Course de côte de Chanteloup

La course de côte de Chanteloup-les-Vignes, dite « Côte de Chanteloup », était une compétition automobile disputée au nord-ouest de Paris, les premières années au mois de novembre, puis les dernières durant celui de mars. La première édition, initiée par Paul Meyan, alors directeur de La France Automobile, date de 1898, en présence du Président de l'Automobile Club de France, et sans aucun accident de course notoire[1].

Camille Jenatzy, vainqueur de la première édition de 1898 avec sa voiture électrique.

HistoireModifier

Cette course est une des plus ancienne au monde en côte (la troisième), après celles de Nice - La Turbie, et de Charles River Park aux États-Unis (près de Boston MA)[2], toutes deux instaurées en 1897.

Son parcours était long de près d'1,782 km avant-guerre[1], puis il passa à 1,2 km durant les années 1920 et 1930. Durant sa seconde période d'existence, la compétition fut désormais organisée par l'Automobile Club d'Île-de-France (l'A.C.I.F.), avec un pourcentage d'ascension moyen légèrement inférieur.

En 1932 le revêtement au sol du parcours était trop délabré pour l'exercice. Le record d'ascension fut établi en 1934, en 58 s 4 par José Scaron (1 200 mètres)[2].

L'organisation cessa en 1936, à la suite des nombreux accidents français dans la spécialité de la montagne lors des deux précédentes saisons.

Paul Meyan donne son nom à la principale rue actuelle de Chanteloup, et un petit monument est visible en haut de la côte elle-même.

GalerieModifier

PalmarèsModifier

Année Vainqueur Voiture
1898   Camille Jenatzy[3]. Jenatzy (électrique)[4]
1899   Camille Jenatzy Jenatzy (électrique)
1900   Henri de Rothschild Daimler 24 hp
1901
à
1925
disparition transitoire
1926   Charles Montier Montier spéciale 3 L
1927   Georges Dugat Derby Sport 1,1 L
1928   Yves Giraud-Cabantous Salmson 1,1 L
1929   Victor Tersen Bugatti T37A
1930   « Sabipa » Bugatti T35C
1931   Yves Giraud-Cabantous Caban Ruby 1,5 L
1932 non disputée
1933   José Scaron Amilcar six-cylindres d'1,1 L
1934   José Scaron Amilcar six-cylindres d'1,1 L
1935   Robert Cazaux[5] Bugatti T51

Notes et référencesModifier

  1. a et b 27 novembre 1898 : Course de côte automobile à Chanteloup-les-Vignes - Comité du centenaire de la première course automobile du monde
  2. a et b (en) Hill Climb winners : 1897-1949 - Hans Etzrodt, Kolumbus.fi
  3. Deuxième et premier des motocycles voiturettes Paul Jamin (Le Sport universel illustré, 10 décembre 1898, p. 802)
  4. Devant des voiturettes (second Paul Jamin sur Léon Bollée) et des tricycles.
  5. Vainqueur du circuit d'Orléans la même année avec la voiture, en Grand Prix, et de la côte de Sézanne à 70 kilomètres au sud de Reims, en 1934 et 1935, toujours sur la T51. Albert Perrot gagne les catégories Sport et Tourisme, sur Delahaye 18CV Sport 3.3.l.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) Montier's French Racing Ford's, Chris Martin, 2013 (Australie, VeloceToday Select Number Three).

Liens externesModifier