Sidney Lumet

réalisateur américain
Sidney Lumet
Description de cette image, également commentée ci-après
Sidney Lumet en 2007, au festival de Toronto.
Naissance
Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 86 ans)
New York, États-Unis
Profession Réalisateur
Films notables Douze Hommes en colère
Serpico
Un après-midi de chien
Network, main basse sur la télévision
Le Verdict
À bout de course
7 h 58 ce samedi-là

Sidney Lumet [ˈsɪdni luːˈmɛt][1] est un réalisateur américain, né le à Philadelphie et mort le à New York. Plus de cinquante films ont été réalisés sous sa direction, dont Douze Hommes en colère, acclamé par la critique en 1957, et Network : Main basse sur la télévision en 1976.

Récompensé par un Oscar d'honneur en 2005 pour services rendus aux scénaristes, aux acteurs et à l'art du cinéma, Sidney Lumet était considéré comme le « maître du polar juridique », la plupart de ses films traitant directement ou indirectement du système judiciaire.

BiographieModifier

Sidney Lumet naît le à Philadelphie, de Baruch Lumet acteur de théâtre yiddish et d'Eugenia Wermus danseuse. Très vite, ses parents déménagent pour New York. Il monte pour la première fois sur scène au Irving Place Theatre (en) de New York à l'âge de 4 ans et joue dans les théâtres yiddish et à Broadway jusque dans les années 1950[2]. Jeune témoin du chaos des conéquences la crise de 1929, sa vocation de réalisateur voulant témoigner des injustices de l'époque commence à s'affirmer. Dans les années 1930, il enchaîne les apparitions à Broadway.

En 1938, il est âgé de 14 ans et joue sur scène sous la direction de Joseph Losey. L'année suivante, il fait ses premières apparitions au cinéma dans Une pauvre petite rue de Dudley Murphy.

À la fin de l'année 1941, les États-Unis entrent en guerre et Lumet s'engage volontairement alors qu'il n'a que 17 ans. Il participe aux combats en Chine, Inde et Birmanie.

Lumet s'est marié à quatre reprises ; ses épouses ont successivement été : Rita Gam (1949-1954), Gloria Vanderbilt (1955-1963), Gail Jones (1963-1978) et Mary Gimbel.

Sidney Lumet meurt le des suites d'un lymphome. Il est inhumé au Mount Carmel Cemetery du Queens à New York.

ÉcritureModifier

En 1995, Sidney Lumet a publié un livre, Making Movies, réimprimé en 1996. Il y raconte ses souvenirs de metteur en scène et en profite pour partager de nombreux enseignements. Au moment de sa mort, un journaliste a rappelé que, lorsque ce livre est paru, les directeurs des écoles de cinéma n'avaient plus rien à enseigner car, si leurs élèves lisaient le livre, ils sauraient tout[3].

FilmographieModifier

 
Sidney Lumet, photographié par Carl Van Vechten, en 1939.

CinémaModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmsModifier

DistinctionsModifier

Festival de Cannes :

Festival de Berlin :

Festival de Venise :

Oscars :

Golden Globes :

Festival de San Sebastián :

Acteurs et actrices récompensés pour ses filmsModifier

Ses films offrent souvent l'occasion à leurs acteurs et actrices de se distinguer, et parfois même recevoir un Oscar pour leurs performances :

RéférencesModifier

  1. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  2. « Sidney Lumet », sur cineclubdecaen.com (consulté le ).
  3. Chronique sur France Info le .

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :