Michel Creton

acteur français

Michel Creton, né le à Wassy (Haute-Marne), est un acteur français.

Michel Creton
Naissance (81 ans)
Wassy (Haute-Marne, France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Acteur
Films notables Fou comme François
Les Bronzés
Impossible... pas français
Séries notables La Dame de Monsoreau
Central Nuit

Biographie

modifier

Après son Certificat d'études primaires et son CAP de photograveur, il décide de devenir comédien. Après avoir été l'élève de Robert Manuel, il sort du conservatoire avec deux premiers prix. Il débute alors à la télévision dans l'émission de Pierre Sabbagh, Au théâtre ce soir. Chantre du jogging[1], il fait partie des premiers organisateurs du Marathon de Paris.

Il acquiert une certaine notoriété avec Un homme de trop de Costa Gavras en 1967. En 1971, il connaît le succès avec son rôle de petit truand apprenti braqueur de banques dans Max et les Ferrailleurs de Claude Sautet.

En 1978, il incarne Bourseault dans Les Bronzés de Patrice Leconte.

Sa carrière se poursuit à travers une centaine d'apparitions au théâtre et au cinéma, souvent dans des rôles secondaires marquants au cinéma et parfois dans certains rôles principaux à la télévision, comme François, le mari fou de Claude Jade dans Fou comme François (1979). Quelques années plus tard, Creton et Jade sont encore mariés dans Treize (1981), un film écrit par Michel Creton lui-même.

De septembre à décembre 1992, il anime La nuit des héros sur France 2.

De 2001 à 2009, il incarne dans la série Central Nuit de France 2 un commandant de police rude et solitaire, mais juste et droit.

Engagement social pour l'aide au handicap

modifier

Michel Creton est également connu pour son engagement constant depuis 1966[2] visant à améliorer le sort des personnes en situation de handicap.

L'acteur a ainsi inspiré un amendement à la loi du , en vue d'assurer la continuité de prise en charge des personnes en situation de handicap au-delà de l'adolescence. Connu sous le nom d'amendement Creton, ce texte permet aux jeunes handicapés de rester dans un établissement adapté au-delà de l'âge de 20 ans, jusqu'à ce qu'ils aient trouvé une solution durable dans une structure pour adultes[3].

Depuis , Michel Creton est le parrain de l'association Turbulences qui a créé et gère La Maison du xxie siècle à Saint-Dié-des-Vosges. Cet établissement inauguré en 1995 constitue un centre pilote de rééducation pour personnes handicapées qui, dans l'esprit de l'amendement prôné par l'acteur et adopté par le Parlement s'adresse dans le même lieu tant aux adultes qu'aux enfants[4].

Début 2011 à Cambrai, la résidence Michel Creton est inaugurée sur le site des Papillons blancs du Cambrésis, une association qui se dévoue dans l'accompagnement des personnes handicapées mentales.

Filmographie

modifier

Cinéma

modifier

Télévision

modifier

Théâtre

modifier

Doublage

modifier

Sources

modifier

Notes et références

modifier
  1. « La mode du jogging », sur Ina.fr, 1979 (cf. 02:10) (consulté le )
  2. Michel Creton se bat toujours en faveur des handicapés, leparisien.fr, 27 janvier 2009.
  3. Jean-Yves Barreyte et Carole Peintre - Délégation ANCREAI Île-de-France - CEDIAS, « Les jeunes adultes relevant de l’amendement Creton », Direction de la recherche des études des évaluations et des statistiques, (consulté le ).
  4. Site de l'association Turbulences
  5. Voir la notice du fonds en salle des inventaires virtuelle des Archives nationales.

Liens externes

modifier