Blacklist (série télévisée)

série de télévision américaine
(Redirigé depuis The Blacklist)
Blacklist
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original de la série
Titre original The Blacklist
Autres titres
francophones
La Liste noire (Québec)
Genre Drame, policier, thriller, action[1]
Création Jon Bokenkamp
Production Anthony Sparks
Acteurs principaux James Spader
Diego Klattenhoff
Harry Lennix
Amir Arison
Laura Sohn
Hisham Tawfiq
Musique Dave Porter
James S. Levine
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 9
Nb. d'épisodes 179 (au ) (Liste)
Durée 42 minutes
Diff. originale en production
Site web http://www.nbc.com/the-blacklist/

Blacklist ou La Liste noire au Québec (The Blacklist) est une série télévisée américaine créée par Jon Bokenkamp et diffusée depuis le [2] sur le réseau NBC et en simultané au Canada sur le réseau Global[3] (Citytv pour la cinquième saison seulement[4]).

La série reçoit un accueil positif de la critique[5], qui salue particulièrement la performance de James Spader[6]. Blacklist signe de bonnes audiences, mais enregistre surtout d'importants scores grâce à ses résultats en différé[7],[8],[9].

La série en est à sa neuvième saison, diffusée à partir du .

SynopsisModifier

La série, qui se déroule principalement à Washington, raconte l'histoire d'un ancien officier de l'US Navy, Raymond « Red » Reddington, qui a disparu vingt ans plus tôt pour devenir l'un des dix fugitifs les plus recherchés du FBI et un criminel de premier plan, surnommé le "Médiateur du crime". Reddington se rend volontairement au FBI, dans son quartier général.

Cependant, il insiste pour travailler exclusivement avec une jeune profileuse récemment recrutée par le FBI, Elizabeth Keen. Les mystères de la vie de Reddington et de Liz, ainsi que son intérêt pour elle, sont progressivement révélés au fil de l'évolution de la série. Chaque épisode présente l'un des criminels mondiaux et Reddington aide l'équipe à les suivre et à les appréhender.

Keen s’interroge sur l’intérêt soudain que Reddington lui porte, bien qu’il soutienne que Keen est très spéciale. Après que le FBI a fait tomber un terroriste sur lequel il a fourni des informations, Reddington révèle que ce terroriste n’est que le premier de beaucoup d’autres à venir : durant les deux dernières décennies, il a dressé une liste des criminels et terroristes qu'il sait introuvables par le FBI parce que ce dernier ignorait purement et simplement leur existence. Or ce sont pour lui les criminels les plus importants. Reddington surnomme cette liste « La Liste noire » (« The Blacklist »).

DistributionModifier

Acteurs principauxModifier

Note :
  • En vert, les acteurs sont considérés comme faisant partie de la distribution principale de la saison.
  • En rouge, de la distribution secondaire.
Acteurs Doublage Personnages Saisons
1 2 3 4 5 6 7 8 9
James Spader Pierre-François Pistorio Raymond "Red" Reddington Principal
Megan Boone Laura Blanc Elizabeth "Liz" Keen Principal
Diego Klattenhoff Alexandre Gillet Donald Ressler Principal
Harry Lennix Thierry Desroses Harold Cooper Principal
Amir Arison Laurent Larcher Aram Mojtabai Récurrent Principal
Hisham Tawfiq Frantz Confiac Dembe Zuma Récurrent Principal
Ryan Eggold Patrick Mancini Tom Keen Principal
Parminder Nagra Vanina Pradier Meera Malik Principal
Mozhan Marnò Anne Dolan Samar Navabi Principal
Laura Sohn (en) Geneviève Doang Alina Park Récurrent Principal


Acteurs récurrentsModifier

Note : la liste ci-dessous comprend les personnages apparus dans plus d'une saison de la série.

InvitésModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[10], Doublage Séries Database[11], Doublagissimo[12] et AlloDoublage[13].

DéveloppementModifier

ProductionModifier

« Alors, l'idée était : « Eh bien, qu'arrive-t-il si un homme comme Whitey Bulger s'est livré et a dit : « Je suis là. J'ai certaines règles que je veux que vous suiviez, mais si vous les suivez, je vous donnerai le ou les noms des personnes avec qui j'ai travaillé, au cours des 20 années où j'ai été un fugitif » Donc, il y avait une influence réelle qui a affecté la mise en forme du spectacle. Comment pouvez-vous mettre quelqu'un dans lequel vous ne faites pas confiance au centre d'une émission pour essayer de trouver des criminels ? »
— John Eisendrath, interview à propos de Blacklist[14].

Après avoir montré une présentation du pilote au Comic-Con, les producteurs ont révélé que l'idée pour la série est venue de la capture de Whitey Bulger[15], qui est la source d'inspiration pour le personnage de Raymond Reddington[16]. Le projet a été présenté à NBC en août 2012 qui achète les droits auprès de Sony Pictures Television[17]. Le , NBC a commandé le pilote[18], puis a commandé la série le [19] et lui a attribué deux jours plus tard la case horaire du lundi à 22 h à l'automne[20]. Lorsque le pilote de la série est testé par NBC auprès d'un panel de téléspectateurs, au printemps 2013, il obtient les meilleurs retours qualitatifs enregistrés par le network au cours de ces dix dernières années, selon les responsables de la chaîne à la presse[16],[21].

Attribution des rôlesModifier

Jon Eisendrath a déclaré que le processus de la distribution des rôles a été difficile[22]. Le , le rôle de Reddington a été offert à Kiefer Sutherland, qui décline l'offre[23]. Après avoir cherché d'autres acteurs pour le rôle, Eisendrath et Bokenkamp appellent James Spader pour voir s'il est intéressé[22]. Se sentant confiants face à la compréhension du personnage par Spader, ils l'engagent trois jours avant le début du tournage[22].

Megan Boone a pris une semaine pour préparer son audition pour le rôle d'Elizabeth Keen[24]. Sentant que son audition initiale était l'une des meilleures de sa carrière, l'actrice est rappelée plus tard pour d'autres auditions[24]. En mars 2013, il est confirmé que Boone a accepté le rôle qui est le premier rôle féminin de la série[25].

Les rôles ont été attribués dans cet ordre : Megan Boone[25], Ryan Eggold[26], James Spader[27], Diego Klattenhoff[28], Harry Lennix et Ilfenesh Hadera[29]. En juillet 2013, Parminder Nagra rejoint la distribution principale[30].

Récurrent lors de la première saison, Amir Arison[31] a été promu à la distribution principale en [32].

En , Mozhan Marnò obtient le rôle régulier de Samar Navabi, une ancienne agent du Mossad et une espionne intuitive qui n'hésite pas à aller au face-à-face avec Reddington[33].

Fin , Hisham Tawfiq, interprète de Dembe, est promu à la distribution principale dès la troisième saison après avoir été récurrent durant les deux premières saisons[34].

Le , Laura Sohn, interprète de l'agent Alina Park depuis la septième saison, vient d'être promue à la distribution principale à partir de la huitième saison[35].

TournageModifier

La série est tournée essentiellement dans l'État de New York à Pleasantville, Long Beach et Long Island[36] et ce malgré les plans de la capitale, Washington D.C.[16]. Elle est tournée dans le même studio à Manhattan où fut tournée New York, police judiciaire pendant vingt ans[37]. Le producteur Richard Heuss a dit qu'ils ont filmé les endroits spécifiques de Washington pour la série parce qu'ils étaient des « emplacements américains emblématiques »[38]. Ces sites incluent le Lincoln Memorial, le Washington Monument et le National Mall[38].

La série est filmée en format 4K, utilisant des caméras Sony PMW-F55 adaptées pour utiliser des lentilles Panavision[39]. Le montage se fait sur Avid Media Composer qui permet au monteur Christopher Brookshire d'avoir « un regard très distinctif sur le rythme » de la série[40]. Une moyenne de trois caméras sont utilisées à un moment donné, mais leur nombre peut aller jusqu'à six simultanément[41].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.[42]

 
Jon Bokenkamp, créateur de la série

Équipe techniqueModifier

  • Création : Jon Bokenkamp
  • Réalisation : Michael W. Watkins, Andrew McCarthy, Bill Roe.
  • Scénario : Jon Bokenkamp, Taylor Martin, Kelli Johnson, Brandon Margolis, Noah Schechter, Marisa Tam, John Eisendrath, Aiah Samba, Dave Metzger, Sam Christopher, Brian Studler, Nicole Phillips, J.R. Orci
  • Production :
  • Direction artistique : Bradley Schmidt et James Bolenbaugh
  • Photographie : Michael Caracciolo, Saade Mustafa, Eric Moynier, Arthur Albert, Frank Prinzi, Derek Walker, Yasu Tanida et Peter Reniers
  • Montage : Chris Brookshire, Nathan Gunn, Jason Hellmann, David Post, Harvey Rosenstock, Amy M. Fleming, Orlando Machado Jr, Emily Greene et Elyse Holloway
  • Casting : Jessica Kelly, Suzanne Smith, Debi Manwiller et Richard Pagano
  • Effets visuels : Adam Schwartz, Brian Kubovcik, Michaela Dehning, Lauren Montuori, Paul A. Baccam, Ariel Altman, Tony Rivas, Steven J. Kenny, Lindsay Seguin, Cynthia Ludwig, Mike Gaines, Rafael Garrido, Valeriy Nabilskiy, Stacey S. Clipp
  • Société d'Effets Visuels : Zoic Studios et Rampage VFX puis FuseFX
  • Décors : Andrew Jackness et Nicholas Lundy
  • Costumes : Christine Bean et Alex McBean
  • Musique : Dave Porter et James S. Levine

Spécifications techniquesModifier

Version françaiseModifier

DiffusionsModifier

Diffusion en Amérique du NordModifier

Saison Épisodes Jour et heure (US)   États-Unis   Canada
Début de saison Fin de saison Chaîne Début de saison Fin de saison Chaîne
1 22 Lundi 22 h NBC Global
2 Lundi 22 h (ép. 1 à 8)
Dimanche 22 h 38 (ép. 9)
puis Jeudi 21 h (ép. 10 à 22)
3 23 Jeudi 21 h
4 22 Jeudi 22 h[E 1]
5 Mercredi 20 h Citytv
6 Jeudi 22 h (ép. 1[46])
vendredi 21 h[47],[48]
Vendredi 20 h
(ép. 8[49], 13[50], 18[51], 20 à 22[47])
Global
7 19 Vendredi 20 h
8 22 Vendredi 20 h (ép. 1 à 20)
Mercredi 22 h (ép. 21 et 22)[52]

Dans les pays francophonesModifier

En Suisse, elle est diffusée depuis le sur RTS Un pour les deux premières saisons[53],[54], puis sur RTS Deux[54], en Belgique depuis le sur RTL-TVI pour les quatre premières saisons[55] et depuis le sur Club RTL à partir de la cinquième saison[56], en France depuis le sur TF1[57], puis rediffusée à partir du sur Série Club[58],[Note 4] et à partir du sur NRJ12[60],[61]. Au Québec, la série est diffusée depuis le sur le réseau TVA[62].

Saison Nombre
d'épisodes
  Diffusion Française
Jour et horaire
de diffusion
Début de saison Fin de saison Chaîne
1 22 Mercredi 20 h 55 TF1
2
3 23
4 22 Mercredi 21 h[E 2] puis 23 h 30[E 3]
5 Mercredi 23 h 30
6 Mardi 23 h 35[E 4] puis 22 h 50[E 5]

Mercredi 23 h 40[E 6]
Jeudi h 25[E 7]

7 19 Lundi 20 h 55[Note 5] Série Club

Dans le mondeModifier

La série est diffusée en simultané sur Global au Canada[63],[64].

En Nouvelle-Zélande, la première saison est diffusée sur TV3 depuis le 2 février 2014[65] et la seconde le 23 septembre[66].

Au Royaume-Uni et en Irlande, la première saison est diffusée sur Sky Living le 4 octobre 2013[67] et la seconde le 3 octobre 2014[68] mais elle est déprogrammée de la Sky One.

Netflix détient les droits de diffusion des saisons 1 à 7 : aux États-Unis, Canada, en Allemagne, en Australie, en Amérique Latine, en Finlande, en Inde, au Pakistan, en Suisse, en Grèce, Suède, aux Pays-Bas, Nouvelle-Zélande et la Norvège[69].

Intrigues des saisonsModifier

La série comporte à ce jour huit saisons composées chacune de vingt-deux à vingt-trois épisodes[52], à l'exception de la septième saison qui en compte dix-neuf en raison des restrictions liées à la pandémie de Covid-19[70].

Saison 1

Raymond « Red » Reddington, l’un des fugitifs les plus recherchés par le FBI, se rend en personne au quartier général du FBI à Washington. Il affirme avoir les mêmes intérêts que le FBI : faire tomber des criminels dangereux et des terroristes. Reddington coopérera, mais insiste pour ne parler qu’à Elizabeth Keen, une profileuse inexpérimentée du FBI. Keen s’interroge sur l’intérêt soudain que Reddington lui porte, bien qu’il soutienne que Keen est très spéciale. Après que le FBI a fait tomber un terroriste supposé mort sur lequel il a fourni des informations, Reddington révèle que ce terroriste n’est que le premier de beaucoup d’autres à venir : durant les deux dernières décennies, il a fait une liste des criminels et terroristes qu'il croit introuvables par le FBI parce que ce dernier ignore leur existence. Reddington l’appelle « La Liste noire » (« The Blacklist »).

Saison 2

Au cours de cette saison, Elizabeth Keen et l'unité spéciale du FBI accueillent l'agent du Mossad Samar Navabi dans leurs rangs, tout en continuant leur coopération avec Raymond Reddington. Il s'avère que la liste de Reddington est bien plus qu'une simple convergence d'intérêts: en effet, Reddington est attaqué par Berlin, un ennemi acharné qu'il ne parvient ni à identifier, ni à vaincre, ni à raisonner, ni à acheter; par conséquent, il s'est associé au FBI, non pour étendre son empire criminel, mais simplement pour survivre et riposter. Liz va de son côté se retrouver en fâcheuse posture dans sa quête de vérité sur Reddington, qui va devoir faire face à un autre ennemi, tout aussi puissant que Berlin, si pas plus: la Cabale, un groupement d'intérêts criminels occultes auquel Reddington était associé.

Saison 3

Raymond Reddington décide de mettre tout en œuvre pour faire innocenter Elizabeth Keen, qui se retrouve traquée par ses collègues après que la Cabale l'a fait accuser d'actes terroristes et après avoir abattu le procureur général Tom Connolly, membre de la même Cabale. Parallèlement, Cooper et Tom s'entraident pour retrouver le véritable coupable des crimes dont est accusée Liz.

Saison 4

Après avoir découvert qu'Elizabeth Keen, qui a décidé de tout quitter et de fuir avec mari et enfant avec Mr. Kaplan, est entre les mains d'Alexander Kirk, qui prétend être son père, Raymond Reddington et l'unité spéciale du FBI se mettent en quête de la libérer. Reddington voit également son empire menacé par Kaplan, décidée à se venger de son patron, qui lui reproche sa trahison, et à éloigner Liz de ce dernier.

Saison 5

Après avoir vu son empire détruit par Mr Kaplan, Raymond Reddington s'adjoint les services d'Elizabeth Keen, qui a découvert qu'il est son père, et de l'unité spéciale du FBI pour le reconstruire, ceci afin d'être en position de force et de préserver son influence aux yeux de l'agence. Ressler se retrouve sous la coupe d'Henry Prescott, qui lui demande de s'occuper de sales besognes. Se retrouvant en possession d'une valise déterrée par Kaplan contenant des ossements, Tom se met en quête de les identifier à ses risques et périls.

Saison 6

Liz se met en quête de découvrir la vérité sur l'homme qui se fait passer pour Raymond Reddington depuis plus de vingt ans. Ce dernier, arrêté après toutes ces années de cavale, doit faire face aux nombreux chefs d'accusation présentés contre lui dans un procès face au gouvernement américain.

Saison 7

Raymond Reddington, enlevé par Katarina Rostova, se retrouve seul en territoire hostile, ne sachant pas à qui il peut faire confiance. Katarina est prête à tout pour découvrir un secret gardé par Red et impliquant l'énigmatique Townsend Directive. Pour y parvenir, l'ancien agent du KGB s'insinue dans la vie d'Elizabeth Keen, qui vient tout juste de retrouver sa fille Agnes. La présence de Katarina risque de mettre Liz en danger et de bouleverser à jamais sa relation avec Red…

Saison 8

Dos au mur, Raymond Reddington affronte son ennemi le plus redoutable : Elizabeth Keen. De connivence avec sa mère, la tristement célèbre espionne russe Katarina Rostova, Liz doit décider jusqu'où elle est prête à aller pour découvrir pourquoi Reddington est entré dans sa vie et ce qu'est vraiment son but final. Les retombées entre Reddington et Keen auront des conséquences dévastatrices pour tous ceux qui se trouvent dans leur sillage, y compris l'unité spéciale qu'ils ont aidé à créer.

Saison 9

MusiqueModifier

Deux types de musiques sont utilisés à travers les épisodes de la série : les musiques originales et les musiques additionnelles.

En , un album composé par Dave Porter est sortie sous le label Madison Gate Records[71]

The Blacklist (Original Score from the Television Series)

Bande originale de Dave Porter
Sortie
Durée 57:43
Genre Bande originale de série
Format CD
Label Madison Gate Records
Sony Music

Musiques originales de la sérieModifier

La musique est un élément important et très présent dans la série. Les musiques originales de la série ont été composées par divers artistes[72].

La bande originale de la première saison a été commercialisée le sous le label Madison Gate Records. Elle contient douze pistes. L'album est composé par divers artistes[73]. Le , une réédition de l'album en vinyle sous le label Sony Music Canada Inc est sortie[73].

The Blacklist: Music From The Television Series

Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 1:24:15
Genre Bande originale de série
Format CD, 33 tours[74],[75]
Producteur Jon Bokenkamp (exécutif)
John Bissell (supervision musicale)
Label Madison Gate Records
Sony Music Canada Inc. (Vinyl)
The Blacklist: Music From The Television Series (Madison Gate Records)
No Titre Durée
1. Citizens - Alice Russell 2:45
2. Welcome Home - Radical Face 4:35
3. Wicked Game - Emika 3:59
4. Beyond the Sea - Bobby Darin 2:55
5. Major Tom - Peter Schilling 2:03
6. Sundown - Gordon Lightfoot 4:04
7. Made of Stone - Matt Corby 4:30
8. Angel of Small Death and the Codeine Scene - Hozier 3:40
9. Blood on My Name - The Brothers Bright 4:20
10. Jolene - Dolly Parton 2:38
11. Black Eunuch - Algiers 3:39
12. Run from Me - Timber Timbre 4:42
1:24:15

Musiques additionnellesModifier

En plus des musiques composées spécialement pour la série, les réalisateurs sélectionnent parfois des musiques existantes afin d'accompagner certaines scènes d'épisodes.

Parmi les principales musiques additionnelles utilisées dans la série[76],[77] :

AccueilModifier

AudiencesModifier

Aux États-Unis et au CanadaModifier

Saison Nombre
d'épisodes
Saison TV Classement
1 22 2013-14 6e[78]
2 22 2014-15 14e[79]
3 23 2015-16 22e[80]
4 22 2016-17 30e[81]
5 22 2017-18 40e[82]
6 22 2018-19 52e[83]
7 19 2019-20 50e[84]
8 22 2020-21 51e[85]

Précédé par The Voice, le pilote a attiré 12,58 millions de téléspectateurs aux États-Unis[86], dépassant nettement le premier épisode de la sixième saison de Castle sur ABC ainsi que celui de Hostages sur CBS.

Au Canada, le pilote a attiré environ 1,93 million de téléspectateurs[87], dépassant Hostages sur CTV. Les audiences du pilote en fait l'épisode le plus vu au cours de la première saison[86], tandis que l'épisode 12, L'Alchimiste, avec 8,83 millions de téléspectateurs, enregistre la plus faible audience de la première saison de The Blacklist[88]. Le dernier épisode de la première saison a été regardé par 10,44 millions de téléspectateurs[89]. La première saison a été suivie en moyenne par 14,95 millions de téléspectateurs[78] (avec les audiences en rattrapage, soit près de 2 millions de téléspectateurs, la première saison de The Blacklist cumule 16,90 millions de téléspectateurs toutes audiences confondues en Live+DVR)[90], ce qui lui vaut d'être classé à la sixième place des séries les plus vues aux États-Unis au cours de la saison 2013-2014. Sur les vingt-deux épisodes, vingt ont dépassé le seuil des 10 millions de téléspectateurs.

La deuxième saison, quant à elle, a été suivie en moyenne par 13,76 millions de téléspectateurs, se classant ainsi à la quatorzième place des séries les plus vues au cours de la saison 2014-2015[79]. Le premier épisode de la deuxième saison a été vu par 12,34 millions de spectateurs lors de sa première diffusion[91]. À partir du quatrième épisode, les audiences baissent, mais restent stables, avec 9 millions de téléspectateurs entre le troisième et le huitième épisode. La meilleure audience de la deuxième saison, et à ce jour de la série, est celle de l'épisode Luther Braxton (No. 21), diffusé après le Super Bowl XLIX,regardé par 25,72 millions de téléspectateurs[92].

À la suite du changement de jour de diffusion et d'horaire (passant du lundi à 22 h au jeudi à 21 h), les audiences connaissent une baisse[93], malgré la bonne audience du premier épisode diffusé le jeudi (la suite de Luther Braxton), regardé par 10,11 millions de téléspectateurs[94]. À partir de Ruslan Denisov, aucun épisode de la seconde saison n'atteindra le cap des dix millions contrairement aux résultats de la première saison. La meilleure audience depuis son changement de case horaire est l'épisode 18, Tom Keen, vu par 8,64 millions de téléspectateurs[95], tandis que l'épisode 20, Quon Zhang, enregistre la plus faible audience de la saison et de la série avec 6,60 millions de téléspectateurs[96]. Le final de la saison 2 a été vu par 7,49 millions de téléspectateurs[97], en baisse par rapport à la fin de la saison 1, mais en relative hausse par rapport aux deux épisodes précédents.

La série connaît également un succès dans les enregistrements numériques (DVR), où les épisodes de la première saison atteignent entre 5 et 6 millions de téléspectateurs via ce support[98],[99], battant ainsi des records, notamment pour l'épisode L'Alchimiste, vu par 6,62 millions de téléspectateurs en DVR dans les sept jours ayant suivi sa diffusion initiale[100]. Pour la seconde saison, malgré la baisse des audiences lors de sa première diffusion notamment depuis son changement de case horaire, The Blacklist connaît encore un succès en DVR notamment pour l'épisode Ruslan Denisov[101], toutefois en accusant une baisse (entre 4,6 et 6 millions de téléspectateurs dans ce format depuis sa diffusion le jeudi, alors qu'il était entre 6 et 6,8 millions pour les huit premiers épisodes et 4,8 millions et 5,1 millions pour l'épisode en deux parties Luther Braxton), mais en gardant une certaine stabilité toutes audiences confondues[102]. Les audiences de rattrapage permettent ainsi d’atténuer la chute des audiences en première diffusion[93].

Le cumul des audiences de la première diffusion et en différé est de 15,10 millions de téléspectateurs, ce qui lui vaut d'être classé à la quatorzième place des meilleures audiences télévisées américaines au cours de la saison 2014-2015[93],[103],[79].

La troisième saison démarre en deçà du début de la deuxième saison avec 7,76 millions de téléspectateurs[104] et les épisodes suivants font des audiences restant stables bien qu'en baisse par rapport à la saison dernière. Cette saison obtient sa meilleure audience avec le premier épisode The Troll Farmer (7,76 millions de téléspectateurs le jour de sa diffusion[104]), la plus mauvaise audience étant pour The Caretaker (5,97 millions de téléspectateurs le jour de sa diffusion). Le finale de la troisième saison est vue par 6,88 millions de téléspectateurs lors de sa première diffusion[105]. Malgré ces résultats en dessous de 10 millions en première diffusion, Blacklist reste encore une valeur sure grâce aux séances de rattrapage en DVR qui lui permettent d'obtenir des audiences stables et une augmentation du taux d'audience au taux de son jour de diffusion et de voir grâce à ce support une augmentation de ses audiences (entre 9 et 13,3 millions de téléspectateurs en Live+DVR). La troisième saison est vue en moyenne par 11,19 millions de téléspectateurs et se hisse en 22e place des meilleures audiences de la saison 2015-16[106].

La quatrième saison démarre en deçà du début de la troisième saison avec 6,40 millions de téléspectateurs[107] et les épisodes suivants font des audiences restant stables bien qu'en baisse par rapport à la saison dernière. Cette saison obtient sa meilleure audience avec l'épisode Miles McGrath (6,41 millions de téléspectateurs le jour de sa diffusion[108]), la plus mauvaise audience étant pour L'Architecte (4,76 millions de téléspectateurs le jour de sa diffusion[109]). Le finale de la quatrième saison est vue par 4,92 millions de téléspectateurs lors de sa première diffusion[110]. Malgré ces résultats en demi-teinte en première diffusion, Blacklist reste encore une valeur sure grâce aux séances de rattrapage en DVR qui lui permettent d'obtenir des audiences stables et une augmentation du taux d'audience au taux de son jour de diffusion, doublant ainsi son score[111],[112],[113] (entre 3,3 et 5,3 millions de téléspectateurs) et de voir grâce à ce support une augmentation de ses audiences (entre 8,2 et 11,7 millions de téléspectateurs en Live+DVR). La quatrième saison est vue en moyenne par 9,25 millions de téléspectateurs et se hisse en 30e place des meilleures audiences de la saison 2016-17[81].

La cinquième saison de Blacklist fait un démarrage similaire à la quatrième saison avec 6,39 millions de téléspectateurs[114]. Les semaines suivantes, les audiences commencent à baisser en restant dans le seuil des 5 millions de téléspectateurs, mais remonte doucement à partir du huitième épisode Ian Garvey, qui frôle les 6 millions de téléspectateurs[115]. The Blacklist commence l'année 2018 avec une hausse des audiences entre le neuvième et le treizième épisode, qui ont tous atteint le cap des 6 millions de téléspectateurs. Le onzième épisode, qui marque également le 100e épisode diffusé de la série, signe le meilleur score de la saison (6,49 millions de téléspectateurs[116]). À partir du quatorzième épisode, l'audience commence de nouveau à baisser, tout en se stabilisant, mais atteint son pire score de la saison avec le vingt-et-unième épisode, qui est regardé par 4,96 millions de téléspectateurs[117], avant de connaître une modeste remontée pour le finale de la cinquième saison avec 5,18 millions de téléspectateurs[118]. Finalement, la cinquième saison a été vue par 8,41 millions de téléspectateurs[82]. La série se maintient surtout en différé en DVR[119], avec des résultats entre 2,7 et 3,3 millions de téléspectateurs, portant le cumul entre 8 et 9 millions de téléspectateurs toutes audiences confondues à chaque épisode.

La série connaît toujours un certain succès aux États-Unis, puisque la sixième saison a été appréciée par une moyenne de 7,17 millions de téléspectateurs, ce qui représente une part de marché de 1.2% auprès des 18-49 ans, le cœur de cible sur le territoire américain[120].

Évolution des audiences moyennes au fil des saisons de la série The Blacklist aux États-Unis sur le réseau NBC.
Données
(en millions de téléspectateurs)
Saison 1 Saison 2 Saison 3 Saison 4 Saison 5 Saison 6 Saison 7 Saison 8
14.95[78] 13.76[79] 11.19[80] 9.25[81] 8.41[82] 7.18[83] 6.88[84] 5.47[85]

Dans les pays francophonesModifier

Saison Nombre
d'épisodes
  Audiences
(en millions)
Première Finale Moyenne
1
22 7,6[121] 5,2[122] 5,34[123]
2
22 4,46[122] 3,06[124] 3,46[125]
3
23 2,65[124] 2,62[126] 3,2[127]
4
22 3,45[128] 0,63[129] 2,07[129]
5
22 indéterminée indéterminée 0,61[130],[Note 7]
6
22 1,09[131] 0,30[132] 0,70[Note 8]

En France, à 20 h 50, le pilote de la série rassemble 7,6 millions de curieux, pour une part d'audience de 32,7 %, faisant de TF1 le leader incontesté de la soirée. En moyenne, les trois épisodes proposés par la première chaîne ont été suivis par 6,7 millions de téléspectateurs[133]. En différé, il bat le record toutes chaînes confondues dans les enregistrements numériques, précédemment détenu par Broadchurch, avec 1,26 million de téléspectateurs ayant visionné le troisième des épisodes diffusés le 17 septembre 2014 (L'Alchimiste), portant le total à 4,98 millions de téléspectateurs supports confondus (première diffusion et enregistrement numérique)[134]. Blacklist est à la cinquième place des séries étrangères les plus appréciées des téléspectateurs en France[135]. L'audience du premier épisode de la première saison figure à la 64e place des 100 meilleures audiences en France en 2014[136]. Le programme figure à la quatorzième place des séries les plus regardées en 2014 avec 5,94 millions de téléspectateurs (27,0 %) et à la troisième place auprès des ménagères avec 36,1 % de part d'audience[137].

La seconde saison démarre difficilement à 4,46 millions de téléspectateurs, soit une part de marché de 19,9 %[138], résultat en nette baisse rapport au premier épisode de la première saison. Au fil de la diffusion des autres épisodes, les audiences baissent, mais restent stables, oscillant entre deux et quatre millions de téléspectateurs. Sa meilleure audience est obtenue lors de la diffusion du quatrième épisode avec 4,58 millions de téléspectateurs, alors que le dix-septième épisode totalise la plus mauvaise audience de la saison avec 2,4 millions de téléspectateurs[138]. Toutefois, ces résultats sont à relativiser puisque les parts de marché baissent en fonction des horaires de diffusion (le troisième épisode obtient la meilleure part de marché avec 22,3 % pour 3 millions de téléspectateurs à 22 h 40, tandis que le seizième épisode enregistre la plus mauvaise part de marché avec 14,1 % pour 3,07 millions de téléspectateurs)[125],[138]. En raison des audiences en baisse, Blacklist est parfois délogée de la première place des audiences le mercredi soir par les fictions de France 2, qui affichait une bonne moyenne[125]. Les deux derniers épisodes de la seconde saison, diffusés neuf mois après la diffusion du vingtième épisode, totalisent respectivement entre 3,74 millions de téléspectateurs et 3,06 millions de téléspectateurs, ce qui lui permet de terminer en première place des audiences du jour de sa diffusion, voyant remonter ainsi sa part de marché et de retrouver son leadership durant la période estivale 2016[125].

La troisième saison, programmée à la suite de la diffusion des deux derniers épisodes de la deuxième saison, démarre à 2,65 millions de téléspectateurs pour le premier épisode[124]. Le second épisode, diffusé en première partie de soirée, enregistre 3,63 millions de téléspectateurs, ce qui lui permet d'arriver en tête. Tout en restant en première place durant l'été malgré la concurrence des fictions françaises de France 2, l'audience et la part de marché de la troisième saison restent assez stables au cours de sa diffusion le mercredi soir, atteignant 3,93 millions de téléspectateurs avec le dix-huitième épisode[139], tandis que le douzième épisode réalise l'audience la plus faible avec 2,53 millions de téléspectateurs[140]. Délogée de la première place à la fin de la troisième saison au profit de la série Alex Hugo diffusée sur France 2 en raison d'une part de marché en baisse, Blacklist reste stable avec 3,6 millions de téléspectateurs pour le premier épisode, tandis que la troisième saison se termine avec 2,62 millions de téléspectateurs[126].

La diffusion de la quatrième saison en France débute le , soit un an et demi après la diffusion de la troisième saison, et fait un démarrage décevant avec une moyenne de 3,2 millions de téléspectateurs pour les trois épisodes diffusés ce soir-là et une part de marché de 13,9 %[141], prenant ainsi la seconde place des meilleures audiences de la soirée[141]. Le premier épisode diffusé a réuni 3,45 millions de téléspectateurs[128]. La semaine suivante, la série connaît une forte baisse avec seulement 2,8 millions de téléspectateurs en moyenne pour les trois épisodes suivants et une part de marché de 12,2 %, ce qui lui vaut de prendre la troisième place des meilleures audiences du mercredi soir[142]. La contre-performance de la série contraint TF1 de bouleverser la programmation de la suite de Blacklist, passant de trois à quatre inédits du 7 au 21 février 2018, avant de basculer le reste de la saison en deuxième partie de soirée à partir du 28 février 2018[143]. Lors de sa troisième semaine de diffusion, Blacklist connaît une petite remontée avec 2,9 millions de téléspectateurs en moyenne pour les quatre épisodes diffusés et une part de marché de 12,6 %, lui permettant de tenir la seconde place des meilleures audiences de la soirée[144]. Après une contre-performance en quatrième semaine de diffusion avec 2,5 millions de téléspectateurs en moyenne et une quatrième place des audiences[145], la série connaît une modeste remontée, avec une troisième place des audiences et une moyenne de 2,7 millions de téléspectateurs pour les quatre épisodes de la soirée[146].

Pour sa première semaine en seconde partie de soirée, Blacklist prend modestement la tête des audiences avec 1,22 million de téléspectateurs pour le premier épisode et 781 000 téléspectateurs pour le second épisode[147]. Finalement, la quatrième saison de la série a été vue en moyenne par 2,07 millions de téléspectateurs[129].

La cinquième saison débute sa diffusion le toujours le mercredi en seconde partie de soirée pour sept semaines, soit huit mois après la quatrième saison, mais les audiences des épisodes diffusés ne sont toujours pas connues. Toutefois, les dix-huit épisodes diffusés ont réuni en moyenne 606 000 téléspectateurs, soit une part de marché de 15,9%[130].

La sixième saison de Blacklist débute le toujours en seconde partie de soirée. Les deux épisodes diffusés ce soir-là ont été vus respectivement par 1,09 millions et 611 000 téléspectateurs, ce qui le place en tête des audiences[131]. Néanmoins, les audiences baissent notamment en quatrième semaine, où la chaîne diffuse dorénavant trois épisodes. Les audiences décevantes de Blacklist en seconde partie de soirée ont contraint TF1 d'interrompre la diffusion de la sixième saison à mi-parcours après les trois épisodes diffusés le soir du [148]. La chaîne reprend la diffusion des épisodes suivants à partir du , soit huit mois plus tard[120], prend difficilement la tête des audiences avec 910 000 téléspectateurs pour le premier épisode et 451 000 téléspectateurs pour le second épisode[149].

Audiences française moyennes par saison*

Réception critiqueModifier

Critiques de la presseModifier

Saison Critique
Rotten Tomatoes
1 82 % (57 critiques)[150]
2 83 % (18 critiques)[151]
3 93 % (15 critiques)[152]
4 90 % (10 critiques)[153]
5 100 % (5 critiques)[154]
6 100 % (5 critiques)[155]

La série est plutôt bien reçue par la critique[156],[157] avec un score de 74/100 sur le site Metacritic[158] et 82 % d'avis favorables sur le site Rotten Tomatoes[159]. La performance de James Spader est particulièrement remarquée[160]. Sur le site Rotten Tomatoes, la deuxième saison recueille 83 % d'avis favorables[151], tandis que la troisième saison obtient 93 % d'avis favorables[152], la quatrième saison obtient 90 % d'avis favorables[153] et la cinquième et sixième obtiennent 100 % d'avis favorables[154],[155]. Dans l'ensemble, Rotten Tomatoes attribue à la série un taux d'approbation de 91%[161].

Des critiques français nuancent le propos en relevant des épisodes inégaux, souffrant souvent de faiblesses d'écriture et de réalisation[162].

Pierre Langlais de Télérama trouve que la série « réussit habilement à faire de son méchant un personnage mystérieux, aux intentions troubles, mélange de monstre et de chic type ambigu au possible »[163]. Le critique salue la prestation de James Spader, à la fois « cabotin et fin » et trouve que Megan Boone, « bien trop jeune et jolie », s'en « sort plutôt bien »[163]. Il conclut qu'« en assumant son côté divertissant et en soignant son humour, Blacklist pourrait [...] s’inscrire sur la liste des séries à suivre »[163]. Olivier Joyard des Inrockuptibles la qualifie d'« intimiste et spectaculaire »[164], ajoutant dans son introduction qu'elle « fait partie des rares séries très grand public vraiment regardables sorties des usines hollywoodiennes »[164].

Accueil critique du publicModifier

La série est globalement bien reçue par le public, puisqu'elle obtient une moyenne de 8/10 sur le site IMDb, sur la base de 204 433 votants[165]. La série reçoit un très bon accueil du public sur le site Allociné, sur la base de 7 811 notes (dont 331 critiques), la série reçoit une note moyenne de 4,1 sur 5[166].

Critiques de la série IMDb / AlloCiné
Tranche d'âge Critique AlloCiné Réf
18 - 29 8,1 (28 642 critiques)   4.1/5 [165],[166]
30 - 44 7,9 (63 985 critiques)
45 + 8 (30 454 critiques)

Sur une note 9,4/10 (2447 votants)[167], l'épisode Ian Garvey (No. 13) est le meilleur de la série tandis que l'épisode Misère est le moins bon (4,5/10 sur une base de 1212 votants)[167].

Revenus publicitairesModifier

Les revenus publicitaires rapportent à la NBC entre 198 667 $[168] et 201 650 $[169] par spot de 30 s pour la saison 1 (2013-2014). En 2014 ils baissent de 294 586 $ à 200 166 $[170], puis a 180 618 $ en 2015, soit une baisse de 9.6%[171].

En 2021, une enquête auprès des agences d'achat de médias a montré qu'une publicité télévisée de 30 s lors de la diffusion de la série pendant la saison 2020-21 coûtait environ 86 500 $, ce qui représente une augmentation d'environ 10% par rapport à l'année précédente (78 400 $)[172],[173].

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Série dérivéeModifier

Le succès public et critique de Blacklist a donné lieu à un spin-off, intitulée Blacklist: Redemption, qui se concentre sur le personnage de Tom Keen, qui n'a pas réussi à obtenir le même succès que la série-mère.

En , NBC a commencé à développer une série dérivée créée par Bokenkamp et Eisendrath, qui serviraient également de producteurs exécutifs avec Davis et Fox. Le projet est porté par Famke Janssen dans le rôle de Susan "Scottie" Hargrave et Ryan Eggold, dans le rôle de Tom Keen, ainsi que de Edi Gathegi, qui reprend son rôle de Matias Solomon. Tawny Cypress a été choisi pour interpréter Nez Rowan, un personnage qui apparaissait déjà de façon récurrente au cours de la troisième saison[176] Hargrave est apparu pour la première fois dans l'épisode de la troisième saison, Susan Hargrave, avec un autre épisode de la troisième saison, Alexander Kirk, servant de backdoor pilot pour la série potentielle[177]. Le , un pilote de la série Blacklist: Redemption a été commandé[178], mais la série n'a pas été renouvelée après une saison. Ryan Eggold a repris son rôle dans Blacklist[179], avant son départ à la cinquième saison.

À noter que la conclusion de l'intrigue du spin-off est révélée dans le neuvième épisode de la cinquième saison de Blacklist, Alaska, qui a vu Famke Janssen faire une apparition. Theodora Miranne, qui tenait le rôle récurrent de Kat Carlson dans le spin-off, fait une brève apparition dans le vingt-deuxième épisode de la sixième saison, Robert Diaz.

Autour de la sérieModifier

  • Le personnage de Raymond Reddington s'inspire d'un criminel américain qui existe bel et bien. Il s'agit de James « Whitey » Bulger, un fugitif pendant de très nombreuses années qui a longtemps été une figure du crime organisé à Boston, avant d'être capturé en 2011 par le FBI en Californie[16].
  • Avant d’incarner le personnage de l'agent du FBI Elizabeth Keen, Megan Boone avait déjà tenu un rôle régulier dans une autre série de NBC[16], Los Angeles, police judiciaire.
  • C'est la cinquième série pour James Spader, qui est un habitué du petit écran. Il a déjà participé à trois séries en tant qu'acteur récurrent (The Office, Boston Justice, The Practice) et deux autres en tant qu'acteur invité (Seinfeld, Frasier)[16]. Il a accepté de jouer dans Blacklist, car il cherchait un projet qui se tourne à New York, où il vit depuis longtemps, et souhaitait que son fils, alors âgé de six ans, connaisse cette expérience[180].
  • Au centre de la série, le personnage de Raymond « Red » Reddington a failli être incarné par Kiefer Sutherland. C'est effectivement au héros de 24 que le rôle a été d'abord proposé. Il venait tout juste d’être libéré de son engagement avec la série Touch. Il a décliné l'offre[16].
  • L'énigmatique « Mr Kaplan » fait référence à un certain George Kaplan, personnage fictif dans La Mort aux trousses.
  • Afin de se mettre dans le personnage de Raymond Reddington, James Spader a proposé à la production d'avoir la tête quasi-rasée afin de rompre avec son style habituel et apporte sa touche personnelle avec le port d'un chapeau, l'acteur en étant collectionneur et en possédant une trentaine[180]. Perfectionniste et malin, Spader appelle le créateur Jon Bokenkamp afin d'en connaître davantage sur son personnage car, sachant qu'il allait s'impliquer sur plusieurs années, il voulait s’assurer de la complexité et de l’épaisseur de Reddington[180]. Resté très impliqué dans l’écriture de Blacklist, Spader donne son avis en amont et intervient parfois jusqu'à la veille du tournage d’une scène[180].
  • Bien que les épisodes de la série comportent un numéro, on note que douze épisodes n'en ont pas[Note 9].
  • Le , la série diffuse le 100e épisode[181] qui est également le numéro du blacklister de la liste de Reddington[Note 10] et le , c'est la diffusion du 150e épisode[182],[183] qui est également le numéro du blacklister de la liste de Reddington[Note 10].

Produits dérivésModifier

Sorties DVD et disques Blu-rayModifier

Jeux vidéoModifier

« Nous sommes heureux de nous associer à Sony Pictures Television pour offrir la toute première expérience de jeu mobile pour « The Blacklist » [[..]] avec une histoire unique et une mécanique de jeu palpitante sur les scènes de crime, ce jeu établit une référence dans son genre comme la série télévisée l'a déjà fait. »
— Gonzague de Vallois, vice-président senior Publishing chez Gameloft[186].

The Blacklist: Conspiracy, est un jeu de type mystère et objets cachés[186] sorti le et développé par Gameloft en collaboration avec Sony Pictures sur Android, iOS & Windows[187].

Le jeu permet aux joueurs d'évoluer dans un Jeu d'objets cachés immersif et passionnant, avec l'aide de personnages emblématiques de la série, comme Raymond Reddington et Elizabeth Keen[186] ou tout autre agent du FBI.

Les joueurs mènent l'enquête sur des scènes de crime et doivent analyser des indices alors qu'ils poursuivent de dangereux criminels insaisissables. Le jeu introduit un certain nombre d'innovations à ce genre de jeu vidéo, tels que des mini-jeux, des interrogatoires, etc. etc qui auront un impact sur les enquêtes futures.

Le jeu a plusieurs clins d'œil a la série et la trame se déroule avant que Reddington ne se livre au FBI.

Notes et référencesModifier

ÉpisodesModifier

  1. jeudi 21 h (ép. 16 et 21)
  2. (ép. 1 à 18)
  3. ép. 19 à 22)
  4. (ép. 1 à 8)
  5. (ép. 9 à 14)
  6. (ép. 15 à 20)
  7. (ép. 21 et 22)

NotesModifier

  1. Brian Dennehy a incarné le rôle de la troisième à la septième saison.
  2. Ron Raines est choisi pour remplacer Brian Dennehy, décédé le 15 avril 2020 dans le rôle de Dom pour les deux premiers épisodes de la huitième saison.
  3. Dans le doublage français, le personnage de Vontae a été renommé Walter.
  4. La série est diffusée sur TF1 de la saison 1 à 6 ensuite sur Série Club pour la première fois à partir de la saison 7[59] avant une rediffusion en clair à l'été 2021 sur TF1.
  5. Jour de première diffusion, rediffusion le vendredi soir et le samedi après-midi.
  6. Date de première diffusion (chaînes nationales seulement)
  7. Il s'agit de l'audience moyenne des épisodes 1 à 18.
  8. Estimation de l'audience moyenne de la saison 6, avec les informations connues des audiences de la sixième saison.
  9. Hormis le Pilot, on nomme : Cape May, Requiem, Ruin, Rassvet, Brothers, 16 Ounces, Anne, Misere, The Russian Knot, Nachalo et Konets.
  10. a et b Voir La Liste noire.

RéférencesModifier

  1. (en) « NBC Reveals Its 2013–14 Primetime Schedule », sur The Futon Critic, (consulté le )
  2. (en) « NBC Announces Fall Premiere Dates for New Season », sur The Futon Critic.com,
  3. (en) « With 11 New Dramas, 7 New Comedies and Countless Returning Hits Global Unveils Sensational 2013/2014 Primetime Lineup », sur Shaw Media,
  4. (en) « Rogers Media Release: City Unveils its 2017/18 Prime-Time Schedule », sur Rogers Media,
  5. (en) Jeff Jensen, « The Blacklist Review », Entertainment Weekly,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) Joanne Ostrow, « Review: James Spader in The Blacklist on NBC », The Denver Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. (en) « NBC’s The Blacklist Sets DVR Playback Record », sur Variety, (consulté le ).
  8. (en) Paul Tassi, « The Blacklist Adds Six Million Viewers Every Episode With DVR », sur TVovermind.com, (consulté le ).
  9. (en) Alex Welch, « ‘The Blacklist’ doubles its viewers in broadcast Live +7 ratings for March 11-17 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur TV by the Numbers, (consulté le ).
  10. a b et c « Fiche du doublage de la série » sur RS Doublage (Consulté le 19 août 2014)
  11. a b c d e et f « Fiche du doublage de la série » sur Doublage Séries Database (Consulté le 19 août 2014)
  12. « Fiche du doublage de la série », sur Doublagissimo (consulté le )
  13. « Fiche du doublage de la série », sur AlloDoublage (consulté le )
  14. (en) Christina Radish, « THE BLACKLIST Showrunner John Eisendrath Talks about the Show's Inspiration, Getting Inside the Mind of a Criminal, Casting James Spader, and More », sur Collider.com, (consulté le )
  15. (en) Lesley Goldberg, « Comic-Con: 'The Blacklist' Inspired by Whitey Bulger's Capture », The Hollywood Reporter, (consulté le )
  16. a b c d e f et g « Anecdotes « secrets & tournage » de la série », sur allociné.fr (consulté le )
  17. (en) Nellie Andreeva, « ABC Buys Extended Family Comedy, NBC Goes For International Crime Drama », sur Deadline.com,
  18. (en) Nellie Andreeva, « NBC Orders Four Drama & Three Comedy Pilots », sur Deadline.com,
  19. (en) « Development Update: Friday, May 10 - NBC Orders Three More Pilots to Series », sur TheFutonCritic.com,
  20. (en) « NBC Reveals Its 2013-14 Primetime Schedule », sur TheFutonCritic.com,
  21. (en) Marisa Guthrie, « TV Upfronts: Five Takeaways From NBC's Presentation », The Hollywood Reporter,‎ (lire en ligne, consulté le )
  22. a b et c (en) Christina Radish, « THE BLACKLIST Showrunner John Eisendrath Talks about the Show's Inspiration, Getting Inside the Mind of a Criminal, Casting James Spader, and More », sur Collider.com, (consulté le )
  23. (en) Lynette Rice, « Is Touch dead? Kiefer Sutherland offered pilot », sur Entertainment Weekly,
  24. a et b (en) Tiffany Vogt, « THE BLACKLIST Intel: EP John Eisendrath and Megan Boone Preview their Intriguing New Spy Series », sur The TV Addict, (consulté le )
  25. a et b (en) Nellie Andreeva, « Megan Boone Cast As Female Lead In NBC Pilot 'Blacklist' », sur Deadline.com, (consulté le )
  26. (en) Nellie Andreeva, « Martin Mull Books Lead In Fox Series Dads, Ryan Eggold Joins NBC Pilot Blacklist », sur Deadline.com,
  27. (en) Nellie Andreeva, « James Spader To Topline NBC’s Blacklist », sur Deadline.com,
  28. (en) Nellie Andreeva, « Adam Goldberg Joins ABC’s Divorce, Diego Klattenhoff In Blacklist, Lucky 7 Adds One », sur Deadline.com,
  29. (en) Nellie Andreeva, « NBC Pilot Blacklist, AMC’s Halt And Catch Fire Add To Casts », sur Deadline.com,
  30. (en) Nellie Andreeva, « Parminder Nagra Joins NBC Drama The Blacklist As New Regular », sur Deadline.com,
  31. (en) Nellie Andreeva, « T.I. Joins House Of Lies, The Blacklist, Reckless & Teen Wolf Add Recurring », sur Deadline.com,
  32. (en) Nellie Andreeva, « Amir Arison Upped To Regular On Blacklist », sur Deadline,
  33. (en) Lesley Goldberg, « The Blacklist adds House of Cards Alum as new series regular », sur The Hollywood Reporter.com,
  34. (en) Nellie Andreeva, « The Blacklist Promotes Hisham Tawfiq To Series Regular For Season 3 », sur Deadline,
  35. (en) Rebecca Iannucci, « The Blacklist: Laura Sohn Promoted to Series Regular for Season 8 », sur TVLine, (consulté le ).
  36. (en) The Blacklist (Lieux de tournage) sur l’Internet Movie Database
  37. (en) Frazier Moore, « James Spader, Megan Boone Talk 'The Blacklist' » [archive du ], The Huffington Post, (consulté le )
  38. a et b (en) Angie Gates, « Interview with The Blacklist Producer Richard Heus », Office of Motion Picture and Television Development, (consulté le )
  39. (en) Ned Soltz, « 4K in the TV Environment: Where It Is Now », TV Technology, (consulté le )
  40. (en) Linda Romanello, « Primetime: NBC's The Blacklist », Post Magazine, (consulté le )
  41. (en) « The Blacklist Short Lists Anton/Bauer, Litepanels and OConnor », ProductionHUB, (consulté le )
  42. (en) « Fiche de la série », sur Imdb.com (consulté le )
  43. (en) « THE BLACKLIST" - PATTERN BUDGET - BACK 9 EPISODES - NY » [PDF], (consulté le )
  44. (en) Jason Rossi, « How Much is The Blacklist Star James Spader Worth? », mis en ligne le 7 décembre 2018 (consulté le )
  45. a b et c « Fiche du doublage de la série » sur Allo Doublage (Consulté le 9 décembre 2019)
  46. (en) Michael Ausiello, « Blacklist Scheduling Twist: NBC to Launch Season 6 on Special Night », sur TVLine, (consulté le ).
  47. a et b (en) « Shows A-Z blacklist, the on nbc », sur The Futon Critics (consulté le ).
  48. Rebecca Iannucci, « The Blacklist Season 6 to Launch With Two-Hour Premiere in January », sur TVLine, (consulté le ).
  49. (en) « The Blacklist - Episode 6.08 - 6.09 - Promo, Promotional Photos + Press Release », sur Spoilertv.com, (consulté le ).
  50. (en) Shirley Li, « The Blacklist: Red gives a con man a makeover in exclusive clip », sur Entertainment Weekly, (consulté le ).
  51. « (#618) "THE BROCKTON COLLEGE KILLER" », The Futon Critic (consulté le )
  52. a et b (en) « The Blacklist on NBC », sur The Futon Critic (consulté le )
  53. « Date de diffusion Suisse de The Blacklist sur RTS Un », sur Programme-tv.com (consulté le )
  54. a et b « Fiche de la série », sur a-suivre.org (consulté le )
  55. « La flic, la blacklist et le truand » sur rtl.be (Consulté le 4 août 2014)
  56. Fiche de l'épisode 1 de la saison 5 diffusé en Belgique sur Programme-tv.be (consulté le 26 novembre 2019).
  57. « The Blacklist : la série événement arrive sur TF1 ! » sur TMC.tv (Consulté le 27 juin 2013)
  58. François, « Les saisons 1 à 3 de Blacklist rediffusées sur Série Club dès le 22 novembre », sur leblogtvnews.com, (consulté le )
  59. Cedric Melon, « «BLACKLIST» SAISON 7: UNE SAISON CRÉATIVE », sur TéléCableSat, (consulté le ).
  60. « BLACKLIST SAISON 1 - A PARTIR DU 16 SEPTEMBRE LE MERCREDI SOIR », sur nrj-play.fr, (consulté le )
  61. « Blacklist débarque sur NRJ12 dès le 16 septembre », sur vl.media.fr, (consulté le ).
  62. Richard Therrien, « The Blacklist cet hiver à TVA », sur Le Soleil,
  63. (en) « Fiche de la série », sur Globaltv.com
  64. (en) David Knox, « The Blacklist Tops Monday But Homeland Sinks », sur TV Tonight, mis en ligle le 1er cctobrr 2013 (consulté le )
  65. (en) « The Blacklist », sur Mediaworks New Zealand (consulté le )
  66. (en) « The Blacklist », sur TV3
  67. (en) Patrick Munn, « Sky Living Sets UK Premiere Date For 'The Blacklist' », sur TV Wise, mis en ligne le 11 septembre2013 (consulté le )
  68. (en) « Sky Living Sets UK Premiere Date For 'The Blacklist' Season 2 », sur TV Wise, mis en ligle le 17 septembre 2014 (consulté le )
  69. (en) « When will Season 7 of The Blacklist be on Netflix? », sur What's on Netflix (consulté le )
  70. (en) « The Goldbergs & Schooled Join Blacklist, Wheel Of Time, Mel Robbins In Sony TV Production Halts », sur Deadline Hollywood, (consulté le ).
  71. (en) « The Blacklist (Original Score from the Television Series) », sur Amazon.com (consulté le )
  72. [vidéo] « The Blacklist Soundtrack - Season 1 » sur YouTube.com (Consulté le 5 mai 2017)
  73. a et b (en) « The Blacklist ; Various Artist », sur Amazon.com (consulté le )
  74. (en) « Various – The Blacklist - Music From The Television Series », sur Discogs (consulté le )
  75. (en) « Original Soundtrack — The Blacklist [Original Soundtrack] », sur AllMusic (consulté le )
  76. (en) « Music from The Blacklist », sur TuneFind.com (consulté le )
  77. « Blacklist - La playlist des chansons emblématiques de la saison 1 ! », sur MyTF1.fr, (consulté le )
  78. a b et c (en) « Full 2013-14 Series Rankings », sur Deadline.com,
  79. a b c et d (en) « Full 2014-15 Series Rankings », sur Deadline.com (consulté le )
  80. a et b (en) « Full 2015–16 TV Season Series Rankings », Deadline Hollywood (consulté le )
  81. a b et c (en) « Final 2016-17 TV Rankings: ‘Sunday Night Football’ Winning Streak Continues », Deadline Hollywood,
  82. a b et c « 2017-18 TV Series Ratings Rankings: NFL Football, ‘Big Bang’ Top Charts », Deadline Hollywood,
  83. a et b (en) Rick Porter, « 2018-19 TV Season: Live-Plus-7 Ratings for Every Broadcast Series », sur The Hollywood Reporter, june, 20 2019
  84. a et b (en) Rick Porter, « TV Ratings: 7-Day Season Averages for Every 2019-20 Broadcast Series », sur Hollywood Reporter, .
  85. a et b Rick Porter, « 2020-21 TV Ratings: Complete 7-Day Ratings for Broadcast Network Series », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  86. a et b (en) « Monday Final TV Ratings: The Voice & How I Met Your Mother Adjusted Up; No Adjustment for Hostages or The Blacklist »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur TVbytheNumbers,
  87. (en) « Audience du 1er épisode au Canada » [PDF], sur Numeris.ca, BBM
  88. « Audiences Lundi 20/01 : Intelligence coule ; The Blacklist en baisse ; Mom en difficultés », sur Audiencesusa.com,
  89. (en) Sara Bibel, « Monday Final TV Ratings: Bones, Castle, Dancing With The Stars & Friends With Better Lives Adjusted Up; Star-Crossed Adjusted Down »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers (consulté le )
  90. (en) Sara Bibel, « Live+7 DVR Ratings: Complete 2013-14 Season The Big Bang Theory Leads Adults 18-49 Ratings Increase; Raising Hope Earns Biggest Percentage Increase; The Blacklist Top Viewership Gains »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur TV by the Numbers, Chicago, Illinois, Tribune Digital Ventures, (consulté le )
  91. (en) « UPDATED Monday Ratings - 'Scorpion' & 'Gotham' Boast Strong Debuts; 'Sleepy Hollow' Returns Down; Okay Numbers for 'Forever' », sur TV-Recaps-Reviews (consulté le )
  92. (en) Sara Bibel, « Sunday Final Ratings: The Blacklist Adjusted Down & Final Super Bowl Numbers »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers,
  93. a b et c Charles Decant, « Blacklist saison 2 arrive ce soir sur TF1 », sur Ozap.com,
  94. « Audiences Jeudi 5/02 : The Blacklist devance Scandal sur le global ; catastrophe pour Allegiance et Backstrom ; Grey's Anatomy au plus bas », sur Upfronts USA,
  95. (en) Sara Bibel, « Thursday Final Ratings: Reign Adjusted Down & Final Basketball Numbers »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers,
  96. (en) Sara Bibel, « Thursday Final Ratings: The Big Bang Theory & Bones Adjusted Up; American Crime Adjusted Down »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers,
  97. (en) Sara Bibel, « Thursday Final Ratings: The Blacklist Adjusted Up; Reign Adjusted Down; No Adjustment to Scandal »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers,
  98. Boby, « "The Blacklist" : NBC proposera trois épisodes inédits en janvier (sans "The Voice") », sur Audiences USA,
  99. Boby, « NBC reconduit The Blacklist pour une saison 2 (comparatif avec Smash et Revolution) », sur Audiences USA,
  100. « The Blacklist enregistre un nouveau record dans les enregistrements numériques (comparaison avec Castle et Intelligence », sur Audiencesusa.com (consulté le )
  101. Boby, « "The Blacklist" est toujours un gros carton dans les enregistrements numériques et passe de la 7e place à la 1re place le jeudi soir ! », sur Upfronts USA,
  102. « Live + 7 Days : "Scandal" confirme sa chute d'audience et réduit l'écart avec "The Blacklist" sur les 18-49 ans », sur Upfronts USA,
  103. (en) « Live+7 Ratings: Complete 2014-15 Season The Big Bang Theory Leads Adults 18-49 Ratings Increase; The Messengers Earns Biggest Percentage Increase, The Blacklist Tops Viewership Gains »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur TVbytheNumbers,
  104. a et b (en) Dani Dixon, « Thursday Final Ratings: Bones & The Player Adjusted Up + Final Football Ratings » [archive du ], TV by the Numbers,
  105. (en) Rick Porter, « Thursday final ratings: ‘Bones’ adjusts up, ‘The Catch’ finale and ‘Game of Silence’ adjust down » [archive du ], sur Zap2It.com, TVbytheNumbers, (consulté le )
  106. (en) Lisa de Moraes, « Full 2015-16 TV Season Series Rankings: 'Blindspot', 'Life In Pieces' & 'Quantico' Lead Newcomers », sur Deadline Hollywood, mis en ligne le 26 mai 2016
  107. (en) Rick Porter, « Thursday final ratings: 'Grey's Anatomy,' 'Superstore' and 'Good Place' adjust up, 'Notorious' adjusts down »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers,
  108. (en) Rick Porter, « Superstore adjusts up, Grey's and ABC adjust down: Thursday final ratings »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers, (consulté le )
  109. (en) Rick Porter, « Grey’s Anatomy, Big Bang Theory adjust up, Scandal adjusts down: Thursday final ratings »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers,
  110. (en) Rick Porter, « Grey’s Anatomy and Masterchef Junior finales, Amazing Race adjust up: Thursday final ratings »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Zap2It.com, TVbytheNumbers, .
  111. alibi2302, « The Blacklist: Bilan des audiences de la saison 4 ! », sur Hypnoweb,
  112. (en) « NBC’s The Blacklist jumps among DVR viewers », sur MediaLife Magazine,
  113. (en) Rick Porter, « The Blacklist scores a fifth season on NBC »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur TVbytheNumbers,
  114. (en) Rick Porter, « 'Survivor' premiere adjusts up: Wednesday final ratings »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers,
  115. (en) Rick Porter, « The Goldbergs adjusts up: Wednesday final ratings »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers,
  116. (en) Rick Porter, « Riverdale, X-Files and everything else unchanged: Wednesday final ratings »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers (consulté le )
  117. (en) Rick Porter, « ‘The Blacklist’ adjusts up: Wednesday final ratings »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers,
  118. (en) Rick Porter, « 'Survivor’ and ‘The Blacklist’ finale adjust up: Wednesday final ratings »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), TV by the Numbers,
  119. mnoandco, « Audience L+7 "The Capricorn Killer" », sur Hypnoweb, (consulté le )
  120. a et b Joshua Daguenet, « Blacklist : la saison 6 de retour sur TF1, Reddington chasse deux dangereuses criminelles », sur Toutelatélé, (consulté le ).
  121. « Blacklist : très bon démarrage pour Raymond Reddington sur TF1 », sur toutelatele.com,
  122. a et b « Blacklist : Red et Liz se cherchent toujours, TF1 domine », sur toutelatele.com,
  123. Xanaphia, « Saison 1 - The Blacklist (Série TV) : Audiences », sur hypnoseries.tv (consulté le )
  124. a b et c « Audiences TV (mercredi 13 juillet 2016) : Blacklist large leader pour son retour sur TF1, Buffet froid au-delà du million sur Arte », sur Toutelatele, (consulté le )
  125. a b c et d Guilhaume Nistasos, « Blacklist, bilan des audiences : la saison 2 accuse une lourde chute face aux fictions de France 2 », sur Fan2TV.com, (consulté le )
  126. a et b Jérôme Roulet, « Audiences TV du mercredi 7 septembre 2016 : BlackList sévèrement battu par Alex Hugo, M6 Music show déserté, Joséphine et les naturistes font le bonheur de la TNT », sur Toutelatele, (consulté le )
  127. Clément Garin, « Faute d'audience, Blacklist bascule en deuxième partie de soirée dès ce 28 février sur TF1 », sur Télé Star, (consulté le )
  128. a et b Benoit Mandin, « Audiences TV du mercredi 24 janvier 2018 : retour raté pour Blacklist, Souviens-toi termine en baisse, This Is Us déçoit sur 6Ter », sur Toutelatélé, (consulté le )
  129. a b et c Corentin Bresson, « Blacklist (TF1) : une saison 5 tardive pour Red avec la mort d’un personnage clé », sur toutelatele.com, (consulté le )
  130. a et b Benoit Mandin, « Blacklist : une saison 6 compromise par un final relégué en pleine nuit sur TF1 ? », sur toutelatele.com, (consulté le ).
  131. a et b Joshua Daguenet, « James Spader (Blacklist, saison 6) : « Entre Reddington et Elizabeth, la tournure des événements est très étrange » », sur Toutelatélé, (consulté le ).
  132. Joshua Daguenet, « Blacklist (TF1) : quelle audience pour le final de la saison 6 et le duel Reddington / Etchebest ? », sur Toutelatélé, (consulté le ).
  133. Thomas Destouches, « Audiences : l'énorme démarrage de The Blacklist », sur AlloCiné.fr, (consulté le )
  134. Benoît Daragon, « "Blacklist" bat le record historique d'audience en différé », sur ozap.com, (consulté le )
  135. Benjamin Meiffre, « Le Top 10 des séries les plus appréciées en France », sur ozap.com, (consulté le )
  136. Benoît Daragon, « Les 100 meilleures audiences de la télévision en 2014 », sur ozap.com, (consulté le )
  137. Charles Decant, « Les séries les plus regardées en France en 2014 », sur ozap.com, (consulté le )
  138. a b et c « Audiences de la saison 2 », sur hypnoweb (consulté le )
  139. Jérôme Roulet, « Audiences TV du mercredi 31 août 2016 : Blacklist, Alex Hugo et Zone interdite séduisent, Joséphine ange gardien proche du million sur NT1 », sur Toutelatele.com, (consulté le )
  140. Jérôme Roulet, « Audiences TV du mercredi 10 août 2016 : Blacklist se maintient en tête devant les Jeux Olympiques, Alice Nevers offre le leadership TNT à HD1 », sur Toutelatele.com, (consulté le )
  141. a et b Kevin Boucher, « Audiences : France 2 leader devant le mauvais retour de "Blacklist", "Souviens-toi" finit en baisse, "This Is Us" déçoit », sur PureMédias, (consulté le )
  142. Kevin Boucher, « Audiences : France 2 leader devant le retour de "Top Chef", "Blacklist" très faible sur TF1, W9 en forme », sur PureMédias, (consulté le )
  143. Éric Bouche, « Blacklist : Attention ! TF1 bouleverse la programmation de la série ! », sur Telestar.fr, (consulté le )
  144. Kevin Boucher, « Audiences : Le téléfilm de France 2 leader, "Blacklist" remonte, "Top Chef" en baisse, "Au tableau" au plus bas », sur PureMédias, (consulté le )
  145. Kevin Boucher, « Audiences : "Lebowitz contre Lebowitz" de retour en baisse mais leader, catastrophe pour "Blacklist" sur TF1 », sur PureMédias, (consulté le )
  146. Kevin Boucher, « Audiences : "Lebowitz contre Lebowitz" de retour en baisse mais leader, catastrophe pour "Blacklist" sur TF1 », sur PureMédias, (consulté le )
  147. Joshua Daguenet, « Audiences : Blacklist leader en deuxième partie de soirée, Esprits Criminels plus puissant que Reddington, pari réussi pour TF1 », sur Toutelatélé,
  148. Benoît Mandin, « Blacklist : la saison 6 supprimée par TF1, Reddington et Keen remplacés par Olivia Benson », sur Toutelatélé, (consulté le ).
  149. Joshua Daguenet, « Blacklist (audiences TV) : Reddington en souffrance face à Michel Cymes et Stéphane Plaza », sur Toutelatélé, (consulté le ).
  150. (en) « Blacklist : Season 1 (2013-2014) », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  151. a et b (en) « Blacklist : Season 2 (2014-2015) », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  152. a et b (en) « Blacklist : Season 3 (2015-2016) », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  153. a et b (en) « Blacklist : Season 4 (2016–2017) », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  154. a et b (en) « Blacklist : Season 5 (2017–2018) », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  155. a et b (en) « Blacklist : Season 6 (2019) », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  156. (en) « Suspense dramas Blacklist, Hostages to premiere » sur Sfgate.com (Consulté le 7 juin 2014)
  157. (en) « The Blacklist (2013) » sur Ew.com (Consulté le 7 juin 2014)
  158. (en) « The Blacklist : Season 1 » sur Metacritic.com (Consulté le 7 juin 2014)
  159. (en) « The Blacklist - Season 1 », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  160. (en) « Review: James Spader in The Blacklist on NBC » sur Blogs.Denverpost.com (Consulté le 7 juin 2014)
  161. (en) « The Blacklist », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  162. « The Blacklist - Avis sur les premiers épisodes d'une série sur un père et pas sa fille », sur PerdUSA,
  163. a b et c Pierre Langlais, « “The Blacklist”, du gros thriller à grand spectacle », sur Télérama, 24 septembre 2013 (m-à-j le 23 septembre 2014) (consulté le )
  164. a et b Olivier Joyard, « “The Blacklist”: la série grand public qui cartonne », sur Les Inrockuptibles, (consulté le )
  165. a et b (en) « User Ratings », sur Imdb.com (consulté le )
  166. a et b Blacklist sur Allociné (consulté le 28 avril 2019).
  167. a et b (en) « With The Blacklist (2013) (Sorted by IMDb Rating Ascending) », sur IMDb (consulté le ).
  168. (en) Lisa de Moraes, « NBC’s The Blacklist Tops Annual New-Series Ad Price Survey », sur Deadline.com, mis en ligne le 14 octobre 2013 (consulté le )
  169. (en) Kate Aurthur, « How Much Are These 91 TV Shows Worth To Advertisers? », sur Buzzfeed.com, mis en ligne le 28 octobre 2013 (consulté le )
  170. (en) Brian Steinberg, « TV Ad Prices: Football, ‘Walking Dead,’ ‘Big Bang Theory,’ Blacklist Top the List », sur Variety.com, mis en ligne le 26 septembre 2014 (consulté le )
  171. (en) Brian Steinberg, « TV Ad Prices: Football, ‘Empire,’ ‘Walking Dead,’ ‘Big Bang Theory’ Top The List », sur Variety.com, mis en ligne le 29 septembre 2015 (consulté le )
  172. (en) Julia Stoll, « TV Ad Prices: Football, ‘Empire,’ ‘Walking Dead,’ ‘Big Bang Theory’ Top The List », sur Statista.com, mis en ligne le 13 janvier 2021 (consulté le )
  173. (en) Jeanine Poggi., « WHAT IT COSTS TO ADVERTISE IN TV'S BIGGEST SHOWS IN 2020-2021 SEASON », sur Adage.com, mis en ligne le 30 octobre 2020 (consulté le )
  174. (en) « People's Choice Awards » sur imdb.com (Consulté le 7 juin 2014)
  175. (en) « Cérémonie des Golden Globes » sur imdb.com (Consulté le 7 juin 2014)
  176. (en) Nellie Andreeva, « The Blacklist Spinoff: Tawny Cypress Cast », sur Deadline.com,
  177. (en) Nellie Andreeva, « The Blacklist Spinoff Starring Famke Janssen In the Works At NBC », sur Deadline Hollywood (consulté le )
  178. (en) Nellie Andreeva, « The Blacklist Spinoff Picked Up To Series By NBC, Gets Title », sur Deadline Hollywood,
  179. Nellie Andreeva, « Ryan Eggold To Rejoin The Blacklist As Series Regular Following 'Redemption' Cancellation », sur Deadline Hollywood,
  180. a b c et d Nathalie Chuc, « James Spader, un acteur perfectionniste et malin »,sur TVMag.lefigaro.fr, mis en ligne le 10 août 2016 (Consulté le 5 mai 2017)
  181. (en) Rebecca Iannucci, « The Blacklist Recap: Mint Condition — Plus: Grade the Series' 100th Episode », sur TVLine,
  182. (en) Meredith Jacobs, « The Blacklist Cast Celebrates 150 Episodes on NBC (PHOTOS) », mis en ligne le 21 février 2020 (consulté le )
  183. (en) Britt Lawrence, « The Blacklist's 150th Episode Convinced Me Katarina Is The True Villain », sur Cinemablend, mis en ligne le 9 mai 2020 (consulté le )
  184. Elizabeth Lepage-Boily, « Netflix conclut l’entente le plus chère de l’histoire de la vidéo sur demande. », sur Showbizz.net, (consulté le )
  185. Phalène de la Valette, « Netflix débourse 44 millions de dollars pour diffuser The Blacklist », sur Lepoint.fr, (consulté le )
  186. a b et c PSNewswire, « Gameloft annonce « The Blacklist: Conspiracy » pour smartphones et tablettes », sur Prnewswire.com (consulté le )
  187. « Le jeu The Blacklist : Conspiracy est sorti ! », sur tf1.fr, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :