Éditions Robert Laffont

maison d'édition française

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 1941 (il y a 80 ans)
Dates clés 08-11-2006 : immatriculation de la société actuelle
Fondée par Robert Laffont
Fiche d’identité
Forme juridique Société par actions simplifiée (RCS 492 647 870)
Statut Groupe d'édition
Siège social Paris (France)
Dirigée par Sophie Charnavel
Spécialités tous types
Collections « Ailleurs et Demain », « Bouquins », « Vécu », « Best Sellers », « Pavillons », « Pavillons Poche»
Langues de publication Français
Diffuseurs Interforum
Société mère Editis
Filiales NiL Éditions, Éditions Julliard, Éditions Seghers, Bouquins[1]
Effectif 77 (en 2016)
Site web www.laffont.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 26 126 800 € en 2018
Résultat net -2 759 700 € en 2018 (perte)[2]
Environnement sectoriel
Principaux concurrents Albin Michel, Jean-Claude Lattès

Les Éditions Robert Laffont[3] sont une maison d'édition française fondée en 1941 par Robert Laffont, filiale du groupe Editis.

Elle publie des biographies, des témoignages, des livres d'ésotérisme, de la littérature de langue française, de la littérature traduite de langue étrangère, des mémoires, des romans policiers, des romans d'espionnage, des livres de spiritualité et aussi, auparavant, l'encyclopédie annuelle Quid.

HistoriqueModifier

 
Stand au Salon du livre de Paris 2011.

Les Éditions Robert Laffont sont fondées en 1941 par Robert Laffont. En 1966, il se rapproche à Londres de Time-Life, et développe avec les éditions Bordas une collection commune, la Bibliothèque des connaissances essentielles[4]. En 1969, il acquiert de son ami Pierre Seghers les Éditions Seghers ainsi que sa société de distribution L'Inter.

Les Éditions Robert Laffont sont acquises au début des années 1990 par les Presses de la Cité, puis intègrent le groupe Editis, deuxième groupe d'édition français.

En 1995, les Éditions Robert Laffont se rapprochent des Éditions Julliard dont la direction est confiée à Betty Mialet et Bernard Barrault.

À partir de 1998, les Éditions Robert Laffont sont dirigées par Leonello Brandolini, avec pour directrice générale Nicole Lattès, « l'âme éditoriale de la maison »[5].

En janvier 2013, Brigitte Lannaud, numéro trois de la maison, est licenciée. En avril, Leonello Brandolini, son PDG, qui s'oppose à la volonté de l'actionnaire principal d'Editis, le groupe Planeta, de restructurer la société en intégrant la force de vente et le service de fabrication aux unités de la maison mère, est remplacé officieusement par Alain Kouck, PDG d'Editis[5] puis Cécile Boyer-Runge en , ancienne directrice du Livre de poche alors que Nicole Lattès devient conseillère éditoriale d'Allary Éditions[6].

Collections notablesModifier

Collection Plein VentModifier

La collection « Plein Vent » a rassemblé, de 1966 à 1982, des romans très divers[7]. On y trouve des romans tels Le Prince d'Omeya, L'Invention du professeur Costigan, ou Six colonnes à la une. La collection était dirigée par André Massepain.

BouquinsModifier

La collection « Bouquins » a été créée en 1979 par Guy Schoeller. Elle est hébergée depuis sa création chez Robert Laffont.

ArizonaModifier

Composition de l'entrepriseModifier

La maison possède les Éditions Julliard, Seghers et NiL. Ses livres sont distribués dans différents pays francophones ; elle possède des bureaux en Belgique et au Canada. Éditions Robert Laffont Ltée a été fondée à Montréal, en 1978, pour distribuer au Canada les livres de l'éditeur français. À ce jour, la filiale canadienne est toujours en activité.

Salariant 77 collaborateurs, Robert Laffont est la plus grosse filiale, en littérature générale, du groupe Éditis[5]. Elle publie environ deux cents nouveautés par an et gère un fonds éditorial de 4 500 ouvrages[6].

Notes et référencesModifier

  1. Le planisphère 2013 de l'édition française par Livres Hebdo
  2. https://www.societe.com/societe/editions-robert-laffont-492647870.html
  3. « Editions Robert Laffont à Paris 13 (75013) », sur www.societe.com (consulté le ).
  4. Flashes, in Les Lettres françaises no 1118 du 10 au 16 février 1966, p. 2
  5. a b et c Alain Beuve-Méry, « Le PDG des éditions Robert Laffont remercié », Le Monde, 10 avril 2013
  6. a et b « Cécile Boyer-Runge, PDG de Robert Laffont », Le Figaro avec AFP, 9 janvier 2014.
  7. Brève fiche sur la collection Plein vent ; aperçus des couvertures. sur le site NooSFere

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier