Caroline Ducey

actrice française
Caroline Ducey
Description de cette image, également commentée ci-après
Caroline Ducey en 2015.
Nom de naissance Caroline Trousselard
Naissance (44 ans)
Sainte-Adresse, Seine-Maritime
Nationalité Drapeau de la France française
Profession actrice
Films notables Romance (1999)
Une vieille maîtresse (2007)
Le Plaisir de chanter (2008)
Bangkok Renaissance (2012)
Séries notables Les Petits Meurtres d'Agatha Christie (2010)
Les Beaux Mecs (2011)
En immersion (2015)
Site internet carolineducey.fr

Caroline Ducey, de son nom de naissance Caroline Trousselard[n 1], née le [1] à Sainte-Adresse (Seine-Maritime), est une actrice française .

BiographieModifier

Le père de Caroline est pilote maritime et sa mère professeur de sciences. Elle grandit à Marseille et suit dès son enfance des cours de danse classique et des cours de théâtre auprès des élèves de Mlle Lamberton, directrice du Conservatoire d'art dramatique de Marseille. Elle entre au conservatoire l'année de sa terminale[2].

Elle fait ses débuts au cinéma en 1993 dans le film Trop de bonheur de Cédric Kahn, en répondant à une annonce de casting affichée dans son lycée à Marseille, le film sera sélectionné au Festival de Cannes dans la section « Un certain Regard » en 1994[2].

L'année suivante, elle s'installe à Paris et entre en classe préparatoire littéraire au lycée Condorcet[réf. souhaitée] et prépare le concours de l'École Normale. Elle obtient son deuxième rôle principal dans Familles je vous hais de Bruno Bontzolakis en 1996.

Elle atteint la notoriété en 1999 avec la sortie de Romance réalisé par Catherine Breillat. Le film propose une « réflexion » sur le désir féminin et masculin et fait bouger les lignes de leur représentation traditionnelle. Elle obtient à cette occasion une nomination au César du meilleur espoir féminin.

Elle poursuit sa carrière en intervenant dans des films d'auteurs qui questionnent leur génération[En quoi ?] - Carrément à l'ouest de Jacques Doillon avec Lou Doillon, Shimkent Hôtel de Charles de Meaux, avec Melvil Poupaud et Romain Duris, La Cage d'Alain Raoust - mais aussi des films d'époque[C'est-à-dire ?] - La Chambre Obscure de Marie-Christine Questerbert, adapté d'une nouvelle du Decameron de Boccace, L'âme en jeu de Roberto Faenza - et des films éclectiques[évasif] - La Californie de Jacques Fieschi (avec Nathalie Baye, Roschdy Zem), Doo Wop de David Lanzmann, Bangkok Fighter de Jean-Marc Minéo.

En 2010, elle découvre le livre Fragments, constitué par des poèmes, des écrits intimes et des lettres écrites par Marilyn Monroe. Cette rencontre avec les textes de l'actrice est une révélation pour elle. En 2015, elle en obtient les droits d'adaptation pour la scène et l'autorisation par Anna Strasberg, pour pouvoir les interpréter sur une scène de théâtre[3],[4]. Le livret du spectacle est conçu en résidence au Silencio de Paris[4], lieu culturel créé par le réalisateur David Lynch[5].

En octobre 2015, le spectacle : Caroline Ducey interprétant sa sélection des écrits de Marilyn Monroe, accompagnée de David Lanzmann au piano et de Fredéric Sachs à la guitare, voit le jour au théâtre de La Boussole, mis en scène par David Lanzmann, Caroline Ducey et Marie-Sohna Kondé[3],[4].

Le spectacle sera interrompu par les attentats du 13/11/2015, puis reprendra au printemps 2016.

Il sera joué au Festival d'Avignon le OFF au théâtre de l'Archipel en juillet 2017, puis à L'Atypik Théâtre en juillet 2019.

Entre-temps Caroline Ducey tourne pour la réalisatrice Danielle Arbid dans le film Passion Simple avec Laetitia Dosch, La Douleur du réalisateur Emmanuel Finkiel avec Mélanie Thierry, A cause des filles de Pascal Thomas, Yafa du réalisateur guadeloupéen Christian Lara avec les acteurs Sidiki Bakaba et Luc Saint-Eloy, Al long-métrage de Christian Lara qui sortira en 2021-2022, Des Jours Sauvages réalisé par David Lanzmann sortie prévue en 2021.

Elle tient le rôle féminin principal en langue anglaise dans le film indépendant américain Rear View Cataclysm de Eric Frodsham qui sortira en 2022.

FilmographieModifier

CinémaModifier

 
Caroline Ducey en .

TélévisionModifier

DoublageModifier

ThéâtreModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Elle est créditée sous son vrai nom pour son premier film, Trop de bonheur, puis prend le pseudonyme de Caroline Ducey pour la suite de sa carrière.

RéférencesModifier

  1. Voir sur lesgensducinema.com.
  2. a et b Anthony Verdot Belaval, « Interview de Caroline Ducey », sur carolineducey.fr
  3. a et b « Fragments - Théâtre La Boussole | Theatreonline.com », sur www.theatreonline.com (consulté le 5 mai 2021)
  4. a b et c « As Talents », sur astalents.fr (consulté le 5 mai 2021)
  5. Sophie De Santis, « Le Silencio, le mystérieux club de David Lynch », sur lefigaro.fr, (consulté le 5 mai 2021)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier