Ouvrir le menu principal

Gloria Gaynor

chanteuse américaine de disco
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaynor.
Gloria Gaynor
Description de cette image, également commentée ci-après
Gloria Gaynor en 2012.
Informations générales
Nom de naissance Gloria Fowles
Naissance (70 ans)
Genre musical Disco
Instruments Chant
Années actives Depuis 1975
Site officiel www.gloriagaynor.com

Gloria Gaynor, de son vrai nom Gloria Fowles, est une chanteuse américaine, née le , à Newark dans le New Jersey. Elle est connue pour ses interprétations de titres disco tels que I Will Survive, Never Can Say Goodbye, I Have a Right et I Am What I Am.

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Gloria est la fille de Queenie May Proctor et Daniel Fowles, elle a six frères et sœurs[1]. Son père abandonne sa famille pour jouer dans des orchestres de jazz.

Elle écrit dans son autobiographie « Il y a toujours eu de la musique à la maison. » À la radio, elle écoute des chanteurs tels que Nat King Cole et Sarah Vaughan.

À 12 ans, elle est victime d'une agression sexuelle par le compagnon de sa mère[2]

À la fin de ses études secondaires à la Newark’s Southside High School[3], elle s'oriente vers une carrière de chanteuse. Pour tranquilliser sa mère qui se soucie pour l’avenir de sa fille, elle suit des cours d’esthéticienne[3].

CarrièreModifier

DébutsModifier

Gloria Gaynor commence sa carrière comme chanteuse des Soul Satisfiers[4], un groupe de jazz/pop, durant les années 1960[5]. Son premier single est She'll Be Sorry/Let Me Go Baby, sorti en 1965[6].

Elle est découverte par Jay Ellis[7], qui devient son agent artistique et producteur[8].

Le succès vient en 1975 avec la sortie de son album Never Can Say Goodbye[9] produit par Meco Monardo[10], la chanson titre est un remake des Jackson Five's[11]. L'album l'établit comme une artiste de genre disco. La première face de cet album comprend trois chansons disco (Honey Bee, Never Can Say Goodbye et Reach Out, I'll Be There), qui s’enchaînent l'une après l'autre de façon continue, suite de 19 minutes vite demandée dans les discothèques[6].

Le succèsModifier

 
Gloria Gaynor (1976).

En 1978, la sortie de Love Tracks la propulse dans le haut du classement des ventes pop grâce au titre I Will Survive. La chanson devient un emblème du féminisme et des LGBT[12].

Lors d'une tournée, en 1978, elle est victime d'une mauvaise chute, elle se retrouve paralysée et doit subir une opération chirurgicale de la colonne vertébrale dont elle aura des séquelles[13],[14].

Fin 1979, elle sort l'album I Have A Right, qui contenait un autre tube populaire aux États-Unis (Let Me Know I Have A Right).

En 1979, Gloria Gaynor enregistre également un titre disco (Love Is Just A Heartbeat Away) pour un film de vampires, Nocturna (film) (en)[15].

Elle connaît encore un succès en 1993 en sortant le tube First be a Woman.

En 2019, elle sort un album de chant gospel, Testimony (Témoignage), enregistré au RCA Studio A de Nashville[16],[17]. Le , le magazine Billboard signale que l'album fait son entrée dans le Top Gospel Albums Chart[18].

Opinion politiqueModifier

Le , elle dit son admiration pour Barak Obama et déplore de façon allusive la candidature de Donald Trump[19].

Distinctions et hommagesModifier

RepriseModifier

Le titre I Will Survive est repris comme hymne de l'Équipe de France de football à la Coupe du monde 1998[29] dans une version remixée par le groupe néerlandais Hermes House Band[30],[31].

DiscographieModifier

AlbumsModifier

 
Gloria Gaynor en concert en 2003.

CompilationsModifier

 
Gloria Gaynor en concert en 2012.
  • 1977 - The Best of Gloria Gaynor
  • 1982 - Greatest Hits
  • 1995 - I'll Be There
  • 1998 - I Will Survive: The Anthology
  • 2000 - 20th Century Masters: The Millennium Collection: The Best of Gloria Gaynor
  • 2001 - The Gloria Gaynor Album
  • 2001 - Ten Best: The Millennium Versions
  • 2007 - All The Hits Remixed

ChansonsModifier

 
Gloria Gaynor en 2012.
  • Never Can Say Goodbye
  • Honey Bee
  • Reach Out I'll Be There
  • Casanova Brown
  • (If You Want It) Do It Yourself
  • How High The Moon
  • Let's Make A Deal
  • I've Got You Under My Skin
  • Be Mine
  • We Can Start All Over Again
  • Life Ain't Worth Livin
  • Why Should I Pay
  • You're All I Need To Get By
  • Kidnapped
  • Substitute
  • I Will Survive
  • Anybody Wanna Party
  • I Said Yes
  • Love Is Just A Heartbeat Away (du film Nocturna)
  • Let Me Know (I Have A Right)
  • Let's Mend What's Been Broken
  • I Am What I Am (reprise de la comédie musicale La Cage aux folles)
  • Mighty High (featuring The Trammps)
  • Just Keep Thinking About You
  • I Never Knew
  • First To Be A Woman
  • Love Affair
  • Oh, What A Life
  • Rippin' It Up
  • Perfect World
  • Set Me Free
  • The Power of a Woman in Love (from the Musical Rebecca)
  • Can't Take My Eyes Off You
  • I Love You Baby

PublicationModifier

  • (en-US) I Will Survive, St. Martin’s Press,

Notes et référencesModifier

  1. (en-US) « Gloria Gaynor », sur encyclopedia.com (consulté le 21 août 2019).
  2. (en) CBS News June 9 et 2019, « Gloria Gaynor on her "Testimony" », sur cbsnews.com (consulté le 21 août 2019).
  3. a et b « "I Will Survive" singer Gloria Gaynor graduated from Southside High School », sur New Jersey Monthly, (consulté le 21 août 2019).
  4. « Biographie de Gloria Gaynor », sur Universal Music France (consulté le 21 août 2019).
  5. « Gloria Gaynor : comment une grande fan de jazz est devenue une icône du disco », sur Nostalgie.fr (consulté le 21 août 2019).
  6. a et b (en) « Gloria Gaynor age, hometown, biography », sur Last.fm (consulté le 21 août 2019).
  7. (en) « Gloria Gaynor Biography », sur OLDIES.com (consulté le 21 août 2019).
  8. « Gloria Gaynor - The Very Best Of Gloria Gaynor - I Will Survive », sur Discogs (consulté le 21 août 2019).
  9. (en-US) « GLORIA GAYNOR – Arts Music Managemen » (consulté le 21 août 2019).
  10. (en) « Meco Monardo », sur DiscoMusic.com, (consulté le 21 août 2019).
  11. (en) « Gloria Gaynor », sur SoulTracks - Soul Music Biographies, News and Reviews, (consulté le 21 août 2019).
  12. (en) « Billy Joel, Gloria Gaynor and The Supremes' Songs Named to National Recording Registry », sur The Hollywood Reporter (consulté le 21 août 2019).
  13. (en) « Gloria Gaynor Reveals She Underwent Risky Spine Surgery: 'I Thought I Was Going to Die' », sur PEOPLE.com (consulté le 21 août 2019).
  14. (en) « ‘I Will Survive’ at 40 », sur Public Radio International (consulté le 21 août 2019).
  15. « Nocturna Soundtrack - Cult Oddities », sur sites.google.com (consulté le 21 août 2019).
  16. (en-US) Stephen L. Betts et Stephen L. Betts, « Gloria Gaynor Preaches Survival on Inspiring New Gospel Album », sur Rolling Stone, (consulté le 21 août 2019).
  17. (en-US) « PRESS ROOM: Gloria Gaynor Releases New Album », sur blackpressusa.com, (consulté le 21 août 2019).
  18. (en-US) « Gloria Gaynor's First Gospel Album 'Testimony' Debuts in Top 5 on Top Gospel Albums Chart », sur Billboard, (consulté le 21 août 2019).
  19. (en-US) Jerry Portwood et Jerry Portwood, « Gloria Gaynor on Obama, Beyonce, Disco Stopping Terrorism », sur Rolling Stone, (consulté le 21 août 2019)
  20. (en) « Gloria Gaynor », sur GRAMMY.com, (consulté le 21 août 2019).
  21. (en) History com Editors, « “I Will Survive” wins the first—and last—Grammy ever awarded for Best Disco Recording », sur HISTORY (consulté le 21 août 2019).
  22. (en-US) Rolling Stone et Rolling Stone, « Readers’ Poll: The Best Disco Songs of All Time », sur Rolling Stone, (consulté le 21 août 2019).
  23. (en-GB) David Smith, « Gloria Gaynor's I Will Survive to live on in Library of Congress », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 21 août 2019).
  24. (en-US) « Library of Congress Bibliodiscotheque, April 12 - May 6, 2017 (Concerts from the Library of Congress, 2016-2017) », sur loc.gov (consulté le 21 août 2019).
  25. (en-US) « National Recording Registry Recognizes "Mack the Knife," Motown and Mahler », sur Library of Congress, Washington, D.C. 20540 USA (consulté le 21 août 2019).
  26. « 50 Top LGBTQ Anthems: Critic's Picks (Updated 2018) », sur Billboard (consulté le 21 août 2019).
  27. (en) « Afropop Worldwide | National Museum of African American Music Honors Gloria Gaynor, George Clinton and Doug E. Fresh », sur Afropop Worldwide (consulté le 21 août 2019).
  28. (en-US) « George Clinton, Gloria Gaynor & Doug E. Fresh Named National Museum of African American Music Honorees », sur Billboard (consulté le 21 août 2019).
  29. « I Will Survive : découvrez l'histoire de l'hymne des Bleus », sur Gralon (consulté le 21 août 2019).
  30. « Comme en 1998, les Français ont célébré leur victoire avec "I Will Survive" », sur La Parisienne, 2018-07-16cest17:59:53+02:00 (consulté le 21 août 2019).
  31. Telestar.fr, « "I Will Survive" : l'histoire étonnante de l'hymne des Bleus au... », sur telestar.fr, (consulté le 21 août 2019).

Voir aussiModifier