Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Grands Prix automobiles de la saison 1935

saison sportive
Saison de Grands Prix automobiles 1935
Précédent : 1934 Suivant : 1936
Champion d'Europe des pilotes AIACR 1935
Drapeau : Allemagne Rudolf Caracciola

La saison de Grands Prix automobiles 1935 est la troisième saison du championnat d'Europe des pilotes organisée par l'Association Internationale des Automobile Clubs Reconnus (AIACR) après une trêve de deux ans. Cette année, le championnat est remporté par le pilote allemand Rudolf Caracciola.

Sommaire

Grands Prix de la saisonModifier

Grands Prix du championnatModifier

Grands Prix du championnat d'Europe des pilotes 1935[1],[2],[3]
Grand Prix Circuit Date Pilote vainqueur Constructeur vainqueur Résultats
  Grand Prix de Monaco Monaco 22 avril   Luigi Fagioli Mercedes-Benz Résultats
  Grand Prix de l'ACF Montlhéry 23 juin   Rudolf Caracciola Mercedes-Benz Résultats
  Grand Prix de Belgique Spa-Francorchamps 14 juillet   Rudolf Caracciola Mercedes-Benz Résultats
  Grand Prix d'Allemagne Nürburgring 28 juillet   Tazio Nuvolari Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix de Suisse Bremgarten 25 août   Rudolf Caracciola Mercedes-Benz Résultats
  Grand Prix d'Italie Monza 8 septembre   Hans Stuck Auto Union Résultats
  Grand Prix d'Espagne Lasarte 22 septembre   Rudolf Caracciola Mercedes-Benz Résultats

Autres Grands PrixModifier

Autres Grands Prix de la saison 1935[1],[2],[3],[4]
Grand Prix Circuit Date Pilote vainqueur Constructeur vainqueur Résultats
  Grand Prix de Norvège Bogstad, Oslo 10 février   Per Victor Widengren Alfa Romeo Résultats
  Vallentunaloppet Vallentnasjön 17 février   Per Victor Widengren Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix de Pau Pau 24 février   Tazio Nuvolari Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix d'Australie Phillip Island 1er avril   Les Murphy MG Résultats
  Targa Florio Madonies 28 avril   Antonio Brivio Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix de Tunisie Carthage 5 mai   Achille Varzi Auto Union Résultats
  Grand Prix de Tripoli La Mellaha 12 mai   Rudolf Caracciola Mercedes-Benz Résultats
  Grand Prix de Finlande Eläintarharata 12 mai   Karl Ebb Mercedes-Benz Résultats
  Circuit de Bergamo Bergame 19 mai   Tazio Nuvolari Alfa Romeo Résultats
  Avusrennen Avus 26 mai   Luigi Fagioli Mercedes-Benz Résultats
  Grand Prix de Picardie Péronne 26 mai   Robert Benoist Bugatti Résultats
  Circuit d'Orléans Orléans 26 mai   Robert Cazaux[5] Bugatti Résultats
  Mannin Moar Douglas 31 mai   Brian Lewis Bugatti Résultats
  Grand Prix de l'U.M.F. Montlhéry 2 juin   Raymond Sommer Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix de Rio de Janeiro Gávea 2 juin   Riccardo Carú Fiat Résultats
  Circuito di Biella Biella 9 juin   Tazio Nuvolari Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix des Frontières Chimay 9 juin   Rudolf Steinweg Bugatti Résultats
  Eifelrennen Nürburgring 16 juin   Rudolf Caracciola Mercedes-Benz Résultats
  Grand Prix de Penya-Rhin Montjuïc 30 juin   Luigi Fagioli Mercedes-Benz Résultats
  Grand Prix de Lorraine Nancy 30 juin   Louis Chiron Alfa Romeo Résultats
  Circuit de Turin Turin 7 juillet   Tazio Nuvolari Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix de la Marne Reims 7 juillet   René Dreyfus Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix de Dieppe Dieppe 21 juillet   René Dreyfus Alfa Romeo Résultats
  Circuit de Varese Varèse 21 juillet   Vittorio Belmondo Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix du Comminges Saint-Gaudens 4 août   Raymond Sommer Alfa Romeo Résultats
  Coppa Ciano Montenero 4 août   Tazio Nuvolari Alfa Romeo Résultats
  Coppa Acerbo Pescara 15 août   Achille Varzi Auto Union Résultats
  Grand Prix de Nice Nice 18 août   Tazio Nuvolari Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix de Modène Modène 15 septembre   Tazio Nuvolari Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix d'Estonie Pirita-Kose 15 septembre   Karl Ebb Mercedes-Benz Résultats
  Grand Prix de Tchécoslovaquie Masaryk 29 septembre   Bernd Rosemeyer Auto Union Résultats
  Coppa Edda Ciano Lucques 29 septembre   Mario Tadini Alfa Romeo Résultats
  Grand Prix de Donington Donington Park 5 octobre   Richard Shuttleworth Alfa Romeo Résultats
  Coppa della Sila Cosenza 6 octobre   Antonio Brivio Alfa Romeo Résultats
  Mountain Championship Brooklands 19 octobre   Richard Shuttleworth Alfa Romeo Résultats
  Circuit d'Estoril Estoril 20 octobre   Francisco Ribeiro Ferreira Bugatti Résultats

Classement du Championnat d'Europe des pilotesModifier

Classement du Championnat d'Europe des pilotes 1935[1]
Classement Pilote Châssis  
MON
 
FRA
 
BEL
 
ALL
 
SUI
 
ITA
 
ESP
Points inscrits
Champion   Rudolf Caracciola Mercedes-Benz Abd. 1er 1er 3e 1er Abd. 1er 17
2e   Luigi Fagioli Mercedes-Benz 1er 4e 2e 6e 2e Abd. 2e 22
3e   Manfred von Brauchitsch Mercedes-Benz Abd. 2e Abd. 5e Abd. Abd. 3e 34
4e   Tazio Nuvolari Alfa Romeo Abd. Abd. Np. 1er 5e Abd. Abd. 35
5e   René Dreyfus Alfa Romeo 2e Np. 4e Np. 7e 2e Np. 36
  Hans Stuck Auto Union Np. Abd. Np. 2e 11e 1er Abd. 36
7e   Bernd Rosemeyer Auto Union Np. Abd. Np. 4e 3e Abd. 5e 39
  Raymond Sommer Alfa Romeo/Maserati Abd. 6e 6e Np. 9e Np. 7e 39
  Achille Varzi Auto Union Np. 5e Np. 8e 4e Abd. Abd. 39
10e   Louis Chiron Alfa Romeo 5e Abd. 3e Abd. Abd. Np. Abd. 40
11e   Goffredo Zehender Maserati 7e 3e Np. 11e Np. Abd. Np. 42
12e   Hermann Lang Mercedes-Benz Np. Np. Np. Abd. 6e Abd. Np. 45
13e   Robert Benoist Bugatti Np. Abd. 5e Np. Np. Np. 6e 46
  Philippe Étancelin Maserati 4e Np. Np. Abd. Abd. Abd. Np. 46
15e   Piero Taruffi Bugatti Np. Np. 6e Abd. Np. 5e Np. 47
  Paul Pietsch Auto Union Np. Np. Np. 9e Np. 3e Np. 47
17e   Marcel Lehoux Maserati Np. Np. 7e Np. Np. Np. 8e 48
18e   Jean-Pierre Wimille Bugatti Np. Np. Abd. Np. Np. Abd. 4e 49
19e   Francis Curzon Bugatti Abd. Np. Np. Np. 10e Np. Np. 50
  Antonio Brivio Alfa Romeo 3e Np. Np. Abd. Np. Np. Np. 50
21e   Pietro Ghersi Maserati Np. Np. Np. 12e Np. Abd. Np. 51
  Renato Balestrero Alfa Romeo/Maserati Np. Np. Np. Abd. 12e Np. Np. 51
  Giuseppe Farina Maserati Abd. Np. Np. Np. 8e Np. Np. 51
24e   Attilio Marinoni Alfa Romeo Np. Np. Np. Np. Np. 4e Np. 52
  Hanns Geier Mercedes-Benz Np. Np. Np. 7e Np. Np. Np. 52
  Hans Rüesch Maserati Np. Np. Np. 10e Np. Np. Np. 52
  Luigi Soffietti Maserati 8e Np. Np. Np. Np. Np. Np. 52
  László Hartmann Maserati Np. Np. Np. Abd. Abd. Np. Np. 52
29e   Genaro Léoz-Abad Bugatti Np. Np. Np. Np. Np. Np. Abd. 53
  José María de Villapadierna Maserati Abd. Np. Np. Np. Np. Np. Np. 53
  Raymond Mays ERA Np. Np. Np. Abd. Np. Np. Np. 53
32e   Ferdinando Barbieri Alfa Romeo Np. Np. Np. Np. Abd. Np. Np. 55
  Brian Lewis Maserati Np. Np. Np. Np. Abd. Np. Np. 55
  Eugenio Siena Maserati Np. Np. Np. Np. Np. Np. Abd. 55
  Piero Dusio Maserati Abd. Np. Np. Np. Np. Np. Np. 55

Légende (1931 / 1935-1939)

  •      Vainqueur : 1 point
  •      Deuxième : 2 points
  •      Troisième : 3 points
  •      Quatrième ou complété à plus de 75 % : 4 points
  •      Complété entre 50 et 75 % : 5 points
  •      Complété 25 et 50 % : 6 points
  •      Complété à moins de 25 % : 7 points
  •      N'a pas participé (np) : 8 points
  •      Disqualifié (dsq) : 8 points
  • En gras : pole position
  • En italique : meilleur tour en course
  • * : voiture partagée

Légende (1932)

  •      Vainqueur : 1 point
  •      Deuxième : 2 points
  •      Troisième : 3 points
  •      Quatrième : 4 points
  •      Cinquième : 5 points
  •      Autre partant : 6 points
  •      Disqualifié (dsq) : 6 points
  •      N'a pas participé (np) : 7 points
  • En gras : pole position
  • En italique : meilleur tour en course
  • * : voiture partagée


Grands Prix nord-américainsModifier

Les courses se déroulant aux États-Unis sont regroupés au sein du Championnat américain organisées par l'Association américaine des automobilistes (AAA). Au total, sept courses dont six comptant pour le classement final se déroulent cette année-là.

Kelly Petillo remporte le championnat.

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 1935 Grand Prix season » (voir la liste des auteurs).

  1. a, b et c (en) Hans Etzrodt et Leif Snellman, « AIACR EUROPEAN CHAMPIONSHIP 1935 », sur THE GOLDEN ERA OF GRAND PRIX RACING
  2. a et b (en) Hans Etzrodt, « Grand Prix Winners 1895-1949 : Part 3 (1934-1949) », sur THE GOLDEN ERA OF GRAND PRIX RACING
  3. a et b (en) Hans Etzrodt et Leif Snellman, « The Golden Era of Grand Prix Racing - 1935 », sur THE GOLDEN ERA OF GRAND PRIX RACING
  4. (en) Darren Galpin, « 1935 Grands Prix », sur The GEL Motorsport Information Page
  5. (également vainqueur avec la Bugatti T51 des courses de côte de Chanteloup en 1935, et de Sézanne en 1934 et 1935)