans le département des Vosges en bordure du massif des Vosges. Il permet la liaison entre Rambervillers et Raon-l'Étape, et se complète d'une route vers Étival-Clairefontaine.

Bataille de la ChipotteModifier

Durant la bataille de la Haute Meurthe, le col de la Chipotte, position clé sur la route menant vers l'ouest, a été le lieu d'affrontements journaliers violents avec de nombreux combats au corps à corps du au  : passé cinq fois aux mains des Français et des Allemands, il a vu tomber 4 000 soldats français[2] et a été surnommé « le Trou de l'Enfer » par les Poilus. Ces affrontements meurtriers ont précédé la guerre des tranchées.

 
La nécropole nationale

La nécropole nationale du col de La Chipotte accueille les corps de 1 899 soldats français dont 893, non identifiés, en deux ossuaires. D'une superficie de 0,7 ha, le cimetière a été créé en 1919. Deux monuments y ont été érigés. L'un au col, à côté de la Nécropole, est le monument dit « des Chasseurs » à la gloire de la 86e Brigade ; il est l'œuvre de l'architecte Emmanuel Cateland. Plus au nord au carrefour des routes descendant l'une sur Raon-l'Étape et l'autre sur Étival-Clairefontaine, celui « des Coloniaux », à la mémoire des 5e et 6e régiment d'infanterie coloniale.

ActivitésModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier