Diocèse d'Amiens

juridiction catholique française

Diocèse d'Amiens
(la) Dioecesis Ambianensis
Image illustrative de l’article Diocèse d'Amiens
La cathédrale Notre-Dame d'Amiens
Pays France
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Création IIIe siècle ?
Affiliation Église catholique en France
Province ecclésiastique Reims
Siège Évêché d'Amiens

Maison diocésaine Saint François de Sales 384 rue Saint Fuscien 80030 Amiens cedex 1

Diocèses suffragants aucun
Conférence des évêques Conférence des évêques de France
Titulaire actuel Gérard Le Stang
Langue(s) liturgique(s) français
Calendrier grégorien
Territoire département de la Somme
Superficie 6 170,1 km2
Population totale 573 651 (2012)
Site web https://www.amiens.catholique.fr/
Image illustrative de l’article Diocèse d'Amiens
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse d’Amiens (en latin : Dioecesis Ambianensis) est un diocèse de l'Église catholique en France. Gérard Le Stang est l'actuel évêque.

HistoireModifier

Selon la tradition catholique, le diocèse d'Amiens a été fondé par saint Firmin, chrétien d'Hispanie qui aurait été exécuté par les Romains[réf. nécessaire].

Érigé au IIIe siècle, c'est un des diocèses historiques de Picardie. En 1789, il couvrait l'Amiénois, le Ponthieu et le Vimeu, trois pays traditionnels de Haute-Picardie. De 1801 à 1822, il couvre les départements de l'Oise et de la Somme. Depuis 1822, il ne couvre plus que celui de la Somme. Suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Reims, il relève de la province ecclésiastique de Reims qui couvre les régions Champagne-Ardenne et Picardie.

De 1790 à 1801, Amiens fut le siège épiscopal du diocèse de la Somme, un des quatre-vingt-trois diocèses de l'Église constitutionnelle créés par la constitution civile du clergé.

TerritoireModifier

Au Moyen Âge, le diocèse se divisait en deux archidiaconés, ceux d'Amiens et du Ponthieu, eux-mêmes subdivisés en 21 doyennés, comprenant 736 cures, 26 abbayes, 36 prieurés, 13 églises collégiales, 6 commanderies[1].

À la veille de la Révolution française, le diocèse d'Amiens confinait : au nord, avec celui de Boulogne (avant la création du diocèse de Boulogne, il bordait le diocèse de Thérouanne, le fleuve la Canche servant de frontière[2]); au nord-est, avec celui d'Arras ; à l'est, avec celui de Noyon ; et, au sud, avec celui de Beauvais et l'archidiocèse de Rouen.

Ce territoire aurait très peu évolué au cours du temps[2].

Cathédrale et basiliquesModifier

La cathédrale Notre-Dame d'Amiens est l'église cathédrale du diocèse d'Amiens. Elle est une basilique mineure.

L'autre basilique mineure du diocèse est la basilique Notre-Dame de Brebières à Albert.

Maison Saint François de SalesModifier

La maison Saint François de Sales est la fusion de l'évêché, du centre diocésain et du centre spirituel Saint-François-de-Sales dans l'ancien monastère de la visitation d'Amiens, ce projet est lancé par Jean-Luc Bouilleret puis Olivier Leborgne pose la première pierre en 2014[3].

Évêques d’AmiensModifier

Évêques originaires du diocèse d’AmiensModifier

Notes et référencesModifier

  1. Mémoire de la Société dunkerquoise pour l'encouragement des sciences, des lettres et des arts, 1862-1864, neuvième volume, p. 486, lire en ligne.
  2. a et b Mémoire de la Société dunkerquoise pour l'encouragement des sciences, des lettres et des arts, 1862-1864, neuvième volume, p. 438-439, lire en ligne.
  3. « Maison St François de Sales »

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier