Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lamazou.
Pierre-Henri Lamazou
Fonctions
Évêque catholique
depuis le
Évêque diocésain
Diocèse d'Amiens
Évêque diocésain
Diocèse de Limoges
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Consécrateurs

Pierre-Henri Lamazou, né le à Accous et mort le à Nevers[1], est un évêque de Limoges.

BiographieModifier

Prêtre du diocèse de Bayonne, il fit des études littéraires au petit séminaire d'Oloron-Sainte-Marie dont il devint par la suite l'un des professeurs éminents. Il compléta sa formation ecclésiastique au séminaire de Saint-Sulpice, à Paris et est ordonné prêtre le 22 décembre 1854[1].

Il resta dans la capitale. Nommé successivement vicaire de l'abbé Hamon, à Saint-Sulpice, puis de l'abbé Jean-Gaspard Deguerry à l'église de la Madeleine, l'abbé Lamazou se consacra à l'œuvre des catéchismes.

Arrêté comme otage à l'époque de la Commune de Paris, en même temps que le curé de la Madeleine, l'abbé Jean-Gaspard Deguerry[2], il fut détenu du 19 au 28 mai 1871. Pierre-Henri Lamazou a raconté les diverses phases de son arrestation et de sa captivité dans un ouvrage intitulé La place Vendôme et la Roquette : souvenirs du commencement et de la fin de la Commune[3].

 
Statue de P.-H. Lamazou, chapelle des Âmes-du-Purgatoire de l'église Notre-Dame-d'Auteuil (Paris 16e).

Devenu curé d'Auteuil, dans le 16e arrondissement de Paris, c'est à lui que l'on doit l'actuelle église Notre-Dame, achevée en 1880. L'année suivante, il fonde, à deux pas de Sainte-Geneviève, une école privée catholique qui porte son nom.

Il fut nommé évêque de Limoges par décret du Président de la République en date du 17 février 1881[4]. Il succédait à Mgr Alfred Duquesnay nommé archevêque de Cambrai en remplacement du cardinal Régnier mort.

Le nouvel évêque montra, dans ses fonctions, les qualités maîtresses qui l'avaient fait apprécier à Auteuil. Grand bâtisseur, il mena à bonne fin l'achèvement de la cathédrale de son diocèse (raccordement de la nef avec le clocher). Le ministre de la Justice et des Cultes, dans un courrier daté du 12 juin 1883, lui annonça qu'un crédit de 50 000 francs venait d'être ouvert « pour la continuation [...] des travaux d'achèvement de la cathédrale de Limoges, en cours d'exécution[5]. »

Mgr Lamazou ne put pourtant assister à l'aboutissement de son œuvre. Évêque désigné d'Amiens par décret du 3 juillet[1], il revenait mardi 10 juillet 1883 de la station thermale de Saint-Honoré-les-Bains où il était allé prendre les eaux, lorsqu'il mourut, de mort subite en sortant du train en gare de Nevers, victime d'une rupture d'anévrisme. Il était âgé de 55 ans. Le corps du prélat fut transporté à l'évêché. La cérémonie des funérailles de Mgr Lamazou se déroula à Limoges. Un autre service fut célébré le 20 juillet dans l'église d'Auteuil.

Pierre-Henri Lamazou fut inhumé en 1884, dans l'église Notre-Dame-d'Auteuil, pour la construction de laquelle il s'était donné beaucoup de mal. Son tombeau qui se trouve sous le grand-orgue, dans la chapelle des Âmes-du-Purgatoire, est surmonté de sa statue exécutée par Anatole Marquet de Vasselot.

Mgr Lamazou a été remplacé au siège épiscopal de Limoges par Mgr Benjamin Joseph Blanger, évêque de la Guadeloupe[6].

RéférencesModifier

  1. a b et c Pierre Puchulu, Les évêques originaires du diocèse de Bayonne depuis le concordat de 1801, Bulletin de la Société des sciences, lettres et arts de Bayonne, n° 133,
  2. Deguerry a été fusillé le 4 mai 1871, par les Fédérés à la prison de la Roquette en même temps que Mgr Georges Darboy, archevêque de Paris, et MgrAuguste-Alexis Surat, archidiacre de Notre-Dame, pris eux-aussi en otages (http://leblogdumesnil.unblog.fr/2011/05/24/2011-44-les-martyrs-de-la-commune).
  3. Paris, Casterman, 166 p.
  4. Journal Officiel du 18 février
  5. "La Semaine religieuse du diocèse de Tulle", 23 juin 1883, p. 295.
  6. "La Semaine religieuse du diocèse de Tulle", 1er septembre 1883, p. 456.

SourcesModifier

  • Émile Guers, Une grande œuvre à Paris : l’orphelinat d'Auteuil et l’abbé Roussel, Paris-Auteuil, [1891].
  • "La Semaine religieuse du diocèse de Tulle", 14 juillet 1883, no 28, p. 343 et 21 juillet 1883, no 29, p. 357-358.

BibliographieModifier

  • Notice biographique sur Mgr Pierre-Henri Lamazou, évêque de Limoges, ancien curé de Notre-Dame d'Auteuil, J. Gervais, 1884.

Lien interneModifier