Liste des évêques d'Amiens

page de liste de Wikipédia

La liste des évêques d'Amiens (Dioecesis Ambianensis) établit la succession des évêques sur le siège épiscopal d'Amiens depuis le IIIe siècle mais, c'est au IVe siècle que l'existence d'un évêque d'Amiens est historiquement attestée. Selon le moine bénédictin, Jacques Dubois, historien de l’Église, la liste épiscopale transmise par Robert de Torigni comporte des erreurs et des oublis. Les cinq évêques classés en tête le sont parce qu'ils ont été reconnus comme saints par l’Église mais leurs légendes ont été composés seulement au IXe siècle et leurs noms n'apparaissent qu'à la fin du VIIIe siècle. De plus, des incohérences chronologiques ont été relevées ainsi que des oublis[1].

Cathédrale Notre-Dame d'Amiens, pourtour du chœur, découverte de la dépouille de Firmin le Martyr par l'évêque Sauve d'Amiens et son transport dans la cathédrale d'Amiens (XVIe siècle).

La liste ci-dessous est divisée en huit périodes qui ont marqué l'histoire de l’Église catholique en France :


Antiquité, premiers évêques du IIIe au Ve siècleModifier

Dates Noms Illustrations
entre 250 et 305
  • Firmin d'Amiens ou Firmin le Martyr, (Firminus), premier évêque d'Amiens, selon la tradition catholique.
 
vers 325[2] ou 344[3]- 346[3] ou 350 ou 367 voire 380[4]
  • Euloge d'Amiens, premier évêque d'Amiens dont l'existence est historiquement attestée
IVe siècle - 407[4]  
409 - 450 ?
  • Léonard (Leodardus ou Letardus)
vers 450 ?[2] - † 504 ?[4]
  • Audouen (Audoenus)

Période mérovingienne du Ve au VIIIe siècleModifier

Dates Noms Illustrations
vers 484[2] ou 511[3] - † 524[6]
vers 524[2] ou 549[3] - † 565[3]
  • Béat (Beatus)
vers 554[2] ou vers 566[7] ou vers 588[3] - † 16 mai 600[3]  
début VIIe siècle
  • Déodat (Deodatus)
vers 614[3] ou 615[2] ou 617- † 627[3]
vers 645- † 670
  • Bertofride (Bertefridus)
670 - 681
VIIe siècle
vers 686[2] - 692 ?  
692? - 697?
  • Versinien (Ursinianus[11])
évêque en 721
  • Dominique (Dominicus)
vers 723 - † 740
  • Christian (Christianus)
vers 740[2] ou 748[3] - † 767
  • Rimbert (Raimbertus)

Période carolingienne du VIIIe au Xe siècleModifier

Dates Noms Illustrations
avant 757 ? - avant 769 ?
vers 767 - † 777
  • Vitulphe (Vitulfus ou Aitulfus[13])
vers 777[2] ou vers 798[3]
  • Georges (Georgius ou Otgerius[14])
799[3] ou 800[2] - † 836[3]
831[2] ou 839[3] - † 848[3]
  • Réginaire (Ragenarius ou Reynardus[15])
juin 849 - † 871
  • Hilméralde (Hilmeradus)
vers 872[2] ou 875[3] - † 25 septembre[16] 891[17].
  • Gérolde (Geroldus)
892[2] ou 893[3] - † 928
  • Otgaire (Otgarius ou Otgerius[14])
929 - † 947
  • Dérolde (Deroldus)
947- excommunié 948 - expulsé 949
  • Thibault (Theobaldus[18])
949 - 972
  • Ragembalde ou Raimbold (Ragembaldus)
972 - excommunié 24 septembre 974[3]
  • retour de Thibault[19] (Theobaldus[9])
vers 975[2] - † 980
  • Alvian (Almannus ou Alvianus[13], ou Almarus[13])
vers 980[2] ou 985[3] - 5 janvier 991
  • Gotesman (Gotesmannus)

Début de la période capétienne du XIe au XIIe siècleModifier

Dates Noms Illustrations
vers 991[2] ou 993[3] - 1030
vers 1030[2] ou 1036[3] - † 1058
1058 - † 1075 ou 1076
1076
  • Foulque III (Fulco), élu et non consacré.
1078 - 1079
  • Raoul (Radulfus)
1080[3] ou 1081[2] - 1091
1091 - † janvier 1103
avril 1104 - † 8 novembre(?)[20] 1115  
1115[2] ou mai 1116[3] - † 9 novembre 1127
16 novembre 1127 - 1144
1144-1164
1164[2] ou 1165[3] - † 1169
  • Robert de Camera, (Robertus) Ier
1169 - † 30 avril 1204  

Du XIIIe au XVe siècleModifier

Dates Noms Illustrations
1204[2] ou 1205[3] - † 14 mai 1210  
1211[2] ou 1212[3] - † novembre 1222  
1222[2] ou février 1223[3] - † 25 novembre 1236  
1236 - † avant juin 1247  
1247 - 1257  
1258 - † 1259
  • Aléaume de Neuilly[8] (Alelmus[9])
 
1259 - † 1278  
1278 - 4 mai[21] ou † 18 mai[3] 1308  
1308 - † 20 mars 1321  
1321 - † 3 décembre 1325  
1325 - † 26 janvier 1373  
1373 - 1375  
1375[2] ou 1376[3] - † 17 décembre 1388  
27 février 1389 - † 4 septembre 1410  
20 mars 1411 - 29 mars 1413  
16 décembre 1413 - 1418  
1418[2] ou 1419[3] - 4 mars[21] ou 13 juin[3] 1433  
13 juillet 1433 - 1436  
1436 - 1437  
27 mars 1437 - † 26 novembre 1456  
14 janvier 1457 - † 28 février 1473  
1473 - † 4 mai 1476
  • Jean de Gaucourt, Jean VIII (Joannes)
 
1476 - 1478
  • Louis de Gaucourt (Ludovicus)
 
16 août 1482 - † 10 février 1500  
14 juin 1501 - 9 août 1503  

Du Concordat de Bologne à la Constitution civile du clergé, du XVIe au XVIIIe siècleModifier

Dates Noms Illustrations
29 septembre 1503 - † 18 juin 1538  
9 décembre 1538 - † 23 août 1540  
13 octobre 1540 - 1546  
12 février 1546 - 1552  
24 août 1552 - 18 mai 1564  
1564 - †20 juin 1574  
20 juin 1574 - 25 mars 1577
  • Vacance du siège épiscopal d'Amiens
25 mars 1577 - † 17 décembre 1617  
1er juillet 1618 - † 27 novembre 1652  
7 mars 1653 - † 11 mai 1687  
18 mai 1687[22]- † 14 juin 1706  
15 août 1706 - † 20 janvier 1733  
septembre 1733 - † 10 juillet 1774  
10 juillet 1774 - 1791 :  
1791 - 1801  

Du Concordat de 1801 à la Séparation des Églises et de l’État de 1905Modifier

Dates Noms Illustrations
9 avril 1802 - 17 décembre 1804  
17 décembre 1804 - † 14 août 1817  
août 1817 - † 5 mars 1822  
27 mars 1822 - 9 novembre 1837  
22 novembre 1837 - 7 février 1849  
7 février 1849 - 12 février 1856  
7 avril 1856 - † 1er avril 1873  
19 juin 1873 - † 9 juin 1879  
2 septembre 1879 - 5 juin 1883  
3 juillet 1883 - † 10 juillet 1883  
10 novembre 1883 - † 1er mars 1892  
26 novembre 1892 - 30 mai 1896  

Depuis la séparation des Églises et de l’État de 1905Modifier

Dates Noms Illustrations
30 mai 1896 - † 27 mars 1915  
1er juin 1915 - 16 décembre 1920  
10 mars 1921 - † 17 août 1934  
29 mai 1935 - † 26 décembre 1945  
17 février 1947 - † 3 juin 1950  
19 janvier 1951 - 27 octobre 1962  
14 février 1963 - 15 janvier 1985  
28 décembre 1985 - 6 mars 1987  
31 octobre 1987 - †  
- [26]  
-  
[27] -  
[28] -  

Évêques d’Amiens inhumés dans la cathédraleModifier

Depuis près de huit siècles, ce ne sont pas moins de 35 évêques d’Amiens qui ont été inhumés dans la cathédrale Notre-Dame d'Amiens soit dans un tombeau, soit dans le caveau des évêques[29].

Années d'inhumation Noms
1222
1236
1247
1257 ?
1278
1308
1321
1325 ?
1373
1388
1402 ?
1410
après 1418
1456 ?
1489
1540 ?
1617
1652
1687 ?
1706
1733 ?
1774
1829
1839
1873
1879
1892 ?
1915
1925
  • Mgr Glorieux, vicaire général
1937
1945
1950
2015
2018
2020

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • La Grande Encyclopédie, inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts - volume deuxième, page 753 - Paris (1885-1902).
  • Trésor de chronologie, d'histoire et de géographie pour l'étude et l'emploi des documents du Moyen Âge, par M. le comte de Mas-Latrie ; page 1370 - Paris - Librairie Victor Palmé (1889) (consultable sur Gallica)
  • Mgr Jean-Luc Bouilleret (sous la direction de), direction scientifique, Aurélien André et Xavier Boniface, Amiens, collection La Grâce d'une cathédrale, Strasbourg, Éditions La Nuée Bleue, 2012 (ISBN 9 - 782 716 - 507 820)
  • Jacques Dubois, Revue d'histoire de l’Église de France, 1976, volume 62 n° 168 pp. 9-23 -
  • Ronald Hubscher (sous la direction de) Histoire d'Amiens, Toulouse, Privat, 1986 (ISBN 2 - 7 089 - 8 232 - X)
  • Mgr Jean-Marie Mioland, Actes de l'église d'Amiens. Recueil de tous les documents relatifs à la discipline du diocèse de l'an 811 à l'an 1848 avec une notice sur tous les évêques d'Amiens, typographie Caron et Lambert, Amiens, 1848, tome 1, p. XVII-CXX (lire en ligne)
  • Jean-Baptiste Maurice de Sachy, Histoire des évesques d'Amiens, Abbeville, Veuve de Vérité Libraire, (lire en ligne).

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Certaines sources font de Firmin le Confesseur le successeur de Firmin d'Amiens et d'Euloge d'Amiens, le successeur de Firmin le Confesseur
  2. En dehors de la cathédrale d'Amiens, les armoiries de Pierre II Sabatier sont visibles sur un mur extérieur, côté droit, de la bibliothèque municipale d'Amiens Louis Aragon, dans une rue latérale, et sur la stèle de fondation de l'église de l'abbaye des Célestins dans un hall de palais de Justice d'Amiens donnant sur la rue Lesueur : elle est datée de 1726 (photo dans l'article Abbaye Saint-Martin-aux-Jumeaux)
  3. En dehors de la cathédrale d'Amiens, les armoiries de Mgr d'Orléans de la Motte sont visibles à l'abbaye de Valloires, dans le Ponthieu, sur les grilles du chœur

RéférencesModifier

  1. Jacques Dubois, "Les listes épiscopales témoins de l'organisation ecclésiastique et de la transmission des traditions" in Revue d'histoire de l’Église de France, 1976, volume 62, numéro 168, pp.9-23
  2. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x et y Date donnée par La Grande Encyclopédie.
  3. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad et ae Date donnée par le Trésor de Chronologie Lire sur Gallica
  4. a b et c Sachy 1770.
  5. Firmin le Confesseur
  6. Sachy 1770, p. 46.
  7. Sachy 1770, p. 49.
  8. a b c d e f g h i j k l m et n Forme nominale donnée par La Grande Encyclopédie.
  9. a b c d e f g h i j k l m n et o Forme nominale donnée par le Trésor de Chronologie
  10. Peut-être le même que Deodatus, selon le Trésor de Chronologie.
  11. Sachy 1770, p. 62.
  12. Revue du Nord 2011 p. 613 paragraphe 60
  13. a b et c Autre forme nominale donnée entre parenthèses par le Trésor de Chronologie.
  14. a et b Autre nom donné par le Trésor de Chronologie.
  15. Autre nom donné par La Grande Encyclopédie.
  16. "† un 25 septembre, année inconnue" selon le Trésor de Chronologie
  17. Sachy 1770, p. 75.
  18. RI II,5 n. 528, Regesta Imperii Online, URI: http://www.regesta-imperii.de/id/0974-00-00_1_0_2_5_0_558_528
  19. Sachy 1770, p. 87.
  20. Le Trésor de Chronologie met un point d'interrogation après "8 novembre".
  21. a et b Date donnée par l'Annuaire pontifical.
  22. La date de 1687 est donnée par le Trésor de Chronologie. La Grande Encyclopédie donne, probablement à tort, 1692.
  23. Desbois, , est donné par La Grande Encyclopédie.
  24. "Chabons" est le patronyme donné par La Grande Encyclopédie et par l'Annuaire pontifical. Le Trésor de Chronologie donne, probablement à tort, "Chalons".
  25. N'est pas cité par le Trésor de Chronologie.
  26. (it) Vatican, « Renoncement et nominations du 10 octobre 2013 », sur press.vatican.va, (consulté le )
  27. (it) Vatican, « Renoncements et nominations du 20 février 2014 », sur press.vatican.va, (consulté le )
  28. (it) Vatican, « Renoncements et nominations du 20 mars 2021 », sur press.vatican.va, (consulté le )
  29. Aurélien André, Archiviste diocésain, « Le caveau des évêques d’Amiens », sur notredameamiens.fr, (consulté le ).