Maurice Cazeneuve

acteur français
Maurice Cazeneuve
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Conjoint
Enfant
Autres informations
A travaillé pour

Maurice Joseph Louis Cazeneuve, né le à Lectoure et mort le à Neuilly-sur-Seine[1], est un metteur en scène de théâtre, scénariste et réalisateur français.

Il a principalement travaillé pour la télévision.

BiographieModifier

Licencié en philosophie, Maurice Cazeneuve est l'assistant de Marcel Carné pour le film inachevé La Fleur de l'âge.

En 1947, il fait partie de l'équipe de journalistes du tout nouveau magazine Radio-Loisirs, qui deviendra plus tard Télérama. La même année, il participe au premier Festival d'Avignon et collabore avec Jean Vilar comme comédien. Dans la Cour d'honneur du Palais des papes, il met aussi en scène L'Histoire de Tobie et de Sara, pièce de Paul Claudel.

En 1975, il co-fonde l'Académie Nationale des Arts de la Rue (ANAR) avec Marcel Bleustein-Blanchet, Jacques Dauphin, Christian Chavanon, Paul Delouvrier, Georges Elgozy, Roger Excoffon, Abraham Moles, ou encore André Parinaud[2].

Maurice Cazeneuve est directeur de la 2e chaîne de l'ORTF de 1968 à 1971[3], puis de France Régions 3 de 1965 à 1976[4].

En 1975, il co-fonde l'Académie Nationale des Arts de la Rue (ANAR) avec Marcel Bleustein-Blanchet, Jacques Dauphin, Christian Chavanon, Paul Delouvrier, Georges Elgozy, Roger Excoffon, Abraham Moles, ou encore André Parinaud[2].

Il a été marié quatre fois : avec Nicole Simone Geisweiller, réalisatrice à France-Culture ; avec l'actrice Martine Sarcey, avec laquelle il a eu un fils, le réalisateur Fabrice Cazeneuve en 1952 ; avec Jacqueline Baur ; avec Béatrix Hélène de Thiollaz, médecin, avec laquelle il a eu une fille, l'écrivaine Ève de Castro[5].

FilmographieModifier

Liste non exhaustive

CinémaModifier

TélévisionModifier

RadioModifier

ThéâtreModifier

ComédienModifier

Metteur en scèneModifier

Notes et référencesModifier

  1. Laura Delbrassinne, « Mort de Maurice Cazeneuve, grand homme de télévision », Le Figaro,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  2. a et b [1]
  3. Ledos, p. 226
  4. [2]
  5. « Maurice Cazeneuve, un réalisateur bien d'ici », La Dépêche du Midi, 8 juillet 2016.
  6. Bernard Papin, L’invention du carré blanc, images convenables, images inconvenantes sur le petit écran des années soixante, L’Harmattan, Coll. De Visu, 2006.
  7. Les Enfants terribles, 1 CD, Édition Phonurgia Nova/INA, Arles, France, 1992 (OCLC 28461000)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Cahiers du cinéma, no 192 (juillet-), page 54.
  • Cinéma () Paris : Fédération française des ciné-clubs, (OCLC 1770717)
  • Jean-Jacques Ledos, L'âge d'or de la télévision : 1945-1975. Histoire d'une ambition française, Paris : Harmattan, 2007. (OCLC 180983067)
  • Jean-Marc Doniak, Les fictions de la télévision française, Dixit, 1998.

Liens externesModifier