Jean Le Jeune

prélat catholique

Jean Le Jeune
Biographie
Naissance
Amiens, Picardie, Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Décès
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Eugène IV
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Prassede
cardinal-prêtre de S. Lorenzo in Lucina
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales évêque de Mâcon
évêque d'Amiens
évêque de Couserans (Saint-Lizier)
évêque de Thérouanne
Evêque de Thérouanne
Evêque de Couserans
Evêque d'Amiens
Evêque de Mâcon

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean Le Jeune, ou Jean Le Josne, (né à Amiens en 1410 et mort à Rome le ) est un cardinal français du XVe siècle. Il est successivement évêque de Mâcon, d'Amiens, de Couserans et de Thérouanne, puis légat du pape.

BiographieModifier

Origines familialesModifier

Jean Le Jeune était le fils de Robert Le Jeune, natif d'Arras de modeste extraction, entré au service de Jacques Petit, un chanoine du chapitre cathédral d'Amiens, en 1390. Ayant remarqué ses aptitudes intellectuelles, celui-ci l'envoya à Paris faire des études de droit. Il revint à Amiens en 1410 et devint bailli de l'évêché en 1418. Ayant pris le parti du duc de Bourgogne, Robert le Jeune devint bailli d'Amiens et fit embrasser à son fils Jean, la carrière ecclésiastique[1].

Carrière ecclésiastiqueModifier

Jean Le Jeune devint chanoine du chapitre cathédral d'Amiens, en 1424 puis recteur de l'université romaine et doyen de la cathédrale de Nantes avant d'être élu évêque de Mâcon en 1431. Le 13 juillet 1433, il devint évêque d'Amiens mais en 1436, il fut transféré au diocèse de Couserans (Saint-Lizier) puis enfin au diocèse de Thérouanne de 1436 à 1451.

Le 22 septembre 1435, il assista à la signature du traité d'Arras qui réconciliait le roi de France et le duc de Bourgogne et octroyait à ce dernier les villes de la Somme.

En 1438, Jean Le Jeune assista au concile de Ferrare-Florence en qualité d'ambassadeur du duc de Bourgogne.

Le pape Eugène IV le créa cardinal lors du consistoire du . Le cardinal Le Jeune participe au conclave de 1447, lors duquel Nicolas V est élu pape. Il est nommé légat à Milan, en Lombardie et à Ferrare.

Il mourut à Rome le 9 septembre 1451, on soupçonna un empoisonnement[2].

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier