Catherine Bellis

joueuse de tennis américaine

Catherine Bellis
Image illustrative de l’article Catherine Bellis
Catherine Bellis à Roland-Garros en 2017.
Carrière professionnelle
2014 – 2022
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (23 ans)
San Francisco
Taille 1,68 m (5 6)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur Dieter Kindlmann[1]
Gains en tournois 1 431 153 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 0
Meilleur classement 35e (14/08/2017)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 149e (17/07/2017)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/16 1/64 1/16
Double 1/32 - 1/4 1/32

Catherine Cartan Bellis, aussi connue sous le nom de CiCi Bellis, née le à San Francisco, est une ancienne joueuse de tennis professionnelle américaine.

BiographieModifier

Sur le circuit junior, Cici Bellis a remporté les Grade 1 de San José et de Carson City, puis l'Easter Bowl, le championnat de l'USTA. Après une finale au Grade 1 de Santa Croce, elle s'impose au Trofeo Bonfiglio. Dans les tournois du Grand Chelem, elle ne dépasse pas le 3e tour en simple mais atteint en revanche la finale du double à Roland-Garros avec Markéta Vondroušová. Elle s'adjuge également l'Orange Bowl en double avec cette dernière ainsi que la Fed Cup Junior avec Sofia Kenin et Tornado Black[2].

Cette même année, elle reçoit le titre de championne du monde junior ITF.

CarrièreModifier

Débuts professionnelsModifier

 
Cici Bellis à la fin de son match contre Wickmayer au Classic de Carlsbad en 2015.

À l'US Open en 2014, elle remporte à seulement 15 ans son premier tour face à la tête de série no 12 Dominika Cibulková (6-1, 4-6, 6-4). Elle devient la plus jeune joueuse à remporter un match à Flushing Meadows depuis Anna Kournikova en 1996[3]. Elle perd cependant au tour suivant en luttant deux heures face à Zarina Diyas (6-3, 0-6, 6-2)[4]. En fin de saison elle s'adjuge ses deux premiers succès chez les pros en s'imposant à Rock Hill et Florence.

En 2015 à Miami, bénéficiant d'une wild card, elle bat Indy de Vroome, puis prend sa revanche sur Diyas, s'imposant cette fois-ci (6-2, 6-1) pour se qualifier pour le troisième tour d'un tournoi Premier Mandatory[5]. Elle se fera corriger par Serena Williams (6-1, 6-1) en tout juste 41 minutes[6]. En novembre, elle est quart de finaliste au tournoi de Carlsbad (WTA 125), perdant face à la future lauréate, Yanina Wickmayer.

En juillet 2016 à Stanford, elle bat la tête de série no 6 Jeļena Ostapenko (6-4, 6-4)[7], puis la qualifiée Sachia Vickery, avant d'être vaincue par la tête de série no 1 Venus Williams, 7e mondiale et future finaliste (6-4, 6-1).

Elle se qualifie pour le grand tableau à l'US Open où elle dispute son deuxième Grand Chelem après 2014, et affronte au premier tour la Suissesse Viktorija Golubic, qu'elle bat assez facilement (6-2, 6-3), puis affronte au second tour la 49e mondiale, Shelby Rogers qu'elle vainc (2-6, 6-2, 6-2) se qualifiant pour le 3e tour, sa meilleure marque en Grand Chelem à 17 ans[8]. Elle se fait finalement dominer par la no 2 mondiale, Angelique Kerber en moins d'une heure de jeu (6-1, 6-1). À l'issue du tournoi, elle décide de passer professionnelle, après avoir signée un partenariat avec l'agence de marketing sportif IMG[9].

Fin octobre, elle remporte l'ITF de Saguenay (50 000 $) face à Bianca Andreescu (6-4, 6-2), puis en novembre celui de Toronto (50 000 $) face à Jesika Malečková (6-2, 1-6, 6-3). Peu après au tournoi d'Hawaï, elle confirme en parvenant pour la première fois en finale d'un tournoi WTA (125 000 $), où elle domine en un peu plus d'une heure la Chinoise Zhang Shuai (6-4, 6-2). Elle atteint ainsi la 75e place mondiale[10].

2017-2020Modifier

En février 2017, au tournoi de Dubaï, elle bat au premier tour (6-1, 7-5) Yulia Putintseva, puis l'Allemande Laura Siegemund (7-5, 7-63), avant de vaincre en huitième la Polonaise Agnieszka Radwańska, no 6 mondiale (6-4, 2-6, 6-2) en 1 h 52, signant la plus grande victoire de sa carrière et la première sur une top 10[11]. Elle est vaincue sèchement (3-6, 2-6) par la future finaliste, Caroline Wozniacki[12]. Sur terre battue, Catherine Bellis atteint le 3e tour aux Internationaux de France. Elle passe en trois manches la qualifiée Quirine Lemoine, puis au second tour la demi-finaliste sortante Kiki Bertens (6-3, 7-65), alors 18e mondiale. Elle s'incline face à Caroline Wozniacki (2-6, 6-2, 3-6).

Sur gazon, elle atteint les demi-finales à Majorque en battant Carla Suárez Navarro, Mona Barthel et Kristýna Plíšková, mais perdant face à Julia Görges (1-6, 1-6). Puis elle atteint à nouveau le dernier carré au tournoi Premier de Stanford. Sans perdre de set, elle passe Alizé Cornet, Verónica Cepede Royg et surtout la tête de série numéro 2, Petra Kvitová (6-2, 6-0)[13]. Elle s'incline (3-6, 1-6) face à sa compatriote Coco Vandeweghe[14].

En 2018, elle parvient en quart de finale à Doha où elle se distingue en battant Madison Keys (2-6, 6-3, 6-0) et Karolína Plíšková (7-64, 6-3) avant de s'incliner contre Simona Halep (6-0, 6-4). Elle interrompt sa saison après le Masters de Miami en raison d'une blessure au poignet droit. Elle subit trois opérations puis réapparait sur le circuit un an et huit mois plus tard à Houston où elle passe deux tours.

En 2020, elle atteint le 3e tour de l'Open d'Australie et le 2e à l'US Open. Quatre ans après son dernier titre, elle remporte le tournoi ITF de Macon (80 000$) fin octobre[15].

En janvier 2022, elle annonce sa retraite sur les réseaux sociaux à seulement 22 ans, motivée par des blessures à répétition au bras[16]. Sa dernière apparition en compétition remontait à novembre 2020. Elle a depuis repris ses études universitaires.

PalmarèsModifier

Titre en simple damesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 21-11-2016   Hawaii Open by Hawaii Tourism Authority, Honolulu WTA 125 125 000 $ Dur (ext.)   Zhang Shuai 6-4, 6-2 Parcours

Finale en simple damesModifier

Aucune

Parcours en Grand ChelemModifier

En simple damesModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 2e tour (1/32)   Zarina Diyas
2015
2016 3e tour (1/16)   Angelique Kerber
2017 3e tour (1/16)   C. Wozniacki 1er tour (1/64)   V. Azarenka 1er tour (1/64)   Nao Hibino
2018 1er tour (1/64)   Kiki Bertens
2020 3e tour (1/16)   Elise Mertens 1er tour (1/64)   Bernarda Pera Annulé 2e tour (1/32)   Jennifer Brady

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double damesModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2016 - - - 1er tour (1/32)
  Tímea Babos
  Y. Shvedova
2017 1/4 de finale
  Chan H-c.
  M. Niculescu
1er tour (1/32)
  N. Kichenok
  An. Rodionova
2018 1er tour (1/32)
  E. Alexandrova
  A. Sevastova
2020 1er tour (1/32)
  E. Mertens
  A. Sabalenka
Annulé

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »Modifier

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple damesModifier

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati Wuhan
  Doha
2015   3e tour (1/16)
  Williams
             
2016   1er tour (1/64)
  Puig
             
2017 1er tour (1/64)
  Flipkens
  2e tour (1/16)
  Cîrstea
  1/4 de finale
  Wozniacki
2e tour (1/16)
  Bertens
3e tour (1/8)
  Garcia
1er tour (1/32)
  Cornet
1er tour (1/32)
  Barty
2018 2e tour (1/32)
  Vesnina
1er tour (1/64)
  Azarenka
    1/4 de finale
  Halep
       
2020               2e tour (1/16)
  Sabalenka
 

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Palmarès juniorModifier

En doubleModifier

Résultat Année Tournoi Surface Partenaire Adversaires Score
Finale 2014 Roland-Garros Terre battue   Markéta Vondroušová   Ioana Ducu
  Ioana Loredana Roșca
1-6, 7-5, [9-11]

Classements WTA en fin de saisonModifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2014 2015 2016 2017 2018
Rang en simple 257   248   90   47   130
Rang en double 846   1279   251   165   1154

Source : (en) Classements de Catherine Bellis sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiquesModifier

Victoires sur le top 10Modifier

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Premier
Intern'l
#   Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 70   Dubaï 2017 Dur   Agnieszka Radwańska no 6 1/8 6-4, 2-6, 6-2 Tableau
2 no 36   Toronto 2017 Dur   Svetlana Kuznetsova no 8 1/16 6-4, 7-5 Tableau
3 no 48   Doha 2018 Dur   Karolína Plíšková no 5 1/8 7-64, 6-3 Tableau

Notes et référencesModifier

  1. Nouveau coach pour Bellis
  2. USA triumphant at 2014 Junior Fed Cup, sur itftennis.com, 30 septembre 2014
  3. « US Open: Catherine Bellis, 15 ans, s'offre Cibulkova », sur dhnet.be, (consulté le )
  4. « US Open 2014 : De Bellis à Coric, la jeune garde a rendu les armes… pour cette fois », sur Eurosport, (consulté le )
  5. « Miami : Serena Williams pour Cici Bellis, 15 ans », sur lequipe.fr, (consulté le )
  6. « Serena Williams corrige la jeune CiCi Bellis à Miami », sur lapresse.ca, (consulté le )
  7. (en) « Bellis, 17, plans play collegiately Stanford University », sur tennis.com, (consulté le )
  8. « US Open : L'espoir CiCi Bellis, 17 ans, au troisième tour », sur lequipe.fr, (consulté le )
  9. « WTA - Cici Bellis décide de passer professionnelle », sur tennisactu.net, (consulté le )
  10. « WTA - Cici Bellis, la surprise venue d'ailleurs en 2017 ? », sur tennisactu.net, (consulté le )
  11. « WTA : Bellis surprend Radwanska à Dubaï », sur rds.ca,
  12. « WTA : Wozniacki dans le carré d'as à Dubaï », sur rds.ca,
  13. (en) « CiCi vs CoCo: Bellis downs Kvitova, Vandeweghe awaits », sur wtatennis.com,
  14. « Coco Vandeweghe passe en finale à Stanford », sur rds.ca,
  15. CiCi Bellis wins Macon singles title as USTA Pro Circuit returns, sur usta.com, 26 octobre 2020
  16. CiCi Bellis, Former World No.35 and Teen Trailblazer, Calls it a Career at 22, sur tennisnow.com, 18 janvier 2022

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier