Ouvrir le menu principal

Christophe Lambert

acteur et producteur franco-américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lambert et Christophe Lambert (homonymie).
Christophe Lambert
Description de cette image, également commentée ci-après
Christophe Lambert en 2012 au festival du film de Cabourg.
Nom de naissance Christophe Guy Denis Lambert
Naissance (62 ans)
Drapeau des États-Unis Great Neck, NY, États-Unis
Nationalité Drapeau de France Français
Drapeau des États-Unis Américain
Profession Acteur
Producteur de cinéma
Films notables Greystoke, la légende de Tarzan
Subway
Highlander
Max et Jérémie

Christophe Lambert, né le à Great Neck, dans l'État de New York (États-Unis), est un acteur et producteur de cinéma franco-américain. Dans les pays non francophones, il est connu sous le nom de Christopher Lambert.

Il est surtout connu pour avoir été la tête d'affiche de plusieurs grosses productions européennes comme américaines, jusqu'au début des années 2000 : Greystoke, la légende de Tarzan (1984) ; Subway (1985), de Luc Besson, Le Sicilien (1987), de Michael Cimino ; Fortress (1993) ; Mortal Kombat (1995) ; Beowulf (1999) et Vercingétorix : La Légende du druide roi (2001).

Son rôle le plus célèbre reste cependant celui de Connor MacLeod dans la saga fantastique hollywoodienne Highlander, initiée en 1985 par le cinéaste australien Russell Mulcahy.

Sommaire

BiographieModifier

Jeunesse et débutsModifier

Né à Great Neck, en banlieue de New York, il passe son enfance en Suisse romande et à Annemasse en France où il est lycéen. Son père officie en tant que diplomate à l'ONU.

Après une année passée au Conservatoire de Paris, il débute au grand écran en 1980 dans le thriller français Le Bar du téléphone.

Révélation critique et commerciale (années 1980)Modifier

Il est révélé au grand public en 1984 en incarnant le personnage de Tarzan dans la grosse production britannique Greystoke, la légende de Tarzan, qui remporte un succès mondial.

Dès lors, il partage sa carrière entre la France et Hollywood.

Après le drame Paroles et musique (1984) d'Élie Chouraqui, face à Catherine Deneuve, il est choisi par Luc Besson pour tenir le premier rôle masculin de son ambitieux polar Subway (1985). Sa performance, face à Isabelle Adjani lui vaut sa première et unique nomination aux Césars. Cela lui suffit : il décroche le César du meilleur acteur 1986.

Cette même année, il confirme en revenant au cinéma en costumes : il incarne l'immortel Connor MacLeod dans le film fantastique américain Highlander, réalisé par Russell Mulcahy. Le film l'instaure en nouvelle star du cinéma français.

Par la suite, il est la tête d'affiche du drame Le Sicilien, réalisé par le respecté Michael Cimino. Mais malgré une promotion dantesque, le film déçoit au box-office. En 1988, il porte le drame Le complot, réalisé par Agnieszka Holland, face à Ed Harris. Mais là encore, le film passe inaperçu.

Durant les années 1990, l'acteur va alors enchaîner les productions de plus en plus risquées.

Échecs successifs (années 1990)Modifier

Durant cette décennie, il tourne beaucoup à Hollywood, mais enchaîne les échecs, notamment pour plusieurs films d'action sortis directement en vidéo (DTV)[1]. Il enchaîne également les suites de Highlander, qui ne recevront pas le même accueil critique. L'acteur fait même une apparition en 1992 dans le premier épisode de la série télévisée qui en est inspirée.

Parmi les longs-métrages marquants de cette décennie figurent le film de science-fiction Fortress ; en 1995, il porte l'adaptation du jeu vidéo Mortal Kombat, son plus grand succès commercial dans les salles américaines ; en 1996, il partage l'affiche du film d'aventures Grand nord avec James Caan ; enfin, en 1999, il tient le rôle-titre du film d'heroic-fantasy Beowulf.

En France, il tourne des projets très différents : en 1992, le buddy movie Face à face avec Philippe Noiret ; en 1996, la comédie loufoque Hercule et Sherlock avec Richard Anconina et en 1997, il donne la réplique à Josiane Balasko, titulaire du rôle-titre de la comédie Arlette, de Claude Zidi.

Parallèlement à sa carrière d'acteur, il entame en 1991 une carrière de producteur (Génial, mes parents divorcent !, Neuf mois…). Sa dernière production remonte à 2006, le film en costumes Jour de colère, écrit et réalisé par Adrian Rudomin, dont il est aussi la tête d'affiche. Un flop, resté inédit dans les salles françaises.

En 1992, il est membre du jury du Festival international du film de Tokyo.

En 2001, il est pour la dernière fois la tête d'affiche d'une superproduction européenne, Vercingétorix : La Légende du druide roi. Le film est éreinté par la critique, et ne rassemble que 300 000 spectateurs, pour 80 millions euros de budget. Il s'agit du dixième plus gros flop de l'histoire du cinéma[2]. L'acteur considère le film étant comme la pire expérience de tournage de sa carrière[3].

Diversification (années 2000)Modifier

 
Christophe Lambert avec Sophie Marceau en octobre 2012, avec qui il tourne La Disparue de Deauville (2007) et L'Homme de chevet (2009).
 
L'acteur aux côtés d'Isabelle Huppert à la Mostra de Venise 2009, pour la présentation de White Material.

Durant les années 2000, si il continue à tourner dans des productions américaines sortant directement en vidéo, il va s'engager dans des productions plus ambitieuses en France.

En 2006, il surprend en campant un fan de rock sous acide dans la comédie Janis et John, aux côtés de Sergi López, François Cluzet et Marie Trintignant. Il est aussi la tête d'affiche du conte Le Lièvre de Vatanen, adapté du best-seller d'Arto Paasilinna.

L'année suivante, il tient le premier rôle masculin du thriller La Disparue de Deauville, réalisé par Sophie Marceau, également titulaire du rôle-titre. Deux ans plus tard, il retrouve l'actrice comme partenaire de jeu pour le drame L'Homme de chevet, d'Alain Monne. La même année, il donne la réplique à Isabelle Huppert, tête d'affiche du drame White Material, mis en scène par Claire Denis.

Ce projet marque son passage aux seconds rôles en France.

Passage à l'écriture et à la télévision (années 2010)Modifier

 
L'acteur au Festival de Télévision de Monte-Carlo 2013.

Le , Christophe Lambert publie chez Plon son premier roman, La Fille porte-bonheur.

En janvier 2012, il co-fonde du site Internet d'échange et de dons en ligne Surlecoup (objets, services, rencontres)[4].

La même année, comme acteur, il participe au mélodrame à petit budget Ma bonne étoile, d'Anne Fassio. Il y seconde la jeune Fleur Lise Heuet. À l'opposé, il apparaît également dans le blockbuster hollywoodien Ghost Rider 2 : L'Esprit de vengeance, de Mark Neveldine et Brian Taylor.

Parallèlement, entre 2012 et 2014, il tient un rôle récurrent dans la série policière à succès NCIS : Los Angeles, celui de Marcel Janvier. Toujours en 2014, il tient un second rôle dans le drame indépendant américain Electric Slide, porté par le britannique Jim Sturgess. La même année, il est membre du jury du 38e Festival international du film de Hong Kong.

Le , il publie son deuxième roman chez Plon intitulé Le Juge. La même année, il est invité à danser lors d’une prestation de l’émission italienne Ballando con le stelle. Comme acteur, il tient le troisième rôle du drame Un plus une, de Claude Lelouch, porté par le tandem Jean Dujardin / Elsa Zylberstein. Le réalisateur français lui confiera aussi un rôle dans son drame choral Chacun sa vie, sorti en 2017.

En 2016, il tient un petit rôle dans la comédie loufoque américaine Ave, César !, écrite et réalisée par Joel et Ethan Coen. Il fait aussi partie de la distribution de la co-production internationale The Broken Key, écrite et réalisée par Louis Nero. Enfin, il participe à un projet français indépendant, La Folle Histoire de Max et Léon de Jonathan Barré.

Christophe Lambert est également un acteur engagé pour la protection de la nature et des animaux[5]. Il est un ami de l'anthropologue britannique Jane Goodall et membre de son institut[réf. nécessaire].

En 2017, il tient son propre rôle dans la série française à succès Dix pour cent. Deux ans plus tard, il joue un mafieux corse dans quatre épisodes de la sixième saison de la série policière américaine à succès The Blacklist.

En janvier 2018, il est membre du jury de Franck Dubosc lors du 21e Festival international du film de comédie de l'Alpe d'Huez. La même année, il donne la réplique à Julianne Moore et Ken Watanabe pour le thriller américain indépendant Bel Canto, écrit et réalisé par Paul Weitz.

Vie privéeModifier

Christophe Lambert a été marié avec l'actrice Diane Lane (à qui il donne la réplique dans Love Dream et Face à face) de 1988 à 1994. Ils ont une fille, Eleanor Jasmine Lambert, née le .

De 2007 à 2014, il a été en couple avec Sophie Marceau[6]. Fin 2016, il officialise sa relation avec Karima Zerkani-Raynal[7]

En 2018, il est en couple avec l'actrice italienne Camilla Ferranti, de 22 ans sa cadette[8].

Dans l'émission Qui êtes-vous vraiment ? diffusée le sur M6, il apprend être le cousin de Michèle Laroque[9].

FilmographieModifier

ActeurModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Clips musicauxModifier

ProducteurModifier

PublicationsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :