Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delva.
Anaïs Delva
Description de l'image Anais delva 2016.jpg.
Informations générales
Activité principale Chanteuse, comédienne
Genre musical Pop
Instruments Voix
Labels Universal Music France, Mercury Records

Anaïs Delva est une chanteuse-comédienne française. Elle est principalement connue pour avoir prêté sa voix au personnage d’Elsa dans La Reine des neiges.

BiographieModifier

Débuts professionnelsModifier

Anaïs Delva possède un baccalauréat littéraire avec option anglais renforcé, un BTS Commerce international, un Bachelor en publicité spécialisation « chef de projet » et un « IAA DIPLOMA » (diplôme international en publicité et communication), qu'elle a obtenus tout en travaillant sur scène et en studio depuis l'âge de 12 ans.

En 2008, elle participe comme candidate à l'émission N'oubliez pas les paroles ! sur France 2 et remporte 35 000  au total. Elle fera ensuite une apparition lors d'une émission spéciale pour les 10 ans du jeu le 6 janvier 2018.

En 2011, Anaïs Delva est la doublure de Juliette Capulet, lors du retour, dix ans après, de Roméo et Juliette, les enfants de Vérone, la comédie musicale signée Gérard Presgurvic au palais des congrès de Paris. La même année, elle reprend, en tournée, le rôle de Cendrillon, dans Cendrillon, le spectacle musical, mis en scène par Agnès Boury[1], avant d'interpréter Lucy Westenra dans le spectacle musical Dracula, l'amour plus fort que la mort de Kamel Ouali du au au palais des sports de Paris puis en tournée en France, Suisse et Belgique jusqu'au à Caen.

En 2012, elle rencontre Jasmine Roy[1] qui devient sa coach vocale et reste une rencontre majeure dans son parcours. Anais étudie simultanément la comédie au conservatoire Maurice-Ravel et la danse au studio Harmonic. Elle travaille ensuite avec la coach vocale Nathalie Dupuy et découvre l'improvisation avec Philippe Lelièvre. À partir d'octobre 2012 et de février à avril 2014, elle joue le rôle d'Annie sur la scène des Folies Bergère dans Salut les copains, le spectacle musical, mis en scène par Stéphane Jarny sur un livret d'Agnès Boury et Stéphane Laporte, puis en tournée dans tous les zéniths de France ainsi qu'en Suisse[2].

Consécration et premier album soloModifier

En 2013, elle est choisie pour prêter sa voix au personnage d'Elsa dans la version française, ainsi que pour les chansons de la version francophone canadienne, du long métrage d'animation La Reine des neiges (Frozen) des studios Disney. Le film est un énorme succès et lui apporte la célébrité grâce au titre : Libérée, délivrée. Elle double également son personnage dans la série reboot : Once Upon a Time.

De février à avril 2014, elle joue le personnage de Gretel dans Hansel et Gretel d'après le conte des frères Grimm au Palais des glaces de Paris[3]. En février 2015, elle sort son premier album solo, en collaboration avec Disney France et Mercury Music Group, intitulé Anaïs Delva et les Princesses Disney. Elle double à nouveau son personnage dans le court-métrage : La Reine des neiges : Une fête givrée. De septembre 2015 à juillet 2016, elle joue au théâtre du Palais-Royal dans la pièce de Sébastien Azzopardi La Dame blanche, en compagnie d'Arthur Jugnot puis part en tournée avec son concert Anaïs Delva chante les princesses Disney jusqu'à décembre 2017. Elle fait partie de la distribution du film d'animation : La Reine des neiges : Joyeuses fêtes avec Olaf, puis fait une apparition dans le film : Les Nouvelles Aventures de Cendrillon de Lionel Steketee. Elle est Mia dans Énoormes au théâtre Trévise aux côtés de Cécilia Cara en janvier 2018, puis sort en 2019 son premier album personnel : Obsédienne. Son premier single, On me dit, qui relate son avortement est dévoilé le 7 mars 2019 sur le compte officiel de la chanteuse sur YouTube, suivi par un second single intitulé J'ai su .

Le 23 septembre 2019, Disney France dévoile la bande-annonce de La Reine des neiges 2 dans laquelle Anais Delva est remplacée par Charlotte Hervieux. Le communiqué de presse de Disney France[4] confirme dans la foulée le remplacement d’Anaïs Delva sans en préciser les raisons alors que diverses rumeurs sont relayées par les réseaux sociaux[5]. Le 25 septembre, elle dénonce via une publication sur son compte Facebook « une relation de travail qui n’est […] pas acceptable, qui dure depuis 2017 » et qui l'aurait menée à renoncer au rôle[6]. Quelques jours plus tard, elle confirme n'avoir plus de lien avec Disney depuis le court métrage Joyeuses fêtes avec Olaf[réf. nécessaire].

Engagements associatifs et politiquesModifier

Anaïs Delva soutient l'association Le Refuge ainsi que l'association Mécénat chirurgie cardiaque.

Sur Twitter, elle s'oppose au FN de Marine Le Pen, en indiquant avoir participé à une manifestation anti-FN le 1er mai 2017 et signé une tribune de la secrétaire d’État chargée de l'Aide aux victimes, Juliette Méadel, tribune publiée sur Libération et intitulée « Madame Le Pen, vous n’aurez pas nos haines ».

ThéâtreModifier

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

DoublageModifier

CinémaModifier

FilmsModifier

Films d'animationModifier

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

Séries d'animationsModifier

Jeux vidéoModifier

DiscographieModifier

AlbumsModifier

Collectif
Solo
  • 2015 : Anaïs Delva et les princesses Disney (Mercury)
  • 2019 : Obsidienne
Bandes originales

SinglesModifier

Bandes originales

ParticipationsModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Biographie »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Music-Story (consulté le 22 avril 2013).
  2. Salut les copains, le spectacle musical sur regardencoulisse.com (consulté le 25 février 2014).
  3. Hansel et Gretel sur leparisien.fr (consulté le 25 février 2014).
  4. « La Reine des Neiges 2 : Découvrez la nouvelle bande-annonce », sur newsroom.disney.fr, .
  5. « La Reine des Neiges 2 : Elsa va changer de voix dans la version française », sur laprovence.com,
  6. Frédéric Seront, « La Reine des Neiges 2 : Anaïs Delva n’est plus la voix d’Elsa », sur cinetelerevue.be,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :