Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Circuit de Pau.

Circuit de Pau-Ville
Le Circuit dans la cité / Le Petit Monaco
Circuit de Pau-Ville
Caractéristiques générales
Lieu Drapeau du Béarn Pau
Pyrénées-Atlantiques
Nouvelle-Aquitaine
Drapeau de la France France
Type Temporaire urbain
Coordonnées 43° 17′ 31″ nord, 0° 21′ 56″ ouest

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Circuit de Pau-Ville
Ouverture 1933
1935 (tracé actuel)
Propriétaire Commune de Pau
(voie publique)
Exploitant A.S.A.C.B.B.
Ville de Pau
Architecte Georges Charaudeau
(Automobile Club basco-béarnais)
Homologation FIA Degré 3
Sens Horaire
Stands Garages, temporaires
Capacité Tribune Prost : 566
Tribune Palmeraie : 594
Tribune Beaumont : 756
Tribune Foch : 920
Tribune Sernam : ?
Tribune Oscar : ?
Pelouses : ?
Boulevard des Pyrénées : ?
Événements
Grand Prix de Pau
Grand Prix de Pau historique
Tour de France
Grand Prix cycliste de Pau
Dimensions
Nombre de virages 15
Longueur 2,760 km
Largeur min. 9 m
Meilleur tour (1992)
Moyenne 144, 839 km/h
Temps 1 min 08 s 60[1]
Pilote Drapeau de l'Italie Andrea Montermini
Écurie Drapeau de l'Italie Forti Corse
Modèle Reynard 92D Judd

Le circuit de Pau-Ville est un circuit automobile urbain temporaire empruntant les rues de la ville de Pau (Pyrénées-Atlantiques, France). Il accueille chaque année (sauf exception) le Grand Prix de Pau et le Grand Prix de Pau historique. Ce circuit est très original et atypique, autant par son tracé que par son environnement urbain.

Sommaire

HistoriqueModifier

L'histoire du circuit de Pau est indissociable de celle du Grand Prix.

En 1933, le Grand Prix de Pau est organisé sur un tracé de 2,649 km empruntant les rues de la ville[2].

 
Carte du Circuit de Pau en 1933

En 1935, le tracé est modifié et emprunte des voies qui contournent le parc Beaumont, sa longueur est portée à 2,760 km[2]. Les stands, alors situés dans le parc Beaumont, sont déplacés en contrebas. Ce tracé a été utilisé pendant 69 éditions et subsiste encore aujourd'hui, c'est le dernier circuit urbain français qui accueille des courses modernes.

En 1957, des aménagements de sécurité sont réalisés. Ceux-ci font suite au tragique accident du Mans en 1955, qui avait déjà entrainé l'annulation de l'édition 1956 du Grand Prix.

Au début des années 1970, d'autres aménagements importants concernant la sécurité seront effectués. On installe, entre autres, des glissières de sécurité le long de la piste pour la durée de l'épreuve.

DescriptionModifier

Le circuit emprunte les rues de la ville, il est situé à proximité des points importants du centre ville de Pau, comme le parc Beaumont, le château de Pau, boulevard des Pyrénées. Il serpente entre les arbres et les habitations, qui font la « carte postale » du circuit.

Le tracé, qui comprend d'importants changements de dénivellation, emprunte des rues très étroites bordées de glissières de sécurité et présente des passages délicats comme l'épingle du Lycée ou la chicane précédent la ligne droite d'arrivée. Très sélectif, il est très apprécié des pilotes[3]. Ressemblant, par certains aspects au circuit de Monaco, on le surnomme « le petit Monaco »[4]. En effet, il comporte une montée vers un casino tout comme le circuit de Monaco, et toujours comme ce dernier, une partie basse et une partie haute.

ParticularitésModifier

  • Le Circuit de Pau fut pendant longtemps le seul circuit urbain de France qui accueillait des courses automobiles modernes. L'ajout de Paris au calendrier de la Formule E en 2016 fit perdre au circuit palois cette caractéristique.
  • La voie des stands est, contrairement aux autres circuits, décalée par rapport à la grille de départ et longe en partie la Courbe des tribunes.
  • La ligne droite d'arrivée comporte 2 grilles de départ, l'une est au côté extérieur, l'autre à la partie intérieure.
  • Ce circuit est l'un des plus courts circuits de courses internationales du monde (2,760 km) avec le Norisring (Allemagne) de 2,3 km et Trois-Rivières (Canada) de 2,43 km.

TourModifier

Le tour de circuit commence avec la ligne droite de départ qui est immédiatement suivie par une courbe où les pilotes passent à fond (la courbe des tribunes). Le premier freinage du circuit se fait au virage de la gare, théâtre de nombreux dépassements et incidents de courses, les pilotes accélèrent dans la montée de l'avenue Léon-Say et prennent le virage en épingle du pont Oscar.

Il s'ensuit alors une épingle très serrée appelée « épingle du Lycée », du fait de sa proximité avec le lycée Louis Barthou de Pau. On enchaîne ensuite avec une courbe à gauche (courbe du casino), puis une courbe à droite (courbe du parc Beaumont) avant d'arriver à la chicane Foch, enchaînement délicat.

Les pilotes abordent ensuite la descente avec de nombreuses épingles et chicanes qui mènent à la ligne droite d'arrivée.

 
Le virage du Buisson, situé après l'épingle Poeymirau.

InstallationsModifier

Des tribunes partielles sont installées le temps du Grand prix, ainsi que les stands et les paddocks qui sont situés sur des terrains de sports et des parkings, des passerelles permettent de faire les liaisons entre les différents points du circuit.

L'installation des barrières de sécurité commence une cinquantaine de jours avant le Grand Prix.

Records du tourModifier

Formule / Championnat Temps Pilote Voiture Année
Formule 3000 1 min 08 s 60   Andrea Montermini Reynard 92D Judd 1992
Formule 3 1 min 09 s 085   Lando Norris Dallara F312 Volkswagen 2017
Tourisme Super 2000 1 min 21 s 930   Alain Menu Chevrolet Lacetti 2007

GalerieModifier

Culture populaireModifier

LittératureModifier

Le Circuit, par l'intermédiaire du Grand Prix de Pau est le contexte de l'histoire de la bande dessinée Michel Vaillant dans l'album n°52, F3000, sorti en 1989 et également dans le Dossier Michel Vaillant sur Louis Chevrolet qui raconte les victoires de la marque américaine en WTCC, notamment a Pau en 2009.

Jeux vidéoModifier

Jeux Année
Race 07 2007
Race Pro 2009

Notes et référencesModifier

  1. Le palmarès du Grand Prix de Pau - grandprixhistorique.com
  2. a et b Un circuit dans la ville - grandprixhistorique.com
  3. William Lagache, « Dossier - Le circuit de Pau, unique en son genre et apprécié des pilotes », sur fr.motorsport.com, (consulté le 30 mai 2015).
  4. Pau fait son show - La République des Pyrénées, 2 mai 2013

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

  • Circuit Pau-Arnos, circuit situé à 23 km de Pau, accueille des rassemblements automobiles et d'autres compétitions amateures.

Liens externesModifier