Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir York (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec le hockeyeur sur gazon Michael York
Michael York
Description de cette image, également commentée ci-après
Michael York en 1999
Nom de naissance Michael York-Johnson
Naissance (77 ans)
Fulmer, Buckinghamshire
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Acteur, producteur de cinéma

Michael York [ˈmaɪkəl jɔːk][1] est un acteur et producteur britannique né le à Fulmer (Buckinghamshire).

BiographieModifier

York est né à Fulmer, Buckinghamshire, fils de Florence Edith May (née Chown), une musicienne et de Joseph Gwynne Johnson, un gallois de Llandovery ancien officier militaire de l'Artillerie royale britannique et cadre chez Marks & Spencer. York a une sœur ainée, Penelope Anne (née en 1940) et deux sœurs jumelles plus jeunes, Caroline et Bridget (nées en 1947) mais Bridget est morte quelques heures après sa naissance, selon l'autobiographie de l'acteur.

Il a grandi à Burgess Hill, Sussex. Pendant son adolescence, York a étudié au Lycée pour Garçons, Bromley, Londres et à l'Université d'Oxford. Il a débuté sa carrière dans une production de la Veste Jaune en 1956. Puis, en 1959, il fait ses débuts dans le West End, dans Hamlet où il ne fait qu'une apparition.

CarrièreModifier

Avant d'obtenir son diplôme d'anglais à l'Université d'Oxford en 1964, York avait fait une tournée avec le National Youth Theatre. Après quelque temps au Théâtre de Dundee, il rejoint le National Theatrel où il joue en 1965 sous la direction de Franco Zeffirelli dans Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare.

York fait ses débuts au cinéma dans le rôle de Lucentio dans La Mégère apprivoisée (1967) de Zeffirelli, puis en 1968 dans celui de Tybalt dans l'adaptation de Roméo et Juliette par Zeffirelli, avec Leonard Whiting et Olivia Hussey. Il joue également dans un des premiers films des productions Merchant Ivory, Le Gourou (1969). Puis, il est un bisexuel amoral dans le film de Harold Prince Quelque chose pour chacun (1970) avec Angela Lansbury, comtesse qui engage York comme valet de pied. En 1972, il interprète un autre personnage bisexuel, Brian Roberts, dans le film Cabaret (1972) de Bob Fosse, avec Liza Minnelli. En 1977, il retrouve Zeffirelli, pour le rôle de Jean-Baptiste dans Jésus de Nazareth

York est D'Artagnan dans l'adaptation de 1973 des Trois Mousquetaires , et il fait ses débuts à Broadway dans Le Cri de Tennessee Williams, Un an plus tard, il apparaît dans la suite des Trois Mousquetaires : On l'appelait Milady. Ces deux films, toujours populaires, sont généralement considérés comme la meilleure version cinématographique du roman de Dumas. Quinze ans plus tard, la plupart des acteurs et des membres de l'équipe se retrouvent pour un troisième film, intitulé Le Retour des Mousquetaires, d'aprèsVingt ans après. York a joué pour la télévision britannique le rôle de Jolyon (Jolly) dans la saga Forsyte (1967), ainsi que le rôle principal de L'Âge de cristal (1976).

Depuis le , il a son étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6385 Hollywood Boulevard.

En 2012, les médecins lui diagnostiquent un cancer des os, mais il s'avère finalement qu'il souffre d'amylose, une très grave maladie rare qui attaque de nombreux organes. Il subit alors une greffe de cellules souches pour soulager les symptômes et annonce publiquement sa maladie en 2013.

FilmographieModifier

Comme acteurModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Comme producteurModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

  • Audie Award for "The Fencing Master" July 2000
  • Publisher's Weekly "Listen Up" Award for "The Lion, the Witch and the Wardrobe" Harper Audio 2001
  • Primetime Emmy Nomination for AMC's "The Lot" 2001 Star, Hollywood Walk of Fame June 28, 2002

Voix françaisesModifier

En France, Hervé Bellon[2] est la voix française régulière de Michael York. Bernard Murat l'a également doublé à cinq reprises.

Notes et référencesModifier

  1. Prononciation en anglais britannique retranscrite selon la norme API.
  2. a b c d e f g h i j et k « Comédiens ayant doublé Michael York en France », sur RS Doublage.
  3. a et b Dans ce film, Michael York interprète deux rôles doublé par deux comédiens français différents : le père de Martin Gray et Martin Gray à 40 ans. Le premier rôle est doublé par Sady Rebbot et le deuxième par Yves-Marie Maurin.
  4. a b et c « Comédiens ayant doublé Michael York au Québec », sur doublage.qc.ca (consulté le 28 décembre 2015).

Liens externesModifier