Michel Beaune

acteur français
Michel Beaune
Description de l'image Defaut.svg.
Nom de naissance Michel Louis Bosne
Naissance
Paris 18e
Nationalité Drapeau de France Française
Décès (à 56 ans)
Paris 9e
Profession Acteur
Films notables Le Professionnel
Joyeuses Pâques
Flic ou Voyou
Les Morfalous
Itinéraire d'un enfant gâté
Le Guignolo

Michel Bosne[1], dit Michel Beaune, né le à Paris et mort dans cette même ville le , est un acteur français.

BiographieModifier

Les débutsModifier

Il fut élève de Charles Dullin et de Georges Le Roy. Il entre au Conservatoire d'art dramatique (il en sort avec deux distinctions) où il rencontre plusieurs futurs grands acteurs au sein de la « bande du Conservatoire » : Jean-Pierre Marielle, Annie Girardot, Jean Rochefort et Jean-Paul Belmondo avec lequel il a partagé l'affiche de nombreux films.

Sa carrière débute dans les théâtres parisiens, où il donne notamment la réplique à Delphine Seyrig et à Silvia Monfort. Il intègre ensuite la Comédie-Française comme pensionnaire entre 1956 et 1958 de façon marquante, puis doit passer plus de deux ans dans l’armée pendant la Guerre d’Algérie. Après cet épisode, il rejoint la troupe de Madeleine Renaud et de Jean-Louis Barrault et joue dans Le Marchand de Venise. Il s'orientera plus tard vers le Théâtre de Boulevard tout en participant à de grandes fresques : Les Hauts de Hurlevent, Danton et Robespierre, Kean, Cyrano de Bergerac, etc.

CinémaModifier

En 1960, il débute au cinéma dans Les Godelureaux de Claude Chabrol, avec Bernadette Lafont et Jean-Claude Brialy. En 1964, il décroche un petit rôle dans Échappement libre de Jean Becker, avec son ami Jean-Paul Belmondo, également parrain de sa fille Caroline Beaune. Les deux compères tournèrent dans une dizaine de films (Flic ou voyou, Le Guignolo, Le Professionnel, Itinéraire d'un enfant gâté, etc.). Sa carrière cinématographique fut essentiellement constituée de seconds rôles dans de grands films avec les plus grands artistes du cinéma français. Il avait de façon récurrente une scène où, interrogé par le héros, son visage indiquait que sa réponse était importante.

Ami de Belmondo depuis le conservatoire, il sera présent dans un grand nombre des films de ce dernier. Pierre Vernier, autre ami de Belmondo, bénéficiera des mêmes faveurs.

TélévisionModifier

Il tourna beaucoup dans des séries dramatiques ou policières : Les Rois maudits, Rocambole, Schulmeister, l'espion de l'empereur, Les Enquêtes du commissaire Maigret, Commissaire Moulin, etc.

Il est mort d'un cancer chez lui, dans son appartement de la rue Lepic à Montmartre. Il est inhumé au cimetière nord de Clichy. Il avait deux filles, Caroline dont la mère est la comédienne Mireille Calvo-Platero[2], et Nathalie.

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

DoublageModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Insee, « Acte de décès de Michel Louis Bosne », sur MatchID
  2. Philippe Durant, La Bande à Bébel, L'Archipel, , 191 p. (ISBN 978-2-8098-2679-1, lire en ligne)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier